Faire son métier
« le: 03 Juil, 2020, 17:30:56 pm »
Bonjour,

Je cherche à avoir des clients en photographie, si vous avez des conseilles à me donner, ce serai sympa.
Cordialement

Amandine


*

Hors ligne Jean-Christophe

Faire son métier
« Réponse #1 le: 03 Juil, 2020, 18:55:53 pm »
Le meilleur conseil que je puisse donner, c'est de faire des études de commerce, pas de photo.

Quant à laisser un tel message sur un forum de passionnés, je doute  que ce soit le bon endroit pour vendre des photos.

Faire son métier
« Réponse #2 le: 04 Juil, 2020, 01:36:52 am »
faut surtout se bouger remplir son carnet d'adresse telephoner.

Recommencer etc....
Boitiers Nikon avec les optiques qui vont bien.

Faire son métier
« Réponse #3 le: 04 Juil, 2020, 11:09:55 am »
Le travail n'arrive pas tout seul, il faut aller le chercher. Etoffer son book, et apprendre à se vendre. Comme JC, se tourner vers une école de commerce/marketing.
Ne pas négliger l'impact sur les réseaux sociaux (FB, insta, ...)
D850 // D700 + PDK1  //  D80 + MB80  //  F80 + MB16 // F100

Faire son métier
« Réponse #4 le: 04 Juil, 2020, 11:23:12 am »
Attention également... le photographe professionnel, qui gagne sa vie correctement en vendant des photos, passe en général plus de temps à ne PAS prendre de photos.
L'image idéale de la personne sillonnant le pays avec son appareil tout en vivant de ça n'existe pas, ou alors pour très peu de photographes très connus... comme pour toutes les formes d'art en fait.

Faire son métier
« Réponse #5 le: 04 Juil, 2020, 12:38:48 pm »
Bonjour,

D'abord commencer à gagner sa vie avec un job offrant si possible un peu de souplesse horaire.
Ensuite avoir un book orienté sur un aspect commercial pratique (packshots variés, photos industrielles, photos de métiers, photos d'intérieurs, photos d'architecture, photos urbaines, photo de stands, de congrès ou réunions, d'actualités, faits divers, quelques unes plus personnelles paysages, portaits, etc.).
Consacrer tous ses temps libres à obtenir des rendez-vous, avec les acteurs de la vie économiques dans tous les domaines, ne pas oublier la presse régionale ; participer à tout ce qui se fait de réunions, de colloques, d'événements, de manifestations professionnelles, se créer son réseau relationnel (attention en France, contrairement aux pays anglo-saxons, la notion de réseau demeure une notion "fumeuse").
Apprendre à "pousser" les portes. Participer si possible aux expositions pour accroître ses contacts.
Le "reste du temps" compléter son book de façon à toujours pouvoir l'adapter aux rendez-vous (un fabricant de machines outil ne sera pas forcément intéressé par des photos de fleurs...).
Et surtout garder en tête qu'il est toujours par sécurité préférable d'avoir 20 "petits clients", plutôt que 2 "gros".
En un mot travailler à cet objectif 12 heures sur 24, sans surtout négliger en parallèle son job alimentaire.
...Comme vous le voyez, ce "programme incertain" est à la porté de main de tout insomniaque pas feignant et maladivement obstiné !

Cordialement.