[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #15 le: 16 Août, 2016, 22:26:35 pm »
L'ironie bien présente pour être un brin provocateur (gentil) dans l'âme est un art que je maitrise à merveille.  ;D
De même que la modestie, c'est évident.
La question est cependant valide. Qu'attends-tu comme critique ?
"ouais euh le bout des pattes est coupé". Ou encore "ouais euh.. c'est trop net". Peut-être qu'il te faut un forum spécialisé en photo d'insectes.


[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #16 le: 16 Août, 2016, 22:33:12 pm »
Ce que je veux dire c'est qu'au bout d'un moment il faut bien comprendre que tu te positionnes sur une discipline de la photo qui ne laisse que peu de latitude au regard du photographe pour interpréter ce qui se passe devant son objectif. Sur ce genre de photo, seule la perfection technique donne de la valeur à l'image. Alors oui cette photo est sans doute quasi parfaite techniquement, mais que peut-on en commenter, surtout que des photos du genre tu en postes à la pelle, et qu'elles ne présentent pas une originalité fabuleuse ? Si ce sont des compliments que tu attends, ou si tu espères déclencher des passions pour les insectes, alors effectivement tu te trompes sur le rôle du forum critique.
« Modifié: 16 Août, 2016, 22:35:27 pm par Heywood Floyd »

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #17 le: 17 Août, 2016, 00:38:36 am »
Si Bruno veut une vraie critique de fond, je me lance (après avoir vu quelques unes de ses créations) : la plupart de ses photos sont très bien techniquement, mais artistiquement ça vaut pas un rond : aucun travail sur les couleurs, les textures, les (com)positions, juste des images parfaites mais aseptisées et sans âme. C'est ce qui le/nous distingue de grand.e.s photographes nature.
D'un autre côté, les plus belles images ne sont pas les plus honnêtes. Au moins c'est honnête sur ce coup-là.
Mais c'est pas une galerie sur laquelle j'aurais envie de m'arrêter, et même en m'y arrêtant je n'y verrai pas grand chose à dire.

Sur cette photo en particulier, la compo aurait été plus forte si tu avais laissé de l'espace dans la direction de son regard, en haut et à gauche. Le cliché aurait beaucoup plus respiré, gagné en dynamisme et en pureté, alors que là il donne l'impression d'optimiser chaque micromètre-carré de capteur avec un élément directement utile à l'image : c'est en ça que je dis que ses images sont aseptisées.

Si vous voulez un bon exemple de forum avec des critiques, même si je ne suis pas toujours d'accord avec, c'est chez Pose Partage.
« Modifié: 17 Août, 2016, 00:41:15 am par corderaide »

*

Hors ligne brunocb750

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #18 le: 17 Août, 2016, 16:38:22 pm »
Le photographe nature ne fait pas de macro mais de la proxi, donc avec environnement.

Si macro, 1:1 l'environnement ne représente déjà plus grande surface sur le capteur sauf si le sujet est ridicule en taille.
Exemples d'un manque d'environnement, le papillon, la libellule, à échelle 1, aucun ne rentre dans le cadre.
Si ça rentre c'est de la proxi

Avec ce cliché on est à 2:1 et j'ai rogné par recadrage une portion de la partie aseptisée que tu ne sembles pas apprécier.  :lol:

faut pas mélanger les genres, une macro n'est en aucun cas une proxi.
Le problème est rencontré dans le fil macrofolie où normalement  le nom de la section indique clairement à quoi on doit s'attendre ... erreur magistrale !

Merci de ta critique et je comprends ton désarroi pour aimer contempler que des proxi.
mais sur le fil macro des 180, tu dois pouvoir trouver 2, 3 clichés correspondant à tes attentes de couleurs, voir d'environnement lorsque le sujet est petit.

Ca vaudra peut être un copeck.
mais ces clichés, faut déjà être en mesure de les faire pour les apprécier à leur juste valeur.
 
« Modifié: 17 Août, 2016, 17:58:37 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #19 le: 17 Août, 2016, 16:59:59 pm »
Proxi, macro, on s'en fiche. Ce qu'on veut c'est ressentir des choses en regardant des photos. Si ce que je vois c'est juste une mouche, eh bien passé les deux secondes d'émoi naturaliste, je n'ai rien d'autre qui me stimule et m'amène à réagir. D'où, à mon sens, le faible volume de commentaires comparé au nombres de consultations. Ca ne sert à rien de culpabiliser les gens qui regardent tes photos et ne comment pas : au moins ils regardent, c'est déjà ça.

*

Hors ligne brunocb750

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #20 le: 17 Août, 2016, 17:07:05 pm »
sauf qu'ici on est dans une section critique macro entre autre ...

si on consomme sans intervenir, même pas un wahou ou un beurk avec un pourquoi de toute réaction, la section n'a pas lieu d'exister.
C'est alors un fil photos comme un autre.

Par cette explication, je suis forcément d'un tout autre avis par rapport à ce que tu écris :
Citer
Ca ne sert à rien de culpabiliser les gens

ma conclusion est simple, cette section ne m'apportant rien, je n'ai plus rien à y faire.
Es-tu en accord avec cette analyse ?

Mais peut être étais-je dans l'erreur dès le début (bien que des membres sont absents depuis ma première participation et pas des moindres) car Cordelaine a soulevé un point important, la légitimité de la critique.
Ce qui peut expliquer le manque de critiques.
« Modifié: 17 Août, 2016, 17:56:44 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #21 le: 17 Août, 2016, 18:03:47 pm »
Il n'y a pas que sur la section macro que les commentaires sont peu nombreux.
En ce moment c'est aussi plus calme partout : moins ce consultation, moins d'images, moins de commentaires.
Si la macro n'est pas facile, critiquer non plus.

Un peu de souplesse ne nuit pas non plus.... On est sur un forum généraliste, pas sur un lieu réservé à des élites, des cadors de la macro et de la critique.

Je reçois tes messages et réactions sans me vexer bien que je les trouve souvent dures et sans nuances. D'autres passent leur chemin et ne commentent pas ( ou plus ?).
D'ailleurs, je n'ai pas de réponse à la question que je t'ai posée, je n'en suis pas vexée là non plus, mais c'est dissuasif....  :(
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #22 le: 17 Août, 2016, 19:08:59 pm »
ma conclusion est simple, cette section ne m'apportant rien, je n'ai plus rien à y faire.
Es-tu en accord avec cette analyse ?
Si tes images n'attirent pas les critiques et que tu attends autre chose des images que tu produis, alors oui je suis d'accord avec ta conclusion, qui d'ailleurs est saine et, selon moi, ne cristallise un échec ni de ta part, ni de celle du forum critique.

Si tu souhaites éveiller les réactions d'un groupe donné et que tu n'y parviens pas pour le moment, tu peux aussi tenter :
- de produire autre chose qui fasse davantage réagir ce groupe.
- de produire plus de variété et poster moins d'images très similaires dans le forum critique.
- de faire évoluer ton propre regard sur tes images car il y a peut-être un hiatus entre ce que tu en penses et ce que les autres en pensent.
« Modifié: 17 Août, 2016, 22:13:29 pm par Heywood Floyd »

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2764
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #23 le: 18 Août, 2016, 08:07:13 am »
Brunocb je pense que, comme moi, tu es trop perfectionniste et "tatillon" (pour moi ce n'est pas un défaut mais une preuve d'exigence) dans un forum "généraliste" (sans aucune connotation péjorative) qui réagit en tant que tel. La plupart des gens qui sont là n'ont à mon sens pas autant de sévérité envers eux-mêmes, de connaissances techniques pour voir tout le boulot qu'il y a derrière un cliché. Certain se contentent même de poster à la critique des soupes de pixels sorties brutes de décoffrage de la carte mémoire. Attention je ne généralise pas non plus, certaines personnes sont à l'opposé de tout celà et quand elles soumettent une photo à la critique c'est un travail soigné qui reflète tout leur savoir faire.

J'ai moi aussi ce "problème" ici sur NP. Des images qui ont demandé des heures et des heures de travail sont peu ou pas commentées...alors qu'elles font "le buz" sur d'autres forums plus spécialisés et/ou élitistes (j'entends par là sévères sur la critique).
Il faut savoir de qui ça vient, s'en accommoder et relativiser. Quand, par exemple, je vois une de mes image encensée sur plusieurs de ces sites et ne recevoir qu'un nombre ridicule ou nul de commentaires ici, est bien je sais de qui ça vient et je relativise...

Ceci dit je comprends aussi qu'à la longue celà puisse être lassant au point de lâcher prise et de tout "envoyer paître". Mais relativise : ici comme ailleurs il y a des gens qui ont des critiques fondées, expliquées, argumentées et d'autres qui ne savent même pas de quoi ils parlent, ne sachant pas eux-mêmes faire une image "correcte" digne de ce nom.
« Modifié: 18 Août, 2016, 08:09:13 am par Drake »
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #24 le: 18 Août, 2016, 10:35:22 am »
d'autres qui ne savent même pas de quoi ils parlent, ne sachant pas eux-mêmes faire une image "correcte" digne de ce nom.

Personne ne naît avec un appareil photo dans les mains. Même le meilleur des photographes de l'univers a encore quelque chose à apprendre... même d'un néophyte. Quant à la critique : faut-il être peintre pour apprécier la peinture ? Ou encore musicien pour aimer la musique ?

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #25 le: 18 Août, 2016, 11:31:22 am »
Je suis d'accord sur le fait que l'exigence soit un gage de qualité.

Mais quand les intervenants ne comprennent pas ce que cherche l'auteur d'un cliché en le présentant à la critique, c'est trop facile de dire que les commentaires ne conviennent pas en éludant soigneusement les questions de ceux qui prennent le temps de regarder et de commenter.
Je pense qu'il est du ressort de l'auteur d'expliquer une démarche s'il s'aperçoit que les commentaires tombent complètement à côté de ses attentes.

Sinon, c'est peut-être le fait de ne pas savoir soi-même ce qu'on cherche, et découvrir que les réactions nous heurtent et nous déplaisent…. mais pourquoi ?
C'est ça qui est intéressant finalement, car ça oblige à creuser un peu plus le sens d'une image, ou le sens de cette présentation à la critique.

Les critiques apportent parfois des réponses inattendues, révèlent des aspects surprenants d'un cliché. A l'auteur de se positionner, c'est donnant-donnant.


Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2764
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #26 le: 18 Août, 2016, 13:23:22 pm »
Personne ne naît avec un appareil photo dans les mains. Même le meilleur des photographes de l'univers a encore quelque chose à apprendre... même d'un néophyte.
Celà va de soi. On apprend tous les jours quelque chose et celà peu venir de nimporque qui. Je suis bien placé pour le savoir.
Mais je sais aussi ce que je sais, le temps et la manière dont c'est arrivé. Il faut aussi savoir accepter ses erreurs.

Quant à la critique : faut-il être peintre pour apprécier la peinture ? Ou encore musicien pour aimer la musique ?
Oui...et non !
Personne n'a effectivement besoin d'être peintre pour apprécier la peinture, mais un peintre verra autre chose que l'individu lambda n'aura pas vu ou senti. Ca j'en reste persuadé. Pourquoi ? Simplement parce que son œil est "éduqué".
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

*

Hors ligne brunocb750

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #27 le: 18 Août, 2016, 13:27:23 pm »
Citer
Mais quand les intervenants ne comprennent pas ce que cherche l'auteur d'un cliché en le présentant à la critique, c'est trop facile de dire que les commentaires ne conviennent pas en éludant soigneusement les questions de ceux qui prennent le temps de regarder et de commenter.

Si je ne réponds à tes questions Bozart, c'est très simple et c'est pour ne pas être désagréable.
Drake y répond à 90% avec la forme.

Tout en indiquant à juste titre que parfois il est préférable de lâcher prise, ce que je fais car cela n'apportera rien au forum.
Je suis beaucoup plus sévère dans la conclusion ...

Point important : je fais de la photo pour moi et cet effet wahou à la découverte du cliché est mon moteur.
Que les autres n'apprécient pas, au final je m'en tamponne.

par contre échanger avec des personnes qui ont la vision du détail, qui font des clichés pas pourraves (il y en a sur le forum heureusement) apporte un plus.
recevoir une critique d'une personne qui n'a même pas une photo sur le forum, afin de juger son degré d'exigence ou sa crédibilité, est sans intérêt.

S'occuper des caractéristiques du matériel est plus simple et sécurisant mais le matériel n'est que matériel.

Pour être plus clair Bozart je ne réponds pas pour ne pas froisser des personnes que j'apprécie et qui sortent du lot, tout comme le débutant qui doit suivre son chemin de progression.
On a tous été débutant et on l'est tous encore pour avoir beaucoup à apprendre. C'est pour cela que je tempère.

A+

Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #28 le: 18 Août, 2016, 13:49:28 pm »
recevoir une critique d'une personne qui n'a même pas une photo sur le forum, afin de juger son degré d'exigence ou sa crédibilité, est sans intérêt.
OK pour le degré d'exigence, mais je ne vois pas quelle crédibilité tu veux estimer. La critique d'une personne inconnue n'est pas une parole que tu peux "croire" ou "réfuter". Elle est juste fondée ou infondée, et c'est indépendant de la personne qui émet cette critique.

Ensuite on peut aussi choisir d'ignorer les critiques d'une frange de spectateurs parce qu'ils n'appartiennent pas à un certain groupe (par exemple s'ils ne sont pas photographes) mais souvent ce qu'il y a derrière c'est que l'on préfère écouter les gens qui ont les mêmes préférences que nous.

Si tu ne reçois pas assez à ton goût de critiques, c'est que la majorité n'est pas sensible à ton travail, ou alors qu'il n'est pas critiquable. Ca rejoint ce que je dis plus haut : la discipline à laquelle tu t'adonnes laisse peu de place à l'interprétation, au sentiment.

Ce qui compte c'est avant tout la sensibilité du critique. Et un non-photographe peut être aussi sensible qu'un photographe. Il ne sera certes pas sensible aux mêmes choses mais ce n'est pas grave : quand on présente son travail à la critique on fait feu de tout bois.
« Modifié: 18 Août, 2016, 13:51:23 pm par Heywood Floyd »

[brunocb750] On continue avec Tchernobyl
« Réponse #29 le: 18 Août, 2016, 20:40:47 pm »
Le photographe nature ne fait pas de macro mais de la proxi, donc avec environnement.

Si macro, 1:1 l'environnement ne représente déjà plus grande surface sur le capteur sauf si le sujet est ridicule en taille.
Exemples d'un manque d'environnement, le papillon, la libellule, à échelle 1, aucun ne rentre dans le cadre.
Si ça rentre c'est de la proxi

Avec ce cliché on est à 2:1 et j'ai rogné par recadrage une portion de la partie aseptisée que tu ne sembles pas apprécier.

faut pas mélanger les genres, une macro n'est en aucun cas une proxi.

Merci de ta critique et je comprends ton désarroi pour aimer contempler que des proxi.
mais sur le fil macro des 180, tu dois pouvoir trouver 2, 3 clichés correspondant à tes attentes de couleurs, voir d'environnement lorsque le sujet est petit.
Je comprends ton point de vue, ça ne change rien au fait que ces images sont inexpressives pour beaucoup de gens et le resteront tant que tu privilégieras ta technique à ta sensibilité artistique.

La question que tu dois te poser, dans ce cas est la suivante : est-ce que tu fais des photos pour toi avec la satisfaction d'avoir réussi un tour de force technique, pour toi en voulant créer du beau, ou pour les autres.

Se réfugier derrière le sacro-saint 1:1 pour expliquer pourquoi tu ne sais/veux pas créer de l'art est une fausse excuse, ça n'a jamais été discriminant pour jouer sur le beau. Même si c'est difficile, ça n'est pas pour autant injouable.

Citer
mais ces clichés, faut déjà être en mesure de les faire pour les apprécier à leur juste valeur.
Non. Il n'y a pas besoin de savoir sculpter pour trouver quelque chose de beau. Ce qui n'empêche pas, en connaissant la difficulté de réalisation d'une œuvre, de l'apprécier sous un jour nouveau.
Je suis bien incapable de jouer du Satriani, mais j'aime beaucoup l'écouter.
Cet argument est un peu ridicule, si ce n'est méprisant, typique du mauvais artiste arrogant "mon public est trop sot pour appréhender mon génie" ; ça n'est pas à ton public de comprendre sans matériau ton œuvre, c'est à toi de la rendre digeste et compréhensible pour ton public, sinon tu n'es qu'un mauvais artiste de plus parmi d'autres.

Sans pour autant excuser l'esprit quelque peu médiocre de cette section critique sur NP (médiocre au sens dans la moyenne, ou un peu en dessous, bien qu'on soit loin des critiques facebook), tu ne fais guère d'efforts pour le rare public qui pourrait venir ici.

Pour la faire courte :
Si ton but c'est de coller dogmatiquement au sacro-saint 1:1 (voire plus), soit, mais ne t'en sers pas pour masquer l'incurie artistique à côté, et surtout de grâce ne fait pas de ce ratio le sujet de l'image, quand ça devrait être les créatures que tu figes sur le capteur.

Je te dis ça sans aucune méchanceté, simplement pour essayer de te donner une bonne occasion de te remettre en question et de repartir sur un bon pied. Après, tu peux te retrancher dans ton antre, en prétextant que je n'ai rien compris, mais ça ne rendra pas tes photos plus digestes.
Petit conseil/question du grand néophyte en photo que je suis : est-ce que tu as des modèles, comme photographes ? Des artistes qui font des trucs qui décollent la rétine ? Si oui, lesquels ? (Peut-être que ça m'aidera à comprendre ce que je ne pige pas dans tes images.)