*

Hors ligne alain63

Compatibilité AF Nikon Z6 + Nikon 28-85 f 2.8-4
« Réponse #15 le: 08 Mar, 2020, 13:47:47 pm »
et puis quel dommage d'acheter un Zx pour s'en servir comme d'un nikkormat  :-\

Certes, on peut avoir cette approche très conservatrice. (par contre, je n'ai pas souvenance de stabilisation boitier sur mes Nikkormat, mais ce n'est peut être pas le cas de tout le monde). Si on est accro aux automatismes c'est compréhensible, on n'utilise QUE des objectifs S ou des AFS (ou equivalents) avec la bague FTZ.

Car l'un n’empêche pas l'autre,  je pense au contraire que c'est une opportunité pour profiter pleinement du ML: Depuis 1959 les Nikonistes "subissent" un des tirages les plus longs et donc on monte soit du Nikon ou soit du compatible, point.
Aujourd'hui c'est le contraire avec les Z, on peut donc en profiter pour ressortir nos vieilles gloires (Nikon ou autres) pour peanuts, même si c'est pour quelques clichés au vue de l'investissement.
Par exemple je peux ainsi ressortir mon beau ( mais vieux) Summicron 50-2 pour la modique somme de 26 euros !
Désolé, mais cette liberté, je la trouve sympa et je ne m'en prive pas.

Concernant la question de Blurp,  je cite:

"Je ne saisis pas du tout ce que la bague chinoise fait de plus que la FTZ."

Clairement, rien de plus et plutôt du moins (pas de contacts électriques et pas d'ergot). C'est d'ailleurs les seules spécificités de la FTZ différentes des bagues Chinoises qui ne sont que des "tubes pour un  tirage adapté".
Dans les cas des F pré -Ai (et c'est aussi vrai pour certaines autres marques compatibles)  nombre de ces focales ont des « jupes » qui peuvent ou pourraient toucher les contacts de la FTZ.
D’autres sont de toute manière pas montables sur la baïonnette moderne  du FTZ qui n’est pas assez épaisse face à leur bague de diaph très en retrait et laquelle malmène l'ergot.
Ainsi pourquoi prendre le risque d'abimer sa FTZ (qui coûte plus de 10 fois le prix des Chinoises) pour ne bénéficier aucun autre avantage.
En conclusion,
C'est un plaisir de pouvoir ressortir (ou de tester) d'autres marques ou des vieilles gloires Nikon sur les Z(i) pour un investissement modique. Pourquoi s'en priver, d'ailleurs je laisse à demeure ces bagues sur mes optiques préférées.(exemple 105-2.5 ou 300 m, idem pour Leica)
La FTZ reste la bague de prédilection pour les optiques F modernes (lignes 1 et 2 du tableau Canadien que j'ai édité jeudi 6 mars).

Après, chacun fait comme il veut, mais cependant...Rien hérétique dans tout ça...
« Modifié: 08 Mar, 2020, 13:59:21 pm par alain63 »
Nikon D3s, Z6, Df, D200, F, F2, F2A, F3, F4S, F5, FM, FM2, FE2, EL2, F55- Nikkormat FTn, FT2, EL, Leica IIIf, Yashica Mat124G, Canon QL19


Compatibilité AF Nikon Z6 + Nikon 28-85 f 2.8-4
« Réponse #16 le: 08 Mar, 2020, 20:18:03 pm »
Bonjour,
Pour répondre à la question qui n'a pas été posée, ce qui est dénommé "ergot ... (voir emplacement cerclé...", est un simple contacteur rétractile en plastique (monté sur ressort pour peut-être faire contact dans l'adaptateur ?), situé à l'endroit du vrai ergot rigide de la servo-commande de diaphragme DS-12 pour F2, qui entraine le diaphragme des optiques Ai ou modifiées Ai. Ce contacteur passif est conçu en biseau pour s'enfoncer à l'approche de l'ouverture minimale quelle qu'elle soit (8 valeurs pour un GN·C NIKKOR 45mm f/2.8 ou 6 valeurs pour un Fisheye-NIKKOR 16mm f/3.5), et c'est aussi l'endroit où serait le verrou de l'ouverture minimale sur les optiques AF-.
C'est le levier de couplage Ai relevable sur pivot du Nikon FM repris par le Nikon Dƒ, qui aurait pu être endommagé, mais l'Adaptateur FtZ n'en a pas.
Pour ne parler que de ce que j'ai pu essayer : mes optiques modifiées Ai avec l'Adaptateur FtZ depuis sa sortie, elles passent toutes, même mes PC-Nikkor (NON-modifiable Ai) 35mm f/2.8 & 28mm f/4 (numéros de série référencés Incompatibles par NIKON), mais peut-être qu'ils touchent les contacts internes, pourtant sans affolement des indicateurs sur les écrans (Z6 & Z50). De même que les seuls vrais NON-modifiable Ai qu'il me reste, Teleconverter TC-1 (ancêtre du TC-200) et bagues PK-3, BR-2... montent très bien et sont fonctionnels.

Manuel d'utilisation de l'Adaptateur Nikon FtZ en Français.
https://downloadcenter.nikonimglib.com/fr/products/491/FTZ.html

Cordialement
Ne changer son boîtier que lors de rupture technologique, tout en gardant ses objectifs qui ont toujours les graduations de diaphragme et de distance ... pour l'Hyper-Focale !
Nikon·F Photomic·FTN  Nikon·FM  N·C·24/2.8  PC·Nikkor·35/2.8  GN·C·45/2.8  H·C·50/2  Q·135/2.8  TC-1·2x▪  Leica·M3  Summicron·50/2  Elmarit·90/2.8

Compatibilité AF Nikon Z6 + Nikon 28-85 f 2.8-4
« Réponse #17 le: 05 Avr, 2020, 16:27:12 pm »
Bonjour,
Alors, que j'avais un doute sur mon Teleconverter TC-1 et la possibilité d'endommager la bague FtZ, voila que
Mr Haruo Sato  : Lens designer et rédacteur / testeur du
  NIKKOR - The Thousand and One Nights No.73
  The Nikon Teleconverter TC-1 2x  https://imaging.nikon.com/history/story/0073/index.htm
montre l'utilisation de la bague FtZ, avec un  Nikkor 50mm f/1.8 Ai, et un  Nikkor-Auto 105mm f/2.5  (new), photos à l'appui, le tout avec un Z6.
Sans vouloir être péremptoire, il écrit en préambule des ses essais :
"L'appareil photo que j'ai choisi était le Nikon Z6 avec l'adaptateur de montage FTZ.  Bien que l'adaptateur de monture FTZ soit officiellement compatible avec les objectifs AI, j'ai choisi cette configuration comme cas spécial, confirmant avec le dessin de conception (FtZ ?) et l'utilisation réelle.
Ceci balayant tout doute sur les dommages probables causés au contacteur rétractile EE, situé à près 180° de l'ergot de couplage Ai absent de la bague FtZ.

Cordialement
P.S. : En espérant que Mr Haruo Sato pousse ses essais, avec les optiques qui nécessitaient le relevage du miroir, comme le NIKKOR-O 2.1cm f/4 et autres Fish-Eye...
Nikon·F Photomic·FTN  Nikon·FM  N·C·24/2.8  PC·Nikkor·35/2.8  GN·C·45/2.8  H·C·50/2  Q·135/2.8  TC-1·2x▪  Leica·M3  Summicron·50/2  Elmarit·90/2.8