Minox DSC
« Réponse #15 le: 24 Avr, 2009, 14:43:01 pm »
A Ketzer:

- Pour le petit Minox numérique, naturellement, c'est une boutade ;)! Même un snob ne s'achètera jamais un tel gadget (on m'a offert un jour une minicopie du Leica M3 signée Minox avec un film 8x11 inclus dans le kit que je n'ai jamais osé utiliser ;)!).

- Pour ce qui concerne le Minox 35GT, son Minotar 35mm f/2,8 est excellent et vaut largement le Tessar 40mm f/3,5 du Rollei 35. Naturellement, la MAP se faisant au "pifomètre" (ou sur l'hyperfocale dans le meilleur des cas), aucune précision ne peut être garantie. Et comme je collectionne tous les compacts haut de gamme, je peux confirmer que seul le Summarit 40mm f/2,4 du Leica Minilux lui est supérieur. Mais le prix n'est pas le même ;)!

Cordialement,

Photokor.

*

.db.

  • Invité
Minox DSC
« Réponse #16 le: 09 Fév, 2011, 20:03:30 pm »
Bonjour.

J'ai trouvé votre forum tout à fait par hasard en cherchant un dépannage pour mon Minox DSC.
Mais, finalement, je me suis dépanné tout seul car une idée m'est venue. La panne était que mon DSC restait allumé mais sans fonctionner ; diode allumée mais pas de prise de vue, ni de lecture, ni d'USB, ni de possibilité d'éteindre. Il était bloqué comme ça. Mon idée était simple : virer la micro carte, ôter la vis cruciforme juste à côté, sortir l'accu, puis remettre le tout en place. Et ça marche. Une simple coupure d'alimentation lui a bien remis les idées en place.
La méthode peut servir à ceux qui auraient des problèmes de dysfonctionnement divers : sortir et remettre l'accu pour qu'il reparte sur sa mémoire permanente comprise dans le processeur.

Pendant que je suis chez vous, je vais aussi ajouter mes critiques sur ce modèle DSC.
Avantage indéniable : sa taille, à peine plus gros que les anciens argentiques. Voici 40 ans que j'ai un Minox 8x11 dans ma poche en permanence, et celui-ci est bien taillé pour prendre la relève.
Mais...

Il a quand même des défauts qui me font hurler.
D'abord il est d'une lenteur exaspérante. Il faut vraiment rester parfaitement immobile pendant une seconde si on ne veut pas avoir une image déformée du fait du balayage progressif de cette image du haut vers le bas. Ils l'ont appelé "Digital Spy Cam" mais moi je l'ai rebaptisé "Digital Slow Cam". Je le réserve donc pour les vues stables, des paysages par exemple, et je conserve toujours mon vieux Minox B pour les prises plus rapide, sachant qu'il est déjà au 1/200e dès qu'il y a un peu de lumière du jour.
Ensuite, si l'image est assez fine pour un écran vidéo normal, la couleur est franchement mauvaise avec une dominante brune très marquée. Ce qui oblige à retraiter les vues sur un ordinateur pour ré-équilibrer les couleur.
Et enfin, quand une lumière trop forte se trouve dans le champ, un rayon de soleil dans un appartement par exemple, les pixels bavent les uns sur les autres et on se retrouve avec une énorme tache blanche informe trois fois plus grande que la lumière d'origine. Donc : forts contrastes interdits.
Petit détail : comme le pare soleil est trop court, il est très sensible au soleil de côté. Mais ça, tous les photographes amateurs connaissent ce phénomène.

Moralité : il a encore besoin de quelques développements pour être un vrai Minox. Mais je trouve que c'est déjà du beau matériel.

Oui, j'utilise toujours mon vieux Minox B. Je l'ai acheté neuf en 1969 et il marche toujours. Bien entendu, il me faut développer moi-même. Heureusement j'avais aussi acheté la petite cuve spéciale pour cela, en prévision. Ne reste plus qu'à trouver des produits et des films de rechange sur Internet, et à passer le tout dans un scanner à diapos pour lequel j'ai fait un petit cadre 8x11 adapté.
Et quand mon ordinateur envoie mes 8x11 sur l'écran TV de 90 cm de large, j'ai des images lumineuses et fort acceptables, surtout pour les visiteurs qui n'y connaissent rien. J'étais surpris moi-même de la qualité d'image qu'on peut obtenir de cette façon : mieux que sur l'écran de l'ordinateur lui-même. C'est vrai, les écrans plats TV sont prévus pour tirer le meilleur possible à partir des émissions reçues de qualité souvent très moyenne. Alors qu'un écran d'ordinateur doit d'abord éviter d'éblouir ou de fatiguer les yeux.


Voila. C'était ma soirée bavardage.
Bonne nuit, et à votre disposition pour autres commentaires.
.db.