*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1335 le: 09 Juil, 2019, 21:18:28 pm »
Pour moi non ....
Je pense ne pas avoir compris ta réponse donc ...
Tu écris :
Contrairement à une croyance très répandue, un 45 mpx n’est pas plus exigeant pour un usage général qu’un 24 ou un 12 mpx.
J’y ai donc compris que tu disais qu’il n’y avait pas de différence ... ?
Alors que moi j’ai écris que  je pensais qu’un capteur moins fourni était plus performant en Hisos ...

Sommes à l’opposé, non ?
Je crois que tu confonds ma citation d’un autre et ma réponse 🤔🤔

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1336 le: 09 Juil, 2019, 21:26:43 pm »
Je crois que tu confonds ma citation d’un autre et ma réponse 🤔🤔

Oh mince .....
Tout a fait Jean-Christophe ....
J’comprends mieux mon incompréhension, du coup ....
Désolé  :-[ :-[ :-[
Et merci 👍

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1337 le: 11 Juil, 2019, 16:02:43 pm »
Pourrais tu développer cette histoire de trame resserrée ...
Quand tu exportes ton image vers une résolution inférieurs, tu combines un certain nombres de pixels pour n'en former qu'un seul.
Donc pour aller de 24 Mpx à 4K, qui correspond à peu près à 8 Mpx, l'équivalent de 3 pixels sont combinés en un ; de 45 Mpx à 4K se sont près de 6 pixels un en. Le bruit étant une valeur aléatoire caractérisé par son écart-type, plus on combine de valeurs, plus on tend statistiquement vers zéro. Donc, à niveau de bruit égal, plus l'original est riche en pixels, mieux l'export en définition réduite sera débruité.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1338 le: 12 Juil, 2019, 08:23:38 am »
Quand tu exportes ton image vers une résolution inférieurs, tu combines un certain nombres de pixels pour n'en former qu'un seul.
Donc pour aller de 24 Mpx à 4K, qui correspond à peu près à 8 Mpx, l'équivalent de 3 pixels sont combinés en un ; de 45 Mpx à 4K se sont près de 6 pixels un en. Le bruit étant une valeur aléatoire caractérisé par son écart-type, plus on combine de valeurs, plus on tend statistiquement vers zéro. Donc, à niveau de bruit égal, plus l'original est riche en pixels, mieux l'export en définition réduite sera débruité.

Oh !!!
Ok ok.
Tout à fait clair ainsi.
Merci à toi  ;)

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1339 le: 19 Juil, 2019, 22:14:01 pm »
Quelques précisions.
Ce "problème" n'est pas propre au D850, il est apparu avec les 12MP et 24 à fortiori vs. les 6MP.
Pas de rapport avec la vitesse d'enregistrement du signal, le buffer encaisse sans problème.

J'essaye d'être clair, par écrit c'est pas forcément simple.

A taille de capteur égale plus il y a de pixels plus ils sont petits.
Donc pour une même taille du sujet, par exemple la tête d'un passant qui marche, il y aura plus de pixels pour capturer l'information "tête" en provenance de ce sujet.
Et redonc chaque détail élémentaire du sujet - la tête - passera devant plus de pixels pendant le temps de pose.

Si le sujet ne bouge pas tout va bien.
Mais s'il bouge ça se complique.

En forçant le trait pour la compréhension, si les pixels sont très gros (cas des 12Mp) chaque point élémentaire qui compose l'image du sujet passe devant un seul pixel. L'image est alors très nette.
Avec des pixels plus petits (cas des 45Mp) chaque point élémentaire qui compose l'image du même sujet passe devant plusieurs pixels (en gros 4x plus - 4x12 = 48, j'arrondis).

Le boîtier reçoit une seule information élémentaire dans le premier cas, 4 dans le second.
Si ces 4 informations diffèrent parce que le sujet a bougé alors l'image finale diffère. Et le flou de déplacement du sujet vient dégrader la netteté perçue.

Vous suivez toujours ?

En pratique c'est peu perceptible à 20 et 24Mp, mais à partir de 36, sur un FX, ça commence à se sentir selon la vitesse de déplacement du sujet.
A 45Mp c'est encore plus sensible.

Pour compenser il faut :
- que le sujet ne bouge pas
- ou que le temps de pose soit plus court

Le sujet n'est pas toujours d'accord avec le fait de ne pas bouger donc il faut un temps de pose plus court. Ainsi pour un même déplacement le nombre de pixels qui "voient passer" le sujet est plus réduit. Et donc le manque de netteté moindre.

Avec le D850 j'ai pu constater cela en prise de vue nocturne, intérieur sans lumière. Pour les temps de pose inférieurs à 1/250ème ça passe, l'image est nette. Mais c'est la limite, mieux vaut passer à 1/500ème.

Au 1/50ème c'est souvent "flou" - lire : manque de netteté - alors qu'à 24Mp j'ai des résultats corrects et à 12Mp je ne me pose pas la question.
Je compense donc en augmentant la sensibilité pour récupérer une vitesse. D'où ma remarque "le temps de pose annule le gain en sensibilité entre D810 et D850".

Mais ...

Le nombre de pixels seul ne saurait tout justifier. Les vibrations, la tenue en main, le VR, ... peuvent dégrader ou non l'image. Un hybride, par exemple, est bien plus permissif car il n'a pas de miroir.
Le D800 vibrait beaucoup au déclenchement. Le D810 a corrigé cela et est plutôt bon.
Le D850 a été aussi pensé en ce sens, pour diminuer les vibrations encore un peu plus.
En mode obturateur électronique il n'y a plus de mouvement de miroir donc plus de vibrations, c'est encore mieux pour la macro par exemple.

Donc conclusion du moment, n'hésitez pas à raccourcir les temps de pose avant de dire que les photos du D850 sont floues :)


J'ai fait un peu long là non ??  :rolleyes: :rolleyes:

Un peu long, mais complet  ;)
Me permet de continuer à gamberger de mon côté  =D

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1340 le: 02 Août, 2019, 17:00:14 pm »
Bonjour,

Une petite subtilité que je ne comprends pas: Sur mon D850, aucune photos enregistrées sur les deux cartes mémoires, XQD et SD. Boitier paramétré pour les clichés d'abord sur la XQD et le débordement sur la SD. Le compteur indique une capacité de 597 photos sur la XQD de 64GB. La semaine dernière sur un shooting de la journée je suis arrivé à 1087, avec une capacité restante de 79 photos, et tout ça sur la XQD.

Si vous avez une explication?

Merci.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1341 le: 02 Août, 2019, 19:15:42 pm »
Comme je l'ai déjà dit, il me semble que le compteur se base sur le volume moyen d'un NEF non compressé, quelque soit l'option de compression choisie.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1342 le: 04 Août, 2019, 13:58:00 pm »
Merci pour cette réponse.
C'est le cas pour moi je suis en 14bit sans perte, soit format max. Ca fait tout de même une sacrée différence entre estimation et réalité.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1343 le: 10 Oct, 2019, 13:45:31 pm »
Bonjour,
Est-ce qu'un  possesseur du D850 pourrait m'aider à comprendre pourquoi mes images sont si bruitées à 1000 isos en lumière faible ? Quels réglages faire ?
Merci pour votre aide.
Evelyne

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1344 le: 10 Oct, 2019, 14:07:48 pm »
je ne vois pas de bruit moi. Ce doit être mes yeux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1345 le: 10 Oct, 2019, 14:08:22 pm »
Est-ce que c'est la photo postée est un RAW brut de capteur?

Sans avoir cette information, voilà quelques pistes que je pourrais émettre :
- c'est un JPG sorti du boitier -> pas autant efficace que via un logiciel de développement RAW
- c'est un RAW non débruité ou mal débruité (selon les réglages que proposent votre logiciel)

Mais vous parlez également de basse luminosité et pourtant toute la partie en contre-jour est bien exposée. Donc il est possible que la photo était plus foncée et vous avez récupérer de la lumière en post-traitement. Remonter l'exposition par post-traitement peut ajouter du bruit.

A part ça, superbe photo au passage - et le bruit n'est vraiment visible qu'en affichant la photo à taille réelle. Il sera imperceptible dans la plupart des utilisations.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1346 le: 10 Oct, 2019, 14:21:38 pm »
Est-ce que c'est la photo postée est un RAW brut de capteur?

Sans avoir cette information, voilà quelques pistes que je pourrais émettre :
- c'est un JPG sorti du boitier -> pas autant efficace que via un logiciel de développement RAW
- c'est un RAW non débruité ou mal débruité (selon les réglages que proposent votre logiciel)

Mais vous parlez également de basse luminosité et pourtant toute la partie en contre-jour est bien exposée. Donc il est possible que la photo était plus foncée et vous avez récupérer de la lumière en post-traitement. Remonter l'exposition par post-traitement peut ajouter du bruit.

A part ça, superbe photo au passage - et le bruit n'est vraiment visible qu'en affichant la photo à taille réelle. Il sera imperceptible dans la plupart des utilisations.

______________
Merci pour vos réponses rapides.
Cette photo est un crop du RAW original, pour alléger l'envoi. Aucun traitement n'a été fait.
Le jour de la prise de vue, il y avait bien du soleil, mais comme les sujets étaient des oiseaux en vol, j'ai voulu garder une bonne vitesse (1/2000s) et comme je ne voulais pas monter trop en isos, j'ai ouvert à f/7.1 et même avec le soleil, j'ai dû mettre 800 isos ! Et je trouve que la photo est sombre (peut-être à cause du contre jour ?)
Je trouve que sur le fichier raw, le bruit se voit dans les tons sombres et je trouve aussi que le piqué n'est pas top !
Comment faut-il régler le menu "réduction du bruit iso" ? : désactivée, faible, normal, élevée ???
Si je prends des photos avec une faible lumière, dès que je monte à 1000/1600 isos, les tons foncés sont très bruités alors que ce boîtier a été vanté pour une bonne gestion de la montée en isos ! Peut-être que je ne sais pas faire les réglages adéquats.
Merci pour votre aide.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1347 le: 10 Oct, 2019, 15:49:47 pm »
Cette photo est un crop du RAW original...
J'ai déjà remarqué qu'en affichage à 100%, le D850 commence à bruiter avec les sensibilités basse, dès 400 ISO, alors qu'en affichage plein écran, l'image est parfaitement propre quasiment jusqu'à 12800 ISO. Le fait de sous-échantillonner à l'affichage dilue d'autant plus le bruit que la résolution d'origine est élevée.

Je ne connais pas le rapport de re-cadrage de ton image, mais rien que de recadrer en DX, le rapport signal/bruit descend d' 1IL.
« Modifié: 10 Oct, 2019, 16:49:54 pm par Pr. Blurp »
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #1348 le: 10 Oct, 2019, 15:57:34 pm »
Perso sur mes RAW je sens le bruit (petits moutonnements)  dès 320-400 ISO..

Donc c’est normal en vue à 100%.
On dit tout et n’importe quoi sur les hauts iso du d850.. la technologie est ce qu’elle est et ca bruite + qu’un capteur à plus gros pixels.
Il ne fait pas de miracles.
Si en plus tu es en contrejour, remonter la luminosité dans les ombres revient à augmenter la sensibilité ISO.
Nikon D850 / Z6 / Sigma 14-24 F2.8 Art / Nikon 24-70 F4 S / Tamron 70-200 F2.8 G2  / Nikon 58 F1.4 / Nikon 105 F1.4 / Nikon 200 F2 VR / Nikon 300 F2.8 AFS / Sigma 500 F4 S /  TC14E II-III / TC1401 / TC2001
http://www.flickr.com/photos/96833549@N08/