Forum photo Nikon Passion

Pratique Photo => Forum Technique et photo => Discussion démarrée par: DuncanLPP le 01 Oct, 2018, 07:44:38 am

Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 01 Oct, 2018, 07:44:38 am
Bonjour,

Photographe débutant, je me suis lancé ce weekend dans la photographie de rue dans le but de me divertir et d'améliorer ma pratique photo ainsi que ma perception des choses.

Le problème est que je n'ose pas prendre des photos de peur d'être remarqué... Je passe constamment  à côté de
bon clichés à cause de cette peur de photographier et ainsi perturber la zone de confort entre moi et mon sujet...

Je shoot avec un reflex et un 50mm. Quel sont vos conseils pour me permettre de profiter de cette superbe pratique qu'est la photographie de rue ?
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Jean-Christophe le 01 Oct, 2018, 08:01:07 am
Ce sont les freins que tout le monde rencontre et il n’y a pas de solution universelle.

Je te conseille déjà de lire beaucoup, de comprendre comment font ceux qui le font.
Les ouvrages ne manquent pas pour comprendre la photo de rue.

Si tu lis l’anglais, le meilleur ouvrage que je connaisse est celui de Valérie Jardin, française vivant aux Etats-Unis :
https://www.nikonpassion.com/street-photography-creative-vision-behind-the-lens-par-valerie-jardin/

Celui-ci est intéressant aussi :
https://www.nikonpassion.com/les-secrets-de-la-photo-de-rue-approche-pratique-et-editing/

Mais cherche avant tout des livres de photographies pour voir des images. Suit des photographes de rues, sur Instagram il y en a plein.

Quelques conseils ici :
https://www.nikonpassion.com/16-conseils-pratiquer-photo-de-rue-street-photography/

Tu n’es pas forcé de photographier les gens directement pour faire de bonnes photos de rue.

En ayant une démarche personnelle, en sachant ce que tu veux faire comme images, tu vas adopter une démarche dans la rue et cela va lever certaines inhibitions.

Tu dois apprendre à déclencher très vite. Donc à savoir prérégler ton appareil pour qu’il soit le plus rapide possible à l’instant décisif.

Un petit truc qui fonctionne bien  : bouge, suis ton chemin, photographie quelqu’un, ne te retourne pas, ne regarde pas la personne dans les yeux.
Si tu ne regardes pas les gens ils ne te voient pas, ou beaucoup moins. Si tu les regardes après avoir déclenché, ils comprennent que tu viens de les photographier. La relation n’est alors plus la même.

Dernière chose : fais des milliards de photos, c’est un passage obligé. Et ne te décourage jamais.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 01 Oct, 2018, 08:11:29 am
Merci Jean-Christophe pour ton commentaire très très très motivant. Je vais mettre en pratique tes dires.

Je me goinfre de vidéo et d'article depuis vendredi pour comprendre et apprendre la photographie de rue. Tout est bien expliqué mais la pratique n'est pas simple surtout quand ont est timide !  =D

Je vais persévérer ! Peut être qu'un peu de musique dans les oreilles me permettra de passer outre cette peur :)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Caille le 01 Oct, 2018, 08:37:01 am
Dernière chose : fais des milliards de photos, c’est un passage obligé. Et ne te décourage jamais.
Effectivement ça fait peur. ;)

Je vais mettre en pratique tes dires.
Attention quand même, il te faudra plus de 63 ans à raison d'une photo par seconde 24 heures sur 24, pour seulement deux milliards de photos. :lol: :lol: :lol:
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Jean-Christophe le 01 Oct, 2018, 09:04:25 am
Je me goinfre de vidéo et d'article depuis vendredi pour comprendre et apprendre la photographie de rue. Tout est bien expliqué mais la pratique n'est pas simple surtout quand ont est timide !
Tu veux faire des photos de rue ?
Ferme ton ordinateur et va dans la rue.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: adupuis le 01 Oct, 2018, 09:27:30 am
Evitez la photo de rue en Allemagne avant d'avoir pris connaissance de leur réglementation stricte.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Caille le 01 Oct, 2018, 09:33:17 am
Évitez la photo de rue en Allemagne avant d'avoir pris connaissance de leur réglementation stricte.
Ce n'est plus la Street Photography, mais de la stricte photographie. ;)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Gaumais le 01 Oct, 2018, 15:58:34 pm
Bonjour DuncanL

Pour la photo de rue perso j’utilise un viseur d’angle
C’est moins agressif que la visée directe puisque tu regardes par le dessus  ;)

Attention qu’il en existe deux (un pour œilleton rectangulaire et l’autre pour  œilleton rond )

Bonne après-midi à toi amicalement
Michel
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: lebretla le 01 Oct, 2018, 16:06:38 pm
confronté aux mêmes peurs/démons que toi, j'ai trouvé une petite alternative pour faire de la "photo de rue" dans des pays comme le Sénégal ou le Maroc en discrétion relative.
J'ai l'appareil photo avec un grand angle en bandoulière et télécommande filaire qui va dans la poche. Une main croisée sur l'appareil pour le stabiliser, l'autre dans la poche pour déclencher et ça reste relativement discret.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 01 Oct, 2018, 16:30:31 pm
confronté aux mêmes peurs/démons que toi, j'ai trouvé une petite alternative pour faire de la "photo de rue" dans des pays comme le Sénégal ou le Maroc en discrétion relative.
J'ai l'appareil photo avec un grand angle en bandoulière et télécommande filaire qui va dans la poche. Une main croisée sur l'appareil pour le stabiliser, l'autre dans la poche pour déclencher et ça reste relativement discret.

C'est une bonne solution mais je t'avoue que je préfère travailler ma confiance en moi en ramenant l'optique à l'oeil et d'être dans ce cas très à l'aise dans la photographie de rue. C'est beaucoup de travail de sois même, mais je pense que le résultat final vaut le coup  :)

En tout cas la phrase de Jean-Christophe sera pour moi une citation qui restera ancré dans ma tête.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: philho le 05 Oct, 2018, 22:35:54 pm
Bonjour, une autre alternative, si malgré tout la timidité perdure, est l'utilisation d'un hybride ou même d'un compact (Raw, 24 millions de pixels, mode manuel, qualité d'image, les plus récents n'ont plus grand chose à envier à un gros réflex) : pas de bruit d'obturateur, très discret, et les gens ne vous prennent surtout pas pour un photographe avec un truc si peu crédible !
Mais sinon je suis du même avis que ce qui a déjà été dit : il faut aller dans la rue et photographier, ce n'est que le premier pas qui coûte ;)
 
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Jean-Christophe le 06 Oct, 2018, 11:43:07 am
Seconde phrase à méditer ... :)

Ne vous retranchez pas derrière le matériel pour trouver des solutions. Trouvez-les en vous.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 06 Oct, 2018, 11:46:32 am
Aujourd'hui le temps est idéal pour de la photo de rue ! Je vais mettre en œuvre tout vos dires  :)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: lebretla le 06 Oct, 2018, 15:57:00 pm
Seconde phrase à méditer ... :)

Ne vous retranchez pas derrière le matériel pour trouver des solutions. Trouvez-les en vous.
Tu devrais postuler pour faire une série "Les shadoks font de la photo" ;-)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: philho le 07 Oct, 2018, 09:13:56 am
forum très lent ce matin  :hue:

Pour illustrer tout ce qui a été dit :
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Gaumais le 07 Oct, 2018, 09:40:03 am
forum très lent ce matin  :hue:

Exact philho plus que trèsss lent  :lol:

Bon dimanche à toutes et tous amicalement
Michel
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 07 Oct, 2018, 10:25:21 am
Bonjour les amis,

Je reviens d'une grosse journée street photo. J'ai mis en oeuvre vos dires, vos conseils et j'en suis plus que content.
Cela m'a vraiment beaucoup aidé au point qu'une partie de ma peur c'est totalement effacé.

Des photos valent plus que des mots...
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: philho le 07 Oct, 2018, 13:41:33 pm
Hello, ben voilà  :)
Tu peux davantage te rapprocher sur la moto et les tags, l'image aurait été plus intéressante sans l'arrière plan, et, globalement, ça me parait un peu sous-exposé, mais tu es sur la bonne rue... euh, route  ;)
Et, je viens juste de voir en lisant l'affiche : il y avait sûrement quelque chose à faire avec la "proposition de réactivation paysagère", et le papy sur le banc, un peu songeur, en ne cadrant qu'eux (le genre d'idée de mise en scène qui vient avec la pratique !).
Bonnes balades !
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 07 Oct, 2018, 18:19:23 pm
Hello, ben voilà  :)
Tu peux davantage te rapprocher sur la moto et les tags, l'image aurait été plus intéressante sans l'arrière plan, et, globalement, ça me parait un peu sous-exposé, mais tu es sur la bonne rue... euh, route  ;)
Et, je viens juste de voir en lisant l'affiche : il y avait sûrement quelque chose à faire avec la "proposition de réactivation paysagère", et le papy sur le banc, un peu songeur, en ne cadrant qu'eux (le genre d'idée de mise en scène qui vient avec la pratique !).
Bonnes balades !

Merci !  ;D
J'ai recadré la photo du jeune sur la moto pour ne voir que les tag et tu a raison c'est mieux !
Pour le papy je vais voir ce que je peux faire  :)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: piopiotte le 09 Oct, 2018, 10:44:35 am
Petite question peut-être HS mais, dans le cas d'une photo de rue où la personne est clairement identifiable, est-ce qu'une autorisation d'utilisation de l'image de cette personne est nécessaire ? (pas pour de la pub mais pour un affichage sur le web par exemple ?)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 09 Oct, 2018, 10:49:38 am
Petite question peut-être HS mais, dans le cas d'une photo de rue où la personne est clairement identifiable, est-ce qu'une autorisation d'utilisation de l'image de cette personne est nécessaire ? (pas pour de la pub mais pour un affichage sur le web par exemple ?)

Si je ne dis pas de bêtises à partir du moment où la personne n'est pas dans une posture compromettante au point de la dénigrer et à partir du moment ou ont ne tire pas bénéfice de la photo je pense que le droit à l'image ne s'applique pas (pour un lieu dit publique) sauf si la personne demande la suppression de celle-ci. Après je peux me tromper
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Jean-Christophe le 09 Oct, 2018, 12:23:58 pm
forum très lent ce matin  :hue:
80.000 personnes ont reçu un mail avec les liens vers les photos du concours ... excusez-les de regarder
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: philho le 09 Oct, 2018, 17:50:37 pm
Bonjour Jean-Christophe, juste une constatation me concernant, hein, et c'était aussi une question, histoire de voir si j'étais le seul concerné :)
(je n'ai personnellement pas reçu de mail, et mon message a été posté le 7 au matin, les résultats sont arrivés le 8 le soir, je ne pouvais pas savoir, pour les 80 000 autres !)
Bien cordialement, philho
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Nonos88 le 10 Oct, 2018, 15:19:08 pm
D'ailleurs pour la photo de rue, ça ne pose pas de problème de prendre des photos d'inconnus pour ensuite les mettre sur internet ?
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: DuncanLPP le 10 Oct, 2018, 15:24:06 pm
D'ailleurs pour la photo de rue, ça ne pose pas de problème de prendre des photos d'inconnus pour ensuite les mettre sur internet ?

J'ai répondu un peu plus haut
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Nonos88 le 10 Oct, 2018, 16:11:20 pm
Bien vu !
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: TPshow le 02 Nov, 2018, 08:52:10 am
Très bon topic, je me suis tout à fait retrouvé dans les peurs de DuncanLPP.

C'est marrant, quand je suis en vacances à l'étranger, je sors facilement l'appareil même en ville, alors que quand je veux faire des photos de ma ville ou d'une ville dans laquelle je ne me promène pas en tant que "touriste" je bloque ... Très psychologique tout ça ...
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Gaumais le 02 Nov, 2018, 08:57:08 am
Une p'tite sieste  ;)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Poivfm le 07 Nov, 2018, 08:14:00 am
Très intéressant sujet qui concerne je pense tout le monde en commençant la photo de rue.

Citer
D'ailleurs pour la photo de rue, ça ne pose pas de problème de prendre des photos d'inconnus pour ensuite les mettre sur internet ?

Tant que la photo n'est pas préjudiciable généralement non, le bon sens suffit.

Le conseil de Jean-Christophe de ne pas regarder les gens fonctionne très bien. Et son autre conseil d'en prendre des milliards également.

Si ça peut te rassurer, ou en rassurer d'autres, j'ai commencé une série de portraits de rue, et à plus de 5000 photos prises, pour 1000 correctes et peut être cinq ou dix "bonnes", je n'ai (presque) jamais eu une remarque ou même une question. Et pourtant je suis à un mètre des gens et de face. La seule fois c'était un type fou, mais je ne pouvais pas le deviner à sa tête, il a vraiment pété un plomb, mais vu ce qu'il m'a dit je pense que lui brandir une carotte ou un frigidaire aurait eu le même effet que l'appareil. Quand tu te rends compte que même quand il fait noir au flash les gens ne disent rien, ça te retire une certaine appréhension.

Après, il ne faut pas "rentrer dedans" pour autant. J'ai commencé à 2 mètres en ne regardant pas les gens, je me suis rapproché petit à petit, peut être 20cm par mois jusqu'à être trop près (50cm c'est généralement le maximum dans une foule dense). Maintenant j'ai ma technique qui marche très bien, et de moins en moins de déchets dus à la prise de vue en elle-même.

JC a raison, c'est pas en regardant l'ordinateur que tu avanceras le mieux, c'est en sortant et en définissant ce qu'il te plaît et en trouvant un projet qui tient la route et ça, c'est vraiment pas le plus simple.

Edit : petite planche pas très nette, c'est dû à la compression désolé  :)
 
Edit II : commencer à réfléchir en séries m'a fait le plus progresser, c'est le meilleur conseil que l'on m'ait donné !

Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Caille le 07 Nov, 2018, 09:04:09 am
Si je ne dis pas de bêtises à partir du moment où la personne n'est pas dans une posture compromettante au point de la dénigrer et à partir du moment ou ont ne tire pas bénéfice de la photo je pense que le droit à l'image ne s'applique pas (pour un lieu dit publique) sauf si la personne demande la suppression de celle-ci. Après je peux me tromper
 
J'ai répondu un peu plus haut
Bonjour,

Tu n'es quand même pas si sûr. ::)

J'avais lu il y très longtemps que si une personne était isolée sur la photo ou dans un tout petit groupe qu'il était impératif de lui demander l'autorisation de publication, mais comme c'était avant la naissance du Web, je pense que ça a du évoluer depuis. ;D

Mon avis personnel, c'est qu'il faut demander l'autorisation, ce qui enlève beaucoup de spontanéité à l'exercice. ::)

Cordialement.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Jean-Christophe le 07 Nov, 2018, 09:55:31 am
Mon avis personnel, c'est qu'il faut demander l'autorisation, ce qui enlève beaucoup de spontanéité à l'exercice. ::)
C'est quoi le risque ?
Que la personne t'interpelle et te demande d'effacer la photo ?
Tu le fais, et puis voilà.

Je ne demande jamais d'autorisation. Quel photographe un tant soi peu connu le fait ? Aucun.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Caille le 07 Nov, 2018, 10:02:55 am
C'est quoi le risque ?
Que la personne t'interpelle et te demande d'effacer la photo ?
Tu le fais, et puis voilà.
Si la personne ne remarque pas que je fais la photo, elle ne me demande donc pas de la supprimer.
Si ensuite elle la trouve sur internet, n'a-t-elle pas le droit de déposer plainte ?
Je ne demande pas ce que tout le monde fait, mais ce que dit la loi ?
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: philho le 07 Nov, 2018, 10:03:44 am
Bonjour, quelques pistes ici, pour montrer que, comme pour tout ce qui concerne le droit et la justice, le cas par cas est souvent de mise (et que le droit de publier, à priori, une photo de rue ne dégage pas nécessairement son auteur de toute responsabilité si quelqu'un qui en aurait subi un quelconque préjudice se retourne vers lui ensuite)...
http://objectif-photographe.fr/droit-a-l-image-street-photography/
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Poivfm le 07 Nov, 2018, 18:08:28 pm
Ce qu'il faut retenir, somme toute, c'est qu'avec un minimum de bons sens les risques légaux sont vraiment minimes, puisque si la personne déposait plainte, il faudrait qu'il y ait un motif réel et un préjudice prouvable, que le procureur estime qu'il y ait matière à poursuivre et à ne pas classer sans suite (et vous savez comme moi que les tribunaux sont un peu surchargés). Mais pour cela, il faudrait surtout que la personne voit la photo, et rien que sur Instagram, qui est le réseau social où la personne aurait le plus de chance de se voir, il y a 95 millions de photos postées par jour.

Croyez moi qu'on me pose régulièrement la question, mais je n'ai aucun problème avec ça; les sujets photographiés non plus dirait-on, car s'ils me voient le faire, ils ne me le reprochent pas.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: philho le 07 Nov, 2018, 18:21:40 pm
bien d'accord, en tout cas, me concernant, je n'ai aucune angoisse en publiant une photo ;)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Mitchum le 21 Nov, 2018, 16:32:17 pm
Salut,

Il ne faut pas se gêner, mais je comprends ta position.
Voici comme je procède :

1. tu joues le touriste ou le journaliste avec un reflex c'est plus crédible qu'un smartphone, après tout dépends les villes et situations)
    (tu as ton appareil en bandoulière, tu shootes à l'improviste sans regarder le viseur ou tu vises en bas, tu shootes et puis tu diriges en haut du bâtiment, immeuble, etc...)

2. tu photographies les gens de dos :D

et 3. plus contraignant, mais très sympa pour connaitre des gens. Tu fais l'image, et tu vas vers la personne pour lui montrer la photo et tu lui demandes son mail pour lui envoyer et il ne faut pas oublier de lui préciser l'usage que tu vas faire des images

Après tu peux flouter habilement les visages si publication

Voilà pour mes 3bis conseils de bases pour moi

Meilleures salutations.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: chrisomac le 15 Déc, 2018, 05:21:15 am
Dans la rue il y a de tout, des gens qui ne sont pas en règle avec la police, des gens malades psychologiquement,des gens qui ne sont pas avec leur vrai femme,c'est fini de prendre en photo une cour d'école sans passer pour être un pédophile, je plaisante et la liste est longue. C Bresson je crois avoir lu était heureux qu'on le prenne pour un vieux monsieur avec son Leica,appareil d'un autre âge et non pas un réflexe qui ressemble à une arme, W Klein lui par contre s'immergeait au milieu de groupes humains et mitraillait au GA dans tout les sens.Les temps ont changé.
Alors on peut faire comme Doisneau,tricher, payer des amis pour simuler deux amoureux s'embrassant devant l'hôtel de ville de Paris, plus simplement on peut, photographier de loin et de haut avec un télé de 200mm, ou prendre un Ricoh GR discret et immédiatement actif réglé sur l'hyperfocale, ou photographier les gens de dos,ou prendre au très GA des gens qui se croient hors champs,ou photographier en terres amicales, groupes sportifs, amis mariage, pour lesquels vous n'êtes pas un étranger car ce que n"aime pas les gens c'est les voleurs de photos, mais si vous demandez la permission vous n'en ferez pas beaucoup.Bon courage et prudence.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Caille le 15 Déc, 2018, 08:46:25 am
Alors on peut faire comme Doisneau, tricher, payer des amis pour simuler deux amoureux s'embrassant devant l'hôtel de ville de Paris

Citation de: https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Baiser_de_l%27h%C3%B4tel_de_ville
Il s'agit d'une scène jouée par des étudiants en théâtre, Françoise Delbart (née Bornet) et son petit ami Jacques Carteaud, réalisée dans le cadre d'un travail de l'auteur pour le magazine Life, alors élèves au Cours Simon. Robert Doisneau les avait rencontrés dans un café parisien et, les ayant vu s'embrasser, leur avait proposé une séance de prise de vue en pleine rue, moyennant une rétribution de 500 FF. L'identité des deux protagonistes fut longtemps inconnue, y compris de l'auteur lui-même.
Si j'ai bien compris, il les avait vu s'embrassé avant, il a donc créé cette mise en scène, est-ce pour autant tricher ?

Citation de: https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Baiser_de_l%27h%C3%B4tel_de_ville
Ce cliché a été au cœur de nombreux contentieux, dont un procès retentissant du vivant de Robert Doisneau. En 1992, le couple Lavergne revendique être les amants de l’hôtel de ville, et réclament 500 000 FF au photographe pour violation de sa vie privée. Ce procès fait resurgir Françoise Bornet qui se fait connaître de Robert Doisneau et fournit, pour prouver qu'elle est bien l'un des protagonistes, un cliché original, numéroté et estampillé que le photographe avait donné aux amants après la séance photo. Françoise Bornet fait, elle aussi, un procès et réclame 100 000 FF de rémunération complémentaire, ainsi qu'un pourcentage sur les bénéfices commerciaux. Depuis la prise du cliché, les amants se sont séparés. Jacques Carteaud refuse quant à lui de se joindre à la démarche, refusant de « transformer cette histoire photographique en histoire de fric »
Rien n'arrête certains, lorsqu'il est possible de se faire du fric à bon compte.

Citation de: https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Baiser_de_l%27h%C3%B4tel_de_ville
Françoise Bornet a mis en vente son cliché original, le 25 avril 2005. Mis à prix à 10 000 € chez Artcurial à Paris, il sera adjugé 185 000 € en présence de sa propriétaire
Tout est bien qui fini bien. ;)
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: chrisomac le 15 Déc, 2018, 10:32:51 am
Doisneau, le baiser,pour moi c'est tricher,c'est mettre en scène, mais il n'y a pas mort d'homme, et puis quand on est aussi célèbre et humaniste que Doisneau on pardonne plus souvent.
 Mais quand des journalistes payent des jeunes des banlieues pour incendier des voitures comme cela c'est déjà produit, et faire le cliché du jour je crois que c'est un peu plus que tricher.
Titre: La photographie de rue me fait peur
Posté par: Caille le 15 Déc, 2018, 15:16:41 pm
Mais quand des journalistes payent des jeunes des banlieues pour incendier des voitures comme cela c'est déjà produit, et faire le cliché du jour je crois que c'est un peu plus que tricher.
Ça ce n'est pas tricher, c'est criminel. >:D

Ah, je viens de comprendre comment les journalistes ont obtenus leurs photos et vidéos ces dernières semaines, suite au mouvement es gilets jaune. :P :P :P