[DenisV] - POST NO BILLS
« le: 18 Oct, 2019, 17:42:11 pm »
Affichages Sauvages Interdits
du côte de Times Square à NYC.

Les commentaires, même sauvages, ne sont pas interdits !
De Henri de Toulouse-Lautrec :
   "" La peinture c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas.""

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #1 le: 18 Oct, 2019, 20:37:31 pm »
Très bonne composition avec la personne en mouvement sur ce fond noir très inhumain...

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #2 le: 19 Oct, 2019, 08:36:18 am »
Très bonne composition avec la personne en mouvement sur ce fond noir très inhumain...
+1 il est très sympa ce cliché
Rémy - https://www.flickr.com/photos/sagarmatha_49/
"Si je savais prendre une bonne photo, je le ferais à chaque fois" Robert Doisneau.

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #3 le: 19 Oct, 2019, 08:47:25 am »
Merci pour votre passage et commentaires.
C'était juste un long moment d'attente pour n'avoir qu'une seule personne devant ce mur noir sur une hauteur d'une bonne 15zaine de mètres.
De Henri de Toulouse-Lautrec :
   "" La peinture c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas.""

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #4 le: 19 Oct, 2019, 13:07:38 pm »
Le cadrage est intéressant. Ce qui me dérange un peu sont les déformations géométriques dues au grand angle.
Une correction des fuyantes et du parallélisme capteur/mur rendrait l'opposition entre l'élément humain et le mur encore plus efficace.

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #5 le: 22 Oct, 2019, 10:53:00 am »
Merci pour ton passage et commentaire.

Verticales qui s’ouvrent ou se resserrent, horizontales qui s’arrondissent, parallèles qui se rejoignent, ce sont toutes les qualités ou tous les défauts des objectifs et zooms ”Grand Angle”.
Ce sont toutes ces particularités que j’essaie d’exploiter avec le Nikkor 14-24 f2.8 N monté sur un D800.
C’est bien pour cela que je l’ai acheté.
Ensuite vient le post-traitement, mais je ne vais redresser tout ce que l’optique "a tordu", si je peux m’exprimer ainsi.
De Henri de Toulouse-Lautrec :
   "" La peinture c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas.""

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #6 le: 22 Oct, 2019, 11:51:33 am »
J'ai aussi une large préférence pour les lignes tracées au cordeau comme le Tigre de Sibérie.

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #7 le: 22 Oct, 2019, 11:56:05 am »
Sur ce cliché j'avoue que la déformation ne me dérange absolument pas.
Rémy - https://www.flickr.com/photos/sagarmatha_49/
"Si je savais prendre une bonne photo, je le ferais à chaque fois" Robert Doisneau.

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #8 le: 22 Oct, 2019, 13:55:15 pm »
Les fabricants s'acharnent, depuis des années, a limiter les distortions géométriques, principalement des zooms grand-angles.  A quoi ca sert que Ducros..., ou plutôt Nikon, se décarcasse ?
Ensuite il y a les fuyantes occasionnées lors leur utilisation.
Elles peuvent être effectivement employées pour transmettre une idée (écrasement, grandeur, distance,...).
Ici cependant, pour ma part, je trouve que ce n'est pas justifié, et qu'on se retrouve avec une image un peu bancale (la déformation n'étant pas uniforme) et des éléments tordus qui ne le sont pas dans la réalité, sans pour autant que cela apporte quoi que ce soit a l'image.

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #9 le: 23 Oct, 2019, 10:39:27 am »
C’est ce matin, en retrouvant le raw original de cette image que je me suis rendu compte qu’elle n’avait pas été prise avec le D800 et Nikkor 14-24 mais avec le M Monochrom et Elmarit 24 mm f2.8 Asph.
Je vous prie de bien vouloir m’en excuser.
Cela dit, les métadonnées restent visibles dans les fichiers que je publie sur NP.

Cela ne change rien au rendu de l’image.
Posté à une 12zaine de m face à ce mur, mes 2 pieds bien plaqués sur le bitume, mon œil droit collé au viseur à 1,66m du sol, j’ai pris cette photo.
En post-traitement, à part un nettoyage urbain, un recadrage et une réorganisation des gris, je n’ai rien fait d’autre.
Pour le reste, c’est ce qui est saisi au travers de l'objectif. C’est lui qui a décidé et qui a agi.

C’est bien vrai que tous les grands constructeurs d’optiques recherchent la perfection pour leurs objectifs.
Dans ce cas, le rendu parfait n’est possible que dans la situation d’un plan capteur bien parallèle au plan photo, que le collimateur central du capteur soit bien dans l’axe de visée passant par le centre de la scène à photographier.
Tous les tests sont faits comme ça.
Mais, dès l’instant que l’on va modifier l’angle, la hauteur, ou l’inclinaison de l’axe de prise de vue ou que l’on va changer la position du collimateur, tous les paramètres de verticalité, horizontalité, perspective et autres feront sortir l’image des créneaux très académiques de la prise de vue imposés par certains.

Pour moi, c’est ce qui fait le charme de ces optiques.
J’essaie d’exploiter au maximum toutes les possibilités et options de prises de vue qu’ils m’offrent.


Pour l'utilisation d'un Grand angle, on peut ouvrir un post spécial ”Technique de prise de vue avec un grand angle” dans la rubrique adéquat.
J'aurais plein d'images à présenter pour argumenter mes propos.
De Henri de Toulouse-Lautrec :
   "" La peinture c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas.""

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #10 le: 24 Oct, 2019, 09:06:33 am »
Tu ne t'attaches qu'au coté technique, et on s'en fiche un peu de savoir avec quel objectif l'image a été faite ou l'angle avec le pole magnétique.
Je ne trouvais l'information pertinente que pour ce que l'utilisation du grand angle et de ses caractéristiques apportait ou non a l'image, en termes d'esthétique, d'idée véhiculée, d'impression transmise.

Pour le reste, c'est par ici :
https://forum.nikonpassion.com/index.php?board=23.0

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #11 le: 24 Oct, 2019, 17:26:36 pm »
Eh bien non, on ne s’en moque pas.
Avec un 24 mm et une 12zaine de mètres de recul et un 50 mm avec ces mêmes 12 m de recul, les 2 espaces photographiés ne sont pas les mêmes !
Dans le cas présent, je n’ai pas cherché ce à quoi cet objectif 24mm monté sur le Leica M pourrait apporter de particulier aux images.
J’ai simplement choisi un objectif me permettant de faire des plans très larges sachant que dans Times Square et dans les rues adjacentes je n’aurai pas le recul nécessaire pour utiliser le 50mm.

Pour ce qui est de l’idée véhiculée, de l’impression transmise ou du message divin,
excuse moi, honnêtement ce ne sont pas les premières choses aux quelles je fais attention lors de mes prises de vue urbaines.
Je fais surtout attention aux voitures et à ne pas gêner les piétons (les NYkais, ils n’aiment pas les obstacles).
Et puis honnêtement, si il y a message, ici, que veux-tu transmettre ?
Je ne suis pas de ceux qui prennent une photo et qui ensuite brodent une histoire ou un message autour pour la présenter.
Je saisis simplement un instant de vie. Après, celui qui regarde l’image est tout à fait libre de se raconter l’histoire qu’il veut.

Jema et Sagar ont regardé l’image, ils l’ont trouvée sympa par sa composition dans cette ambiance de gris et de noirs.
Merci à vous.
Il n’y a que toi qui est dérangé par quelques lignes un peu pas droites.

Une correction des fuyantes et du parallélisme capteur/mur rendrait l'opposition entre l'élément humain et le mur encore plus efficace.
Par contre là, j'aimerai une explication,
ou si tu veux, je peux te transmettre le .DNG.
« Modifié: 25 Oct, 2019, 11:08:12 am par DenisV »
De Henri de Toulouse-Lautrec :
   "" La peinture c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas.""

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #12 le: 26 Oct, 2019, 00:31:06 am »
chouette image en l'état

Denis si je peux me permettre sort de ta tête pose ta calculette et fais des photos comme celle la   that's it  ;)
ne demande pas ta route à quelqu'un qui la connait
tu ne pourrais pas te perdre

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #13 le: 26 Oct, 2019, 05:21:51 am »
Eh bien non, on ne s’en moque pas.
Avec un 24 mm et une 12zaine de mètres de recul et un 50 mm avec ces mêmes 12 m de recul, les 2 espaces photographiés ne sont pas les mêmes !
Tu avais bien compris que c'est la différence entre le 24 Nikon et le 24 Leica qui m'importait peu ici.

Dans le cas présent, je n’ai pas cherché ce à quoi cet objectif 24mm monté sur le Leica M pourrait apporter de particulier aux images.
Il me semble que si :
J’ai simplement choisi un objectif me permettant de faire des plans très larges.

Pour ce qui est de l’idée véhiculée, de l’impression transmise ou du message divin,
excuse moi, honnêtement ce ne sont pas les premières choses aux quelles je fais attention lors de mes prises de vue urbaines.
Il y a pourtant bien un élément, une sensation, une impression qui t'a fait déclencher, non ? Ici, par exemple, c'est quoi ? Le mur, les inscriptions, la passante, l'opposition entre les deux ?

Il n’y a que toi qui est dérangé par quelques lignes un peu pas droites.

C'est la section critique ; je critique  ;)

Par contre là, j'aimerai une explication,

Il me semblait que l'opposition entre des lignes droites rectilignes et orthogonales, donc artificielles, face a la forme humaine, plus en courbes, a laquelle répond la bouche d'incendie, était évidente.

[DenisV] - POST NO BILLS
« Réponse #14 le: 26 Oct, 2019, 10:52:26 am »
Curieuse photographie. Personnellement je trouve que les déformations géométriques lui donne un côté un peu intrigant. Au premier regard je me suis dit qu'il y avait quelque chose de déséquilibré, une observation plus attentive m'a fait penser le contraire.
La discussion déclenchée, je ne m'y intègre pas, mais elle me montre que vous prêtez attention à des éléments qui ne m'ont jusqu'ici jamais effleuré l'esprit (matériel basique et manque d'expérience sûrement).
Par contre, savoir comment on peut corriger les fuyantes et le parallélisme j'aimerais bien savoir. Logiciel particulier ?

Bonne journée.