Publicité

*

SidSilver

  • Invité
Disque Dur externe de stockage : vos avis ?
« Réponse #60 le: 28 Fév, 2008, 11:27:52 am »
Citation de: cerock
Pour l'argument que le numérique coûte autant chère que l'argentique, je ne suis pas vraiment d'accord. On stock sur un disque externe de 500G (meilleure rapport quantité/prix actuel) un peu plus de 20'000 fichier RAW de 20Mb. Même si on double le nombre de disques, cela revient a 200 euro.
Combien coûte 500 pellicules de 36 poses
D'autant qu'il faut également compter les tirages de ces pellicules... et là ça revient beaucoup plus cher que le numérique.

Publicité

*

lesifs

  • Invité
Disque Dur externe de stockage : vos avis ?
« Réponse #61 le: 28 Fév, 2008, 17:04:00 pm »
Bonjour à tous,

Concernant le prix de revient argentique/numérique, je ne suis pas tout à fait d'accord avec cerok et SidSilver:

Professionnellement parlant, il faut TOUT compter:

- Pas d'achat de films mais des cartes. Net avantage au numérique.

- Le matériel de prise de vue est plus cher en numérique (Nikon D3 vs Nikon F6), moyen formant (CF hasselblad) et grand format (Cf dos phase one sur Sinar). Avantage à l'argentique.

- Tri: 150 ektas, je fais le tri en 30 minutes environ (parfois moins) sur une table lumineuse. la sélection est rapide, avec un compte-fil et le résultat sans risque (balance couleur). En numérique, je fais le tri avec Aperture ou Lightroom, sur la "table lumineuse"... mais j'en ai pour 2 heures au bas mot... Match nul, car il faut ajouter le prix du développement. A noter que le developpement des raw est désormais effectué par le photographe alors qu'avant, c'était le labo, me permettant de faire autre chose pendant ce temps.... Avantage à l'argentique

- Tirage, argentique et numérique, même combat: les tarifs sont voisins

... mais la différence se fait sur le fameux post-traitement, inconnu en argentique, mais nécessaire en numérique;.. un poil de saturation par ici, un poil d'accentuation par là, une petite modif de la BdB... bref tout ceci prend du temps au photographe qui est bien obligé de le facturer! D'autant qu'il faut investir (tous les trois ans) dans un ordi puissant et des écrans corrects, avec sonde.... Avantage à l'argentique.

Quand au stockage, le prix est identique: classeurs spéciaux, boites carton spéciales, armoires spéciales... Avantage au numérique pour la moindre place occupée.

Au résultat, après calcul, je n'ai pas vu d'économie. Le travail a changé, de photographe, le métier a évolué vers en plus informaticien, avec nécessité de se former et beaucoup de temps derrière l'écran, temps auparavant consacré à la PdV car le labo s'occupait de tout....

Pardonnez moi d'avoir été un peu long mais c'est ce que j'ai ressenti.

Bonne photos à tous.

Publicité