Startup Française, la révolution du capteur incurvé
« Réponse #30 le: 26 janv., 2021, 19:56:23 pm »
Le rendement des obturateurs plan focaux est fonction de la largeur de la fente et de la distance entre l'obturateur et le "capteur" (film ou capteur numérique).

Si le "capteur" n'a qu'un rayon de courbure, il est possible d'avoir une distance constante entre l'obturateur et le "capteur" (pour du film, la courbure se fait toujours dans le sens de défilement du film et le rideau (obligatoirement textile) doit se déplace dans le même sens que le film… c'est pas ce qu'il y a de mieux mais les Nikon F / F2 et F3 qui utilisent des rideaux textiles qui se déplacement horizontalement n'ont pas la réputation d'être des mauvais boitiers).
Avec un capteur courbe tel que celui présenté (avec 2 rayons de courbure), le centre du capteur est plus éloigné de l'obturateur que les bords (et les coins). S'il y a un petit écart d'exposition, il est simple de le corriger par logiciel (intégré au boitier)… mais quand le rendement baisse, il y a d'autres effets (que l'on pourrait assimiler à un "bougé") impossibles à corriger.

A+

Laurent Galmiche

Startup Française, la révolution du capteur incurvé
« Réponse #31 le: 26 janv., 2021, 19:58:32 pm »
Merci pour les explications claires  :)

Startup Française, la révolution du capteur incurvé
« Réponse #32 le: 26 janv., 2021, 20:26:51 pm »
… c'est pas ce qu'il y a de mieux mais les Nikon F / F2 et F3 qui utilisent des rideaux textiles qui se déplacement horizontalement n'ont pas la réputation d'être des mauvais boitiers)...

Les rideaux de ces modèles, ainsi que ceux d'autres Nikon sont en titane et non textiles.
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

Startup Française, la révolution du capteur incurvé
« Réponse #33 le: 27 janv., 2021, 08:51:14 am »
La transformation de l'image courbe (cylindrique ou sphérique ?) recueilli par le capteur en image plane générée par écran ou imprimante, c'est aussi des math.
Alors quelle fonction de transformation applique-t-on ?
Il me semble que c'est ça le plus gros casse-tête car comme il faut faire une projection du capteur sur une surface plane composée de pixels carrés il y a forcément d'importantes distorsions dans les coins, sauf à générer 4 fois plus de pixels sur la surface réceptrice que sur le capteur lui-même, ce qui induit d'autres artefacts.

Il est néanmoins certain que tous ces problèmes sont déjà pris en compte, même si on n'a pas encore vu ce que ça donne.

Si cela permettait à Sony de commercialiser un compact 24*36 équipé d'un 35mm f/1,4 pour un prix raisonnable de 1500€ (le prix du 35mm f/1,4 monture E que vient d'annoncer Sigma), ce serait vraiment quelque chose de très intéressant, mais si c'est un compact à 3000 ou 4000€, bof...

Startup Française, la révolution du capteur incurvé
« Réponse #34 le: 27 janv., 2021, 16:32:26 pm »
Les rideaux de ces modèles, ainsi que ceux d'autres Nikon sont en titane et non textiles.

On devrait toujours vérifier avant d'écrire… L'aspect de l'obturateur du Nikon F3HP que j'ai utilisé pendant plus de 10 ans (et la mémoire que j'avais de celui du F2 utilisé quelques fois il y a bien longtemps) est donc trompeur (je n'ai jamais eu l'occasion d'utiliser le F).

Au début de sa carrière, l'obturateur du F3 faisait partie des reproches que lui faisaient les professionnels : trop fragile, pas aussi bon que celui du F2 et défilement horizontal… La technologie de l'époque ne permettait pas de placer un obturateur à déplacement vertical et un viseur interchangeable (ce qui a été fait sur le F4).

A+

Laurent Galmiche

Startup Française, la révolution du capteur incurvé
« Réponse #35 le: 28 janv., 2021, 09:46:43 am »
... Au début de sa carrière, l'obturateur du F3 faisait partie des reproches que lui faisaient les professionnels : trop fragile, pas aussi bon que celui du F2 et défilement horizontal…

Ce n'est pas la fragilité ou non, les reproches étaient de deux ordres: obturateur électronique inopérant sans piles,
à l'inverse des obtus mécaniques des F & F2, et vitesse synchro flash trop basse.
« Modifié: 28 janv., 2021, 13:06:30 pm par stratojs »
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

Startup Française, la révolution du capteur incurvé
« Réponse #36 le: 28 janv., 2021, 10:10:12 am »
Pour les anglophiles, il y a les Ken et Barbie de la geekologie qui en parle mais pour valoriser Sony.
Pas de mention sur la statup française qui a réussie à industrialiser la fabrication de ce capteur.