Teleconvertisseur - Optiques MF et
« le: 23 Oct, 2005, 09:40:51 am »
Bonjour

Je me demandais si le teleconvertisseur AF-S TC-14E II etait compatible ou non avec les optiques Ai ou Ai-S

Sur son site, Nikon ne semble pas tres clair, et on se laisse à penser que oui.

Ensuite, si la réponse est oui, le montage AF-S TC-14E II et optique Ai ou Ai-S offre t il la mesure de lumière sur un D70, un F80 ou tout autre boitier aux caractéristiques similaires?
D100 - FA - FM - Nikkormat - 28 2,8 sigma - 35-70 2,8 - 50 1,4 - 50 f2 - 85 1,4 - 105 2,5 - 135 2,8 et matériel telemetrique M5 - Summaron - Summicro 50 - Elamarit 90.

Teleconvertisseur - Optiques MF et
« Réponse #1 le: 25 Oct, 2005, 14:55:26 pm »
Citation de: mito
Bonjour
Bonjour,

Citation de: mito
Je me demandais si le teleconvertisseur AF-S TC-14E II etait compatible ou non avec les optiques Ai ou Ai-S
Sur son site, Nikon ne semble pas tres clair, et on se laisse à penser que oui.
Si j'ai bien compris le but de cet accessoire, c'est de permettre d'utiliser l'autofocus avec des optiques non-AF, sous certaines réserves quant à l'ouverture.
Je ne suis jamais parvenu à avoir d'explication quant à la méthode employée, mais j'en ai déduit, après moultes réflexions et triturages de neurones, que l'objectif devait sûrement être calé sur l'infini, et que c'est le déplacement d'un bloc optique dans le TC-14E qui devait permettre la mise-au-point. Si certains peuvent confirmer (ou infirmer) ...

Citation de: mito
Ensuite, si la réponse est oui, le montage AF-S TC-14E II et optique Ai ou Ai-S offre t il la mesure de lumière sur un D70, un F80 ou tout autre boitier aux caractéristiques similaires?
Sous réserve que j'aie bien compris les contraintes, il faut pour cela que l'ouverture résultante ne dépasse pas une certaine valeur qui devrait se situer autour de 4,5 SJMSB.

Jean-Luc
AF ARG & NUM, objectifs, flashes et quelques accessoires parfois bien pratiques... :lol:

Teleconvertisseur - Optiques MF et
« Réponse #2 le: 25 Oct, 2005, 21:29:03 pm »
Bonsoir,

Je connais assez bien le TC20EII. Et pour être tout à fait franc, Nikon ne s'est pas trop foulé.

Explications :

Il s'agit d'un convertisseur totu ce qu'il y a de plus traditionnel. Il possède un  groupe de lentilles fixes qui se positionnent derrière l'objectif de base.

La différence avec le convertisseur Nikon est que la première lentille est avancée très profondément dans l'objectif. Il en résulte qu'on ne peut pas monter n'importe quel focale sur ces convertisseurs. Seulement celles prévues pour (parcequ'en plus la lentille frontale est très grosse et bute sur la partie noire de l'ojectif)

Ces convertisseurs ne possèdent pas de rallonge pour la came d'autofocus : résultat on ne peut utiliser l'AF que sur les AF-S et les AF-I (la puissance passe alors par les contacts)

Egalement, de manière à limiter encore un peu leur utilisation aux objo prestigieux, leur microprocesseur embarqué leur font refuser de faire fonctionner l'AF si l'ouverture est trop faible (ce qui est idiot, puisque en plein soleil, même à f11, il a suffisament le lumière pour le faire fonctionner !)

Bien entendu, la mise au point manuelle reste accessible (ainsi que, paradoxalement, l'aide électronique à la MAP)

Mais pas de panique, le doubleur est cencé ne pas fonctionner avec un objo ouvrant en deça de f2.8, alors que  le 300mm f4 marche à merveille.

Petit plus tout de même : l'ouverture est automatiquement convertie : par exemple, vous ne pourrez pas sélectionner moins de f5.6 sur le 70-200AF-S VR monté sur un douleur ! Et les données exif mentionneront : 400mm si vous travaillez en focale maximale !

A remarquer que les convertisseurs Sigma font exactement la même chose.
Qui ne tente rien n'a rien.