*

Hors ligne Buzzz

La fin des Leica \
« Réponse #45 le: 11 Mai, 2012, 11:22:31 am »
dmr en prime ...........mais pas d'af, et on fait aussi des images sans af...............images nettes...........
C'était justement là la limite du DMR : le numérique demande une grande précision de map. Alors quand c'est réussi c'est nickel, mais au moindre petit décalage on exploite pas le potentiel de l'optique... Ça en a rebuté pas mal à l'époque.

Buzzz

*

Hors ligne Buzzz

La fin des Leica \
« Réponse #46 le: 11 Mai, 2012, 13:56:29 pm »
Oui mais on a la même chose avec les autres capteurs .............ou alors les autres ont introduit une subtilité que Leica n'a pas trouvé?
Avec les autres marques on a l'autofocus ;) Et celui-ci permet d'avoir une qualité de mise au point élevé et surtout beaucoup plus constante. C'est pour cette raison qu'il est plus simple "d'assurer" avec un D2x (pour prendre un exemple de même génération que le DMR) et un objo AF qu'avec un R8/9 + DMR à focale égale.
Et même si l'objectif R est un poil supérieur sur le papier à l'équivalent Nikon utilisé sur ledit D2x, le fait que l'opérateur n'en tire pas le maximum à chaque vue faute de réussir une map manuelle parfaite à chaque fois gomme la différence entre les 2 objos. Car un objo Nikon un peu moins bon mais utilisé à 95-100% de ses possibilités (merci l'AF) fait finalement aussi bien qu'un objo R utilisé à 80% de son potentiel... avec un taux de déchet moindre.

Après c'est sûr si on met un objo à map manuelle sur un Nikon on retombe vite dans la même problématique. Mais là intervient un autre phénomène : le viseur. Les viseurs des boîtiers numériques 24x36 ont un viseur plus grand et dont le grossissement est adapté au format, alors que les boîtiers DX ont à la fois un petit viseur et un grossissement insuffisant pour effectuer la map manuelle dans de bonnes conditions, y compris avec les longs télés ou les ultralumineux. Je l'ai constaté moi-même avec mon 50/1.2 Ais ou mon 105/1.8 Ais (à map manuelle) : aucun souci pour faire la map à po avec un Fe2 ou un D700, mais mission impossible avec le D200...
Et justement les R8/R9 sont des boîtiers 24x36 : pour une map facile le grossissement de leur viseur aurait dû être au minimum multiplié par le même coefficient de conversion que celui du capteur (x1,3 ici), afin de fournir le même grossissement relatif qu'en 24x36. Évidemment ce n'est pas le cas, et on se retrouve avec un grossissement insuffisant, d'où une map parfois laborieuse et des ratés.

Buzzz