*

Hors ligne bubul72

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #15 le: 30 Avr, 2015, 09:49:09 am »
Bien moi je la trouve original ta photo et ce n'est pas la fin du monde si les bouteilles sont coupés sur le bas de l'image.J'ajoute que je n'y connais pas grand chose à l'art et sans avoir l'historique de ce Monsieur,ta photo m'a interpeller au premier regard n'es ce pas l'essentiel...
D610,Flash Metz,Sigma macro 150mm F/2.8 EX DG. 300mm f/4 IF-ED AF-S Nikkor,TC-14E II.F/2.8 ED AF-S 24-70 mm Nikkor.Canon AE-1.50 mm 1.8 Canon.
https://www.facebook.com/pages/Loiseau-Autrement/1592942657638860

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #16 le: 30 Avr, 2015, 12:44:26 pm »
Bubul, je te donnerai deux ou trois infos sur le personnage  :)

J'ai oublié une précision : contrairement à la remarque figurant plus haut dans les commentaires, le porte-bouteille de Duchamp ne s'approche en rien d'une abstraction, la démarche de Duchamp n'a rien à voir avec ce concept-là (pour cet objet).
« Modifié: 30 Avr, 2015, 15:04:12 pm par bozart »
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

*

Hors ligne bubul72

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #17 le: 30 Avr, 2015, 13:41:42 pm »
Avec Plaisir ;)
D610,Flash Metz,Sigma macro 150mm F/2.8 EX DG. 300mm f/4 IF-ED AF-S Nikkor,TC-14E II.F/2.8 ED AF-S 24-70 mm Nikkor.Canon AE-1.50 mm 1.8 Canon.
https://www.facebook.com/pages/Loiseau-Autrement/1592942657638860

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #18 le: 30 Avr, 2015, 22:39:50 pm »
Non, non !  :lol:
Je vais le faire ici : un résumé pour tous ceux que ça pourrait intéresser.
Je dois encore le peaufiner pour ne pas vous rebuter par trop de baratin !
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #19 le: 01 Mai, 2015, 10:15:20 am »
@philonomad :
Merci de repasser et de faire l'effort, à 2h du mat, de "développer" ton précédent commentaire, mais je pense qu'il ne suffit pas d'être cynique, sûr de soi et cassant pour avoir raison.
Beaucoup trop d'affirmations et de négations dans tes posts (en général, pas seulement celui-là) pour dire que c'est pas comme ci pas comme ça, que ça doit être comme ci ou comme ça….. beaucoup trop de certitudes étriquées et verrouillées qui ne me donnent aucune envie d'échanger : je n'attends pas l'avis d'un censeur.  

Chaque fois que quelqu'un exprime ou tente quelque chose qui te laisse froid, c'est forcément du délire !!
Tu n'es pas non plus à la place des autres, ni dans leur tête au moment de faire la photo mais ça ne te dérange pas d'affirmer quels choix ils ont faits….
 
Oui, j'ai pensé à Duchamp dès le départ. Oui j'ai compris que tu méprises Duchamp et cette photo, mais ton opinion sur cet artiste est celle sans nuance du "grand public", qui juge à l'emporte-pièce.
Certains ne connaissent pas Duchamp, un "cours" d'histoire de l'art peut leur être utile : si tu sais déjà tout, tu passeras ton chemin.

Je n'ai pas de 90mm. J'ai utilisé un 70-300mm. Le porte-bouteille ne bougeait pas, moi oui (pas pris depuis un véhicule, mais je tremblais comme une carcasse à ce moment-là ! et faire trop confiance au stabilisateur m'a déjà joué des tours…)
« Modifié: 01 Mai, 2015, 13:37:53 pm par bozart »
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

*

Hors ligne bubul72

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #20 le: 01 Mai, 2015, 10:31:19 am »
Tout à fait d'accord, Doisneau photo mondialement connu n'a pas dû trop ce poser des questions sur la technique et j’ajouterais qu'une critique doit être constructive et non répressive
D610,Flash Metz,Sigma macro 150mm F/2.8 EX DG. 300mm f/4 IF-ED AF-S Nikkor,TC-14E II.F/2.8 ED AF-S 24-70 mm Nikkor.Canon AE-1.50 mm 1.8 Canon.
https://www.facebook.com/pages/Loiseau-Autrement/1592942657638860

*

Hors ligne NikonPhil

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #21 le: 01 Mai, 2015, 10:51:53 am »
Ah oui la c'était trop cynique, Nat a peut être mal fait mais au moins elle s'exprime et crée avec sa passion et sa façon a elle.
Nikon D50 CCD, Nikkormat EL, Zeiss 50/2 makro planar, Nikkor 35/2.8ai, Nikkor 50/1.4 ai, Nikkor Af 50/1.8, Nikkor 50/2 ai, Nikkor Af 70-210, Sigma macro 50/2.8, Nikkor auto 24/2.8, nikkor 18-55

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #22 le: 01 Mai, 2015, 13:35:26 pm »
Comme promis pour ceux qui veulent en savoir plus sur le thème :

Le contexte dans lequel crée Marcel Duchamp est celui du 20ème siècle, dominé par les avancées technologiques fulgurantes (dont la bombe atomique) et par le climat destructeur lié à deux guerres mondiales.

La première guerre est vécue par les artistes comme un échec cuisant du progrès, présenté comme gage de bonheur par la pensée bourgeoise du 19ème euphorique et enthousiaste.  Pas question de voir ni de montrer le côté obscur des coulisses.

Entre les deux guerres se développe alors le mouvement Dada, comme réaction à cette "bien-pensance" bourgeoise, comme rejet du langage qui ment, trompe, et cache la réalité, comme provocation aux idées étroites et aux valeurs artistiques prétendûment éternelles, immuables et bonnes.
Les artistes de cette période, dont fait partie Marcel Duchamp, sont impertinents, inventifs, et s'intéressent à tous les domaines d'expression, aux mouvements nouveaux qui jaillissent de ce cri de révolte, de ce ras-le-bol d'un art sclérosé promu par une élite.
La réalité déçoit, ils se tournent alors vers le sens, la vie intérieure, l'imagination, l'invention, le rêve, le désir.

Loin de jeter tous les classiques aux orties, ils les questionnent et les remettent en cause. Ils se servent des moyens et des nouveaux matériaux de leur époque pour s'exprimer et bousculer une conception de l'art qui a du mal à avancer, ne reflète plus les préoccupations et réflexions de l'époque.

Duchamp a lu et étudié énormément, pris des notes pendant des années (8 ans pour la réalisation d'une oeuvre inachevée intitulée "Le grand verre" dont Man Ray a d'ailleurs pris un cliché étonnant appelé "Elevage de poussière"), il a essayé plusieurs mouvements artistiques (fauvisme : utilisation de couleurs fortes rugissantes - Cubisme et étude du mouvement à partir des photos de Muybridge sur la décomposition du mouvement  : "Nu descendant un escalier").
Il a également, en réaction au cubisme analytique concentré sur l'étude des bouteilles et qui ne lui a pas donné satisfaction, créé ce "ready-made" (prêt-à-porter) en choisissant un porte-bouteilles banal et opaque (opposé aux transparences des bouteilles) et en décidant de l'éléver au rang d'oeuvre d'art, par sa seule décision : une manière de dire que ce n'est pas à la bourgeoisie ni à qui que ce soit de décider et d'imposer ce que doit être une oeuvre d'art, chacun peut réfléchir et tirer de ses propres pensées, de son propre parcours, des modèles artistiques valables pour sa vie personnelle.

Duchamp n'a pas lui-même mis ses ready-made en lumière. Peut-être que c'était pratique et "vendeur " ensuite pour la critique : facile de lui taper dessus avec ça, sans en chercher le sens, en s'en tenant aux seules apparences. En tout cas, c'est ce que retient le "grand public".

Il a réalisé des "boîtes-en-valise" sorte de musées miniatures de plusieurs dizaines de  ses oeuvres, qu'il a confectionnées lui-même.
Ses ouvrages écrits sont étonnants : le langage est recréé, devient poétique, mathématique, énigmatique, complexe, bouillonnant de significations, jeux de mots, allusions, symboles.
Des schémas géométriques, des perspectives, des dessins, ponctuent ses pages de notes.

Il s'est intéressé à la musique, aux courts-métrages aussi.

Passionné d'échecs et grand joueur de haut niveau, il a créé des pièces pour ce jeu, avec une recherche de formes basée sur le déplacement et la vitesse. Y compris une version à plat avec plateau en vinyle pour le transport.

Il s'est réinventé en personnage féminin pour lequel il a élaboré une production artistique : il s'agit de Rrose Sélavy (dont on peut voir le portrait, réalisé par Man Ray).

Il a donc cherché , avec ses amis artistes, de toutes les façons possibles, à tracer un chemin personnel pour apporter un peu d'air frais dans sa vie de créateur lassé par les poncifs et diktats du bon goût.  
Issu d'une famille de sept enfants, il a deux frères et une soeur qui furent eux-mêmes artistes.
« Modifié: 02 Mai, 2015, 23:03:42 pm par bozart »
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #23 le: 01 Mai, 2015, 13:44:15 pm »
Merci Bozart, tu as, à mon sens, parfaitement mis en lumière cet artiste et contextualisé son parcours en quelques lignes. Du niveau de certaines de tes critiques photos, remarquables.

*

Hors ligne NikonPhil

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #24 le: 01 Mai, 2015, 15:08:57 pm »
Ça m'en a appris plus sur le mouvement Dada, Duchamp était peintre donc ? Et non photographe ?

Tu sais nat que c'est Man Ray qui a découvert Eugène Atget ? C'était déjà un vieux photographe qui vivait chichement dans le vieux Paris.
Nikon D50 CCD, Nikkormat EL, Zeiss 50/2 makro planar, Nikkor 35/2.8ai, Nikkor 50/1.4 ai, Nikkor Af 50/1.8, Nikkor 50/2 ai, Nikkor Af 70-210, Sigma macro 50/2.8, Nikkor auto 24/2.8, nikkor 18-55

*

Hors ligne rosko

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #25 le: 01 Mai, 2015, 16:10:02 pm »

J'aimerais là apporter ma contribution sur cette image, pour deux raisons :

# nous sommes sur la section critique, et j'aime bien faire abstaction des avis d'autres intervenants en essayant de donner mon avis sans parti pris;

# j'aime bien ce que fait Nathalie (je crois que c'est son prénom) en général, car c'est toujours fait avec beaucoup de sensibilité, que ce soient des images ou des critiques d'images , mais j'essaie toujours d'être honnète dans mes évaluations en faisant, encore une fois, abstraction de toute empathie.

Je donne souvent, sinon toujours, des avis où l'esthétique domine, ce qui me vaut souvent des propos aigrelets sur ma façon de ''juger'' une image.

Même en tant qu'hommage à un autre photographe, je pense que cette image souffre de deux imperfections :

# Un recul aurait permis de montrer le porte-bouteille dans sa totalité en donnant de l'espace sur les cotés et éviter de couper les bouteilles. Mais sans doute n'avais-tu pas assez de recul et les 20mm de distance focale (pour être en début de range) n'auraient pas suffit non plus pour tout mettre dans le cadre.

# Le cadre de l'image est négligé. Est-ce pour ''coller'' au style du photographe auquel tu paies tribut ici ?

Autant de questions que je me pose.

A bientot, FD.



Homo erectus manuelfocus

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #26 le: 01 Mai, 2015, 16:35:10 pm »
Il n'était pas que peintre, il était créateur, bricoleur inventif et touche-à-tout.

@erve : si j'ai pu être assez claire et synthétique j'en suis contente  :)
Car il est difficile de résumer quand il y a mille choses à dire.

Pour en revenir à la photo :
Je l'ai prise lors d'une sortie Nikon Passion. Nous devions être 6 ou 7 mais des empêchements de dernière minute ont fait qu'il n'y avait plus que Macadam71 et moi ! J'avais emmené tout mon matos dans le sac à dos ne sachant quels sujets on aurait plus l'occasion de faire.
Quand Macadam s'est approché de la propriété viticole pour faire des clichés, j'ai posé mon sac, cherchant quand même un sujet malgré mon peu d'intérêt pour le vin et ce qui tourne autour. Ne trouvant rien, Macadam ayant fini ses photos, j'ai repris mon sac et en route.
Quand j'ai vu ce porte-bouteilles au moment de partir, j'ai pensé à Duchamp, intéressée aussi par la couleur et la forme des bouteilles qui retiennent plus mon attention quand elles sont vides  (reflets, transparences, couleur et aspect du verre). Le verre foncé et le verre clair pouvaient faire un noir et blanc moins plat.
Le sac sur le dos et le 70-300mm sur le boîtier j'ai joué la sécurité côté vitesse car je tremblais pas mal mais je n'ai pas pris le temps de corriger les iso.

J'ai recadré aussi pour supprimer pas mal d'éléments : tonneaux, fleurs...

Je pense que toute photo n'est qu'un point de départ, une clé pour entrer dans l'intention, la démarche éventuelle de l'auteur. Elle peut être aussi une machine à remonter le temps, une preuve, un témoignage, un test, une expérimentation, etc...

Beaucoup d'explications et significations sont possibles .
Je l'ai résumé en disant que c'était un clin d'œil à Duchamp. Juste ça. Un clin d'œil  ;)
Je comprends très bien que tout le monde n'y soit pas sensible et j'adresse un clin d'œil à ces personnes.
« Modifié: 01 Mai, 2015, 17:05:38 pm par bozart »
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #27 le: 01 Mai, 2015, 17:12:59 pm »
@rosko :
Je n'ai pas encore toute satisfaction sur cette image. Les avis me feront reprendre le traitement sans doute, le cadrage aussi (je peux cadrer plus bas, il y a beaucoup de bouteilles mais aussi pas mal de bazar).
J'ai prévu un essai en couleurs également. Je l'ai déjà tenté, pour l'instant, ça ne me convenait pas, à refaire.

Le cadre négligé : oui c'est vrai.
Il n'est pas spécialement en accord avec l'esprit acéré de Duchamp d'ailleurs ! (qui n'est pas un photographe  ;) )
 
Je cherche aussi à atténuer la présence des pierres, je dois bûcher là-dessus, bref, ce n'est pas fini.
Merci pour ton passage et ton avis.
Comme toujours, il n'y a vraiment que ça qui me motive : l'échange  :)
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #28 le: 01 Mai, 2015, 21:22:03 pm »
Je crois qu'il faut que tu dormes plus !

Aucune de mes photos ne me gonfle les chevilles au point de me prendre moi-même au sérieux. Alors tes "il faut ceci, il faut cela…" …. ;/
Je ne suis pas exactement une débutante niaise, et je partage, c'est tout ce qui compte pour moi.
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[bozart] A la santé de Marcel Duchamp
« Réponse #29 le: 01 Mai, 2015, 23:04:05 pm »
Personnellement je n'aime pas trop l'image, elle ne me parle pas.
Par contre elle permet de développer sa culture en "apprenant" un artiste.
Par j'ai le plaisir de voir que Philonomad est toujours aussi "sympa", lui il c'est un vrai photographe et un vrai artiste!!
Par contre l’échange n'est surement pas une de ces qualités...
(T'ennuie pas avec un MP)
Quand on est morts, on ne sait pas qu'on est mort.
C'est pour les autres que c'est difficile,Quand on est con: c'est pareil!!!