*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #495 le: 22 Sep, 2017, 10:52:03 am »

Les objectifs AF-S à ouvertures 1/8 1/4 et 2/8 seront certainement à privilégier pour ce boitier. Avec un nouveau PC de course, cela risque d'alourdir la facture. Il va falloir adapter l’ensemble boitier, objectifs, et Pc, plus les accessoires, cartes, et batteries.
En bref les optiques anciennes type AI, AIS, AF-D sont à oublier.
Sauf quelques micro-nikkor.
Tous les zooms souffrent y compris les f/2.8 mais certains restent ok en fermant d’un stop.
Les zooms entrée de gamme et megazooms on oublie aussi.
Les f/1.4 sont globalement ok surtout en fermant d’un stop.
Situation identique à ce que l’on a chez Canon avec le 50Mp.
Ceci s’entend pour ceux qui veulent une image de qualité  à 100%, à 45Mp. Pour le Web et les petits tirages ça va passer.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #496 le: 22 Sep, 2017, 12:08:45 pm »
Pour ceux qui sont adeptes des tests de Nassim Mansurov, c'est par ici :

https://photographylife.com/reviews/nikon-d850

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #497 le: 22 Sep, 2017, 14:07:40 pm »
Je m’étonne de voir des échanges sur l’autofocus parfaitement connu depuis les D5 et D500 mais de ne rien voir sur le capteur, la dynamique, la réactivité. Ce sont des différentiateurs forts d’un D850...


...On attend tes commentaires  :lol:
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #498 le: 22 Sep, 2017, 14:11:38 pm »
....
Ceci s’entend pour ceux qui veulent une image de qualité  à 100%, à 45Mp. Pour le Web et les petits tirages ça va passer.

100% à 45 mpx, c'est avec quel type de traçeur que l'on imprime ?
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

*

Hors ligne brunocb750

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #499 le: 22 Sep, 2017, 14:17:23 pm »
L'ouverture n'est pas vraiment primordiale, c'est la conception de l'objectif et de ses lentilles qui fait la différence entre un moyen-bon et une excellent optique.

Certains crachent sur les Sigma, hormis le 400 2.8 c'est le seul vrai Nikkor que je possède.

Les 50 et 85 sont loin d'être exemplaire à 1.8, commencent à devenir potable à 2.8 et encore...
F4 et 5.6 Ok

L'autofocus avec mes sigma, pas de souci et lorsque vous critiquez, mettez enface la même focale en Nikkor pour les performances... et son prix de vente
Mais à F1.4 tout devient aléatoire.

C'est déjà le cas à F2.8 sur trépied lorsque tu souhaites optimiser le point sur une mire, tolérance de l'ensemble AF boitier et optique.

et puis si c'est pour avoir des focales ouvrant à 1.4 ou 2.8 pour les utiliser à F4 ou 5.6 car la profondeur de champ est si courte que tout devient délicat, je ne vois pas l'intérêt !
reste l'alternative en LV...  :lol:

Fréquemment il y a des conclusions hâtives reposant sur pas grand chose et sans se remettre en cause.

Sigma j'en suis satisfait.
De toute Nikon n'est pas foutu de proposer un 150 macro encore moins un 180 : opticien à deux balles ...  :lol:

100% à 45 mpx, c'est avec quel type de traçeur que l'on imprime ?

pas besoin, simple recadrage pour se faire peur... 

chose faite au rapport 1:1 natif sans aucune dégradation visible avec le 36, à partir du moment ou l'expo est bonne et map au top (avec Sigma  :lol: ).
attention il y a des limites à tout car le bruit apparait, forcément...
« Modifié: 22 Sep, 2017, 14:23:57 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #500 le: 22 Sep, 2017, 14:18:39 pm »

Les objectifs AF-S à ouvertures 1/8 1/4 et 2/8 seront certainement à privilégier pour ce boitier. Avec un nouveau PC de course, cela risque d'alourdir la facture. Il va falloir adapter l’ensemble boitier, objectifs, et Pc, plus les accessoires, cartes, et batteries.

Pour les propriétaires de D8XX ou bien qui font de la video, je pense que leur outil de workflow ne changera pas énormément. Par contre, pour les autres, entre les cailloux à liseré gold et le matos informatique, si c'est pour essentiellement partager des vignettes petit format...cela risqué de faire cher la production d'images.... :hue:
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #501 le: 22 Sep, 2017, 14:28:20 pm »
100% à 45 mpx, c'est avec quel type de traçeur que l'on imprime ?

Tout dépend de la finesse d'impression. A 300dpi, ça se fait encore à l'imprimante.
Boitier: Nikon D610 Optiques: AF-S Nikkor 24mm f/1.8G ED - Sigma 35mm f/1.4 DG Art - AF-S Nikkor 50mm f/1.8G - AF-S Nikkor 85mm f/1.8G - Nikkor 105mm f/2.5 AI - AF DC Nikkor 135mm f/2 D

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #502 le: 22 Sep, 2017, 14:29:46 pm »
L'ouverture n'est pas vraiment primordiale, c'est la conception de l'objectif et de ses lentilles qui fait la différence entre un moyen-bon et une excellent optique.

Certains crachent sur les Sigma, hormis le 400 2.8 c'est le seul vrai Nikkor que je possède.

Les 50 et 85 sont loin d'être exemplaire à 1.8, commencent à devenir potable à 2.8 et encore...
F4 et 5.6 Ok

....

Sigma propose en optiques fixes entre 14mm et 135mm une gamme ART absolument remarquables...qui bonifieront les qualités du capteur du D850.
Maintenant, à part à 14mm, et 135mm, j'ai les equivalents en fixe chez Nikon...et j'ai basardé les 20mm et 50mm ART au profit du AFS 20 F1.8 et du AFS 58 F1.4 Nikon. Pourquoi, alors que sur le plan de la qualité de l'image, à pleine ouverture c'est moins bon ? Pour une seule et unique raison: la régularité des résultats.
Après, chacun donne son opinion et elle est respectable.
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #503 le: 22 Sep, 2017, 14:34:23 pm »
Tout dépend de la finesse d'impression. A 300dpi, ça se fait encore à l'imprimante.

...Sur mon Epson 3800, à "300" dpi en A2, même sur du premium glossy la trame d'impression bouffe des details...Tu ne verras pas la difference avec du 220 DPI.

...Je ne plaisantais pas quand je parlais de traceur...
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #504 le: 22 Sep, 2017, 14:37:22 pm »
Tout dépend de la finesse d'impression. A 300dpi, ça se fait encore à l'imprimante.
Environ 70x46, c'est un beau A2. Y'a pas des masses d'imprimantes grand public qui sort ce format.

...Je ne plaisantais pas quand je parlais de traceur...
Ça existe encore, ces trucs-là? Au bureau, nos plans A0 sortent d'une imprimante laser, assez monstrueuse, certes, mais ça reste une imprimante.
« Modifié: 22 Sep, 2017, 14:42:38 pm par Pr. Blurp »
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #505 le: 22 Sep, 2017, 14:51:13 pm »
100% à 45 mpx, c'est avec quel type de traçeur que l'on imprime ?
je parle des écrans ...

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #506 le: 22 Sep, 2017, 14:53:48 pm »
... et du AFS 58 F1.4 Nikon.
On peut clore le débat pour le 58mm, celui-ci étant conçu pour donner des images douces, inutile de chercher à avoir des images piquées avec 45Mp comme avec des définitions moindres d'ailleurs, ce n'est pas son propos.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #507 le: 22 Sep, 2017, 15:32:58 pm »
On peut clore le débat pour le 58mm, celui-ci étant conçu pour donner des images douces, inutile de chercher à avoir des images piquées avec 45Mp comme avec des définitions moindres d'ailleurs, ce n'est pas son propos.

Le Nikon AFS 58mm F1,4 est une optique sublime qui se rapproche du Hasselblad HC 100 mm F2,2 (également sur la photo). Une petite photo prise il y a quelques secondes...du AFS 58mm F1,4 avec mon set de reportage...pour les mariages.

D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #508 le: 22 Sep, 2017, 15:39:30 pm »
Personne n'a dit l'inverse mais ce n'est pas une optique conçue pour avoir le maximum de piqué, donc je la vois mal exploitée sur un D850 en cherchant le piqué. C'était le sens de mon propos.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #509 le: 22 Sep, 2017, 15:49:35 pm »
On peut clore le débat pour le 58mm, celui-ci étant conçu pour donner des images douces, inutile de chercher à avoir des images piquées avec 45Mp comme avec des définitions moindres d'ailleurs, ce n'est pas son propos.
Christophe, ne le prend pas mal, mais l'image du AFS 58mm est douce et ciselée à la fois. Il se trouve qu'elle regorge de micro contrastes qu'il est très simple de révéler au développement sur NX-D ...
...Et cela sur mes images issues du D700 au D8XX !

Par exemple, sur le D850, si tu vas dans le menu Picture Contrôle "Standard" tu positionnes le curseur de l'accentuation à +4 (voire un peu plus avec la molette avant, genre 4,25, ce qui est génial...), sans toucher au reste...Et tu obtiens le ciselé du Sigma 50mm F1,4 ART, dès la pleine ouverture, avec l'avantage pour le Nikon que tu n'auras pas de point chaud et un rendu ...vaporeux. Alors que sur le Sigma, si tu fais cela, tu auras un méchant gros ...point chaud (il ne faut surtout pas le faire car c'est un magnifique caillou dès la pleine ouverture...).

D'ailleurs, si pour mes modestes reportages j'utilise la triplette 24-70 VR, 58 et 105 F1,4, c'est que le rendu est quasiment identique (le 105 un peu plus ciselé, donc pas de motif du picture contrôle) et qu'en post traitement, j'ai un énorme gain de temps...

Je pense que la première priorité "technique" c'est d'avoir une image nette avec le D850: donc, apprendre à gérer les conditions pour une réussite technique.

Ensuite, pour obtenir une image qui restituera tout le potentiel du capteur, à part le studio par exemple et le caillou top notch genre Zeiss Makro, et bien dans la vraie vie, la différence entre une optique très bonne et excellente...ne sera pas perceptible...Alors que l'écart de tarif, à part les Sigma et tamron, peut-être abyssal pour un gain marginal...imperceptible sur tirages sauf pour des travaux dont l'exploitation feront que le coût de l'optique et du boîtier seront noyés dans des coûts de production élevés...

Par exemple, le Sigma ART 135mm qui est une optique vraiment très belle, et bien en reportage, j'ai obtenu environ 25% de déchets techniques par rapport au Nikon AFS 70-200mm stabilisé (pourtant plus lourd), pourquoi ? Parce que la fatigue arrivant assez rapidement, le monopod virtuel du Nikon a joué son rôle...ce qui ne fut pas le cas du Sigma...Donc, je n'ai pas pris ce très beau caillou...

Bref, je pense que le D850 donne des résultats similaires au D800E au moins jusqu'à 1600 iso et qu'au-delà, le bruit, quoi que tu en dises (j'ai mes tirages devant les yeux), détruit les détails au niveau des cheveux, de la peau...sur mes portraits...au format A2. Donc, le gain marginal au niveau de la qualité de l'image, suivant l'exploitation que l'on en fait, n'est à mes yeux pas le facteur déterminant pour le D850. C'est sa polyvalence.
« Modifié: 22 Sep, 2017, 16:25:53 pm par lumière »
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.