*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2616
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
[Drake] Le cycle de Aiôn
« Réponse #15 le: 25 Avr, 2019, 18:09:06 pm »
Merci pour cette réponse très intéressante  :D

En fait je ne crois pas qu'on puisse parler de tromperie : nous cherchons à expliquer le monde avec nos élaborations mentales, conceptuelles, philosophiques, etc,... humaines. Par contre, je crois nécessaire d'être conscient que ce n'est pas la seule approche qui vaille : les animaux, tous les organismes vivants, qui font partie du même monde que nous, ont une perception du réel aussi. Ils sont dans un même " temps " que nous en quelque sorte. Et leur façon de sentir, penser, appréhender ce temps, n'est ni plus ni moins juste que la nôtre.

En tout cas ce concept est vertigineux et à ce titre, ta photo en rend bien compte  ;)

Pour revenir sur ce que tu as écrit, voilà ce que j'ajouterais :
- en rouge : je ne pense pas que tous les animaux soient dans le même temps que nous, ne serait-ce que par leurs capacités physiques. Exemple de la méduse qui ne vieillit pas car elle n'a pas le "circuit" programmant la dégénérescence cellulaire, la mouche qui voit nos mouvements rapides comme assez lents ce qui lui permet d'éviter de se faire attraper, etc. Après il y a d'autres rapports à la "réalité" que le temps comme l'abeille qui voit les UV, le serpent qui "voit" les IR thermiques... Ces animaux ne sont pas/plus totalement dans notre réalité.

- en bleu : Les perceptions sont autres, tout autant parcellaires et multiples en effet.

- en vert : Et "vertigineux" est encore faible. Je pense que lorsqu'on saura définir clairement et simplement ce qu'est le temps (si cela est possible) on aura alors la réponse à beaucoup beaucoup de choses, voir peut-être même LA réponse à tout notre questionnement humain.
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)