Publicité

Photo Infrarouge
« le: 22 Juin, 2020, 14:43:18 pm »
Bonjour à toutes et tous,

Histoire d'expérimenter, je vais tenter la photo infrarouge.

A ce titre, les yeux rougis et mon petit cerveau prêt à exploser par des heures et des heures de tutos, je me pose une question vitale avant de décider d'investir quelques bitcoins dans ce projet : les filtres IR à visser sur l'objectif sont-ils les mêmes pour un APN standard et pour un APN défiltré en Full Spectrum ?
Si oui, quel est alors l'avantage d'un appareil défiltré Full Spectrum par rapport à la solution beaucoup plus simple du filtre IR monté sur l'APN classique ?

Merci d'avance de m'aider à retrouver le sommeil.
Bonjour chez vous.

Publicité

Photo Infrarouge
« Réponse #1 le: 22 Juin, 2020, 17:54:48 pm »
Le filtre devant le capteur est là pour limiter les IR. Le capteur n'est donc pas assez sensible aux IR en temps normal. C'est pour ça qu'il faut retirer ce filtre pour faire des photos IR. Ensuite, tu ajoutes un filtre IR à visser sur ton objectif. Ce filtre va lui être centrer sur le spectre IR et atténuer la lumière visible par nous les hommes. Voilà ce que j'ai compris du principe.

Je te suggère donc de trouver un appareil d'occas pour retirer le filtre devant le capteur. Si tu fais ça sur ton appareil, il va te donner un mauvais équilibre des couleurs.

Photo Infrarouge
« Réponse #2 le: 22 Juin, 2020, 18:18:50 pm »
Merci pour ce premier retour, mais mon attente technique n'est pas satisfaite.
Dans le cas d'un APN Full spectrum, le filtre anti IR du capteur est retiré, puis remplacé par un verre neutre d'épaisseur identique afin de conserver les distances de parcours de la lumière.
Utilisé tel que, (avec le verre neutre), l'APN fournit des clichés ne correspondant pas à la vision humaine puisque la colorimétrie intègre les couleurs visibles par l'homme (380 à 780nm) + les IR proches.

A priori, si j'ai bien saisi ce que j'ai vu dans les tutos, sur un APN défiltré Full Spectrum, le filtre IR sur l'objectif est quand même nécessaire, d'où mes questions précédentes :
   - ai-je bien compris la nécessiré de filtre IR sur un Full Spectrum ?
   - si oui, quel avantage à faire défiltrer l'APN en full spectrum plutôt que de simplement utiliser des filtres IR sur un appareil standard (sous réserve que le filtre anti IR d'origine laisse passer un minimum d'IR, ce qui doit être vérifié avec le "test de la télécommande" ?

Un balaise de l'infrarouge au bout du fil ?
Merci d'avance.

Photo Infrarouge
« Réponse #3 le: 22 Juin, 2020, 20:12:20 pm »
Il y a une différence entre défiltrer et filtrer.

En enlevant le filtre devant le capteur, il capte un spectre lumineux plus large (en gros de 380 nm à 100 µm, au lieu de 380 nm à 780 nm). Le fait de placer un filtre IR devant l'objectif ne permet pas d'augmenter le spectre.

Un filtre, au contraire va enlever tout ce qui n'est pas utile. Dans le cas d'un filtre IR, on ne veut garder que l'IR (de 780 nm à 100µm).

Donc, dans un premier temps il faut que le capteur puisse recevoir l'IR (il faut le défiltrer). Dans un second temps, une fois que le capteur est enfin capable de recevoir l'IR, il faut placer un filtre IR sur l'objectif pour que l'ensemble (capteur + objectif) ne reçoive que l'IR.

Si tu places un filtre IR sur l'objectif, sans défiltrer le capteur, le capteur aura beaucoup de mal à recevoir l'IR, puisqu'il est pratiquement insensible aux IR. C'est parfois possible de réaliser une photo IR en poussant les ISO et si le filtre devant le capteur n'est pas trop agressif. Et si tu n'utilises pas de filtre IR devant l'objectif avec un capteur défiltré, le capteur va recevoir tout le spectre de 380 nm à 100 µm.

Photo Infrarouge
« Réponse #4 le: 22 Juin, 2020, 20:46:59 pm »
Merci littlBear pour cette précision qui vient confirmer ce que j'avais compris : même avec un défiltrage full spectrum, il faut utiliser un filtre IR

D'où ma question subsidiaire : où est l'intérêt de défiltrer en full spectrum car, si j'ai bien compris ce que j'ai lu, l’inconvénient du filtre IR avec un appareil standard (dont le capteur reçoit quand-même un peu d'IR), c'est le temps de pose qui s'apparente à celui d'une pose longue.
Avons-nous le même problème avec un défiltré full spectrum + filtre IR ?

Merci d'avance pour la réponse.

Photo Infrarouge
« Réponse #5 le: 22 Juin, 2020, 20:50:53 pm »
D'où ma question subsidiaire : où est l'intérêt de défiltrer en full spectrum car, si j'ai bien compris ce que j'ai lu, l’inconvénient du filtre IR avec un appareil standard (dont le capteur reçoit quand-même un peu d'IR), c'est le temps de pose qui s'apparente à celui d'une pose longue.
Avons-nous le même problème avec un défiltré full spectrum + filtre IR ?
C'est effectivement ce que j'ai lu. Il faut un trépied et faire une pose longue pour avoir assez de lumière pour les photos IR.

Il faut que la photo IR soit une vrai passion, sinon ça va être sympas pour quelques photos et tu vas vite abandonner cette pratique. D'où l'idée de défiltrer un appareil d'occaz pas trop cher.

Photo Infrarouge
« Réponse #6 le: 23 Juin, 2020, 02:10:11 am »
Il me semble aussi que certains objectifs sont meilleurs que d'autres pour la photo IR. Il doit y avoir des listes sur le net.
Et le top est défiltrer un vieux boitier, ou encore investir dans le D810A ! (voir https://www.nikonpassion.com/nikon-d810a-astrophotographie-nebuleuses-constellations-timelapse/).
A ma connaissance, il n'y a pas de filtre IR spécifiques pour boitier défiltré ou non.

Photo Infrarouge
« Réponse #7 le: 09 Août, 2020, 16:16:09 pm »
Je déterre de fil (dont je viens seulement de prendre connaissance) pour quelques précisions :
Les capteurs d'APN sont tous à base de silicium, qu'ils soient des CCD (ancienne techno) ou des CMOS (quasiment tous aujourd'hui) et leur sensibilité s'étend de 300 nm à 1300 nm (soit jusqu'à 1,3 µm et non pas 100 µm, comme l'affirme littlbear !).

Il y a 3 façons de fixer des images en infra-rouge :
1 - Sur un appareil standard (non défiltré) en mettant un filtre IR-pass (coupure à partir de 720 nm) sur l'objectif. c'est intéressant car on peut faire des essais sans altérer son appareil et beaucoup de gens (dont moi) ont commencé ainsi. L'inconvénient est que couplé au filtre IR-cut du capteur, ce dernier ne reçoit plus beaucoup de photons, d'où des temps de pose très long. De plus, la visée doit être effectuée en live view, le viseur étant complètement noir (avec un OVF uniquement of course).
2 - Sur un APN défiltré et refiltré avec un filtre IR-pass, on a une visée claire et des temps de pose à peu près identiques à ceux d'avant l'opération. On trouve sur ebay plein d'occasions d'appareil prêts à l'emploi ainsi que des gens qui peuvent effectuer la transformation. J'ai pour ma part acheté un D300 équipé d'un verre Schott coupant (vers les courtes longueurs d'onde) à 590 nm, qui offre des photos IR très colorées.
3 - Sur un APN complètement défiltré, il est nécessaire de placer un filtre IR sur l'objectif avec les inconvénients mentionnés en 1). En revanche, les temps de pose restent courts et on peut de plus expérimenter différents filtres ; ainsi avec les filtres dits 'blue filters',  qui passent le bleu en addition de l'IR, on a des effets très intéressants.

Comme l'a fait remarquer emvri, certains objectifs produisent une sorte de halo au centre de l'image (hotspot pour les anglo-saxons), dû à des réflexions entre la surface brillante du capteur et la lentille arrière de l'objectif. Selon la forme de cette lentille, l'effet est plus ou moins marqué. Je n'ai jamais constaté de hotspot avec un appareil refiltré IR.

Le D810A a été conçu pour la photo astro car sa courbe de réponse relevée dans le rouge lui permet de mieux rendre la raie Hα de l'hydrogène (environ 656 nm) et d'avoir ainsi des images du ciel profond plus détaillées. En revanche, ses performances en IR (i.e. au-delà de 720 nm) restent semblables à celles du D810 "ordinaire" et n'est donc pas un appareil à privilégier particulièrement pour la PdV en IR.
« Modifié: 09 Août, 2020, 17:10:54 pm par jaric »

Photo Infrarouge
« Réponse #8 le: 15 Août, 2020, 15:24:08 pm »
Bonjour,

En photographie "argentique" - si, si, ça existe encore - nous utilisions des films dédiés à l'infrarouge (EIR 135-36 ou en 120, ou bien Aérochrome III 135-36 ou aussi en 120) par exemple.
Il existe un site "moderne" intéressant à ce sujet : http://infrarouge.photo/accueil/

Cordialement.

Photo Infrarouge
« Réponse #9 le: 17 Août, 2020, 17:45:23 pm »
Une petite photo prise cet apm avec un D300 défiltré et sans filtre rouge pour illustrer l'excellente contribution de jaric que je remercie pour la qualité du partage. Tout est dit ou presque.


Et une plus ancienne tirée en piézographie faite avec le même boîtier :


Photo Infrarouge
« Réponse #10 le: 17 Août, 2020, 18:18:35 pm »
bonjour on dirait une photo de neige , assez bluffant

Photo Infrarouge
« Réponse #11 le: 17 Août, 2020, 19:12:20 pm »
De la neige en Haute-Savoie ? Où et quand ?  ;D

Je complèterai le propos de Jaric en ajoutant qu'il n'est pas conseillé de faire dématricer les boîtiers Nikon dont l'obturateur est piloté par LED (D2, D3, D4, D5, Df et D700). Ils ne posent pas de problèmes pour la photo de jour, mais la LED laisse des traces inacceptables dans les poses longues où lorsqu'on a besoin de beaucoup d'ISO.  Les D600-610-750-800-810 ne sont pas concernés, je ne sais pas pour les autres boîtiers. Méf !

Photo Infrarouge
« Réponse #12 le: 18 Août, 2020, 22:03:24 pm »
Bonsoir à tous
Allez, deux images pour montrer les diverses possibilités de l'IR ; elles sont toutes les deux prises avec mon D300 défiltré (déjà mentionné ici : https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=176099.0), la première avec un filtre 850 nm, la deuxième, prise avec juste le filtre du capteur (590 nm), n'a pas subi d'inversion de couches mais a eu ses couleurs un peu trafiquées, d'où l'aspect 'extraterrestre'  ;D

Bonne soirée  :)

Edit : @ Ti Clic, très sympa ton arbre en N&B, pour moi il n'évoque pas de la neige, mais un très gros cotonnier !!  :lol:
« Modifié: 18 Août, 2020, 22:10:42 pm par jaric »

Publicité