[Adis] - Eglise en HDR - Rennes
« Réponse #60 le: 16 Juin, 2014, 11:56:20 am »
Le problème vient que ce mélange d'exposition se fait partout (sur les murs, les chaises, le plafond, etc ...) + le curseur de netteté qui a été poussé un cran trop loin.
Ce n'est pas un mélange d'exposition, c'est un logiciel qui ne choisit que les zones bien exposées. On ne peut pas considérer que c'est un problème puisque c'est le résultat du choix qui est de rechercher toute la gamme dynamique avec du HDR.
Ce nivellement de l'exposition a déjà été relevé :
malheureusement le HDR va jeter de la lumière sur tout cela ! Le charme peut-être rompu, non ?

(le centre a surement été récupérée sur la photo la plus claire).
L'image a été traitée avec Photomatix avec du Tone Mapping, sur la photo la plus claire, c'est les zones sombres que va récupérer Photomatix, car elles ont été éclaircies".

Technique appelée Digital Blending qui a un rendu final totalement équivalent au HDR
Le Digital Blending c'est du (traitement) HDR ! Quant à son rendu ça n'a rien à voir. Un peu plus soft... mais dépassé par le Tone Mapping.

mais qui est moins sujette aux critiques (car l'effet ne se "voit" pas si c'est bien fait).
Si ça ne se voit pas pourquoi le faire ? Et si on a les vitraux bien exposés avec l'intérieur de la cathédrale, ça se voit et donc ça serait raté ? Zarbi ça.

Car oui un effet réussi est souvent un effet qui ne peut pas être détecté
 ::) ::) ::)  Alors y en a plein de partout ! Je les détecte pas...

Ta photo est sympa, pas mal du tout. Je pense qu'un traitement des tons clairs et foncés bien mené devrait amener à un bon résultat sans passer par du HDR.
Et si vous me croyez, quels que soient mes avis, vous vous trouverez bien de les avoir suivis.


[Adis] - Eglise en HDR - Rennes
« Réponse #61 le: 16 Juin, 2014, 12:28:24 pm »
Belle photo Madri.

En fait on tourne un peu en rond dans les arguments (je parle de la discussion générale sur le HDR, pas de la photo).

Je suis assez d'accord avec Delta, parce qu'on en est arrivé à un point où le traitement classique des fichiers bruts permet de se rapprocher grandement du HDR, surtout si on est pris dans la volonté de faire "naturel" (ce qui, bien souvent, sous entend "naturel" au sens "photographique", et non d'un point de vue perceptif humain > ce sont deux choses complètement différentes, voire opposées).

Du coup, je suis effectivement un peu tenté de dire que les images où je vais, moi, être tenté de recourir au HDR, et ben il va se voir, parce que sinon, je n'irai pas vers le HDR. Après, c'est une question de dosage, et de ce qu'on veut montrer. Je pense que pour cette photo, j'ai voulu montrer trop de choses (et les briques, et les lumières colorées, et ce qu'il y avait dans les ombres, et les vitraux...) ce qui est, de toute évidence, une erreur. 
"C'est kif au même"
# Album Flick°R #

[Adis] - Eglise en HDR - Rennes
« Réponse #62 le: 16 Juin, 2014, 15:52:25 pm »
Retour au calme SVP.

Les échanges aigre-doux aigres ne mènent à rien, sinon à l'intervention de la modération - qui préfère de loin ne pas avoir à intervenir.
ils me fatiguent à la longue, j'en ai mal à la tete et je vais prendre du paracétamol :rolleyes:  =(

*

Hors ligne CharlesG

[Adis] - Eglise en HDR - Rennes
« Réponse #63 le: 16 Juin, 2014, 17:43:51 pm »
Mais moi aussi je t'aime bien...  :-* Alors réjouissons nous tous les deux pour constater que nos efforts synallagmatiques ont bien éclairé le débat !
 ;D
j'aime bien aussi la langue française. Je m’efforce de respecter d'abord son orthographe mais aussi d'utiliser toute la richesse de ses mots. Je m'applique malgré tout à contourner toutes sortes d'afféterie de langage et à vous épargner tout amphigouri mal venus !  ;D
Mais rassurez-vous ! Vous n'aurez de ma part aucune remarque sur votre style, encore moins sur votre orthographe… (Il y a aurait trop à faire  ;D !) Rassurez-vous disais-je, je resterais silencieux devant les solécismes et autres barbarismes qui éclosent ça et là dans nos échanges…   :)
Au risque de persister dans ce qui pourrait être considéré comme "hors sujet" dans ce débat propitiatoire, et sans faire preuve de cataglottisme démesuré, je profite de l'occasion qui m'est donnée ici pour vous apprendre que je continuerais, au risque de provoquer certaine trichotillomanie aiguë chez certains, je continuerais donc "à rouler sur les mots" !  ;D Je persisterais à me gargariser d'anaphores et d'épiphores, à m'enivrer d'épanalepse, à me frictionner de préposition, à m'oindre de synonymes, à m'enduire de périphrases, à étancher ma polydipsie de français en buvant les plus belles figures de style, à m'asperger d'adjectifs inusités souvent abstrus au commun de nos membres, mais si expressifs…
L'écrivain célèbre Rivarol disais : "Le langage est la peinture de nos idées"... Photographes que nous sommes, ne devrions-nous pas nous en inspirer ?  ;)

Bonjour, au hasard de mes errances sur Nikon Passion je tombe sur cette petite saillie fort amusante, tant il est sympathique que tous ces mots peu usités puissent sortir s'aérer de temps-à-autre.


KAMOULOX !

PS : je relève une petite erreur d'accord regrettable précédant la citation de Rivarol :)

C'était pour voir si vous suiviez...  ::)
 ;D

Néanmoins certaines petites choses m'interpellent également et m'intiment d'interroger la grande science de l'auteur:

- "réjouissons nous" Ne faut-il pas, sauf erreur de ma part, un trait d'union à ce "réjouissons-nous"?
- "Alors réjouissons nous tous les deux pour constater que nos efforts..." Puis-je suggérer en toute humilité une piste visant à contourner un amphigouri: "Alors réjouissons-nous tous deux en constatant que nos efforts..."?
- "Je m'applique malgré tout à contourner toutes sortes d'afféterie de langage et à vous épargner tout amphigouri mal venus"   Malvenu ne s'orthographie-t-il pas en un seul bloc? (bien que cela ne me semble pas absurde pour autant de l'orthographier de la sorte). D'autre-part je m'interroge sur l'accord en nombre de "afféterie" ne devrait-il pas prendre ici le pluriel?
- "Rassurez-vous disais-je, je resterais silencieux..." L'emploi du conditionnel vous semble-t-il ici, plutôt que le futur, le bon choix de temps de conjugaison, ainsi que dans les citations suivantes?
- "je profite de l'occasion qui m'est donnée ici pour vous apprendre que je continuerais..."
- "je continuerais donc..."
- "Je persisterais à me gargariser..."
- "Au risque de persister dans ce qui pourrait être considéré comme "hors sujet"" Hors-sujet s'écrit-t-il avec un trait d'union?
Et comme le faisait remarquer Adis: "L'écrivain célèbre Rivarol disais" Il me semble aussi qu'ici "disait" conviendrait mieux.

J'ai bien conscience d'être ici hors-sujet et j'espère que l'auteur de ce fil photographique ne me tiendra pas rigueur de m'être permis cette digression, mais il est si rare de pouvoir profiter de l'éclairement que procurent les lumières d'un fin connaisseur de notre chère langue Française que je n'ai su retenir mes questions.




[Adis] - Eglise en HDR - Rennes
« Réponse #64 le: 16 Juin, 2014, 18:43:54 pm »
Hey Charles, tu es correcteur de bac Français, et tu sens la chienlit qui arrive, allez, avoue :)
"C'est kif au même"
# Album Flick°R #

[Adis] - Eglise en HDR - Rennes
« Réponse #65 le: 16 Juin, 2014, 19:44:29 pm »
@ Charles G :
n'hésites pas à corriger, Charles, au contraire, donnons à nos amis - si toutefois le besoin était -  l'occasion de se parfaire dans notre langue !  :) Mais ne t'attends pas non plus à ce que je vienne à résipiscence, j'ai pour moi la circonstance atténuante de l'heure de la rédaction, et si "ventre affamé n'a point d'oreille" il n'est pas non plus - dans cette condition - porté sur l'orthographe !  ;D  
Quant à l'usage ou non de traits d'union, serait-ce un trait caractéristique de mon manque de conciliation ? Je pencherais davantage pour le choix plus pratique de la "barre d'espacement" plus accessible sur mon clavier que cette petite touche en haut à droite !  ;D  
J'ai choisi le conditionnel présent, donc "ais" à la fin. Conditionnel car il y a une condition : si vous me contrariez Je continuerai à embrouiller votre cerveau lent avec des mots laids !  ;D
Charles, relever de nouveau la faute concernant l'écrivain Rivarol... cela ne manque-t-il pas un peu d'élévation ? L'évidence de la faute de grammaire est telle qu'avec un peu de cette grandeur liée à ton prénom, l'éluder eût été plus généreux !  ;D  
« Modifié: 16 Juin, 2014, 23:03:44 pm par Delta300 »
Et si vous me croyez, quels que soient mes avis, vous vous trouverez bien de les avoir suivis.