CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #15 le: 19 Déc, 2017, 15:10:32 pm »
Pour info, je n'ai pas de N° de TVA européen ;).

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #16 le: 19 Jan, 2018, 13:23:31 pm »
Après 2 ans d'abonnement à Capture One, j'ai stoppé le renouvellement pour le mois prochain.. 9,60€ en 2016, 14,40€  en 2107, on serait passé à 24€ à mon prochain prélèvement donc hors de question..

Sachant que je l'utilise avant de passer le fichier converti en Tiff sur Camera RAW / Photoshop donc j'ai aussi l'abonnement Adobe CC le moins cher qui lui n'augmente pas de façon indécente.

Il y a une version Lite gratuite de C1 si j'ai bien compris, et je suis sûr que pour mes réglages ça me suffirait, mais uniquement pour les fichiers Sony..  ::)
Nikon D850 / Z6 / D600 full spectrum / Tamron 15-30 F2.8 VC USD / Nikon 24-70 F4 S / Tamron 70-200 F2.8 G2  / Nikon 58 F1.4 / Tamron 85 F1.8 VC USD / Nikon 300 F4 PF VR / Sigma 500 F4 S /  TC14E III / TC1401 / TC2001
http://www.flickr.com/photos/96833549@N08/

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #17 le: 19 Jan, 2018, 14:29:10 pm »
Bonjour,

J'interviens un peu tard, car je me suis dit, comme d'autres ici, qu'une mise à jour à 119 € était vraiment onéreuse. :hue:
Après avoir lu les commentaires d'un forum voisins (!), j'ai acheté. Voici pourquoi :
C'est VRAIMENT une réécriture complète du programme.
La différence est énorme pour tout ce qui concerne le catalogage (j'ai 60 000 photos en ligne avec mots clés, dossiers intelligents, etc.)
Sur mon vieil iMac 24 de presque 10 ans (avec un ssd de 50 GO tout de même), ça ramait sévèrement pour charger les vignettes des catalogues ou sélectionner des mots clés.
Avec la C11, c'est quasi instantané !
Donc pour moi, c'est clair : pour 119 € c'est comme si j'avais changé de mac !
Pour les autres fonctions, comme je m'en sers peu, comme les calques, ça ne justifiait pas le prix.
C11 présente d'autres améliorations comme un contrôle des doublons à l'import (enfin !!) et toujours des manques vis à vis des réseaux sociaux.
Il reste excellent pour le développement des RAW et surtout sa capacité à rattraper les surex (qui ne sont plus du tout un pb, au point de moins surveiller les histogrammes…).
Bref, tout dépend de votre usage.
@+
JL
La photo capte nos émotions, le photographe essaie de les mettre en valeur.
2,8/14-24mm - 1.4/50mm-2,8/105 - 2,8/180- 1,4/105 - 1,4/35 Sigma Art - F, F90, D70, D200, D300, D700, D3S et D4

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #18 le: 19 Jan, 2018, 15:21:53 pm »
Etant donné que le catalogage ne m'intéresse pas, j'ai jeté par la fenêtre plus de 300€. Je ne souhaite pas y mettre 119€ HT de plus.

Pour ceux qui ne comprennent pas que je trouve que cette MàJ, peu de temps après l'achat, est excessive, et bien tant pis.

Donc C1 c'est fini.

Je regrette car la gestion des couleurs semble au top.

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #19 le: 19 Jan, 2018, 15:25:09 pm »
C'est dommage pour toi car c'est vraiment un super soft pour développer.
Tu peux toujours le revendre et récupérer une bonne partie de ta mise ou sauter plusieurs mises à jour.
Avant d'acheter le mien, je t'aurais fait une proposition  :)
La photo capte nos émotions, le photographe essaie de les mettre en valeur.
2,8/14-24mm - 1.4/50mm-2,8/105 - 2,8/180- 1,4/105 - 1,4/35 Sigma Art - F, F90, D70, D200, D300, D700, D3S et D4

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #20 le: 19 Jan, 2018, 15:30:40 pm »
Merci pour cette réponse sympa.

Je ne souhaite pas non plus me prendre la tête pour le vendre, donc si quelqu'un passe par là et me fait une offre, pourquoi pas.

La photo reste pour moi des images et un plaisir. Entre le matériel et les Softs que l'on a à peine le temps de prendre en main avant qu'une nouvelle version n'apparaisse, j'en ai assez d'engraisser les constructeurs et les marchands.

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #21 le: 19 Jan, 2018, 15:32:47 pm »
Je te comprends tout à fait !
Reste un seul plaisir encore durable : les optiques.
Là on peut y aller (heureux comme un fou de mon 1,4/105 mm)  :lol:
La photo capte nos émotions, le photographe essaie de les mettre en valeur.
2,8/14-24mm - 1.4/50mm-2,8/105 - 2,8/180- 1,4/105 - 1,4/35 Sigma Art - F, F90, D70, D200, D300, D700, D3S et D4

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #22 le: 19 Jan, 2018, 17:08:15 pm »
Totalement d'accord avec Diapo-07.
Dommage car c'est certainement le meilleur soft sur le marché, notamment au niveau du rendu des couleurs et de la récupération des hautes lumières.
Cela a déjà été dit, mais l'abonnement n'est pas obligatoire, on peut très bien acheter une licence et ne pas la faire évoluer, tant qu'on ne change pas de boitier.

Par exemple le passage de la version 10 à la version 11 ne se justifie vraiment que si l'on se sert du catalogue.
La version 11 est effectivement très fluide. Les autres améliorations (gestion des calques, annotations...) n'ont pas un énorme intérêt. Dans tous les cas le rendu de développement n'a pas changé depuis plusieurs versions.

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #23 le: 22 Jan, 2018, 15:57:04 pm »
bonjour

ayant acquis du materiel phase one (dos numérique), j'ai la chance d'avoir C11 en mode DB (merci au forumeur qui m'a indiqué la possibilité) gratuit.

La migration s'est mal passée de C10 à C11. heureusement que je n'avais pas beaucoup de catalogues....

Après j'ai découvert que chaque image devait être migrée pour bénificier du moteur de C11 pour bénéficier de certaines fonctionalités (courbe de niveaux par exemple).

La gestion des couleurs est très complexe mais j'imagine que je dois perseverer.... pour moi utilisateur de lightroom, la gestion des tons chairs est un plus (je fais beaucoup de portrait). Mais il me manque juste un outil de lissage de peau encore un peu plus performant.

La possibilité d'inverser un masque est un plus par rapport à lightroom mais même la nouvelle  function de lissage de masque à mes yeux ne vaut pas encore celle de lightroom avec son pinceau.

pour ceux qui utilisent photoshop la possibilité de faire des aller et retour doit être assez sympa mais pas possible avec lightroom. donc je finis ma photo encore dans lightroom (l'ancienne) ou j'ai tous mes presets... avec des volumes de disque dur à prévoir....

bonne journée !!

*

Hors ligne Jean-Christophe

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #24 le: 22 Jan, 2018, 16:54:24 pm »
La possibilité d'inverser un masque est un plus par rapport à lightroom
Si tu parles des outils de retouche locale tu peux les inverser dans Lightroom.

La possibilité d'inverser un masque est un plus par rapport à lightroom
pour ceux qui utilisent photoshop la possibilité de faire des aller et retour doit être assez sympa mais pas possible avec lightroom.
[/quote]
Des AR de quoi ? Tu peux faire tous les AR que tu veux dans LR, c'est fait pour ça.
Dans C1 Pro je ne sais pas si c'est pris en compte par contre.

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #25 le: 22 Jan, 2018, 17:53:11 pm »
Après j'ai découvert que chaque image devait être migrée pour bénéficier du moteur de C11 pour bénéficier de certaines fonctionnalités (courbe de niveaux par exemple).
Oui, cela peut aussi se faire par lot.

La gestion des couleurs est très complexe mais j'imagine que je dois perseverer.... pour moi utilisateur de lightroom, la gestion des tons chairs est un plus (je fais beaucoup de portrait).
Je confirme que l'outil ton chair, bien que très simple d'utilisation, reste très complexe pour obtenir des résultats probants.
Il en va de même avec l'éditeur de couleurs.

J'en profite pour laisser le lien d'un tutoriel extrêmement intéressant et qui rejoint totalement ma pratique en paysage : comment parvenir à exposer correctement une scène très contrastée et présentant une ligne de transition non linéaire, à la fois en filtrant à la prise de vue et en réalisant des corrections locales de part et d'autre de la ligne de transition :
https://blog.phaseone.com/advanced-masks-adjustments-bridging-filter-gap/

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #26 le: 23 Jan, 2018, 22:09:13 pm »
@Jean-Christophe, si dans Lightroom en utilisant un pinceau on peut dessiner une zone (mettons une une pomme sur une table) et en extraire son complémentaire (c'est a dire toute la photo sans la pomme) en une operation: je suis preneur  :) . En recherchant avec notre ami google, le seul moyen que j'ai trouve est de dessiner au pinceau toute la photo et après effacer la pomme.

@emvri , très intéressant le tutoriel que vous avez indiqué ! Merci

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #27 le: 28 Mar, 2018, 14:03:25 pm »
C'est marrant, moi j'ai toujours payé 12 € HT, et ça n'a pas augmenté depuis mon renouvellement annuel qui s'est fait en début de mois...

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #28 le: 28 Mar, 2018, 14:49:34 pm »
depuis un moment je n'ai pas posté sur ce sujet mais j'ai eu un problème serieux avec C11.

cela parait bete mais maintenant il est quasiment impossible d'avoir ses photos sur son disque dur . leur taille diminuant pour pousser les gens a passer sur le cloud. donc je sauve mes photos sur un disque NAS et pour eviter de m'y perdre j'ai stocke le fichier catalogue dans le repertoire de mes sessions photos.

un jour j'ai eu une breve coupure reseau et C11 a ferme pour ensuite se relancer . en voulant ouvrir le catalogue correspondant a ma session photo. Message d'erreur, impossible d'ouvrir le catalogue. J'ai ecrit avec terreur a Phase One qui m'a confirme que le ficher etait perdu... le fichier catalogue prend en compte les modifications sur les photos. Heureusement je n'avais travaille que sur une photo.

Du coup soit sauver son fichier catalogue sur le disque dur (et cela prend de la place quand on est sur un MacBook pro) ou alors j'ai achete un second petit disque dur pour le mettre en reseau pour que C11 y stocke des backups.

mais je me sens un peu le couteau sur la gorge depuis... 

CAPTURE ONE PRO 10 et 11
« Réponse #29 le: 28 Mar, 2018, 15:21:33 pm »
Perso je préfère travailler en sessions : les données de traitement s'implémentent automatiquement dans des fichiers side-car qui se créent dans chaque dossier.
Il faut faire juste attention à ne pas renommer le dossier en dehors de Capture One.
A mon humble avis, cette méthode est moins risquée que de servir d'un catalogue unique qui centralise toutes les données de traitement.