Choix rotule panoramique
« Réponse #45 le: 20 Déc, 2019, 11:17:07 am »
certains passent des heures à chercher des valeurs de réglage sur la toile  sans trop connaitre le système de fixation  du boitier de ceux qui donnent ces valeurs. bref  ils obtiennent de valeurs approximatives  qu'il faudra affiner quand même.

Je pratique une méthode dérivée  du "principe de la grille " décrite par Alain Hamblenne voir pdf.


c'est assez simple dans le principe faut juste être un peu méthodique.
en fonction de la taille du capteur et de la focale choisie il  te faut déjà calculer l'angle de rotation  pour une prise de vue boitier horizontal ou vertical.

Par principe pour un pano horizontal  on met le boitier verticalement (et inversement pour un pano vertical). ça permet d'élargir le champ de prise de vue  et donne des pano avec une plus grande résolution.

pour connaitre cette rotation avec un recouvrement en général de 25% pour en connaitre la valeur tu as ce site



si la rotation de ton  boitier  ne coïncide pas avec cette pupille d'entrée de l'optique  les premiers plans ne vont pas conserver leur alignement avec l’arrière plan.


extrait d'une vue gauche d'un pano


extrait de la seconde prise de vue mais avec une rotation vers la droite.

Pour trouver le bon réglage je place donc un objet très fin (mine de critérium, aiguille) et placée verticalement à quelques centimètres (10 à 20 cm selon la focale) de l'objectif.




Je règle mon exposition avec un diaph de f :16 (pour avoir la meilleure profondeur de champ) mise au point manuelle réglée sur l’hyperfocale pour avoir la plus grande profondeur de champ possible.

Entre deux prises de vues (et pour la rotation donnée pour l’optique) je compare les déplacements relatifs entre le micromine avec un plan lointain (quelques centaines de m).

Si le déplacement du premier plan (mine) par rapport à l'arrière plan (fond) évolue dans le même sens que la rotation de la tête, le boitier est trop en arrière .

Si le déplacement du premier plan par rapport à l'arrière plan évolue dans le sens inverse de la rotation de la tête, l'appareil est trop en avant.


Quand je pense avoir trouvé le bon réglage à l’œil je fais deux prises de vues (droite et gauche) et je vais ouvrir mes deux images dans mon logiciel de traitement d’images. Je mesure le décalage entre mon repère de premier plan et le fond (comme illustration plus haut). Ces valeurs me permettre d’affiner le réglage. Je recommence mes séries de prises de vue je compare à nouveau. Quand l’écart est identique (à 1 voir 2 pixels près) je considère que ma tête est bien réglée pour la focale donnée. C'est là qu'il faut être minutieux calme dans les manipulations  car le bon positionnement du boitier peut se jouer à moins de 1 mm pour un fish eye par exemple. C'est une des raisons pour laquelle ma tête pano est équipé d'un montage type Arca Swiss et que la platine sur le boitier n'est jamais démontée. Je note précieusement cette valeur de positionnement . Sur certaines têtes comme les Fanotec on dispose de cales à serrer pour retrouver rapidement le bon positionnement.

En ce qui concerne l’usage de fish-eyes, le point nodal est variable, il dépend de l'angle de rotation de la tête panoramique. En conclusion un réglage pour une rotation de 90° sera différent de celui pour une rotation tous les 120° par exemple. Il faut donc le définir en fonction de l'angle dont on va tourner entre chaque image, ce qui est conditionné par la focale et le recouvrement choisi.

Quand je pense avoir trouvé  la bonne valeur je descend dans mon  atelier et je me fais un panoramique 360°  dans ce lieu je me débrouille pour avoir  des plans très rapprochés (souvent à moins d'un mètre). Si ça marche  dans ces conditions ça marchera toujours car plus les plans sont éloignés plus c'est facile à assembler.


Pour des panoramiques plats de paysages avec des plans à plus de 5 m  j'en fait beaucoup à main levée et ça marche très bien. Si je fais de l'architecture  ou si je choisi un UGA là je vais sortir ma tête panoramique.

Voilà j'espère avoir été clair dans mes explications si ce n'est pas le cas n'hésite pas à demander les forums c'est aussi fait pour ça.

Bonjour Demouche,

me revoilà 1 ans plus tard.

Je voulais juste savoir avec quel logiciel tu calculer l'écart en pixel?

je suis passé du D610 eu D850 et j'aimerai me refaire correctement mes réglages et surtout, finement. Car avec mon D610 je l'avais fait mais pas très bien.
Si j'ai un soucis je reviendrais vers toi.

Merci