D300 et N&B
« le: 03 Déc, 2007, 16:55:32 pm »
Je sais que c'est peut-être un peu tôt, mais certains d'entre-vous ont-ils teste le mode N&B sur le D300 et qu'est ce que cela donne ?
Merci.
Marc.

D300 et N&B
« Réponse #1 le: 03 Déc, 2007, 17:32:27 pm »
A Marcc:

- Rassure-toi, non, tu n'obtiendras jamais la richesse des gris d'un HP5 ou la profondeur des nuances d'un APX100.

- Laisse au moins ce privilège à l'argentique ;)!

Cordialement,

Photokor.

D300 et N&B
« Réponse #2 le: 03 Déc, 2007, 17:45:56 pm »
J'ai essayé, c'est pas mal du tout, avec la possibilité de simuler le rendu des filtres noir et blanc, jaune, orange etc  ... de jouer sur le contraste, la luminosité et l'accentuation.
Mais je trouve plus souple de le faire avec NX ou PS.


Citation de: PHOTOKOR
A Marcc:
- Rassure-toi, non, tu n'obtiendras jamais la richesse des gris d'un HP5 ou la profondeur des nuances d'un APX100.
- Laisse au moins ce privilège à l'argentique ;)!Photokor.
A bin oui, c'était bien mieux avant quand on était jeune ! =)

D300 et N&B
« Réponse #3 le: 03 Déc, 2007, 18:11:53 pm »
A Fabricius:

- Cher ami, si tu es capable de m'expliquer ta technique pour supprimer (ou tout au moins diminuer) le phénomène de métamérisme sur un tirage jet d'encre même réalisé avec une imprimante pro dédiée (genre Epson Stylus Pro 4800), je serais prêt à abandonner dans la minute qui suit ces "satanés films argentiques des vieux".

- Et ce n'est qu'un défaut parmi tant d'autres (gradation, rendu, finesse et définition, profondeur des gris et des noirs, conservation, etc.).

- Bien sur, je parle de tirages expo en non pas de 10x15 minilab.

Cordialement,

Photokor.

D300 et N&B
« Réponse #4 le: 03 Déc, 2007, 18:20:28 pm »
Oui, sur ces rendus-là, sur ces techniques, ces finesses, le numérique n'est sûrement pas à la hauteur. Mais à mon niveau, je n'y avais pas accès. Je ne puis que conserver le même respect pour ceux qui maîtrisent.

Il est probable que si le numérique finit par éliminer ce savoir faire ce sera une perte. Comme a été la perte de la taille douce. Le progrès ne va pas forément en avant. Nous allons seulement vers autre chose.

Perso, je dessinais avec des plumes tubulaires qui ne se fabriquent plus. Il m'est imposible aujourd'hui de réaliser les mêms dessins qu'avant. D'où mon intérêt pour la photo. En tous cas, merci pour toutes les connaissances dont tu nous fait profiter.

D300 et N&B
« Réponse #5 le: 03 Déc, 2007, 18:26:38 pm »
Bien devine Photokor,
C'était le sens cache de ma question.
Bravo. Mais on devrait y arrive, il n'y a aucune raison. Le numerique a a peine dix ans d'existence.
Je pense sincèrement que l'objectif (c'est le cas de le dire) du numerique sera court terme de concurrencer les plus beaux tirages argentiques.
Tout vas progresser a vitesse grand V dans les années a venir, les appareils, les ordinateurs, les imprimantes, les encres, les papiers, bref toute la chaîne.
La meilleur raison en ait que les gallieristes et les marchands d'art sont très demandeurs de cette qualité argentique, commence a croirent beaucoup a l'évolution du numérique et que vu les prix atteins par certains tirages, il y a un gros marche a fournir si le numérique se met au niveau.
Quand je vois ce que je sors, avec un D50, un mac et une Canon Pro9000, moi qui suis débutant et surtout pas un expert en imprimante, on va vers le meilleur du cote de chez les professionnels.
Et puis , il faut des noirs et des blancs, encore et toujours.
J'ai hâte d'avoir le D300 en main.
Marc.


D300 et N&B
« Réponse #7 le: 03 Déc, 2007, 19:09:44 pm »
A Frantz et à Marcc:

- La qualité des tirages N&B obtenus sur de beaux papiers barytés, riches en sels d'halogénure d'argent, est superlative: rendu, texture, richesse et nuance des gradations, une durée de conservation supérieure à 150 ans (démontrée par le temps et non pas estimée comme pour le jet d'encre). Un prix de revient somme toute modéré contrairement au jet d'encre de "qualité".

- Ma question: pourquoi ne pas faire cohabiter le tirage argentique et le tirage jet d'encre?

- Parce que cela n'entre pas dans les plans stratégiques des fabricants d'imprimantes jet d'encre?

- Où parce que le consommateur se contente de plus en plus d'une qualité médiocre?

- A mon avis, la question mérite la reflexion!

Cordialement,

Photokor.

D300 et N&B
« Réponse #8 le: 03 Déc, 2007, 20:19:05 pm »
Au fait, question d'un "presque inculte" en argentique (je n'ai jamais developpé moi-même), la qualité d'un tirage noir et blanc se joue-t-elle plus :
- dans la chimie lors de l'exposition (type de peloche) ?
- dans la chimie du développement ?
- dans la chimie du tirage ?

François
D300 / D50 / 35 / 18-70 / 70-200 / 105 Macro / TC17EII / SB600
Nikon Passion
Zyeuter

D300 et N&B
« Réponse #9 le: 03 Déc, 2007, 20:33:00 pm »
Les 3 !
et la qualité du papier etc...

D300 et N&B
« Réponse #10 le: 03 Déc, 2007, 20:36:02 pm »
Merci de ta reponse Photokor.
Desole mais ma reponse va etre longue car tu soulèves des points cruciaux.
Je ne sais pas trop par quoi commencer, mais je me lance.
Premièrement il n'y a aucun soucis, ni aucune polémique de ma part entre argentique et numérique.
Les plus beaux tirages de ma collection naissance sont deux portraits de Gainsbourg en N&B, plan americain et 24x36 pour l'un, format carre Blad 500 pour l'autre. Tirage stric N&B- pas de gris- c'etait le but de l'opération compte tenu de l'animal a photographier ! C'est ce que voulait le photographe.
J'ai aide un ami a les develloper dans un labo-mal au dos- en 1983. Je ne me souviens plus bien mais il est plus que probable que la pelloche 24x36 etait justement la HP5. Pour le Blad je ne m'en souviens plus. Le papier rapide Ilford aussi, desole pour les references mais il y a bientot 25 ans.
Le résultat est superbe d'intensité dans les noirs (Gainsbourg porte sa veste noire Saint Laurent je crois, les rayures claires ont été respectées), de légèreté dans les blancs malgré le contraste violent, vraiment étonnant pour des apprentis tireurs.
Je dialogue en ce moment avec Bertrand et d'autres dans un autre fil concernant Doisneau,HCB, Ronis bref toutes les pointures mais aussi a propos de leurs tireurs (argentique) de l'époque.
Constat : ces professionnels pourtant indispensables, mieux irremplaçables allies du photographe n'existent plus ou a peu  près.
Mais toujours, pas de soucis, nous allons retrouver ces pros avec 30 ans de moins sur numérique. Ils seront d'ailleurs très nombreux.
La question que je posais a propos du N&B et du D300, reflète mon envie.
J'ai bougrement envie de retrouver de la qualité argentique en numérique.
Je veux shooter en N&B la la place d'utiliser la desaturation qui ne me convainc pas du tout.
Deuxiemenent va faire un tour sur le site d'ilford et tu verras, ils sortent un tout nouveau barite jet d'encre.
Si cette firme se lance dans de tels produits, c'est qu'il y a une raison.
Troisiemement la reponse est oui. Le consommateur se contente de plus en plus d'une qualite mediocre car il veut disposer de toutes les choses que le progres offre et comme les budgets persos ne sont pas extensibles il doit se contenter d'un ecran plat TV minable du moment qu'il soit plat (tendance), d'une chaine hi-Fi moyenne, d'une voiture qui a un look mais pas de performance et ainsi de suite, au lieu de faire des choix.
Mais la encore pas de soucis, puisque nous sommes tous sur ce site des amoureux de belles images, donc cela ne nous concerne pas.
Et puis pour finir je le redis, le marche de l'art va tirer les choses vers le haut comme d'habitude. Il y a trop a gagner depuis que la photographie a acquis ses lettres de noblesses parmi les collectionneurs. Ces gens la sont habitues a la qualité-je te cite- superlative de l'argentique. Les marchands le savent. Ils feront pression sur les fabricants d'une manière ou d'une autre pour que ces derniers égalent le savoir faire argentique.
Ca promet et nous amateurs disposeront de tout ça dans les années qui viennent.
Voila, j'espère n'avoir pas été trop long et surtout péremptoire ce qui n'est pas le but et n'avoir trop débordé du fil original.
Marc.

*

Hors ligne Jean-Christophe

D300 et N&B
« Réponse #11 le: 03 Déc, 2007, 21:02:54 pm »
Tout ce que j'en dirai est que posséder un mode NB me paraît sympa car personnellement quand je "fais" du NB, c'est de la prise de vue au tirage et donc me dire que je fais des photos couleurs pour les transformer ensuite en NB me dérange, je préfère "voir" en NB et ne pas avoir à subir les photos en couleur avant la transformation.
Ceci dit certains puristes diront que le rendu NB se travaille mieux en post-prod depuis un RAW, le débat va être long ...

Autre possibilité, shooter en RAW+JPG, mode NB? et voir le NB sur l'écran arrière et lors du tri, puis utiliser le RAW pour peaufiner ...

D300 et N&B
« Réponse #12 le: 03 Déc, 2007, 21:19:14 pm »
Et voila le pendant de tout le débat et aussi une forme d'ouverture de dialogue très intéressante.
Meme chose pour moi, et les habitues de l'argentique ne sauront nous contredire, si l'on part d'une demarche et donc d'un raisonnement N&B, il est tres difficile voire insupportable , une fois ces images sur l'ecran de les regarder en couleur.
En fait je déteste ça, mais pour l'instant ne disposant que du D50, je n'ai pas le choix !
D'autres testeurs de N&B avec le D300 ?
Marc.

D300 et N&B
« Réponse #13 le: 03 Déc, 2007, 22:01:28 pm »
Citation de: François_1972
Au fait, question d'un "presque inculte" en argentique (je n'ai jamais developpé moi-même), la qualité d'un tirage noir et blanc se joue-t-elle plus :
- dans la chimie lors de l'exposition (type de peloche) ?
- dans la chimie du développement ?
- dans la chimie du tirage ?

François
Citation de: Rogue
Les 3 !
et la qualité du papier etc...
Bon ben y a plus qu'à utiliser la boite à outil à notre disposition pour tenter d'avoir des négatifs numériques qui se rapprochent le plus possible des négatifs N&B en terme de nuances et de contraste puis trouver la solution miracle pour avoir de beaux tirages papiers...

A quand un agrandiseur numérique où on projeterait au travers d'un LCD au lieu d'un négatif ? ;-)

François
D300 / D50 / 35 / 18-70 / 70-200 / 105 Macro / TC17EII / SB600
Nikon Passion
Zyeuter

D300 et N&B
« Réponse #14 le: 03 Déc, 2007, 22:17:53 pm »
Citation de: François_1972
....

A quand un agrandiseur numérique où on projeterait au travers d'un LCD au lieu d'un négatif ? ;-)

François
Ca existe, mais pour l'instant => 10000 Euros le bout :(
Un portfolio => PhilR
Un livre => NX2 - Un second livre => NX2 bis