Micro externe XLR
« le: 19 Juin, 2017, 18:27:55 pm »
Bonjour à tous,

Je possède un Nikon D7200 et je souhaitais savoir s'il était possible d'y connecter un micro XLR. Evidemment, pas de prise d'entrée XLR mais avec un adaptateur ?

Merci d'avance!

Micro externe XLR
« Réponse #1 le: 20 Juin, 2017, 01:14:59 am »
Citer
Je possède un Nikon D7200 et je souhaitais savoir s'il était possible d'y connecter un micro XLR.

Oui, avec condition mais à mon avis sans intérêt.
Oui tu peux trouver des adaptateurs jack 3.5 - XLR.
À condition que tu puisses alimenter ton micro par une batterie. La quasi totalité des micros utilisés en vidéo sur camera ou sur perche ont besoin d'une alimentation électrique pour fonctionner. Si tu plug ton micro directement sur ton D7200 tu n'auras pas possibilité de faire remonter ce courant phamtom 48V. Donc il te faudra absolument un micro XLR que tu puisses alimenter par batterie.
Enfin pour l'intérêt je n'en vois aucun. Un son de bonne qualité, c'est toute une chaîne. Le micro et sa qualité sont important bien sûr, mais où tu places ce micro est tout aussi important, sur quel support il est fixé (suspension ou non), protection contre le vent, et enfin à l'autre bout du câble il y a la qualité des pré-amplis de l'enregistreur qui à mon avis font la moitié du boulot si ce n'est plus pour avoir un son de qualité. La qualité des pré-amplis son sur un 7200 comme sur n'importe quel DSLR, comment dire... c'est très très mauvais.

Micro externe XLR
« Réponse #2 le: 11 Déc, 2017, 08:08:29 am »
« Modifié: 03 Juin, 2018, 18:53:26 pm par Jean-Christophe »

Micro externe XLR
« Réponse #3 le: 11 Déc, 2017, 11:49:17 am »
Quel micro ?

Pour faire simple, il existe deux grandes familles pour la technologie du capteur du micro. Les micros dynamiques n'ont pas besoin d'alimentation. Les micros statiques ont besoin d'une alimentation. Cette alimentation peut être fourni en interne par une pile (1.5 V ou 9 V) ou par une alimentation externe (alimentation phatom en 48 V).

Une prise XLR est avant tout destinée à transmettre un signal symétrique. En gros, il y a 2 fois le signal (sur deux fils + masse), dont l'un est inversé. Ensuite, on fait une soustraction des deux signaux. Le bruit parasite, qui est le même sur les deux fils, est donc éliminé (ou fortement réduit, en faisant la soustraction). Le signal utile est lui doublé (1-(-1)=1+1=2). Maintenant, si tu branches ça sur une prise jack (qui est asymétrique, 1 fils + masse). Tu vas perdre le principe de l'élimination des bruits parasites dans le câble. C'est donc à réserver pour les courtes distances (moins de 3 mètres de câbles).

Sur les appareils photos, la prise jack pour brancher un micro est prévu pour les micros dit vidéo. Ce sont des micros qui utilisent une petite alimentation fournie par l'appareil photo. Tu as donc quelques volts disponibles sur cette prise jack (entre 1.5v et 3.5 volts environs). C'est le cas aussi sur les ordinateur. Sur les micros dit vidéo, on utilise souvent une pile à l'intérieur du micro. La tension fournie par l'appareil photo n'est pas suffisante. Pour des micros moins gourmands, comme un micro cravate, on branches le micro directement sur l'appareil photo qui fourni alors l'alimentation.

Donc, si tu branches un micro dynamique sur la prise jack de ton appareil photo, tu vas lui envoyer une tension de quelques volts. Le micro dynamique n'est pas du tout prévu pour qu'on lui envoie une tension (en utilisant une prise XLR, la tension s'annule aux borne du capteur, donc aucun risque). Dans le cas d'un branchement en asymétrique, il va chauffer et risque de casser. Donc si tu branches un micro dynamique avec un adaptateur XLR/JACK, tu risques de casser le micro.

Pour brancher un micro statique, il te faut un petit boîtier qui envoie une alimentation phantom, en général de 48 V.

Micro externe me1
« Réponse #4 le: 03 Juin, 2018, 14:32:36 pm »
salut, comment adapter mon micro ME1sur un D810 et fimer en video sans le bruitage de l autofocus de l appareil, y a t il un dispositif qui elimine ce bruit par isolation ou autre systeme, faut il alors tenir le micro avec une perche ou une troisieme main, c est vraiment ridicule que Nikon n a pas encore resolu ce probleme. Merci


Micro externe XLR
« Réponse #6 le: 03 Juin, 2018, 18:51:27 pm »
Bonsoir
Que pensez-vous des enregistreurs externes, type Zoom H4n recommandés pour leur fiabilité ?
Ils peuvent être utilisés pour leur micro et préampli, en récupérant le signal préamplifié sur l'entrée mini jack du Nikon, ou de façon totalement autonome , pour une synchronisation du fichier son sur le logiciel de montage, type Adobe Premiere.
Les H5 et H6 ont des capsules interchangeables : une configuration semblant ergonomique.
Merci pour vos éventuels conseils.
Cdt

Micro externe XLR
« Réponse #7 le: 03 Juin, 2018, 23:57:28 pm »
Citer
salut, comment adapter mon micro ME1sur un D810 et fimer en video sans le bruitage de l autofocus de l appareil, y a t il un dispositif qui elimine ce bruit par isolation ou autre systeme, faut il alors tenir le micro avec une perche ou une troisieme main, c est vraiment ridicule que Nikon n a pas encore resolu ce probleme. Merci
Aucun moyen de ne pas enregistrer le bruit de l'autofocus par un micro placé sur la caméra. Il faudrait un autofocus complètement silencieux (ça existe peut-être déjà ou
ça existera dans le futur) ou alors couper l'autofocus et faire le point à la main.
L'autre solution dont tu parles, qui est de loin la meilleure, c'est d'éloigner le micro de la caméra et de le rapprocher de ce qu'on souhaite enregistrer à l'aide d'une perche.

Citer
Que pensez-vous des enregistreurs externes, type Zoom H4n recommandés pour leur fiabilité ?
Un enregistreur son externe type zoom H4n c'est une bonne solution mais ça dépends de ce que tu veux enregistrer comme son et comment tu t'en sers.

Le son ce n'est pas du tout le même phénomène physique que la lumière et capturer un son ce n'est pas du tout la même chose qu'enregistrer une image ou des images dans le cas d'un film. Très rapidement :
- 75% de la qualité d'un enregistrement sonore est directement lié à l'emplacement du micro. Le micro sur la caméra, c'est l'emplacement le plus commode, mais c'est le pire au niveau de la qualité.
- pour les 25% restant ce sont la qualité du micro, des pré-ampli et du convertisseur Analogique/numérique qui feront la différence.

Avec un micro, il n'y pas de "hors-cadre". Tous les sons (360°) autour du micro sont enregistrés. Un micro directif n'est directif que dans le niveau d'enregistrement. C'est à dire qu'un micro type canon ne fait que réduire le niveau d'enregistrement de -5 à -10 db sur les côtes par rapport à la face. Mais c'est juste une réduction de volume, de gain, mais les sons sur les côtés seront toujours enregistrés. De la même manière un micro canon ne "rapproche pas" le son par rapport à un micro omnidirectionnel. À la limite comme il diminue le volume sur les côtés on pourrait dire qu'il éloigne les côtés. Mais jamais il ne rapproche les sons de face (sauf micro parabolique, mais là on va sortir du sujet) Ensuite, il faut comprendre que plus un son est proche du micro, plus il sera enregistré à un haut niveau. C'est à dire que sur l'enregistrement d'un micro placé sur une caméra le bruit du moteur d'auto-focus placé à quelques centimètres peut couvrir le bruit d'un moteur de F1 à 1km.

Donc pour augmenter la qualité sonore d'une vidéo, le plus important c'est le placement du micro. Et la règle est simple, il faut mettre le micro le plus près possible de ce qu'on souhaite enregistrer.  Si c'est la voix de quelqu'un, 50 cm maximum de la bouche avec une perche ou un micro-cravate. Si c'est juste un son d'ambiance, n'importe où dans l'ambiance, mais pas sur la caméra où les sons d'autofocus, de manipulations, de l'opérateur lui-même vont écraser par leur proximités, les sons d'ambiances plus lointain.

Ensuite micro de bonne qualité, enregistreur externe avec des bons pré-ampli, c'est un plus pour un bon son. Mais là le choix est très large suivant votre budget et le type de vidéo que vous souhaitez réaliser. Je veux bien donner quelques conseils dans la limite de mes connaissances, si vous me donnez votre budget et le type de vidéo que vous faites.

Micro externe XLR
« Réponse #8 le: 04 Juin, 2018, 08:03:03 am »
Merci pour votre réponse claire et argumentée.
Localement mon vieil ami retraité (80) et son frère ancien preneur de son ne connaissent évidemment plus l’évolution des possibilités en détail, mais celui-ci conseille de toujours commencer à chercher le bon emplacement pour une unique paire de micros ; d'utiliser un enregistreur 4 pistes, permettant une entrée ligne si nécessaire (exemple table de mixage).
Ici la radio locale utilise des Zoom H2N, efficaces tout en étant limités à 2 canaux.
Que penser des têtes amovibles sur Zoom H5 (et H6)?
Ayant utilisé depuis 1972 des systèmes de reproduction du son 2 canaux, j'ai noté l'influence de l’emplacement des enceintes pour : 1- l'égalisation passive ; 2- la reproduction 3D ; ici les Tannoy Dual Concentric classiques 15" ainsi que les Spendor S100 ont un rendu oscillant entre l'exécrable et le merveilleux suivant la topographie de la pièce, avec des sources et une amplification bien adaptées.
Toujours à la recherche de conseils pratiques, dans l'attente éventuelle.
Cdt
« Modifié: 04 Juin, 2018, 08:06:03 am par adupuis »

Micro externe XLR
« Réponse #9 le: 05 Juin, 2018, 01:12:54 am »
Citer
Ici la radio locale utilise des Zoom H2N, efficaces tout en étant limités à 2 canaux.
Très bon le H2n. 5 micros et possibilité d'enregistrer 4 canaux simultanément (pas limité à 2). Même une entrée ligne stéréo malheureusement en mini-jack non symétrique (c'est un peu léger mais avec le bon câble et si tu peux te placer pas trop loin, tu peux récupérer une sortie stéréo de table de mixage).

Citer
Que penser des têtes amovibles sur Zoom H5 (et H6)?
Il faut même ajouter le petit dernier, le F1, dans les petits enregistreurs à têtes amovibles. Franchement je n'en pense pas grand chose. J'ai envie de te retourner la question. Qu'est-ce qui t'intéresse dans cet aspect modulable et quelles têtes t'intéressent et pour quel type d'enregistrement de son ?

Pour le reste de ta question sur les enceintes, ce n'est pas mon domaine je ne peux pas t'aider.

Micro externe XLR
« Réponse #10 le: 05 Juin, 2018, 06:19:46 am »
Bonjour et merci encore,
Le H2n ? je ne savais pas, je pensais qu'il était limité à 2 canaux.
Les amis retraités ont entendu parler en bien du H4n par des loueurs : qualité + fiabilité.
Pour les têtes, la plus utile semble le modèle XY si l'on peut s'approcher, sinon la tête shotgun dans le cas contraire, mais je n'ai pas d'expérience.
Pour la reproduction du son, j'ai été confronté à l'emplacement critique des enceintes ; je suppose qu'il en est de même à l'inverse pour la prise de son.
La multiplication des entrées doit poser des problèmes complexes de phase et de cohérence spatiale, c'est trop pour débuter.
Dans l'attente éventuelle d'informations.
Merci.
Cordialement.

« Modifié: 05 Juin, 2018, 21:28:41 pm par adupuis »

Micro externe me1
« Réponse #11 le: 05 Juin, 2018, 21:45:19 pm »
salut, comment adapter mon micro ME1sur un D810 et fimer en video sans le bruitage de l autofocus de l appareil, y a t il un dispositif qui elimine ce bruit par isolation ou autre systeme, faut il alors tenir le micro avec une perche ou une troisieme main, c est vraiment ridicule que Nikon n a pas encore resolu ce probleme. Merci
Que veux tu filmer ? Ou plutôt que veux tu entendre sur la bande son ?

S'il s'agit d'une personne qui parles, l'idéal est un micro cravate. Si c'est pour une ambiance, un micro stéréo.

Les enregistreurs (zoom ou une autre marque) ont en général une paire de micro pour avoir un son stéréo. En général, on peut y brancher d'autres micros avec les prises XLR intégrée. Le son des micros intégrés aux enregistreurs sont des micros d'entrée de gamme (j'espère qu'ils sont quand même meilleures que les micros de l'appareil photo).

En extérieur, il ne faut pas oublier d'ajouter la bonnette avec les poils (deadcat en anglais).

Donc pour faire simple :
- un micros cravate si c'est une personne qui parle.
- un micro stéréo pour l'ambiance (j'ai une préférence pour la marque Rode, qui est correcte est accessible. C'est pour moi le meilleur compromis).
- un enregistreur externe sur lequel tu peux brancher un micro cravate, ou utiliser les micros intégrés ou même utiliser d'autres micros.

Sur le site Internet de Rode, tu as la possibilité d'écouter le résultat de différents micros, dans différentes lieux. Cela donne une idée du son et aussi de l'isolation par rapport aux bruits parasites : http://fr.rode.com/soundbooth_broadcast

Micro externe XLR
« Réponse #12 le: 05 Juin, 2018, 22:40:54 pm »
Merci, je regarderai demain les tutos Rode.

Micro externe XLR
« Réponse #13 le: 06 Juin, 2018, 09:38:08 am »
Bonjour à tous, je viens discrètement glisser une petite ligne entre vos remarques pertinentes pour avoir un complément d'information.
Je possède le ZOOM H2n qui est largement suffisant pour mes modestes besoins. Jusqu'à présent, je me contente de filmer et de prendre la bande-son à part, mais il me semble que l'on peut donc connecter le micro directement sur l'APN, n'est-ce pas?
Il m'est arrivé de "m'arracher les cheveux" à l'occasion, quand je ne parvenais pas à caler correctement les deux flux (en post prod), et je me demandais donc si le fait de connecter via un câble me permettrait de retourner à ma fénéantise tout en sauvant les quelques mèches rebelles restantes... ;)
(Au passage, je ne mets jamais le micro proche de l'APN, il est sur une perche dédiée.)

A moins que cela ne soit une fausse bonne idée?

Au plaisir de vous lire.
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Micro externe XLR
« Réponse #14 le: 06 Juin, 2018, 13:53:33 pm »
"Il m'est arrivé de "m'arracher les cheveux" à l'occasion, quand je ne parvenais pas à caler correctement les deux flux (en post prod)"

Bonjour,
Question basique : quels sont les logiciels économiques ou gratuits permettant cette synchro automatique sur les bandes son, en dehors de Premiere cc?
Que vaut le logiciel de montage Cyberlink?
Merci par avance.