Fumeur...fumeuse...Band of smokers !
« Réponse #60 le: 07 Nov, 2014, 19:42:59 pm »
Il y a aussi Tati, sans le tissu à carreau.  ;D
:)


Fumeur...fumeuse...Band of smokers !
« Réponse #61 le: 07 Nov, 2014, 20:47:10 pm »
Cubaine au cigare.
Marc.

*

Hors ligne NikonPhil

Fumeur...fumeuse...Band of smokers !
« Réponse #62 le: 21 Déc, 2014, 22:49:41 pm »
Super cliché Marc !
Nikon D50 CCD, Nikkormat EL, Zeiss 50/2 makro planar, Nikkor 35/2.8ai, Nikkor 50/1.4 ai, Nikkor Af 50/1.8, Nikkor 50/2 ai, Nikkor Af 70-210, Sigma macro 50/2.8, Nikkor auto 24/2.8, nikkor 18-55

Fumeur...fumeuse...desperdidos !!!
« Réponse #63 le: 21 Déc, 2014, 23:53:08 pm »
Merci Phil,
Elle était un peu dépitée car je n'avais pas compris qu'il fallait que je la paie pour lui tirer de portrait !!!
J'ai raconté l'histoire à un artiste cubain qui s'est bien marré et qui m'a bien recommandé de donner quelque chose à chaque
portrait de rue ! :)

*

Hors ligne NikonPhil

Fumeur...fumeuse...desperdidos !!!
« Réponse #64 le: 22 Déc, 2014, 08:11:58 am »
Ah ok j'ignorai cela  :)

C'est vrai qu'a Cuba ils ne roulent pas sur l'or, mais ça va s'arranger avec la fin du blocus, j'espere juste que l'Ile ne va pas trop perdre de son ame  :)

As tu gouté les délicieuses cigarettes Popular ou titanes ?
Nikon D50 CCD, Nikkormat EL, Zeiss 50/2 makro planar, Nikkor 35/2.8ai, Nikkor 50/1.4 ai, Nikkor Af 50/1.8, Nikkor 50/2 ai, Nikkor Af 70-210, Sigma macro 50/2.8, Nikkor auto 24/2.8, nikkor 18-55

Fumeur...fumeuse...Band of smoker !
« Réponse #65 le: 09 Avr, 2020, 21:44:26 pm »
L'emphysème (diffusion de l'oxygène dans le sang via les branchioles des poumons) est irrécupérable. Une fois que c'est bouché par le goudron, c'est bouché. A ce niveau (-20%), je ne sens rien au niveau de ma respiration. Ou du moins je ne m'en rends pas compte.
Au niveau des dégâts du tabagisme, j'ai récupéré en endurance physique et respiratoire mais par contre j'ai du mal à récupérer ma capacité cardiaque à l'effort. Je "crame" vite si je monte mes pulsations soudainement (ex. une montée à vélo ou un match de foot avec les kids). 

Au niveau du pneumothorax, c'est mécanique, le poumon ne tient que par capillarité à sa plèvre. Une fois que quelques bulles d'air s'intercalent (blebs), c'est comme une lentille de vision ou une ventouse: ça se décolle. On recolle en tubant le poumon à une machine à vide d'air. Si ça survient une seconde fois, on met du talc entre le poumon et la plèvre pour que la réaction allergique qui survient fasse un collage physique. Par contre, si tu développes un cancer du poumon plus tard, tu ne pourras pas être soigné correctement...
Un choix... d'autant plus que si on continue à fumer on augmente ce risque; voilà pourquoi je développe à propos du pneumothorax et non pas pour m'étaler ici, bien sûr.

C'est intéressant tes informations... c'est un témoignage me donne un déclic pour arrêter de fumer.