workflow lightroom
« le: 17 Déc, 2007, 23:48:04 pm »
Bonjour à tous,

Voilà quelques jours que je teste lightroom et que j'envisage sérieusement de me mettre au RAW.

Je me pose des questions quand à la manière idéale de procéder, si tant est qu'il en existe une.

Si je récapitule,

Je shoote en RAW, mon boitier produit donc des fichiers bruts de capteur. Cela veut il dire qu'aucun de mes réglages n'a d'emprise sur le fichier RAW, pas même la balance des blancs ?

Import dans lightroom, classement, mots clés, tout ça marche très bien.

Lors de l'import, sur quoi se base lightroom pour faire son premier traitement de RAW et le dématricer ? A-t-il des profils par appareil ? L'import dans lightroom fait il autre chose que le dématriçage pour rendre l'image plus regardable ?

J'en viens donc à ma question principale, comment faire pour cette grosse majorité de photos qui ne recevront pas un développement personnel ? J'ai testé les outils de développement et je trouve ça vraiment super mais faire ça pour chacune de mes photos, c'est pas envisageable. Comment faire dès lors pour avoir un traitement "de base" pour toutes mes photos, comme le ferait le boitier si je shootais en jpg ?

Je débute en RAW et je suis ouvert à vos expériences avec lightroom.

Merci pour vos conseils

workflow lightroom
« Réponse #1 le: 18 Déc, 2007, 00:05:02 am »
Un premier élément d'une réponse fatalement incomplète vu l'heure tardive. :)

Je shoote en Raw+Jpg et les réglages boîtier sont optimisés pour le format Jpg. Les quelques photos qui en valent la peine sont développées à partir du Raw, mais la majorité reste en Jpg sans post-traitement.
Tous les réglages boîtier peuvent être modifiés à ta guise à partir du Raw sans détruire le fichier d'origine (exposition, BdB, contraste, ...).

A +

workflow lightroom
« Réponse #2 le: 18 Déc, 2007, 00:08:39 am »
C'est une solution que j'envisage mais qui me semble plus compliquée à gérer.

Les réglages boitier (balance des blancs, accentuation, ou autres) sont ils conservés dans le raw et appliqués à l'image tout en restant modifiables comme c'est le cas je pense dans capture NX ?

La suite de mes recherches demain, je vais dormir !

*

Hors ligne Jean-Christophe

workflow lightroom
« Réponse #3 le: 18 Déc, 2007, 09:50:28 am »
Quand tu shootes en RAW? le boîtier enregistre :
- le format RAW (quand même !!) presque brut de capteur (je ne m'étendrai pas sur le 'presque', ce n'est pas le sujet)
- une 'vignette' JPG de l'image à laquelle sont appliqués les réglages du boîtier
- les réglages du boîtier portés par le RAW

Quand tu importes dans LR :
- la boîte d'import te permet de préciser comment tu veux traiter les RAW (application d'un réglage de développement ou pas, etc.)
- LR affiche la vignette jpg pour voir les photos
- selon le choix fait dans cette boite, LR peut 'fabriquer' un aperçu jpg qui reprend les données du RAW et applique les réglages du boîtiers, cette option est à préférer à la vignette intégrée au RAW car plus pertinente

Quand tu travailles dans LR, c'est l'aperçu que tu ... aperçois et les réglages que tu fais sont appliqués au RAW lors de l'export.

Tout au moins c'est ce que j'ai compris, corrigez-moi si je fais erreur ;)

workflow lightroom
« Réponse #4 le: 18 Déc, 2007, 10:42:57 am »
Merci pour les infos.
Je viens de faire quelques tests. Pour la balance des blancs, elle influence effectivement le RAW, en photographiant plusieurs fois le même sujet avec des réglages de balance différents, lightroom me donne des températures de couleur différentes.

Pour un développement rapide (peut on parler de développement dans ce cas ?), de manière à avoir un résultat similaire à un jpg sorti du boitier, l'import dans lightroom puis l'export en jpg, sans développement suffit il ou vais-je me retrouver avec une image plate ?

Je me pose ces questions car je suis souvent confronté au problème de devoir très rapidement après la prise de vue fournir une première version sous forme de gallerie web ou de cd de photos. Par après, je développe les images qui m'intéressent d'où l'intérêt du format RAW. Je sais que je pourrais faire du RAW+JPG mais ça nécessite plus d'espace disque et complique un peu la gestion de versions si je veux utiliser lightroom de A à Z pour gérer mon catalogue d'images.

*

Hors ligne Jean-Christophe

workflow lightroom
« Réponse #5 le: 18 Déc, 2007, 11:13:39 am »
Si tu exportes directement après l'import, tu auras un jpg qui sera basé sur le RAW et auquel auront été appliqués les réglages du boîtier faits à la prise de vue ;)