*

Hors ligne chtilander

Par quel boitier avez-vous commencé..par tomber dedans?
« Réponse #150 le: 12 Nov, 2008, 11:33:42 am »
J'ai commencé avec l'appareil reflex du grand-père : un Minolta fin 70's, début 80's, pas d'AF, pas de modes auto, juste un stygmomètre et une aiguille pour l'expo.

Puis compact argentique, bridge numérique en 2004, compact numérique en 2007, puis reflex numérique en 2008...
Nikon : F80, D700, D3, SB-800, SB-600 (x2)
Nikkor :
     AF-D : 20-35 f2.8, 35 f2, 50 f1.4, Micro 105 f/2.8, 80-200 f/2.8
     AF-S : 50 f1.4G
Fuji X100s
Mamiya 6MF, 50 f4, 75 f3.5, 150 f4.5 (format 6x6)
Sinar F + Rodenstock Sironar 135 f5.6 (format 4"x5")
Manfrotto : 055CXPro4 + 460MG/808RC4, 694CX + 484RC2

Par quel boitier avez-vous commencé..par tomber dedans?
« Réponse #151 le: 12 Nov, 2008, 14:49:56 pm »
Salut les anciens...
Pour ma part, début avec un "PHOTAX Blindé" dans les années 50 ( http://jeanc.bouss1.free.fr/dossier_collection/appareils/bak/photax.html ), puis par la suite dans les 70s : Leicaflex. Ensuite en tant que pro, plusieurs marques, modèles et formats différents, mais toujours des Nikon F dans la "musette". Et ça continue avec le numérique !!!  :cool:
Bon courage les petits !
John
Au repos = Douze Nikon F chromés. Un standard FTn, un Apollo FTn, ainsi que dix "F" "Kogaku" de 1959 à 1964.--- Voir page 24 de la rubrique : Boîtiers argentiques ~ "Le mythe..."
Loisir= Nikon D3 * AF-S 14/24-2.8 * AF 35/70-2.8 * AF 80/200-2.8 * Flash Nikon--SB-910...

Par quel boitier avez-vous commencé..par tomber dedans?
« Réponse #152 le: 12 Nov, 2008, 15:41:27 pm »
Bonjour,

A partir de 1968 un Iso Rapide Agfa,
Depuis 1970 : Nikon Ftn, Nikormat FTN, F2A, FM, FE, F3, F4, F5, F6, D70, D300 pour terminer.
Reste en ma possession deux Ftn (un apollo), un F6, un D300, et 12 Objectifs dont 3 AI, le reste Af.

Peut être un D (24X36) quelque chose ensuite....

Par quel boitier avez-vous commencé..par tomber dedans?
« Réponse #153 le: 17 Nov, 2008, 16:21:20 pm »
Un ancien te salue John-Peter.
Je ne parlerai pas ici d'un Agfa (en bakélite) reçu à ma communion.
Le premier vrai fut un Super Ikonta de Zeiss, ft 6X6 à télémètre couplé, une autre philosophie que le Rollei bi, mais même qualité.
Le second fut un Speed Graphic 4x5 avec plans-films et un flash à ampoules magnésium. Le pied pour un jeune reporter.
Sauf que la dotation pour un reportage, c'était 6 châssis de 2 plans-films et douze ampoules.
Faillait pas mitrailler !
Et à partir du dixième cliché faillait serrer les fesses pour qu'il ne passe plus rien d'important.
Après ce fut Rollei bi, Linhof, Mamya, Blad et depuis quasi toujours Nikon et Leica.
J'oubliais un petit Minox, le vrai, pour jouer à l'espion.
Amicalement.
Yvan
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com

*

Hors ligne NIKONtjrs

Par quel boitier avez-vous commencé..par tomber dedans?
« Réponse #154 le: 23 Nov, 2008, 23:10:21 pm »
Bonsoir aux souvenirs,

Ce fil, il neigeait dehors, m'a plongé dans le grenier à la recherche du premier boîtier :lol:, un cadeau.
Pas trouvé l'objet dont je ne me rappelais même pas du nom. C'était vers 1955 ... j'avais de petites menottes !
Mais minuscule il était !!! Donc recherche sur un site bien connu d'un illustre collectionneur.

Eureka, j'ai trouvé! C'était un HIT, on y mettait une pellicule 17,5 mm avec format résultant 14x14 mm.
Je vais fouiller, je vais le retrouver. Un boîtier ça ? Aujourd'hui je l'enfermerais dans la paume de la main.

Ensuite les foldings Zeiss Nettar, Voigtlander Bessa 66 et Agfa Billy Record des parents et oncles.
Eux sont toujours là à côté de moi.
Puis, en 1963, le premier mon mien de mes sous, un Vito Automatic Voigtlander, 46.95$ au PX de Garmich.
Et des années de Kodachrome 25.

Vous pouvez la deviner la suite, puisque je suis ici sur le site NP, mais seulement dans la rubrique argentique... ;)
Pardon, j'oubliais, y a aussi 2 made in Wetzlar... ben oui, c'est pal mal non plus, n'est-ce pas ?

Cordialement,
Phil.
"Celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui a perdu sa passion" St Augustin

Par quel boitier avez-vous commencé..par tomber dedans?
« Réponse #155 le: 12 Déc, 2008, 11:42:14 am »
Tcho ! (on essaie de faire djeuns ) ;)

Instamatic Kodak, format carré (env. 1977). Ca commence les plaisirs de la prise de vue, avec un cube pour flash et un soleil, soleil voilé et nuages. Ca c'est la classe, on commence à apprendre les rudiments de la maîtrise de lumière !

Je suis vraiment tombé dedans avec l'Olympus OM1, en 82. On me l'a volé en 88, je le regrette encore !

Ensuite je suis passé chez NIKON, principalement pour la réputation et ... l'arrivée de l'AF sans modif de la baïonette, mais je reste en map manuelle avec un ... FE2 d'occase.
Puis F65 pour la photo de tous les jours il y a quelques années.
Passage au numérique avec CANON compact: Powershot S60, toujours d'actualité.
Puis D90 depuis 1 semaine.

Les cailloux:
un beau 70-210 depuis l'époque du FE2 (le 50 est rangé qq part, faut que je remette la main dessus !)
un 28-80 avec le F65

Et peut-être aujourd'hui (s'il est arrivé) un 16-85 VR pour le D90

Bises à tous les nostalgiques

Marc :cool:
Marc :cool: Bassiste à ses heures et pilote voltigeur (sans l'APN!)
D90 + AF 50 1,8 + AF-S 16-85 VR + AF 70-210 + SB700