Publicité

Le milan du quartier
« le: 30 Mai, 2020, 16:40:04 pm »
Bonjour à tous,

Ayant eu la bonne idée de me lancer dans la photo animalière 1 semaine avant le confinement (fail ...), je n'ai pas eu grand chose à me mettre sous la dent depuis mon petit appartement de ville... Jusqu'à ce que je me rende compte, après des heures de télétravail depuis ma cuisine, qu'un Milan avait ses habitudes de chasse dans le quartier. En effet, il passe des heures à planer en pleine ville, au risque parfois de se faire agresser par pies et corbeaux lorsqu'il vole trop près des nids.

J'ai pu réaliser cette petite photo. J'aimerai avant tout savoir ce qui "cloche", car mon impression de netteté n'est pas ce que j'ai l'habitude de voir sur mes photos de concert ou de portrait. Je pense que la mise au point n'est pas au top ou alors la vitesse ... Pour info j'étais sur pied avec mon 300mm F4 non stabilisé et un d7200 (exif en copie) en AF-C D9. Je joins aussi un crop à 100%.

Merci d'avance pour vos critiques !
« Modifié: 30 Mai, 2020, 16:48:55 pm par TheoDKeenan »
Nikon D7200, Sigma 18-35mm F1.8 / Nikon 300 mm F4 AFS-ED

Publicité

Le milan du quartier
« Réponse #1 le: 30 Mai, 2020, 17:36:49 pm »
1/1250s c'est pas la vitessec'est plus un legere front/back focus etant donné que le fond est unie difficile a dire plus le sujet est loin plus l'effet front/back focus se fait sentir.
LE meit et de faire des test sur des sujet mobile avec le reglage précis de l'af en tatonnant ou tu fais une série a chaque fois tu décale ton réglage précis et ensuite tu verra bien laquelle à la meilleure netteté.
N'hésite pas a prendre un sujet éloigné
"La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre". - Gandhi

Le milan du quartier
« Réponse #2 le: 30 Mai, 2020, 21:32:57 pm »
bonjour,

l'oiseau me semble bien pris avec de bons paramètres de base, il y a tout de même beaucoup de détails dans les plumes.  La distance dans le ciel est trompeuse et on se retrouve vite à des 20, 30 mètres alors des détails commencent à se mélanger et l'effet de léger flou arrive vite.  L'af accroche généralement fort bien dans le ciel pour ces oiseaux un peu planeurs, on le remarque dans le viseur que la netteté se fait bien dessus l'oiseau.  Passé le 1200s avec un léger suivi il est difficile de faire du flou sur cet oiseau, peut-être avec un mouvement sec en contre sens de ta part tu arriverais à du flou mais tu aurais souvenance de ce mauvais geste rapide.

Comme dit au post avant tu peux toujours vérifier le bon point d'af pour ne pas douter dans ce sens et on sait jamais on a déjà vu des décalages sévères sur certains couples d'appareils.
Aussi lorsque la photo est bonne avec un léger flou, le post traitement peu donner un peu de vigueur à cette netteté jugée insuffisante avec toutefois la précaution de ne rien exagérer.
Nikon d750

Le milan du quartier
« Réponse #3 le: 30 Mai, 2020, 21:52:16 pm »
Selon la distance, avec une belle journée ensoleillé comme celle ci, tu as vite des brumes de chaleur qui donne ce sentiment de flou diffus
Le plus dur, c'est pas d'arriver au sommet, c'est d'y être.

Le milan du quartier
« Réponse #4 le: 31 Mai, 2020, 11:27:50 am »
Bonjour,

J'aime bien votre photo même si question netteté je comprends votre étonnement si cela ne semble pas correspondre à ce que vous pouvez obtenir sur d'autres prises dans des conditions analogues.

Pour la vitesse, bien que n'étant pas un spécialiste, je me demande qd même si l'utilisation d'une vitesse un poil plus élevée n'aurait pas amélioré les choses. Vous utilisez comme moi un capteur APS-C cad qu'un 300 mm devient un équivalent 450 mm (je dis ça pour les néophytes qui liraient mon message) donc que le risque de flou de mouvement est "majoré" versus un capteur plein format à focale égale.

Pour la MAP à priori j'aurais réglé pareil, AF-C avec suivi AF dynamique 9 points puisque le déplacement est assez "prévisible". Donc, j'aurais eu les même pbs liés au fait que l'AF puisse avoir du mal à "accrocher" puis à suivre la tête du prédateur.

Si la photo est issue d'une rafale, j'ai souvent eu ce pb avec mon D7200, le suivi ou tracking AF montrant davantage ses limites entre la première image et la dernière.

Pour ce qui serait d'un pb de back-front focus, avez-vous vérifié ? - Et si oui, est-ce que cela a donné qqe chose par rapport à l'objectif utilisé ?

Bonne fin de WE à vous.
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Le milan du quartier
« Réponse #5 le: 31 Mai, 2020, 12:02:06 pm »
Merci à tous pour vos suggestions.

En étudiant vos solutions je me suis rendu compte que je n'avais jamais eu de problème avec l'af jusque là... Du coup je suis retourné sur l'affichage de ma photo dans l'appareil. J'ai choisi l'affichage qui permet de voir où la mise au point n'a pas été vérouillée sur un collimateur (photo jointe). Du coup je pense plus pour la raison soulevé par orglop450, car la photo a été prise en rafale (j'utilise ça rarement, je my fais petit à petit).
Nikon D7200, Sigma 18-35mm F1.8 / Nikon 300 mm F4 AFS-ED

Publicité