Publicité

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« le: 31 Oct, 2020, 09:57:50 am »
On lit assez souvent que les appareils Nikon auraient une dominante de couleur jaune.
Il serait plus juste de dire que souvent, par le passé, les appareils Nikon avaient une balance des blancs automatique trop chaude et que jamais Nikon n’a proposé une balance des blancs automatique adaptée à tous les éclairages.
J’ai dressé le tableau des différents boîtiers que j’ai possédés et utilisés chacun pendant plusieurs années.
Les D100, D200, D3 et D90 ne proposent qu’une seule BdB Auto.
Cette BdB est inadaptée à la lumière naturelle et très chaude en lumière artificielle.

Les D600 et D610 proposent deux BdB Auto.
Les deux BdB sont inadaptées à la lumière naturelle et la BdB Auto 1 Normale est satisfaisante en intérieur, bien qu’encore un peu chaude.

Le D500 offre 3 BdB Auto, toujours inadaptées à la lumière naturelle.
La BdB Auto 0 est très neutre, très bien pour la reproduction de tableaux mais trop froide pour les photos intimistes en intérieur.

Depuis le D850 on dispose d’une BdB Auto adaptée à la lumière naturelle et qui donne de très bons résultats. Il faut néanmoins continuer à jongler avec deux voire trois BdB Auto quand on passe d’un éclairage naturel à un éclairage artificiel. Ce n’est pas une grosse contrainte mais on peut comprendre que certains photographes préfèrent la BdB Auto unique des autres constructeurs, forcément moins précise mais moins contraignante.

Les Z6 et Z7 proposent les mêmes réglages d’image que le D850, avec les mêmes résultats.

Publicité

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #1 le: 31 Oct, 2020, 09:58:22 am »
Outre la balance des blancs, il faut considérer l’espace couleur utilisé et les paramètres d’image choisis.
Dans ce domaine aussi les choses sont allées en se complexifiant et si l’opérateur s’oriente vers les choix par défaut il risque d’avoir de très mauvaises surprises.

Depuis assez longtemps, le réglage d’image le plus approprié pour un rendu équilibré et le réglage "portrait". Si on fait du JPG direct, il est facile à) partir de ce mode d’ajuster le contraste et la saturation pour obtenir des résultats flatteurs et encore réalistes. Il faut toujours garder à l’esprit qu’on peut sans danger augmenter le contraste et la saturation d’un JPG un peu trop doux, alors qu’on dégrade sensiblement l’image quand on cherche à diminuer le contraste et la saturation d’un JPG trop dur.

Le nouveau PC "Automatique" qu’on trouve sur les D850 et Z6 donne très souvent des résultats extrêmement contrastés et saturés et je ne l’emploie jamais.

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #2 le: 31 Oct, 2020, 09:59:09 am »
Compte tenu de tout ce qui précède, voici mes réglages pour les différents boîtiers que j’ai possédés.

D100, D200, D3, D90
En extérieur je mets toujours la BdB sur "Ensoleillé".
En intérieur lumière artificielle je mets la BdB sur "incandescent" ou "Auto" si cela ne convient vraiment pas, et dans ce cas je fais presque toujours une BdB mesurée sur carte de gris.

D610, D500
En extérieur je mets toujours la BdB sur "Ensoleillé".
En intérieur lumière artificielle je mets la BdB sur "Auto 1" voire "Auto 0" sur le D500 lorsque je veux une BdB tout à fait neutre.

D850, Z6
En extérieur je mets la BdB sur "lumière naturelle Auto" sauf pour les couchers de soleil.
En intérieur lumière artificielle je mets la BdB sur "Auto 1" voire "Auto 0" lorsque je veux une BdB tout à fait neutre.

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #3 le: 31 Oct, 2020, 10:32:02 am »
je n'ai pas compris quand ils ont supprimé le capteur de lumière ambiante  que l'on trouvait sur le capot du prisme des boitiers D2 et D2X.

sur des écrans calibrés je ne trouve pas qu'il y ai une dominante chaude. et globalement le système auto fonctionne pas si mal . La seule fois où me suis fait "avoir" c'est sur un panoramique 360 ° ou j'avais  oublié de désactiver la balance des blancs auto. sur une vue   j'ai eu dans le champ un ecran vidéo de grande taile qui a perturbé la BDB auto. Shootant en permanence en RAW cela n'a pas eu de conséquences catastrophiques j'ai corrigé avant assemblage.

Citer
La BdB Auto 0 est très neutre, très bien pour la reproduction de tableaux mais trop froide pour les photos intimistes en intérieur.

s'il y a bien un domaine où il faut abandonner la mesure automatique de la balance des blancs c'est pour la reproduction de documents. Tu fais beaucoup de prise de vues dans les musées mais  pour la majorité d'entre  il sont équipés de cadreurs (ou découpes) type Procédés Hallier  avec de la lampe halogène  ou de la leds en 3000°K  il suffit de se mettre manuellement  sur cette valeur.

Au pire en cas de mélange avec un éclairage naturel un étalonnage avec une charte gris neutre ça marche.
Boitiers Nikon avec les optiques qui vont bien.

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #4 le: 31 Oct, 2020, 10:48:44 am »
Quand je photographie les tableaux d'une exposition, je ne prends pas le temps de régler la BdB du boîtier pour chaque tableau, ne serait-ce que par respect pour les autres visiteurs que je dérangerais trop longtemps.

Je me contente donc de prendre une vue témoin avec la carte de gris dans le champ et bien sous le spot d'éclairage principal.

Je remarque néanmoins que la BdB Auto 0 est toujours très proche du résultat final mesuré sur carte de gris, ce qui me permet de mieux évaluer la justesse de l'exposition et du rendu général dès la prise de vue.

En fait je fais généralement 4 à 5 clichés:

2 à 3 clichés du tableau pour avoir le meilleur angle et le moins possible de reflets.
1 cliché avec la carte de gris dans le champ.
1 cliché avec le cartel et la notice explicative.

*

Hors ligne Pierre

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #5 le: 31 Oct, 2020, 11:05:46 am »
Je n'ai pas tout lu, j'ajoute juste un point non négligeable à tout cela... le logiciel avec lequel on lit le fichier... selon le logiciel la BDB peut avoir un rendu différent.

Faites l'essai entre LR et capture one...  En résumé si on a besoin de précision, la charte de gris est incontournable. 

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #6 le: 31 Oct, 2020, 11:26:54 am »
Tu fais bien de souligner ce point.

Les couleurs d'un fichier RAW Nikon ne peuvent s'évaluer avec certitude qu'avec les logiciels proposés par Nikon: Nikon ViewNX-i ou Nikon Capture.

Ce sont les seuls logiciels qui restituent exactement les mêmes couleurs pour le fichier RAW et le fichier JPG.

Pour les logiciels Adobe, même s'ils ont fait des progrès dernièrement, je préfère utiliser les profils colorimétriques que je fabrique avec ma mire ColorChecker Passport, qui est faite pour ça.

*

Hors ligne Pierre

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #7 le: 31 Oct, 2020, 11:37:21 am »
je crois que capture one à développer un partenariat avec Nikon (mais pas sûr) je dis juste cela car il ont fait des version dédiées aux marques.

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #8 le: 31 Oct, 2020, 11:41:14 am »
Adobe aussi.

Pour Capture One, comme je n'utilise pas ce logiciel, je ne peux pas en parler, même si je lis souvent que la version spéciale pour Nikon est très proche du rendu Nikon.

Je ne sais pas si Capture One permet d'utiliser la mire ColorChecker.

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #9 le: 31 Oct, 2020, 12:23:22 pm »
A noter aussi, pour ceux qui font du JPEG, la possibilité de faire un « bracketing » de balance des blancs. C’est intéressant éventuellement dans des cas difficiles, même s’il est préférable de faire du RAW.

*

Hors ligne Pierre

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #10 le: 31 Oct, 2020, 13:44:28 pm »
Je ne sais pas si Capture One permet d'utiliser la mire ColorChecker.


Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #11 le: 31 Oct, 2020, 14:47:22 pm »
Compte tenu de tout ce qui précède, voici mes réglages pour les différents boîtiers que j’ai possédés.

D100, D200, D3, D90
En extérieur je mets toujours la BdB sur "Ensoleillé".
En intérieur lumière artificielle je mets la BdB sur "incandescent" ou "Auto" si cela ne convient vraiment pas, et dans ce cas je fais presque toujours une BdB mesurée sur carte de gris.

D610, D500
En extérieur je mets toujours la BdB sur "Ensoleillé".
En intérieur lumière artificielle je mets la BdB sur "Auto 1" voire "Auto 0" sur le D500 lorsque je veux une BdB tout à fait neutre.

D850, Z6
En extérieur je mets la BdB sur "lumière naturelle Auto" sauf pour les couchers de soleil.
En intérieur lumière artificielle je mets la BdB sur "Auto 1" voire "Auto 0" lorsque je veux une BdB tout à fait neutre.
Un grand merci pour ces commentaires et conseils bienvenus.
Venant d'un équipement Pentax IST-DS, K10/20 et K5 je fus très surpris par le comportement de la BDB "auto" adoptée par Nikon et ce d'autant plus que je photographie en JPEG pour des raisons pratiques et de quantité. Toutefois vos commentaires rejoignent ceux que que j'ai fait empiriquement avec trois boîtiers Nikon différents, D600/700 et 800. Il en résulte le besoin prédictif de savoir quel sera le meilleur rendu, ce qui relève parfois de la boule de cristal car si pour un angle de vue on va trouver le bon paramétrage, pour quelques degrés de plus ou de moins vers l'est ou l'ouest ou un éclairage moindre le résultat sera différent. Ainsi dans une série d'images consacrée au même sujet on a une BDB variable.
Dans l'immédiat vu les circonstances je n'ai pas la possibilité de re-tester.
Concernant le D800 faut-il à votre avis considérer que la BDB doit être paramétrée comme le D600 ?
Merci encore.

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #12 le: 31 Oct, 2020, 14:57:19 pm »
Merci Tonton-Bruno pour ces conseils pertinents et éclairés ;)
Tout ce qu'il faut chez Nikon+une infidélité un X-T20. Je suis bien :-)

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #13 le: 31 Oct, 2020, 15:14:03 pm »
Merci pour ces premiers retours positifs !

Vigouroux oui, le D800 a les mêmes réglages photo que le D610.

Totalisant près de cent mille déclenchements en cumulant D600, D610 et D500 je peux assurer qu'en respectant cette règle simple : "ensoleillé" quand je suis dehors, même s'il pleut, et "Auto 1" dès que je suis à l'intérieur, je n'ai jamais eu de mauvaise surprise et j'ai pu donner immédiatement tous mes JPG au cours des sorties et repas en famille ou avec des amis.

Avec tous ces boîtiers, j'ai toujours laissé le D-Lighting Actif sur "Auto" et ça aussi ça aide à obtenir des JPG directs toujours suffisamment bons pour les offrir immédiatement.

Attention néanmoins: si on veut donner des JPG directs "au cul du boîtier" il faut se mettre dans l'espace couleur "sRGB"; cela va sans dire...

Réglages d'image et BdB sur tous les boîtiers Nikon
« Réponse #14 le: 03 Nov, 2020, 01:23:58 am »
Je rejoins tout à fait l'avis qu'avec le D850 la bdb a fait un véritable saut (perso sur D850 j'utilise exclusivement le mode Auto 1 que je trouve extrêmement fiable).

C'est d'autant plus important que le choix de la bdb (choix de la température de couleur, mais aussi le choix de la teinte / nuance qu'il ne faut pas négliger) est le choix le plus difficile du post-traitement. Si l'on souhaite coller le plus possible avec la prise de vue, il vaut donc mieux partir sur une base la meilleure possible.

Je suis beaucoup plus réservé sur le conseil d'utiliser la bdb ensoleillée de manière systématique en extérieur sur les boitiers de génération plus ancienne. C'est ce que j'ai fait à une époque (sur D700, au début avec mon D800E). Avec le D800E, c'était clairement une erreur, la bdb auto apporte des résultats bien plus subtils.

Ensuite comme le dit Pierre, le logiciel et le choix du profil de développement ont aussi une influence très importante (d'autant plus que certains profils de développement par défaut laissent vraiment à désirer)
Capture One a en effet intégré des profils nommés comme les Picture Control Nikon tendant vers les rendus obtenus avec les logiciels Nikon. Grosso modo, ils estompent un peu la dominante rouge très caractéristique du rendu Capture one au profit de tonalités plus jaunes. De grosses différences dans les bleus aussi.

Publicité