*

Hors ligne Jean-Christophe

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #75 le: 25 Jan, 2018, 18:12:34 pm »
le fait que les gens ne les changent pas ou que ça ne vous plaise pas de les appeler comme ça n'a rien à voir ;)
J'ai encore le droit de penser comme je l'entends.

Je trouve ce terme "hybride" inadapté depuis le début. Il est lié à la résistance que font certains aux termes anglais, puisqu'en anglais on parle de "mirrorless" qui est quand même plus parlant. Mais forcément dire "un sans miroir" c'est pas terrible, et dire un mirrorless c'est s'attirer tous les irréductibles défenseurs de la langue française. Donc tout le monde a choisi hybride.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #76 le: 25 Jan, 2018, 18:44:16 pm »
J'ai encore le droit de penser comme je l'entends.

Je trouve ce terme "hybride" inadapté depuis le début. Il est lié à la résistance que font certains aux termes anglais, puisqu'en anglais on parle de "mirrorless" qui est quand même plus parlant. Mais forcément dire "un sans miroir" c'est pas terrible, et dire un mirrorless c'est s'attirer tous les irréductibles défenseurs de la langue française. Donc tout le monde a choisi hybride.

Je n'aime pas non plus ce terme hybride, si on parle de système de visée les reflex sont des hybrides et les Fuji à viseur hybride des "vrais" hybrides ^^. Le terme COI me parait plus "correct" dans la mesure où il y a des dimensions max pour les définir, mais au final comme je l'ai déjà dit les appellations selon nos critères persos n'ont pas d'intérêt, les One sont bien des mirrorless donc pour tout le monde des hybrides, dire le contraire n'est pas pertinent donc si on laissait tomber les hybrides/pas hybrides ;) .

Pour le(s) nouvel(aux) hybride(s), l'argument du "tout le monde ou presque a déjà tiré" n'est pas forcément une bonne chose, c'est peut-être plus simple de savoir ce qu'il faut faire pour faire au mieux mais encore faut-il que ce soit fait... les One ont justement montré que dans ce domaine le "tout le monde" a prouvé qu'il en était capable, Nikon pas encore.
Nikon D810/5500.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #77 le: 25 Jan, 2018, 21:35:37 pm »
Je vais suivre ce sujet de près, comme je vais suivre l'évolution et la sortie du boitier.

Etant chez Nikon et chez Fuji, il est difficile pour le moment de savoir si les objectifs actuels seront compatibles et dans ce cas, ce serait con d'avoir 2 focales identiques de la même marque pour 2 boitiers différents.
Le prix élevé serait aussi un frein à l'achat.

Sujet intéressant!

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #78 le: 26 Jan, 2018, 06:35:20 am »

Pour le(s) nouvel(aux) hybride(s), l'argument du "tout le monde ou presque a déjà tiré" n'est pas forcément une bonne chose, c'est peut-être plus simple de savoir ce qu'il faut faire pour faire au mieux mais encore faut-il que ce soit fait... les One ont justement montré que dans ce domaine le "tout le monde" a prouvé qu'il en était capable, Nikon pas encore.

Je ne crois pas une seule seconde que Nikon ne soit pas capable. Je pense simplement qu'ils se sont laissés aller à quelques errances dans la segmentation de leur gamme, et qu'ils ont fait preuve de mesquinerie quant à la taille du capteur. Ils ont fait l'erreur de ne pas croire en l'essor du marché hybride, puis ont juste comblé un trou avec le One, en prenant soin de ne pas cannibaliser les ventes de reflex légers (D3xxx et D5xxx) en pensant que ça passerait.

Aujourd'hui, ils ont réalisé qu'il leur fallait proposer un vrai modèle hybride digne de ce nom.

Moi, je continue de rêver d'un Nikon S numérique, 24x36, éventuellement compatible avec les anciennes optiques S et pas plus de 24Mpx pour une bonne montée en iso et des fichiers légers.
« Modifié: 26 Jan, 2018, 16:16:33 pm par Cynik »
Boitier: Nikon D610 Optiques: AF-S Nikkor 24mm f/1.8G ED - Sigma 35mm f/1.4 DG Art - AF-S Nikkor 50mm f/1.8G - AF-S Nikkor 85mm f/1.8G - Nikkor 105mm f/2.5 AI - AF DC Nikkor 135mm f/2 D

*

Hors ligne Jean-Christophe

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #79 le: 26 Jan, 2018, 08:58:28 am »
Etant chez Nikon et chez Fuji, il est difficile pour le moment de savoir si les objectifs actuels seront compatibles et dans ce cas, ce serait con d'avoir 2 focales identiques de la même marque pour 2 boitiers différents.
Les optiques ne seront forcément pas compatibles, ce n’est pas la même monture et les Fuji sont APS-C.
Rien ne t’empêche par contre de monter une optique Nikon F sur un Fuji avec une bague, je le fais sans problème (en perdant les automatismes)

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #80 le: 26 Jan, 2018, 10:06:33 am »
Les optiques ne seront forcément pas compatibles, ce n’est pas la même monture et les Fuji sont APS-C.
Rien ne t’empêche par contre de monter une optique Nikon F sur un Fuji avec une bague, je le fais sans problème (en perdant les automatismes)

Non, en fait, j’ai du mal m’expliquer 😱

J’ai mes objectifs (Sigma) compatibles nikon
Et ce sont ceux là que je souhaiterai compatibles sur l’hybride (apparement via bague)

J’ai aussi sur fuji, du nikon, M42, etc... mais ma vue baisse et j’ai de plus en plus de mal avec la map manuelle, même avec le focus peaking.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #81 le: 27 Jan, 2018, 01:41:34 am »
Je suis curieux de voir le résultat, surtout en terme d'ergonomie / prise en main. J'ai commencé la photo avec l'hybride / mirrorless puisque mon premier APN était un Dimage5 qui offrait (déjà à l'époque) la visée EFV en plus de la visée écran  ;) Mais ce qui m'avait notamment le plus séduit à l'époque c'était justement l'ergonomie très typée reflex.

D'où ma curiosité de voir si le futur mirrorless de Nikon sera typé reflex en terme de prise en main ou offrira quelque chose de radicalement différent. On pourrait voir notamment s'il y aura partage d'éléments communs (ex: batteries...).

L'autre grande question c'est FF ou pas FF... La pour le coup, derrière ce choix de conception, il y a un vrai ciblage à faire. Un pro recherchera t'il plus la compacité (auquel cas le format FF n'est pas le meilleur choix) ou uniquement le silence tout en acceptant de trimbaler les mêmes tromblons ? Pas simple du tout... D'ailleurs on sent dans les comms que la migration ou l'achat de Fuji s'appuie sur la compacité et le silence. Peu de gens (venant du Reflex) semblent se tourner vers Sony. J'ai le sentiment diffus que le seul marché potentiel d'un FF mirrorless pourrait être le monde pro du sport (pour le gain en rafale du fait de l'absence de mouvement mécanique de miroir), ou du spectacle.

Toujours dans le cas d'un mirrorless FF, quel intérêt pour Nikon de développer une énième gamme complète d'objectifs ?

Je pense au contraire que le véritable avantage de Nikon (sur la concurrence) serait d'offrir la possibilité de continuer à exploiter son parc d'optiques. Mais vu la politique actuelle (notamment sur les AF-P), je suis pas 100% rassuré sur ce point.

Bref Wait and See.

(En même temps, je suis pas vraiment en attente d'un tel appareil, je reste attaché au reflex  :))







Signature Outside (TM)

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #82 le: 28 Jan, 2018, 23:05:43 pm »
Bonsoir !

J'suis passé de Nikon à Fuji, j'peux vous donner quelques arguments non pas pour passer d'une marque à l'autre mais de reflex à hybride. Le truc qui m'avait vraiment emm***é c'était le front focus (ou le back focus pour d'autres) ça m'a coûté deux mois sans appareil parti au SAV Sigma, c'est peut être bête, mais je suis rassuré que ça n'arrivera plus. Ensuite il y a les arguments gain de poids / discrétion / portabilité habituels.

Il y a cependant quelque chose que je ne comprends pas vraiment, j'ai donc un Fuji XT-2 avec un 23mm, donc équivalent FF 35mm, et j'ai également un Canon AE1 avec un 35mm. Ce dernier est plein format, puisqu'il est argentique. Et curieusement les deux appareils avec objectifs font la même taille, et le tirage Canon FD est de 42mm. Alors pourquoi Nikon ne pourrait pas garder son tirage et ses objectifs ?
Passé au Fuji XT2, mais garde Nikon à l'œil

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #83 le: 29 Jan, 2018, 10:07:47 am »

Il y a cependant quelque chose que je ne comprends pas vraiment, j'ai donc un Fuji XT-2 avec un 23mm, donc équivalent FF 35mm, et j'ai également un Canon AE1 avec un 35mm. Ce dernier est plein format, puisqu'il est argentique. Et curieusement les deux appareils avec objectifs font la même taille, et le tirage Canon FD est de 42mm. Alors pourquoi Nikon ne pourrait pas garder son tirage et ses objectifs ?

Tu le dit toi même l'appareil est argentique. Si les boîtiers reflex numériques ont cette taille ce n'est pas pour rien, Fuji arrive à un boitier hybride qui fait la taille q'une boitier argentique avec un tirage de 42mm et pourtant ils ont enlevé le mirroir et mis une monture à tirage plus court. Donc à moins que Nikon fasse un exploit il faudrait une bague.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #84 le: 29 Jan, 2018, 10:12:27 am »
@ Alfor:
Je crois comprendre que Poivfm déplore surtout qu'un hybride DX soit aussi volumineux qu'un reflex argentique 24x36.
Compte tenus de la moindre dimension de la surface sensible, il eût pu être plus compact.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #85 le: 29 Jan, 2018, 10:19:10 am »
L’électronique prends de la place et il en faut pour tout caler dans un boitier. Surtout que l'on veut toujours plus de performance et d'options (wi-fi,gps,stabilisateur ect).
Vendeur d'émotions!

*

Hors ligne Jean-Christophe

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #86 le: 29 Jan, 2018, 11:24:24 am »
Le tirage mécanique est fonction de la formule optique dans les objectifs aussi. Je ne connais pas les Canon mais peut-être qu'une partie de l'explication vient de là.
La place que prend l'électronique n'a pas à voir pour moi car ce n'est qu'un problème optique. l'électronique et l'autofocus font grossier les objectifs mais ne le rallongent pas.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #87 le: 29 Jan, 2018, 11:26:47 am »
Les composants faut bien les caler quelques part aussi. Sinon pourquoi avoir grossi les boîtiers vu que le capteur se trouve toujours à la même distance que se soit avec une optiques argentique ou AF? Sinon on ne pourrai pas mettre d'AIS sur un boitier récent si cela dépendait de l'AF et de la venu de moteur plus gros.

*

Hors ligne Jean-Christophe

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #88 le: 29 Jan, 2018, 12:08:24 pm »
On parlait de la monture et du tirage mécanique. La taille du boîtier c'est autre chose.
Retirer la cage reflex fait gagner beaucoup de place. Le prisme aussi. Le viseur. La mécanique de transmission AF pour les anciens objectifs aussi.
Pour le reste tout est un peu plus petit et au final on gagne beaucoup.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #89 le: 29 Jan, 2018, 14:05:46 pm »
On parlait de la monture et du tirage mécanique. La taille du boîtier c'est autre chose.
Retirer la cage reflex fait gagner beaucoup de place. Le prisme aussi. Le viseur. La mécanique de transmission AF pour les anciens objectifs aussi.
Pour le reste tout est un peu plus petit et au final on gagne beaucoup.
Oui oui, mais Piovfm se demandait pourquoi un fuji XT2 fesait la même taille qu'un argentique Canon. Alors que l'argentique Canon possédait un tirage de 42mm, pourquoi il ne serait pas possible donc à Nikon de conserver son tirage en 44mm plein format avec un hybride, puisque justement on enlève plein de choses dont le miroir, le prisme, etc....