Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #60 le: 07 Jan, 2017, 12:53:38 pm »
Le même peloton de tête dans tous les sens, ou plutôt sous toutes les coutures. (hum)
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #61 le: 21 Jan, 2017, 15:31:51 pm »
La commerçante était très fière de la tête en verre qui portait ses vêtements et, ceci, dans un magasin magnifiquement décoré à St Malo.
« Modifié: 11 Fév, 2017, 14:55:10 pm par pandre »

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #62 le: 10 Fév, 2017, 12:49:01 pm »
Elle a bien de la chance ta vendeuse, car une tête en verre, c'est tout de même bien plus beau qu'une tête en plastique... ;)
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #63 le: 10 Fév, 2017, 12:57:30 pm »
Sans véritalbe rapport, je viens pousser un petit coup de gueule contre certains préjugés sexistes!

Dans ce magasin de mode pour les "djeuns" (Forever21 pour ne pas le nommer, na!) les filles sont en effet bien plus chouchoutées que les garçons:
La preuve en images.
les filles sont bien sapées, aucun pli sur les vêtements, les cheveux niquels, accessoires et poses parfaites.

Et à l'étage des hommes un tel laisser-aller!
Décapités, mal fringués, poses olé-olé, bref, on se fout de la gente masculine.

Ou plutôt, on la renferme, on la rabat plus bas que les femmes, le macho-gigolo est persona non grata, d'un autre âge, pire d'une ancienne époque révolue. Oui, place à l'homme dépendant et efféminé. Les mecs, tous des losers!

Crénom! Je n'irai plus dans ce magasin!

(Mode humour 2e degré, please, et je vous fait grâce des "visages jaunes" pour une meilleure lecture)
(Je ne suis pas un mysogyne!)
« Modifié: 10 Fév, 2017, 13:02:09 pm par le petit oiseau va sortir »
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #64 le: 10 Fév, 2017, 13:06:57 pm »
Mais je crois avoir une petite idée de ce qui pourrait être la cause.
En effet, les hommes sont moins enclins à se donner à fond dans leur travail, ils sont moins passionnés et plus "jean-foutre".

Dans le même magasin, celui-là en avait déjà marre de prendre la pose et il se fait sa pause en plein boulot!

Et après ça il ira se plaindre que son travail est trop dur!

Je confirme: les mecs de nos jours sont des lavettes!


(mode humour=fin.)
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #65 le: 10 Fév, 2017, 13:29:18 pm »
Un souvenir de Bruges.

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #66 le: 11 Fév, 2017, 12:42:28 pm »
Très coloré tout ça! Chouette.

Tiens, je te suis sur ce chemin:
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

*

Hors ligne NIKONtjrs

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #67 le: 09 Mar, 2017, 14:44:45 pm »
C'était en 2012...
"Celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui a perdu sa passion" St Augustin

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #68 le: 30 Mai, 2018, 10:51:13 am »
Je ne sais pas si c'est une bonne idée de faire remonter ce fil. Toujours est-il que j'ai du stock...à destocker justement!

En vrac:
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #69 le: 30 Mai, 2018, 11:07:53 am »
Soirée pyjama.
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #70 le: 30 Mai, 2018, 11:12:15 am »
Rayon sport et fitness
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #71 le: 30 Mai, 2018, 11:13:51 am »
Sans oublier la petite sieste après l'effort! ;)
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #72 le: 30 Mai, 2018, 11:16:34 am »
Car à trop en faire, la blessure n'est pas loin...
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #73 le: 30 Mai, 2018, 11:25:25 am »
Moralité: vivons au calme et regardons les caravanes passer sans aboyer. Pour ne pas devenir chèvre.
(De là à jouer le bon agneau... bah tout est question de compromis)
"Quand je me sais photographié, je me transforme en image..." Roland Barthes

Mannequins de vitrine, vitrine de la mode
« Réponse #74 le: 29 Sep, 2018, 11:05:07 am »
Vitrine classe à Paris