Publicité

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #15 le: 29 Sep, 2016, 23:50:13 pm »
Ce n'est pas toujours possible de le faire en direct : au bord de la route je pouvais m'attirer quelques désagréments, et le jardinier aurait pris peur  ;D
J'imagine bien la scène,  oui !
Des fois pour shooter, on adopte des positions qui peuvent paraître très bizarres aux yeux de non pratiquants photographes !
Du coup je comprends mieux pourquoi tu as pris la photo à l'endroit et non pas sur le dos,  et la retourné en post après coup !
Matériel :
Boîtiers : D800
Objectifs : Nikkor 24-70 ; Nikkor 105mm f/2.8
 Nikkor 50 f/1.8 et Sigma 120-300 f/2.8
Multiplicateur x1.4 Sigma

Publicité

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #16 le: 30 Sep, 2016, 15:46:32 pm »
Une nouvelle prise simple et personnelle .... ;)

ma  première impression a été celle -ci .

..je suis a 11000 mètres d'altitude et par le hublot j'aperçois  ces quelques "têtes" descendre du haut de la carlingue une main invisible les tient et me souffle à l'oreille ...tu vois pauvre imbécile là

 tout en bas il y avait la nature comme ceci vois par toi-même ce que tes semblables en ont fait....

Je sais je suis un peu fiévreux aujourd'hui... :lol: :lol:

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #17 le: 01 Oct, 2016, 16:23:08 pm »
Merci d'être passé Alain   :-*
Ce sont tes derniers voyages qui t'ont inspirés !

Jaunia : je réfléchissais à un truc... quand j'ai parlé d'ironie concernant " l'évidente beauté " de la photo remise à l'endroit, mais penchée...
la remarque était surprenante parce que je n'ai aucun point de repère en image de ta part.
Je veux dire : quelles images fais-tu ? Et d'ailleurs est-ce que tu en fais ?

Quand quelqu'un intervient régulièrement et que l'on commence à connaître ses sujets préférés via ses clichés, il y a une certaine logique dans les commentaires.
Ce n'est pas une question de " mystère " ou je ne sais quoi, c'est une question très simple et très directe, sans ironie !
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #18 le: 01 Oct, 2016, 19:16:05 pm »
Jaunia : je réfléchissais à un truc... quand j'ai parlé d'ironie concernant " l'évidente beauté " de la photo remise à l'endroit, mais penchée...
la remarque était surprenante parce que je n'ai aucun point de repère en image de ta part.
Je veux dire : quelles images fais-tu ? Et d'ailleurs est-ce que tu en fais ?
Quand quelqu'un intervient régulièrement et que l'on commence à connaître ses sujets préférés via ses clichés, il y a une certaine logique dans les commentaires.
Ce n'est pas une question de " mystère " ou je ne sais quoi, c'est une question très simple et très directe, sans ironie !

C'est marrant, il y a peu je me faisais la même réflexion : que fais tu Jaunia comme photos....je n'ai pas souvenir d'en avoir vu !
Il me semble cerner quelques petites bribes de qui tu peux être au travers les divers commentaires pertinents que tu peux faire...mais pas par le filtre de tes images...(moi aussi c'est sans ironie aucune !)
Matériel :
Boîtiers : D800
Objectifs : Nikkor 24-70 ; Nikkor 105mm f/2.8
 Nikkor 50 f/1.8 et Sigma 120-300 f/2.8
Multiplicateur x1.4 Sigma

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #19 le: 01 Oct, 2016, 21:39:49 pm »
Merci pour ta réponse !
Quant à la " répartie vengeresse " :  :hue: ( aucune généralité ne convient pour la question que je posais plus haut ).

Les critiques ne sont pas des artistes, ils peuvent pratiquer un " art de la critique ", dans le sens où ils ont des aptitudes, de l'habileté à le faire.
( Le terme " art " recouvre plusieurs définitions qui l'élargisse au-delà des seuls arts plastiques. Pour artiste, c'est plus limité. )

On peut rester muet d'admiration devant une peinture rupestre, produire un texte exceptionnel sur les animaux de la grotte Chauvet, ça ne changera rien au fait que les seuls artistes sont ceux qui ont peint sur les parois. Certainement pas les critiques.
Et tout dialogue est impossible, hélas. Le message est à sens unique, d'eux à nous ( y ont-ils même pensé ?)

Bref… tout ça pour une botte de poireaux !!  :lol:
« Modifié: 01 Oct, 2016, 23:08:29 pm par bozart »
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #20 le: 01 Oct, 2016, 23:21:46 pm »
lorsque les critique sont négatives : c'est souvent une espèce de répartie vengeresse).
...je vois ce que tu veux dire (?) : quand tu exerces ton art de la critique en mettant en défaut une photo on te rétorque que tu ne fais pas de photo, donc tu n'aurais pas ton mot à dire...sauf peut-être si la critique est positive !

Il n'empêche que j'ai un immense plaisir à regarder les photos sur NP (le niveau est élevé) : décrire un ressenti photographique ne demande aucun talent photographique. Il n'est pas nécessaire d'être artiste peintre pour porter un jugement esthétique sur une toile de maitre. J'espère participer positivement à l'art de la critique esthétique (c'est de l'art : là, mes chevilles enflent) sur NP.  Tout art est un dialogue entre artistes : les créateurs et les critiqueurs cad le public.
Les critiques de photos sur ce forum (n'en connais pas d'autre) vont peut-être plus loin que le jugement esthétique : ils vont voir les fondations de la photo, la solidité de la charpente, la technique utilisée pour la construire, les artifices éventuels pour plâtrer certaines imperfections...
Un tel forum est aussi un espace de liberté où chacun rentre selon ses envies, visite l'expo temporaire, participe aux vernissages, critique, vient avec (ou pas) sa toile sous le bras et la propose à la critique des membres...bref, aucune obligation finalement, chacun participe à sa façon !

Les critiques ne sont pas des artistes, ils peuvent pratiquer un " art de la critique ", dans le sens où ils ont des aptitudes, de l'habileté à le faire.
( Le terme " art " recouvre plusieurs définitions qui l'élargissent au-delà des seuls arts plastiques. Pour artiste, c'est plus limité. )

On peut rester muet d'admiration devant une peinture rupestre, produire un texte exceptionnel sur les animaux de la grotte Chauvet, ça ne changera rien au fait que les seuls artistes sont ceux qui ont peint sur les parois. Certainement pas les critiques.
Et tout dialogue est impossible, hélas. Le message est à sens unique, d'eux à nous ( y ont-ils même pensé ? ).
Je pense qu'il y a 2 possibilités : l'artiste a vécu dans une période antérieure à celle des critiques, c'est à dire les artistes peu connus de leur vivant et célèbres à titre posthume. Peut-être se sentent ils plus libres de créer car ils ne sentent pas la pression de la critique et travaillent indépendamment d'elle. Parmi cette catégorie, une encore à part, effectivement :  les facteurs d'art pariétal pour reprendre l'exemple de Nathalie, n'ont peut-être même pas conscience qu'ils vont être soumis à la critique. Ont-ils même conscience de faire de l'art ? Peut-être sans le savoir....
La deuxième catégorie : les artistes et les critiques sont contemporains : c'est le cas de la photo ici : le dialogue est possible entre le critique et le photographe, pas besoin forcement que le critique soit photographe, d'ailleurs. On peut aussi se demander si cela n'influe pas, même inconsciemment sur le photographe....

Bref… tout ça pour une botte de poireaux !!  :lol:
...mais oui en plus, ça ressemble bien à des fleurs de poireaux !!
Matériel :
Boîtiers : D800
Objectifs : Nikkor 24-70 ; Nikkor 105mm f/2.8
 Nikkor 50 f/1.8 et Sigma 120-300 f/2.8
Multiplicateur x1.4 Sigma

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #21 le: 02 Oct, 2016, 11:48:32 am »
Tout cela n'est pas très clair  :lol: ( pour moi !)

Rien n'est indéniable concernant l'art pariétal.... nous ne savons rien de rien !  ( Sauf que nous ne sommes pas des humains plus doués qu'eux. Mieux pourvus techniquement, oui. )

Je ne comprends toujours pas comment tu passes de " critique " à " artiste " en fusionnant les deux  :hue:

Quant au dialogue supposé avec un public dès qu'il y a production artistique, je ne pense pas qu'il soit systématique.
Certains artistes restent dans leur " bulle ", d'autres ont des objectifs contraires à l'échange, dans le cas d'une production artistique tournée vers la propagande et au service d'une dictature...
 

( avec de la mayonnaise pour moi )

« Modifié: 02 Oct, 2016, 12:14:42 pm par bozart »
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #22 le: 02 Oct, 2016, 12:10:24 pm »
Tout cela n'est pas très clair  :lol: ( pour moi !)

Rien n'est indéniable concernant l'art pariétal.... nous ne savons rien de rien !  ( Sauf que nous ne sommes pas des humains plus doués qu'eux. Mieux pourvus techniquement, oui. )

Je ne comprends toujours pas comment tu passes de " critique " à " artiste " en fusionnant les deux  :hue:

( avec de la mayonnaise pour moi )
Bonne idée, je m'en vais me faire une petite mayo maison pour manger mes poireaux!!
Merci et bon dimanche
« Modifié: 02 Oct, 2016, 13:55:31 pm par nangaparbat »

*

Hors ligne NikonPhil

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #23 le: 02 Oct, 2016, 13:51:53 pm »
C'était peut être des rituels chamaniques avec de la sorcellerie, les peintures parietales d'après plusieurs théories.
Nikon D50 CCD, Nikkormat EL, Zeiss 50/2 makro planar, Nikkor 35/2.8ai, Nikkor 50/1.4 ai, Nikkor Af 50/1.8, Nikkor 50/2 ai, Nikkor Af 70-210, Sigma macro 50/2.8, Nikkor auto 24/2.8, nikkor 18-55

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #24 le: 02 Oct, 2016, 15:54:21 pm »
.... sorcellerie, chamanisme, rituels...
Eux-seuls le savaient.
Seule la connaissance nous permet d'affirmer, mais il manque la clé d'accès, alors les théories et interprétations...  ::) 
Au moins, nous avons la chance de pouvoir admirer, c'est déjà extraordinaire.

( tu cites mon message : merci de quoi nangaparbat ?  )
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #25 le: 02 Oct, 2016, 16:59:57 pm »
Pour la mayo, ça m'a donné l'envie d'en faire une avec les poireaux!!! ;D

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #26 le: 19 Oct, 2016, 12:01:38 pm »
Pour la mayo, ça m'a donné l'envie d'en faire une avec les poireaux!!! ;D
Et dans un élan de folie, poussons jusqu'à la tartare...Heu, avec des frites ça passe mieux !
Tout un art aussi ça, faire des bonnes frites  :lol:
"Etre est plus indispensable qu'avoir. Le rêve, c'est d'avoir de quoi être." Frédéric Dard
Jardins éphémères et autres -> Flickr

[bozart] Tête en l'air
« Réponse #27 le: 19 Oct, 2016, 20:01:57 pm »
Finalement, je pense que ce post est à consulter aux heures des repas exclusivement !  :lol:
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

Publicité