Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #45 le: 11 Juil, 2008, 14:43:31 pm »
Fidèle, totalement, oui...
En fait, moi aussi, je suis "tombé dedans" quand j'étais tout petit...ou plutôt ado, quand mes parents ont voulu m'acheter un appareil photo.
En fait, c'est le fils de la boutique photo qui nous a orienté vers un Nikkormatt FT2, donc au départ c'est une peu le fruit du hasard, mais je suis vraiment "tombé amoureux"... et le suis resté, même si on a pas les mêmes lien affectifs avec le matériel d'aujourd'hui qu'avec les boîtiers tout métal d'autrefois.
Et puis la philosophie de cette marque me convient bien, et je trouve qu'elle a bien su mener sa barque au fil du temps, ce que son positionnement d'origine assez "élitiste" ne présageait pas forcément !
Aujourd'hui je suis à la fois modeste collectionneur (une quinzaine de boîtier et une quarantaine d'objectifs tout de même, mais pas parmis les plus chers....) et utilisateur assidus (un D50 que je remplacerais par le successeur du D80 et un compact P50 en complément).
Et pour tout vous dire, je vis assez mal que ma compagne se soit acheté (heureusement avant que je la connaisse...) un Canon !!!

lmc7

lmc7

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #46 le: 11 Juil, 2008, 18:00:24 pm »
Oui, bien sur, je suis fidèle à Nikon ! J'ai commencé avec un EM, beaucoup plus moderne que mon Exakta, et parce que le F était le rêve inaccessible, la NASA etc... Ce EM fut le premier boîtier avec lequel j'ai eu un grand angle et un zoom 70/200 (Makinon, faut pas rêver), ça m'a ouvert de nouveaux horizons.

Mais les Olympus m'ont paru très chouettes, tout aussi bons, plus compactsi (entre temps j'étais passé au F4) et avec une meilleure gestion du flash que les FM2. Puis, quand j'ai pris un 6x6 moderne, je suis tombé sur le cul du modelé; très supérieur à mon Semflex (sans remonter au Brownie). Et les Leica, ça donne un autre rapport au sujet, plus la "German touch". Quand au 4x5, il donne accès à un contrôle total de l'image; mais bien sur, si on essaye le 8x10, l'image du 4x5 paraît un peu étriquée.
Puis, en ayant marre de me passer en petit format d'une optique moderne à décentrement (je me servais beaucoup du 28 PC, qui est une vexation à côté du 24 TSE de Canon), et d'un zoom trans-standard digne des ambitions d'un marque de premier plan (il n'y avait que le 35/70 2,8), j'ai tout bonnement planté Nikon pour me servir une dizaine d'années de Canon : pas de doute, sur les dernières années de l'argentique, les EOS ont enterré Nikon. Eh oui !
Retour chez Nikon avec le numérique utilitaire, je me demande pourquoi d'ailleurs, dans le fond : encore un coup d'atavisme nostalgique du F, qui m'a fait revenir au noir et jaune.

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #47 le: 11 Juil, 2008, 18:24:37 pm »
J'était ou début un fidèle chez Canon au système FD, Ftb,Ef,F1new,A1 et T90 quand il ont changer leur monture pour l'EOS,que j'ai garder quelques années, puis je suis venue chez Nikon avec le EM,objectifs série E, puis le FG 20, FM2n, F65, F100 depuis je reste un mordu du Nikon.

Migou

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #48 le: 11 Juil, 2008, 23:54:36 pm »
Par "tempérament", je suis fidèle ...tant que je suis comblée. Maintenant "fidélité" ne veut pas dire "exclusivité" et chaque "relation" peut se jouer sur des partitions trés différentes ...et complémentaires ;) Bon, comme tout le monde m'a bien suivie, je suis parfaitement comblée avec mes Leica ...et mes Nikon. Il y a pourtant une petite infidélité qui se précise trés fort depuis quelques jours: sans rien avoir de bien sérieux à reprocher à mon D200, j'ai ressenti LE gros coup de foudre pour le D700. Peut-être ce plaisir que j'attends de "retrouver" mes focales (même sans AF).
Par contre, j'ai un peu de mal à comprendre où va Nikon, parfois. A mon niveau, je ressens la série D200, D300, D700 comme un gros cafouillage qui ressemble à un certain f.....e de g....e :rolleyes: (opinion trés personnelle). Après Canon, il était en effet asssez évident depuis "un bon peu" que les capteurs "full frame" allaient s'imposer. La gamme DX était bien représentée avec de bons boitiers (D40, 70, 80) et le gap du D3 (trés pro) imposait de proposer un produit "intermédiaire" en format FX.
Au final, beaucoup se sont précipités sur le D200 (+ qlq. objectifs DX), certains, je pense, ont ensuite craqué pour le D300 ...pour se retrouver un peu "bernés" (un autre expression plus triviale et bien masculine pourrait aussi convenir) avec cette arrivée en fanfare du D700. Devant tout "ça", je me sens donc bien dubitative et je me demande si ma "passion" nikonesque est bien payée de retour. Disons que cette "liaison" commencerait peut-être à me lasser ...et à me coûter la peau du c... :)
D700 + AF-S 24-70 f2.8G ED + AF-S VR 70-300 f4.5-5.6 IF-ED + 50 f1.2ais + 20 f2.8 ais
F2-DP11 (millésime 1977 ;) )
Leica M6, M3 (35 f2, 50 f2, 90 f2.8 )

*

Hors ligne Sini

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #49 le: 12 Juil, 2008, 00:12:01 am »
Bah, les méandres du marketing ont laissé leurs empreintes :D

Avant tout c'est le marketing, logique ou pas, pour eux c'est la stratégie qui compte, je crois que la chronologie est quelque peu logique (d'un point de vue marketing du moins), il fallait lancer le D3 le plus vite possible, rien que pour l'image de marque, le D300 pour ne pas laisser filer les clients qui ne pouvaient pas ou ne voulaient pas s'offrir un D3. Maintenant que les choses sont bien en mains, ils ont le temps de dévellopper et de proposer leur D700 intermédiaire, voilà les mailles du filet reserrées :lol:
Si fric il y a, il doit aller dans les casses de Nikon :lol:

Moi je leur pardonne tout du moment qu'ils continuent à  sortir du bon matos (quel bon client hein? :D  Dommage qu'il n'achète pas tant :/ )
tl;dr

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #50 le: 12 Juil, 2008, 02:54:04 am »
A Solange:

- L'évolution de la gamme numérique Nikon suit logiquement celle de la technologie des capteurs et des contraintes industrielles inhérentes à cette toute jeune technologie. Il ne suffit pas de vouloir pour tout avoir dans la minute qui suit.

- Dans la mesure où la technologie basée sur les capteurs APS-C avait atteint un niveau de qualité particulièrement élevé, il était et il est toujours logique que la gamme correspondante soit non seulement maintenue mais aussi continue à se développer ayant acquis son public propre, né avec ce format et n'en connaissant pas d'autres. La gamme optique DX abondante et de qualité est à même de satisfaire cette clientèle souvent très exigeante et pas seulement limitée au grand public.

- Une fois les problèmes d'industrialisation du capteur FX résolus, il est normal que Nikon cherche à élargir sa gamme FX (ne serait-ce que pour amortir les frais de R&D et abaisser le prix de revient du capteur FX en le produisant sur une plus grande échelle industrielle). D'où la sortie du boîtier semi-pro D700 et de ceux qui vont suivre.

- De là à supposer qu'à terme le capteur FX va remplacer l'APS-C je ne donnerais pas ma main à couper car la nécessité absolue de passer au format FX n'est pas du tout évidente pour la majorité de la clientèle de Nikon et même aura du mal à se justifier sur le plan financier car, par exemple, avec le capteur APS-C, l'amateur en acquérant un zoom 70-200mm f/2,8 (déjà coûteux pour son budget) bénéficie d'un équivalent de 105-300mm f/2,8 en format FX alors que, dans le cas où il passerait au plein format, il lui faudrait acquérir un 300mm f/2,8 (à 4500 euros) pour pouvoir bénéficier de la même focale lumineuse. L'argument qui consiste à dire qu'avec le format FX on retrouverait les focales grand-angulaires de la gamme argentique ne tient pas la route car, tout particulièrement pour les courtes focales, des optiques optimisées "numérique" sont plus que jamais indispensables pour tirer tout bénéfice du capteur FX tout aussi exigeant ( bien que les paramètres soient différents: distorsion et vignettage plus exacerbés, courbure de champ et aberration de coma sagittal en plus).

- Et pour finir, je t'avouerais que je serais, personnellement, plus inquiet pour l'avenir de Leica (j'ai une  très une belle gamme Leica composée de M et de R) qui aura du mal à survivre avec le seul M8 en ayant complètement abandonné la prestigieuse gamme R, que pour l'avenir de Nikon qui gère intelligemment le développement de ses gammes de produits et de ce fait son propre avenir.

Cordialement,

Photokor.

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #51 le: 12 Juil, 2008, 05:50:29 am »
hello
DX<->FX
aucun des formats sub-standart au 24x36 n'a eu un réel succes commercial (18x24, aps, disk...)
et pourtant il existait des films fins qui pouvaient palier le manque de surface sensible.
quand à leica, ils sont en faillite permanente depuis 1970 environ....
le M8 n'est certes pas full-frame mais c'est son seul réel défaut et encore, le coeff est de 1,33x, c'est pas un réel problèmes (24="35"). Le 135F2,8 devient un "180F2,8" bien intessant.
Quand aux possibilités "télé" du DX, 80% à 95% de mes images sont faites entre 35 et 75mm de focale...
Mon premier réflex était un nikon FM en 1981, par choix. Comme je faisais de l'astronomie, le plus logique aurait du être un OM1 et le best seller du moment était l'AE1Programe.
Quasiment que des nikon en réflex 24x36 à part deux pour l'astronomie (OM1 et EoS RT). Dans d'autres domaines, il y a (eu) hasselblad, mamiya, sinar, graflex et leica en argentique et en numérique: kodak, phaseone et leica.
Si j'ai été voir ailleurs c'est que je ne trouvais pas chez nikon ce que je voulais pour les besoins que j'avais (astronomie, moyen format).
J.Ph.

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #52 le: 12 Juil, 2008, 10:39:15 am »
Le sujet n'est pas une opposition DX/FX, mais la fidélité à la marque Nikon. ;)
jef, argentico-numéreux moderno-paléontologique... (tout simplement photographe ?)
Du F au D200, et encore, je ne parle que des Nikon... :)

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #53 le: 12 Juil, 2008, 14:12:02 pm »
Citation de: PHOTOKOR
...
Je suis d'accord avec ton argumentation. Je voulais surtout exprimer le coté un peu "confus" de la sortie trés rapprochée des D200, D300 et D700, alors que, dans le même temps Nikon sortait le D3, et donc avait "maitrisé" le format FX (avec du retard par rapport à Canon)
Citation de: PHOTOKOR
...
- Et pour finir, je t'avouerais que je serais, personnellement, plus inquiet pour l'avenir de Leica (j'ai une  très une belle gamme Leica composée de M et de R) qui aura du mal à survivre avec le seul M8 en ayant complètement abandonné la prestigieuse gamme R, que pour l'avenir de Nikon qui gère intelligemment le développement de ses gammes de produits et de ce fait son propre avenir. ...
Après mon M6, acheté il y a (déjà) une dizaine d'année, je viens de me payer un beau M3 en trés grande forme ...et je crois que coté Leica, je vais en rester là. Le passsage au M8 était bien sûr incontournable mais je crois aussi qu'il signe, un peu, la "fin" du mythe Leica (?).
D700 + AF-S 24-70 f2.8G ED + AF-S VR 70-300 f4.5-5.6 IF-ED + 50 f1.2ais + 20 f2.8 ais
F2-DP11 (millésime 1977 ;) )
Leica M6, M3 (35 f2, 50 f2, 90 f2.8 )

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #54 le: 30 Sep, 2008, 09:10:11 am »
Mon premier Nikon date des années 60 (Nikkormat), mais par la suite, j'ai navigué entre Olympus, Leica, Pentax, Mamiya, Hasselblad et Canon.

Et puis un jour, dans les années 80, j'ai dû faire acheter un fish-eye de 6mm Nikon (220° d'ouverture) pour mon bureau. Le responsable du magasin photo était tellement content de notre commande qu'il nous a offert un FM2 qui a fait par la suite le Liban, le Tchad et l'Irak sans faiblir ; depuis, je suis Nikoniste et le resterai probablement puisque Nikon a eu l'intelligence de respecter ses clients en conservant sa monture. Difficile d'imaginer le plaisir qu'on peut ressentir en montant sur un D3 des objos achetés dans les années 60. C'est presque "sensuel".

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #55 le: 30 Sep, 2008, 09:59:07 am »
Ma fidélité (de 45 ans!) à la marque n'a pas été récompensée!
Que du contraire... je passe aujourd'hui pour un empêcheur de tourner en rond parce que je n'accepte pas le "jugement", en ma défaveur, d'un SAV.  Le client n'est plus ce qu'il a été...
Mais bon, c'est pareil partout ailleurs... nous sommes tous des vaches à lait en puissance faut pas rêver!
Merci à tous les suceurs de mamelles du monde!
FF=Fric First!
"IMAGES AU D3" sur http://www.jacobel.net/D3.html
"IMAGES AU NX10" http://www.jacobel.net/NX10.html
"Photos sur ONEXPOSURE" http://www.onexposure.net/?photos=member&memberid=2754
.................IL FAUT REGARDER POUR VOIR!

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #56 le: 30 Sep, 2008, 10:19:29 am »
Au départ c'est le hasard qui m'a fait tombé sur la marque. Pas beaucoup d'argent à 14 ans donc achat d'un Nikormat FT3 d'occasion.

Par après fidèle en partie par obligation. Matériel astro et bagues Nikon, anciennes optiques, etc...

Mais pas fidèle a 100%. J'ai une grosse part de mes optiques Sigma je n'utilise pas NX mais un logiciel concurrent. Il n'y aurait pas de limitation entre le couple optique / marque de boîtier je pense que je ne serais pas resté fidèle à chaque fois ;)

Reste que j'aime la prise en main des boîtiers Nikon. Mais c'est probablement irrationnel et lié a mes habitudes ;)

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #57 le: 30 Sep, 2008, 11:18:45 am »
Fidélité? Au nom de quoi? celà n'a pas de sens. Seuls les départements marketing des marques ont besoin de clients fidèles. Les clients n'ont pas besoin d'eux. J'achète le matériel
1) dont j'ai besoin,
2) ou dont j'ai envie,
3) et que je peux me payer.
Les trois prémisses ci-dessus variant dans le temps, je ne vois pas pourquoi mes achats seraient "fidèles". Le nom de la marque écrit en lettres d'or sur mes boitiers, optiques, ordinateurs, téléviseurs, lave-linge, et j'en passe, m'indiffère prodigieusement. Ce ne sont que des tas de ferraille, verre et silicium, concus pour effectuer une fonction précise, pas pour s'en amouracher.
Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement.[Einstein]

*

Hors ligne Sini

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #58 le: 30 Sep, 2008, 12:56:27 pm »
Bonjour les amis,


De nos jours, la fidèlité à une marque est en effet un concept qui trouve encore difficilement sa place par le fait de l'évolution et concurrence croissante. Les objets ont une durée de vie (technique) relativement limitée, ce qui rends ces objets aussi moins attanchants.

Si on compte des fidèles, ça sera plutôt chez les anciens qui ont pu vivre des décennies de leur matos favori, un boîtier par 10 ans, de nos jours la même année on parle déjà de son successeur!  Comment peut-on encore fidèliser ses clients, les optiques? Même là, ça fout le camps...

Mais pour moi, c'est le côté nostalgique qui garde la main, j'ai connu de très belles années en Nikon et comme la plupart d'entre-vous, j'ai testé d'autres marques, mes frères eux ont choisis d'autres marques aussi, ça permet de bien comparer et au bout du compte, bien que n'étant pas parfait, si je regarde la globalité et mes besoins, Nikon reste le type de produit qui me correspond le mieux.
Donc dans l'immédiat, ça restera Nikon même si des mésaventures comme celles de Jaco, nous rends plus vigilants

Si on est fidèle uniquement par maketting, il y a comme un petit soucis, c'est comme ceux qui achète toujours la même voiture ou pire encore toujours du McDo :lol: :lol: :lol:

Anno 2008, ils peuvent encore compter sur ma fidèlité, l'avenir nous dira quoi...
tl;dr

Êtes-vous fidèle à la marque Nikon? Pour quelles raisons?
« Réponse #59 le: 30 Sep, 2008, 13:01:58 pm »
Citation de: Ti Clic
Et puis un jour, dans les années 80, j'ai dû faire acheter un fish-eye de 6mm Nikon (220° d'ouverture) pour mon bureau. Le responsable du magasin photo était tellement content de notre commande qu'il nous a offert un FM2 qui a fait par la suite le Liban, le Tchad et l'Irak sans faiblir ; depuis, je suis Nikoniste et le resterai probablement puisque Nikon a eu l'intelligence de respecter ses clients en conservant sa monture. Difficile d'imaginer le plaisir qu'on peut ressentir en montant sur un D3 des objos achetés dans les années 60. C'est presque "sensuel".
Bonjour :D

Ti Clic, je me suis permis d'engraisser la partie qui m'amuse : il pouvait être content, le responsable du magasin, parce que des 2,8/6 mm, ça n'a jamais couru les rues, et ne s'est jamais vendu comme des petits pains… Moi, je t'aurais offert un F3 HP + MD4, mais sans doute préférais-tu un mécanique à toute épreuve… :D

Au passage : le 2,8/6 n'a pas 220° d'ouverture, mais d'angle de champ, dans la diagonale bien sûr : l'objectif avec lequel on voit derrière soi… "Ouverture" risquant d'induire une erreur dans l'esprit des non initiés, qui penseront au diaphragme…

Pour le reste, je suis bien d'accord avec toi. ;)

Amicalement ;)
Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins…

(Georges Brassens)