Configuration studio mobile
« le: 21 Mar, 2015, 15:33:59 pm »
Bonjour à tous.
Actuellement  photographe amateur débutant, je voudrais me constituer un petit studio mobile qui me permettrait de faire des séances chez les amis, la famille, etc.
Le but est de faire des portraits, d'une ou plusieurs personnes, photos d'enfants, bébé ou même grossesses si besoin.
Je n'ai malheureusement pas la place chez moi de dédier une pièce a cette activité, c'est pour cela que je recherche quelque chose de facilement démontable et transportable.
Je m'equipe petit à petit, j'ai actuellement un flash cobra avec parapluie diffuseur, ainsi qu'un réflecteur pliant.

Là où je sèche complètement c'est le choix du fond, j'ai l'impression que pour avoir un bon rendu et une gestion de l'éclairage du fond il faut que le sujet en soit assez loin, et donc besoin d'un grand fond et beaucoup de place pour l'installer...

Bref je suis dans le flou, si quelqu'un a l'habitude de ce genre de configuration transportable, et des exemples de photos qu'il est possible d'obtenir avec, j'en serais très reconnaissant !
 Merci par avance !
D750 + 24-70 f/2.8 Tamron + 50 f/1.8 Nikon + 85 f/1.8 Nikon
D7100 + 18-105 Nikon + 55-300 Nikon

Configuration studio mobile
« Réponse #1 le: 21 Mar, 2015, 17:15:29 pm »
Hello
il y a 3 tailles de papier pour les fonds, ce n'est pas par hasard. le plus petit est + ou - réservé à la photo d'identité et d'objet et corresponds aux tables de prise de vue aussi. Le 2.75m correspond à des petits groupes de 2 à 4 personnes ou permet de mettre le fond à 1.5 à 2m en arrière du sujet sans trop problèmes de couverture. Le 3.6m est pour les groupes et objet + important, d'ailleurs le choix de couleur est très très réduit dans cette dimension.

De mon point de vue, vous faites une erreur d'essayer d'utiliser ce genre de fond dans un local non spécialisé (si vous n'avez pas de place chez vous, il en est de même chez les autres, avec la motivation en moins de bouger les meubles...):
il faut 2 pieds pour tenir le bousin (et vous ne pouvez pas utiliser d'AUTOPOL manfrotto car ce ne sont pas vos plafond...)
cela ne se plie pas mais se roule et donc prends beaucoup de place dans les transports
cela craint l'eau....

Bref, dans un usage "amateur", je vous conseille:
dans un premier temps, des panneaux d'isorel ou de carton genre séparation de palette d'eau pour faire VOS fonds peint selon vos goûts et qui seront assez grand pour un portrait tête-épaule
dans un second temps, un support "simple" de rouleaux de fond avec des fonds en tissus qui finalement sont moins cher car valable et facilement rangeable. Sans compter qu'il est plus facile de faire un drapé avec du tissus qu'avec du papier qui donne toujours un fond très lissé. Pour finir, un tissus se tend ou s'incurve + facilement que du papier...
On trouve des marchands proposant des tissus au mètre à faible prix dans toutes le grandes ville.

Pour la "gestion de l'éclairage du fond"
Là, les lois de l'optique font que vous n'avez pas le choix des distances...
le choix de la focale et des distances au sujet et au fond, avec le diaph choisi font que vous aurez ou non de la place pour les éclairages. Suivant la complexité des éclairages voulu (style Harcourt par exemple) vous aurez du mal à obtenir assez de flou sur le fond...
Prendre un grand angle va vous donner beaucoup de profondeur de champs, vous imposer un grand fond et une grande netteté des effets d'éclairage sur le fond...
Prendre une longue focale va vous diminuer la taille du fond, augmenter le flou sur le fond mais vous éloigner de votre sujet...
"Mécaniquement" parlant, mettre votre sujet à moins de 1m de fond va vous poser des problèmes d'embouteillage de pied d'éclairage, entre ceux pour le fond, ceux pour le sujet et celui pour les cheuveux, ça va être un gros bordel... sans compter les ombres portées...

Si vous voulez un studio à base de flash, je vous conseille le flashmètre Gossen DigiFlash (1 ou 2, c'est pareil) qui est simple d'emploi et peu cher...

J.Ph.

Configuration studio mobile
« Réponse #2 le: 22 Mar, 2015, 23:56:29 pm »
C'est vaste et les réponses risquent de se disperser, mais je peux te donner mon avis.
Dans un but de rapport encombrement/efficacité tu peux très bien te contenter de  :

 - 2 flashs (un troisième dans le meilleur des cas pour éclairer le fond si besoin).
 - 1 émetteur radio (si les flashs ont le récepteur intégré comme c'est le cas avec les Yongnuo YN560 III et IV).
 - 2 pieds d'éclairage.
 - 2 rotules pour parapluie.
 - 2 parapluies translucides (supérieur à 100cm).
 - 1 fond tissu (si tu dois en avoir qu'un, prends un gris qui peut plus facilement passer pour un noir ou pour un blanc selon ton éclairage). Achete le dans un boutique de tissu. Tu payes la longueur que tu prends et pour moins de 10€ tu auras une surface suffisamment grande.
 - un lot de pinces (3 mini). Tu pourras éventuellement te passer d'un support de fond.
 - un rouleau de papier alu (toujours utile pour déboucher sous le menton).

Et la je pense que t'es pas mal.
Pour la distance sujet/fond, c'est vrai qu'il en faut un peu, mais si ton fond est bien repassé, le sujet à 1m peut sufrir, mais attention quand même aux effets de l'éclairage.

*

Hors ligne Weepbitterly

Configuration studio mobile
« Réponse #3 le: 23 Mar, 2015, 00:49:51 am »
j'ai actuellement un flash cobra avec parapluie diffuseur, ainsi qu'un réflecteur pliant.


Tu as l'essentiel :D

Il te faut aussi un pied éclairage qui monte suffisamment haut, 2,50m à 3 mètres, pour pouvoir éclairer à un angle de +/- 45 degrés (les plafonds des appartements récents sont à 2,40m), et un support spécifique, pour assurer la liaison entre le pied d'éclairage, le flash et le parapluie, + d'autres conditionneurs - softbox, bol-beauté... - à venir.

Et un moyen de déclencher ton flash à distance sans fil de manière fiable ; et aussi, de préférence qui permette de le régler à distance depuis ton boîtier, sans avoir à te déplacer à chaque essai.

Pour le fond, tu peux commencer par un mur uni, à condition que tu puisses dégager une surface suffisante, variable selon la photo : portrait serré d'une seule personne ou photo de groupe, la surface du fond visible sur l'image ne sera pas la même.

Tu peux aussi punaiser un drap de lit sur un mur, ou acheter du tissu au mètre, comme suggéré plus haut ; ou acheter une grande plaque de contreplaqué ou de médium (10mm d'épaisseur mini, sinon ça va courber) à peindre de deux couleurs de ton choix, recto et verso... mais ce n'est ni léger, ni facile à transporter, ni facile à ranger :D

Une question importante, selon ton sujet, est de déterminer si le sol se voit sur l'image ou non. Si il se voit, il te faut un fond qui couvre d'un seul tenant à la fois le mur et le sol, et qui puisse faire un arrondi entre les plans vertical et horizontal, pour éviter une démarcation brutale. Dans ce cas, il faut probablement envisager un fond en tissu, papier, ou vinyle, suffisamment long et en rouleau. Si par exemple tu veux que ton sujet soit à 3 mètres du fond vertical, il te faut environ 6 mètres de longueur au total.

Mais il s'agit de rouleaux d'environ 3 mètres de large, pas faciles à transporter et encore moins à ranger.
« Modifié: 23 Mar, 2015, 00:53:17 am par Weepbitterly »

Configuration studio mobile
« Réponse #4 le: 23 Mar, 2015, 11:14:27 am »
Merci pour vos commentaires éclairés  ;D

Je me demande si je ne fais pas fausse route en cherchant le matériel idéal et universel.
Le style de photo que je veux faire devrait m’amener à faire le choix du matériel, et pas l'inverse...mais pas facile quand on débute !!

J'ai vu des fonds pliants (genre réflecteur géant de 1m50 x 2m), j'avais envie d'essayer, ça a l'air pratique mais j'ai peur que la taille soit vraiment trop juste...
D750 + 24-70 f/2.8 Tamron + 50 f/1.8 Nikon + 85 f/1.8 Nikon
D7100 + 18-105 Nikon + 55-300 Nikon

Configuration studio mobile
« Réponse #5 le: 23 Mar, 2015, 19:08:02 pm »
Hello
ce genre de fond est "bien" pour de l'identité ou du portrait un peu large, mais le tissus se froisse facilement et le fait de le tendre rends les plis bien visible, d'où la nécessité de les éloigner du sujet, d'où le faible champ sujet par rapport à la taille du fond...
bref, une fausse bonne idées...
Par-contre, les réflecteurs de ce type sont très bien. Il existe un mini-pied "assistant" destiné à les orienter facilement...
J.Ph.

*

Hors ligne didierropers

Configuration studio mobile
« Réponse #6 le: 23 Mar, 2015, 21:00:08 pm »
Comme déjà dit, les vrais problèmes se posent lorsqu'on a besoin de cadrages larges comme des portraits en pied d'une personne ou d'un petit groupe. Là, il n'y a pas beaucoup de solutions portables qui donnent satisfaction, sauf à travailler dans le salon d'un château !

Lorsque je suis invité à une fête dans la famille, je sais que souvent on va me demander de faire quelques photos.
Donc je pars avec ça dans le coffre de la voiture : http://www.vidaxl.fr/p/160071/support-de-fond-de-studio-photo-avec-fond-blanc-500x300-cm  

Sur ce lien, c'est un fond blanc, le mien est noir mais un simple tissu acheté séparément te permettra d'avoir les deux possibilités.
Plus un trépied d'éclairage, un parapluie d'1 mètre et un cobra.
J'installe mon fond assez loin derrière mes sujets pour avoir un fond bien noir, et je cadre plutôt serré.
Le parapluie est installé de face, en hauteur incliné à 45°.

Ca ne coûte pas grand-chose, c'est rien du tout à trimballer et ça donne ce type de résultat.

Evidemment, ce n'est pas un résultat de type professionnel, ça ne résiste pas à un vent de force 7, et ça n'aura peut-être plus trop d'allure dans 10 ans. Mais pour 60 €...
Sur la 4ème photo, on voit clairement la limite de travailler avec un seul parapluie. Rien n'empêche d'en utiliser un deuxième.


[Edit] Mea culpa : la première a été faite avec le même fond mais un bol beauté au lieu du parapluie (toujours au cobra).


Configuration studio mobile
« Réponse #7 le: 23 Mar, 2015, 21:33:14 pm »
Merci pour cette réponse illustrée, c'est très sympa (belles perruques  :P )
Ca me donne une bonne idée de ce qu'on peut faire avec un seul flash et c'est déjà pas mal !
Je préfère presque le rendu du bol beauté d'ailleurs.

Je cherche un moyen de moins éclairer le fond avec mon parapluie blanc, un parapluie réflecteur argenté sera plus directif ? Une boite à lumière (plus chère ??) ?

Autre question, suis-je clairement limité avec mon D3100 pour obtenir des résultats qui tendent vers le "pro"en terme de piqué, netteté...où vaut-il mieux économiser pour monter en gamme (sans pour autant partir sur du plein format)...le D7100 me fait de l'œil...
« Modifié: 23 Mar, 2015, 21:37:52 pm par projulien »
D750 + 24-70 f/2.8 Tamron + 50 f/1.8 Nikon + 85 f/1.8 Nikon
D7100 + 18-105 Nikon + 55-300 Nikon

*

Hors ligne didierropers

Configuration studio mobile
« Réponse #8 le: 23 Mar, 2015, 21:49:22 pm »
Je préfère presque le rendu du bol beauté d'ailleurs.
Mais tu seras limité à du portrait serré avec un cobra.
Pour du portrait en pied, il faut un grand bol et l'alimenter avec un cobra est plus compliqué.
Et pour un petit groupe, tu peux oublier

Je cherche un moyen de moins éclairer le fond avec mon parapluie blanc, un parapluie réflecteur argenté sera plus directif ? Une boite à lumière (plus chère ??) ?
Plus l'éclairage est directif, plus il est simple de ne pas éclairer le fond. Mais d'un autre côté, on ne peut pas éclairer un groupe avec un éclairage directif.
Avec un parapluie, si on veut garder un fond noir, on doit combiner deux choses : parapluie proche du sujet (un parapluie diffeuseur est encore mieux dans ce cas), et sujet sufficamment éloigné du fond. Sur mes exemples, je dois avoir les "modèles" 2 mètres devant le fond et le parapluie 1 mètre devant eux. A part la première, il s'agit bien d'un parapluie et le fond est bien noir.

Autre question, suis-je clairement limité avec mon D3100 pour obtenir des résultats qui tendent vers le "pro"en terme de piqué, netteté...où vaut-il mieux économiser pour monter en gamme (sans pour autant partir sur du plein format)...le D7100 me fait de l'œil...
Absolument pas. Pour ce type de photo, l'important est d'avoir un petit système d'éclairage sympa et de le maîtriser.
Un éclairage bien adapté et bien maîtrisé t'apportera un gain 10 fois plus important qu'un D4 ;)
Côté piqué, c'est l'optique qui fera la différence mais comme on utilise toujours l'optique relativement fermée pour ce genre de photo, une optique hors de prix n'est pas forcément indispensable.

Configuration studio mobile
« Réponse #9 le: 23 Mar, 2015, 21:58:24 pm »
Bon donc j'ai presque tout pour commencer c'est parfait !! ;D

Voici un exemple de ce que j'ai pu faire avec mon parapluie blanc et un fond blanc bricolé, qu'en pensez-vous ?

D750 + 24-70 f/2.8 Tamron + 50 f/1.8 Nikon + 85 f/1.8 Nikon
D7100 + 18-105 Nikon + 55-300 Nikon

*

Hors ligne didierropers

Configuration studio mobile
« Réponse #10 le: 23 Mar, 2015, 22:02:35 pm »
C'est pas mal du tout mais l'éclairage principal me semble curieusement placé. On dirait que tu éclaires le dos et que tu as débouché le visage avec un réflecteur.

Configuration studio mobile
« Réponse #11 le: 23 Mar, 2015, 22:08:12 pm »
C'est tout à fait ça  :lol:
Mais comment faire avec un seul éclairage si le modèle change d'orientation ? Déplacer le flash à chaque fois ? Ou forcer le modèle à regarder toujours dans la même direction ?
D750 + 24-70 f/2.8 Tamron + 50 f/1.8 Nikon + 85 f/1.8 Nikon
D7100 + 18-105 Nikon + 55-300 Nikon

*

Hors ligne didierropers

Configuration studio mobile
« Réponse #12 le: 23 Mar, 2015, 22:14:38 pm »
Tu peux demander à ton modèle de bouger mais il faut que tu prévois à quel moment tu vas déclencher et ce moment doit coincider avec l'éclairage que tu as prévu.
Si tu déclenches alors que ton modèle est de dos (ou presque) par rapport à ton éclairage, ça ne peut pas fonctionner !
Donc effectivement, changement de pose = nouveau placement de l'éclairage.