charte de gris
« le: 08 Nov, 2015, 12:12:42 pm »
(pour modérateur.. je ne sais pas où poser cette question, si vous pouvez la placer à sa place... merci)

bonjour

Pour mon anniv. mon épouse m'a offert un stage photo avec un photographe à REIMS, lors de la formation, elle (c'était une très sympa photographe) nous explique qu'avant la prise de vue, on détermine :
- quelle sensibilité on choisit (faire des tests avant) (iso/asa)
- faire la balance des blancs
pour la balance, elle utilise une "charte de gris"
je désirerai savoir si vous aussi vous procédez ainsi et si oui, quel modèle vous avez ?

merci


Re : charte de gris
« Réponse #1 le: 08 Nov, 2015, 12:25:25 pm »
Citer
je désirerai savoir si vous aussi vous procédez ainsi et si oui, quel modèle vous avez ?


Non, je ne procède pas du tout de cette façon. Je m'explique:


1. J'ai bien une charte de gris mais je dois dire que je m'en sers très rarement.  D'une part parce que la BdB auto de mon boitier s'en sort très bien dans 95% des cas. D'autre part parce que, ne shootant qu'en RAW, je peux toujours ajuster la BdB en post-traitement grâce à l'outil "point blanc" en me fiant à ma mémoire ou au rendu que je souhaite obtenir. A mon avis, il y a toujours une part de subjectivité dans le rendu des couleurs.


La BdB ne m'est utile que quand les conditions de lumières sont très particulières, notamment quand elles sont artificielles et qu'elles sont multiples. Et encore faut-il avoir besoin/envie d'une précision absolue.


2. Pour les isos, oui je peux les choisir au moment de la prise de vue, surtout en fonction de la vitesse d'obturation dont j'ai besoin pour la scène photographiée. J'essaye de rester au plus bas possible. Cela dit et de plus en plus, je me cale la plupart du temps en "iso auto" et je laisse faire le boitier après avoir paramétré la vitesse minimum exigée.

Re : charte de gris
« Réponse #2 le: 08 Nov, 2015, 13:32:12 pm »
J'ai une charte de gris mais il est vrai que je l'utilise très rarement.
  • Dans la majorité des cas, celle du boitier fonctionne bien.
  • Lorsque la température de couleur descend trop bas et que la BdB perd les pédales, ramener la lumière à un standard est rarement la meilleure solution.
  • En studio où on cherche à avoir un rendu naturel de la peau, on connait la température de couleur des sources de lumière, donc on peut l'afficher directement.
 
Il y a deux façons d'utiliser la charte de gris :
  • En l'incluant dans une prise de vue et en s'en servant au moment du post traitement. C'est joli sur le papier mais il faut la placer correctement pour que cela fonctionne bien.
  • En faisant une balance des blancs manuelle sur la charte

Tu l'auras compris, je préfère la seconde solution  :)

Concernant le modèle, il est préférable de choisir une plaque rigide à une charte souple. On est au moins certain d'orienter correctement la plaque.

Je ne comprends pas trop ta question sur la sensibilité. Soit on arrive à trouver à la sensibilité nominale le couple vitesse diaphragme qui couvre notre besoin, soit on augmente la sensibilité pour se donner plus de latitudes dans ce choix.


*

Hors ligne brunocb750

Re : charte de gris
« Réponse #3 le: 08 Nov, 2015, 15:46:46 pm »
spyder cube pour ma part toujours avec moi.
Il est utilisé occasionnellement lorsque le sujet en vaut la peine, lorsque les conditions ne changent pas à tout bout de champs.

gris - blanc - noir "absolu"- réflexion

un outil sympa mais plus volumineux qu'une charte ou un simple papier bristol.

L'emploi d'une charte impose des contraintes - à ne pas oublier  ;)
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Re : charte de gris
« Réponse #4 le: 08 Nov, 2015, 15:59:38 pm »
la paume de la main, utilisée judicieusement, remplacera avantageusement une charte de gris,

Re : Re : charte de gris
« Réponse #5 le: 08 Nov, 2015, 17:26:13 pm »
la paume de la main, utilisée judicieusement, remplacera avantageusement une charte de gris,

Euh... oui pour le gris à 18 %, mais pour la balance des blancs, il faut avoir des gants  :D

Re : charte de gris
« Réponse #6 le: 08 Nov, 2015, 17:57:37 pm »
Moi je possède celle-ci: Scuadra TrueColors taille S (celle de gauche sur l'image) taille d'une carte de crédit.



Perso je l'utilise si je doute que le boitier face une bonne expo ou alors en studio pour la BDB
« Modifié: 08 Nov, 2015, 17:59:12 pm par Pierre »

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : charte de gris
« Réponse #7 le: 08 Nov, 2015, 18:01:12 pm »
Sujet déplacé.

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : charte de gris
« Réponse #8 le: 08 Nov, 2015, 18:10:50 pm »
J'ai la même, en taille M (celle de droite).

Je m'en sers assez rarement, car la balance automatique faite par le boîtier donne globalement de bons résultats.

Sauf quelques cas

- Forte présence d'éclairage urbain (dominante jaune/orangé), et plus généralement une TC inférieure à 3500K ;
- présence inhabituellement importante de rouge dans la scène, exemple : photo d'un coquelicot en macro. Là, c'est toute la mesure d'exposition qui est faussée.
-...

Re : Re : charte de gris
« Réponse #9 le: 08 Nov, 2015, 19:50:56 pm »
spyder cube pour ma part toujours avec moi.
Il est utilisé occasionnellement lorsque le sujet en vaut la peine, lorsque les conditions ne changent pas à tout bout de champs.

gris - blanc - noir "absolu"- réflexion

un outil sympa mais plus volumineux qu'une charte ou un simple papier bristol.

L'emploi d'une charte impose des contraintes - à ne pas oublier  ;)


pareil pour moi Spyder cube   ....que j'utilise principalement pour les cérémonies avec éclairage bizaroide ou à l'interieur des batiments
« Modifié: 08 Nov, 2015, 20:18:39 pm par domenge »
D7000 18-105      85 micro       200 ai micro 180 ai c500 ai miroir 105 2.5 ais      tamron 70 300 SIGMA 8 16    SIGMA 17 70 2.8 4 SIGMA 120 400  NIKKOR 35 1.8  50 1.8 NIKKOR 105 4 MICRO AIS      55  mm micro AIs 2.8  SB700   convertisseur TC16 modifié