Publicité

*

DREAMAGINE

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #15 le: 13 Avr, 2009, 11:15:31 am »
pikasso, les ombres font partie du paysage, si tu ne voulais pas d'ombre, il fallait te placer autrement. Il est bon de savoir exploiter l'éclairage naturel du... soleil, même à travers des nuages, si j'ai bien lu ta description de la scène. Tu portes bien ton pseudo... :)

Publicité

Flash en animalier.
« Réponse #16 le: 13 Avr, 2009, 12:04:52 pm »
Hello
Citation de: BERTRAND
Je pourrais t'en faire un petit croquis un de ces jours si cela peut t'être utile naturellement.
je veux bien, car il se trouve que j'ai un telyt 400 F5..... :P
J.Ph.

*

pikasso

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #17 le: 14 Avr, 2009, 06:16:12 am »
Citation de: DREAMAGINE
pikasso, les ombres font partie du paysage, si tu ne voulais pas d'ombre, il fallait te placer autrement. Il est bon de savoir exploiter l'éclairage naturel du... soleil, même à travers des nuages, si j'ai bien lu ta description de la scène. Tu portes bien ton pseudo... :)
En fait ce n'était pas possible... déjà être bien placé, à bonne distance, d'un beau rapace est une sacrée chance. L'aclairage était parfait, jusqu'à ce qu'un nuage cache le soleil qui illuminait l'oiseau, alors que le paysage, lui, restait bien éclairé... et hop... l'envol attendu depuis déjà un bon moment se produit :/  !
Bon, si c'était facile, ce serait moins drôle, remarque :P !

*

pikasso

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #18 le: 14 Avr, 2009, 06:18:37 am »
Citation de: BERTRAND
Ce ne doit pas être très commode de "viser" précisément et proprement la bestiole à photographier avec un 4x4 ! Déjà qu'avec un fusil photographique ce n'est pas toujours aisé !

Cordialement.
En fait, je ne sais pas comment ils opèrent... ils avaient du super matos, mais cela ne présage pas forcément d'un bon résultat...

*

pikasso

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #19 le: 14 Avr, 2009, 06:20:25 am »
Citation de: Pierre
euh top tu trouves????  moi je dis non...  mais on ne va pas debattre la dessus
J'aimerais bien savoir ce que tu leur reproches, pourtant :rolleyes:  ...

*

Hors ligne Pierre

Flash en animalier.
« Réponse #20 le: 14 Avr, 2009, 07:21:00 am »
éclairage totalement plat... c'est palot...  MAIS  moi je ne suis pas un adepte du flash... un comme Jaco :D  donc ...

*

pikasso

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #21 le: 14 Avr, 2009, 12:51:16 pm »
:rolleyes:

Flash en animalier.
« Réponse #22 le: 14 Avr, 2009, 13:20:19 pm »
Et surtout que le flash en animalier, mis à part piétiner les coqs de bruyère qui hivernent, y'a pas plus intrusif pour la vie sauvage non? :):)
Prendre un beau rapace au flash...pour avoir de bonnes conditions de réussite, on peut aussi l'empailler, et faire tout ça au studio.
Je sais bien qu'il-y-a différentes opinions là-dessus, je dis ce que je pense et n'impose rien aux autres, mais le flash en animalier...disons que l'animalier pour moi c'est quand-même bien davantage qu'un photo à la colorimétrie parfaite etc, c'est surtout, si possible, une émotion, une vérité, un moment.
Et donc en animalier, il-y-a 80 à 90% de déchets(pour moi!), certains sont même montrables.
Je le répète, le flash en animalier(mammifères et autres) pour moi c'est un pas très(trop) difficile à franchir, c'est dominer l'environnement alors qu'on est là pour le refléter si possible fidèlement, en tant qu'invité.
Alors déboucher une ombre sur un reptile avec un petit réflecteur pourquoi pas, mais flasher un renard, un aigle, un tétras, une perdrix bartavelle...pour moi c'est un non-sens complet!!!!
Je sais que certains font placent des cellules avec elinchrom à la sortie de terriers...je ne dis pas ce que je pense de cette façon de faire....

Pour faire de la photo au flash, il faut faire de la mode, pas de l'animalier.

Bon j'arrête là, je sens que ça va dériver.

(je critique des comportements, pas toi Pikasso bien sûr! :))
Linux Mint 19.1 Cinnamon

*

Dominique_R

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #23 le: 14 Avr, 2009, 13:31:27 pm »
Personnellement l'utilisation du flash en animalier ne me choque pas du tout, pour autant que cela soit fait dans le respect du sujet. Quand c'était le cas, de multiples expériences ont montré qu'en pratique, la plupart des animaux se contremoquent de l'éclair du flash, une lumière aussi brève n'étant pas assimilée à une menace.

Sur ce sujet comme sur d'autres, il ne faut sans doute pas être trop intégriste.

Ce point philosophique étant fait, il reste que sur le terrain, il est rarement possible, hormis en macro, de déployer des flashes, sauf à parler de quêtes de longue haleine impliquant de multiples reconnaissances, une disposition à l'avance des sources de lumière en fonction de la position espérée du sujet, etc.

Sinon, pour augmenter la portée d'un flash cobra, une bonne solution est le "Better Beamer" (faire une recherche Google sur ces mots pour les liens, un article intéressant est sur Luminous Landscape ici : http://www.luminous-landscape.com/reviews/better_beamer.shtml).

*

pikasso

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #24 le: 15 Avr, 2009, 20:32:18 pm »
Citation de: chadokpebrok
(je critique des comportements, pas toi Pikasso bien sûr! :))
Ouf :rolleyes:  ...


Merci Dominique pour le Better beamer... Je vais reflechir à tout çà, mais je crois bien que je vais rester sans flash, finalement  :/ ...

Flash en animalier.
« Réponse #25 le: 15 Avr, 2009, 22:17:05 pm »
Citation de: Dominique_R
[...] pour autant que cela soit fait dans le respect du sujet.[...]
Tu as tout dit, j'ajouterais aussi "pour autant que ce soit dans une démarche cohérente", et que le flash soit utilisé dans une démarche créative bien pensée, pas pour sauver une photo.

Si on en arrive comme les rangers cités plus haut à installer pour ainsi dire des "projecteurs de DCA" sur des 4x4 dans le but de photographier un animal sauvage...c'est selon moi à l'évidence que le travail du photographe n'était pas fait: il ne connaissait pas son sujet(l'animal) ou a agit comme s'il ne le connaissait pas et là, il n'y a rien à garder(selon moi)

Il faut aussi noter qu'avec la révolution des D700/D3 et les appareils récents qui montent bien en ISO, même les animaux crépusculaires(blaireau, etc) peuvent être photographiés dans de bonnes conditions!
Une révolution.

Donc après le flash en animalier pourquoi pas, mais dans un but créatif très maîtrisé, mûri, très très mûri, avec une très grande connaissance de l'espèce, de l'animal(individu) photographié.

Rob Galbraith parlait aussi d'un dispositif pour augmenter la portée du flash(quant à la qualité de l'éclairage...) mais je ne retrouve pas le lien.
Linux Mint 19.1 Cinnamon

Flash en animalier.
« Réponse #26 le: 15 Avr, 2009, 22:48:35 pm »
Bonjour,

Chadokpebrok a écrit :
"...d'un dispositif pour augmenter la portée du flash(quant à la qualité de l'éclairage...)..."

Trois solutions "à l'ancienne" se présentent : soit une lentille de Fresnel sur un manchon en sortie du réflecteur du flash, ou bien un réflecteur plus focalisable made in "Bibi", ou bien carrément un flash "bricolé"(toujours Bibi) c'est à dire sur la base d'une grosse capacité d'alimentation et de condensateurs costaux, avec un système de réflecteur encore "Bibi".
Deux "vieux ouvrages" en parlent :"La photographie animalière" de Jean-Philippe Varin, chez Paul Montel (année 1983) et aussi "Regard sur la vie sauvage, comment la photographier "de Jean-Paul Ferrero et Dominique et Serge Simon, chez Chasseur d'images, éditions VM (année 1982)...

Cordialement.

*

voyonsvoir

  • Invité
Flash en animalier.
« Réponse #27 le: 28 Avr, 2009, 11:32:24 am »
Un gros flash ne dépasse que rarement 10 ou 15 m, et encore, en pleine ouverture ! Alors je ne vois pas à quoi sert un coup de flash sur un rapace très éloigné.
C'est comme prendre la lune au flash, même un chouïa, non, rien ! Les flashes de radars prennent de très près et sont hyper-puissants et brefs.
Cela ne fait pas peur aux animaux sauvages, sauf s'ils vous regardent, là leur rétine doit en prendre un coup surtout pour les nocturnes, mais de très loin vous n'aurez aucun résultat sur votre photo.

Flash en animalier.
« Réponse #28 le: 28 Avr, 2009, 20:00:50 pm »
Bonjour,

Voyonsvoir a écrit :
"...Un gros flash ne dépasse que rarement 10 ou 15 m,..."

Ce n'est pas tout à fait exact, ou du moins ce l'est pour les flashs "actuels".
J'écrivais, à ce propos le 12/04/09 :
"...Le souci avec les flashs actuels pour la "chasse photographique" est qu'ils ont la plupart du temps un nombre guide pas très éleve, qu'ils sont "encombrants" car souvent solidaires du boîtier, et peu "focalisables".
...De "mon temps" j'utilisait - et n'était pas le seul - un flash Braun 800 qui présentait l'intérêt d'avoir un fort nombre guide, il n'était pas encombrant car il était possible de fixer uniquement sa parabole sur l'appareil, ou le fusil photographique, et l'on pouvait bricoler sans trop de souci un système de focalisation sur sa parabole ; le reste du flash - son bloc batterie et condensateurs - trouvait sa place dans un petit sac à dos et était juste relié à la parabole par un cordon ; il possédait deux puissances, la demie qui servait pour le "courant" et la pleine qui servait pour "plus loin". Norman avait aussi à peu près le même système.
C'était certes un peu "rustique" mais cela éclairait à plus de 30 mètres, et avec un peu d'habitude on s"en sortait pas trop mal.
...Autres temps..."

Cordialement.

Flash en animalier.
« Réponse #29 le: 28 Avr, 2009, 21:31:36 pm »
+1 avec Bertrand.

Le flash Norman avait si je ne m'abuse une puissance de 400 joules, et on pouvait lui adjoindre une parabole donnant un fasiceau très réduit. Personnellement, je ne l'ai jamais utilisé (trop cher), mais les Braun 800 "façon Albert Visage & Jean-Philippe Varin", dont le tube était placé au point focal d'une parabole de phare longue portée de … Citroën GS (!), ça, oui. De même, ces têtes Braun avec une lentille de Fresnel et un tube de "balai à chiotte" (excusez le terme, mais c'est authentique), bricolé par J.-Ph. Varin, donnaient de bons résultats sur des distances moyennes à courtes, et étaient surtout pratiques en proxi-photo, ou pour bien déboucher une ombre en forêt…
Signalons la bonnette qui équipe le Metz 60 CT, directement inspirée du "balai à chiotte" de Varin…, le Better Beamer mentionné plus haut n'en étant qu'une extrapolation pour flashs cobras.
On trouve des lentilles de Fresnel souples et facilement découpables avec des ciseaux dans toutes les bonnes pharmacies : elles sont utilisées pour faciliter la lecture quand on a la vue qui baisse.

De fait, le flash ne dérange pas trop les animaux (ils réagissent quand même !), et reste le seul moyen de photographier des animaux nocturnes, à commencer par les chouettes et hiboux, mais je trouve qu'on a trop vu ces images de chouettes (surtout l'effraie) flashées, et que ça lasse.
En revanche, il est difficile de se lasser des images de Stephen Dalton (un pionnier des flashs ultra-rapides) ou encore des photos plus anciennes d'Eric Hosking… Ça me rajeunit pas, tout ça ! :lol: :lol: :lol:

Maintenant, je viens de faire un essai du SB-900 en mode M à pleine puissance pour 200 ISO et f/5,6 avec un 4/300 mm sur la cheminée de la maison se trouvant à 25 m de mon bureau : le jour où une effraie se pose là, en admettant que je ne dorme pas, elle sera parfaitement éclairée.
Mais je doute de vous montrer un jour pareille image car la nuit, maintenant, je dors… ;) :lol:

Amicalement ;)

Une énorme réserve pour le flash animalier : jamais sur un cétacé (baleines et dauphins) !
Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins…

(Georges Brassens)

Publicité