Publicité

*

Dayo

  • Invité
[Dayo] Essai matière/texture
« Réponse #15 le: 25 Avr, 2016, 16:34:43 pm »
Pour ne parler que du traitement, je ne sais pas quelle était l'intention, mais j'apprécie pour ma part beaucoup l'ambiance obtenue qui me fait penser aux clichés mode/people des années 1960/70.
C'est sans doute renforcé par la coiffure et le type de visage.

Je voulais faire un vieillissement, oui. Merci.

Publicité

*

Dayo

  • Invité
[Dayo] Essai matière/texture
« Réponse #16 le: 25 Avr, 2016, 16:39:44 pm »
Tu as fait un contre-emploi: tu veux faire un portrait dans un défilé... trouvez l'erreur... Tu dis toi même que le flash est un peu obligé dans ce genre de situation, donc pour de la photo de charme, c'est raté d'avance. Ta photo de portrait ne passe pas du tout pas ce flash trop dur, ce côté surexposé, trop centré, ombres trop présentes, décor pas du tout adapté. Ton traitement, si traitement il y a, ne peut qu'être trop contrasté.

Bonjour et merci pour ton temps. :)

Je ne comprends pas. On peut faire des portraits partout non? Les grands photographe de mode sont souvent des portraitistes. Je ne voulais pas du tout faire une photo de charme. Je déteste le boudoir ou le glam. En gros, j'ai réussi un portrait lumineux et dur et tu n'aimes pas cela. J'entends bien et je te remercie.

Attention aux termes. Surexposée cela veut dire que le capteur à reçu trop de lumière et qu'il y a une perte d'information. Cela n'a aucun sens ici. Ensuite, "si traitement il y a". Une photographie sans traitement, c'est techniquement impossible. Elle est toujours traitée au développement pour devenir une photographie. Avant cela ce n'est que des informations captées (le fichier raw).

Par contre, le décors, tu as 100% raison et merci de me le dire. Il n'apporte strictement rien à l'image et il empêche la lecture. Merci Bozart! :)

*

Hors ligne didierropers

[Dayo] Essai matière/texture
« Réponse #17 le: 25 Avr, 2016, 17:23:16 pm »
Je ne comprends pas. On peut faire des portraits partout non? Les grands photographe de mode sont souvent des portraitistes.
Je pense que ce que voulait dire Jemagphotos, c'est que lors d'un défilé, tu photographies d'abord le vêtement, la ligne, c'est à dire le modèle en pied ou plan américain, en profitant des éclairages de scène.
Si seul son visage t'intéresse, alors le moment et l'endroit sont mal choisis car ni le décor ni la lumière ne favorisent ce travail.
Les photographes de mode qui photographient des visages le font généralement en studio ou du moins dans un environnement soigneusement préparé, pas lors d'un défilé ;)

*

Dayo

  • Invité
[Dayo] Essai matière/texture
« Réponse #18 le: 25 Avr, 2016, 18:26:26 pm »
Je pense que ce que voulait dire Jemagphotos, c'est que lors d'un défilé, tu photographies d'abord le vêtement, la ligne, c'est à dire le modèle en pied ou plan américain, en profitant des éclairages de scène.
Si seul son visage t'intéresse, alors le moment et l'endroit sont mal choisis car ni le décor ni la lumière ne favorisent ce travail.
Les photographes de mode qui photographient des visages le font généralement en studio ou du moins dans un environnement soigneusement préparé, pas lors d'un défilé ;)

Nous sommes d'accord. :) J'ai, bien entendu, d'abords fait des photos de défilés. J'espère que Jemagphotos est rassuré.

Cela dit, les défilés organisés dans des chateaux ou d'autres bons endroits sont souvent l'occasion de prendre une modèle (ou plusieurs) par la main et de sortir faire des photos en profitant du cadre.


Publicité