Publicité

Agora Show, le podcast photo !
« Réponse #15 le: 24 Juil, 2019, 15:29:57 pm »
Il y a eu un sursaut de forme pour cet épisode 7  :). Intéressant de comparer vos avis sur la façon dont vous envisager la suite de votre pratique professionnelle. On sent une réelle volonté de ne pas rester figer sur ce que vous maîtrisez afin de continuer à faire "vivre" la photographie.
Cette première année de podcast est une belle réussite, alors vivement la rentrée.  :)
Rémy - https://www.flickr.com/photos/sagarmatha_49/
"Si je savais prendre une bonne photo, je le ferais à chaque fois" Robert Doisneau.

Publicité

*

Hors ligne Jean-Christophe

Agora Show, le podcast photo !
« Réponse #16 le: 07 Avr, 2020, 14:36:07 pm »
L'épisode d'Avril du podcast Agora Show a été tourné en direct Live sur Facebook, je poste la vidéo sur la chaîne Youtube dès qu'elle est prête.
Pour voir la rediffusion suivez le lien en cliquant sur "Watch on Facebook" puisque Facebook interdit de voir ses vidéos ailleurs (je hais Facebook, vous le savez) :


« Modifié: 07 Avr, 2020, 14:38:57 pm par Jean-Christophe »

Agora Show, le podcast photo !
« Réponse #17 le: 02 Août, 2020, 11:44:22 am »
En réponse au dernier sujet sur les atouts des APN.
Sujet intéressant symptomatique des tendances actuelles mais qui ne parle pas de la finalité de la photographie. La photographie existe-t-elle lorsqu'elle se limite aux écrans ? Sûrement pour les photos familiales ou les partages entre amis mais a-t-on déjà vu beaucoup d'expositions photos ou de livres de photographes avec des clichés issus de smartphones ? Il est encore assez illusoire de sortir un tirage 90x60 d'un smartphone, la qualité reste un atout majeur des APN. Alors oui le problème est que la photographie en tant qu'objet (tirage ou livre) a été délaissée au profit des écrans mais pour tout photographe exigeant rien, pour l'instant, ne remplace les APN lorsqu'il s'agit de "donner à voir" son travail.
Rémy - https://www.flickr.com/photos/sagarmatha_49/
"Si je savais prendre une bonne photo, je le ferais à chaque fois" Robert Doisneau.

Publicité