Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #30 le: 08 Oct, 2017, 19:26:31 pm »
Mais justement, c'est LE point fort de mon mode opératoire, celui de libérer au maximum la créativité.


1) j'ouvre le diaphragme à ma guise (comment faire mieux ?)
2) Je choisis la vitesse à ma guise (comment faire mieux ?)
3) L'APN ajuste les ISO et réduit le temps de pose dans l'unique cas d'une surexpo à ISO100 (comment faire mieux ?)
4) Si je besoin je compense

1) ok
2) ok
3) En choisissant soi-même
4) sans besoin de compenser si l'habitude est assez grande pour évaluer à peu près le résultat

Si je fais du paysage, je ne vais pas me planter au point de sélectionner 1/50e là où le boîtier choisirait 1/400 !  sauf si j'ai besoin de cet effet de surexposition ( si on parle de créativité, oui ça arrive ).

Et si je ne veux pas changer les iso, je ne les change pas, en connaissance de cause.
La liberté de créer est aussi celle de rechercher un effet qui n'est pas celui voulu par le boîtier ( traduire la mesure d'exposition par un gris moyen ).

Ça me chiffonne que tu n'aies pas répondu à ma question  ;)
( sur les dogmes en argentique et les problèmes résultants )
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)


Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #31 le: 08 Oct, 2017, 20:31:11 pm »
1) ok
2) ok
3) En choisissant soi-même
4) sans besoin de compenser si l'habitude est assez grande pour évaluer à peu près le résultat

Si je fais du paysage, je ne vais pas me planter au point de sélectionner 1/50e là où le boîtier choisirait 1/400 !  sauf si j'ai besoin de cet effet de surexposition ( si on parle de créativité, oui ça arrive ).

Tu n'as pas compris la simplicité du mode opératoire, et tu compliques inutilement la démarche

3) En choisissant soi-même ==>
Aucune raison, car si tu as l'ouverture et le temps d'obturation, il ne reste qu'une valeur ISO possible pour une expo donnée

Si je fais du paysage, je ne vais pas me planter au point de sélectionner 1/50e là où le boîtier choisirait 1/400 !
C'est justement l'un des points fort du mode opératoire en question, car la bascule de 1/50 à 1/400 se fera automatiquement sans besoin d'intervenir.

Concernant les dogmes de l'argentique, c'est ceux liés au fait que le capteur (réglage de la sensibilité) soit un motif de réflexion prépondérant (héritage du film argentique).

Sachant que sur un capteur numérique, plus la sensibilité est basse est mieux c'est (sans avoir besoin de démonter le capteur ^^), pas besoin de prendre en compte ce facteur vu qu'on sait d'avance vers quelle valeur il doit tendre.
Il faut laisser libre cours à sa créativité et laisser l'iso s'adapter selon, via le seuil de vitesse nécessaire pour figer.

Penser à la sensibilité, c'est rajouter un paramètre de réflexion pour rien.

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #32 le: 08 Oct, 2017, 20:56:08 pm »
Alors attention pour moi la créativité n'a rien  voir avec le triangle d'exposition. Le triangle d'exposition c'est "juste" une exposition pour que l'image soit "techniquement" bonne. Sachant que par rapport au boitier une bonne exposition n'est pas forcement une exposition au centre du triangle.

Les automatismes ne sont pas sources de créativité... Par contre maîtriser les automatismes donc s'avoir s'en affranchir permet de alors de ce concentrer sur sa créativité. Donc je vais me répéter... mais ton problème n'est peut-être pas technique, mais un manque de créativité personnel. Rien de méchant dans mes propos cela peut arriver à tout le monde d'être parfois en manque de créativité, d'inspiration. Pour moi tant que tu passera pas outre ses problèmes que tu rencontres et qui n'en sont pas réellement ta créativité sera peut-être bridée, et je peux comprendre que cela soit frustrant.     

Et pour conclure car je crois que j'ai tout dis, plus tu abordes des points et plus je me dis que tout cela devient de moins en moins clair...

En deux mots: Tu rencontres un problème technique qui pour moi n'est en aucun rapport avec la "créativité et l'inspiration" Des problèmes techniques à la prise de vue tous les photographes en rencontrent à la prise de vue. Et ce n'est pas les automatismes qui vont les résoudre mais le photographe en se posant les bonnes questions et en utilisant les bons paramètres.  Une fois cela fait libre au photographe de s'exprimé et de laisser parler alors sa créativité.   

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #33 le: 08 Oct, 2017, 22:09:01 pm »
Pierre a répondu avant moi et j'aurais dit pratiquement la même chose.

Et peut-être que ta démonstration ne concerne que ceux qui utilisent les iso automatiques, dont je ne suis pas  ;)
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #34 le: 08 Oct, 2017, 22:10:33 pm »
Les automatismes ne sont pas sources de créativité... Par contre maîtriser les automatismes donc s'avoir s'en affranchir permet de alors de ce concentrer sur sa créativité.

C'est exactement ça, et c'est ce à quoi répond ma méthode, l'affranchissement total des automatismes contraints pour laisser place à la créativité  :)

Pour cela que mon mode préféré est le mode "M" + iso-auto ou l'appareil devient comme un prolongement naturel de l'esprit créatif.
Reste que je dois repasser en mode "A+ iso-auto" une fois l'appareil arrivé à iso natif, rien de bien méchant, mais le méthode en question ferait le basculement de manière automatique.

En fait, tu as tout compris dans le fond, c'est juste la forme que tu n'as pas bien saisi (certainement ma faute même si j'essaie de vulgariser au mieux)

Si un jour la méthode en question est disponible sur les APN (il faut savoir rêver  ;D ), votre propre expérience du terrain confirmerait tout ce que je n'arrive pas à vous partager. Je ne manquerai pas de revenir vers vous si un jour cela arrive.

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #35 le: 08 Oct, 2017, 22:27:32 pm »
Reste que je dois repasser en mode "A+ iso-auto" une fois l'appareil arrivé à iso natif, rien de bien méchant,

Alors là je ne vois pas en quoi le fat d'être à 100 iso implique que tu dois passer en mode A au lieu du mode M... ????  :hue: :hue: :hue: :hue:

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #36 le: 08 Oct, 2017, 22:37:35 pm »
Alors là je ne vois pas en quoi le fat d'être à 100 iso implique que tu dois passer en mode A au lieu du mode M... ????  :hue: :hue: :hue: :hue:

Parce que une fois à ISO100 en mode "M+iso-auto", si mon temps d'expo choisi est trop long, l'APN va surexposer !!!

Sachant que j'ai choisi librement mon ouverture et mon éventuel compensation d'expo, le seul et unique paramètre qui reste pour solutionner cette surexpo est de réduire le temps de pose, je connais donc d'avance l'unique solution au problème, donc aucune raison qu'il ne soit pas automatisé, car aucun choix ne s'offre à moi.

Tous les modes actuels incluent dans certains contextes le choix manuel d'une solution dont le problème en amont n'offre qu'une unique solution possible (un non-sens), c'est là ou se joue le point clé de ma méthode.

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #37 le: 08 Oct, 2017, 22:43:23 pm »
Ben en mode A ou M  pour moi c'est pareil trois solutions dans ton cas, voir 4, 5...

1) fermer le diaph
2) réduire la vitesse
3) baisser la sensibilité (Lo-iso)
4) jouer avec le correcteur d'exposition
5) mettre un filtre gris neutre sur l'objectif.

Mais dans tous les cas on peut le faire en mode A ou en M c'est PAREIL

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #38 le: 08 Oct, 2017, 23:14:26 pm »
Ce n'est pas du tout pareil justement, car les facteurs contraignants automatisées ne sont pas les mêmes

Par "contraignants", j’entends par là les facteurs dont la solution est unique et dont l'automatisation n'impacte en aucun cas la créativité

je crois que j'ai tout dis, plus tu abordes des points et plus je me dis que tout cela devient de moins en moins clair...

Je vais résumer ma méthode qui ne peut être plus limpide.

1) Je choisis l'ouverture (molette a)
2) Je choisis la vitesse mini permettant de figer la scène (molette b)

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ces 2 seules molettes couplées à l'iso-auto permettent d'optimiser à coup sûr l'exposition dans tous les scénarios et laisse donc la plus grande part possible à la créativité et à la réactivité.

Vous cherchez anguilles sous roche en ne faisant pas confiance à cette méthode, je dois donc ensuite user d’explications alambiquées pour tenter de la défendre, mais elle se résume pour l'utilisateur en ces 2 simples lignes.

- J'ouvre à ma guise
- J'opte pour une vitesse qui assure de figer l'instant


Je peux comprendre que ces 2 simples lignes laissent perplexe et ne donnent pas confiance, mais justement pour des personnes comme vous qui mettez en avant la créativité et la liberté d'action, ces 2 simples lignes défendent ce point de vue à sa plus noble valeur.
La photographie c'est avant tout la liberté d'action, quoi de mieux que d'avoir un appareil dans le prolongement de son esprit créatif ou les contraintes purement techniques sont réduites au maximum.


J’espère vraiment qu'un jour ce mode sera dispo sur certains reflex, vous en seriez les premiers ravis j'en suis sûr, car votre approche de la photographie est celle que je partage  :)

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #39 le: 09 Oct, 2017, 00:17:17 am »
Voici ma méthode :

En mode M :
1) J'évalue la luminosité de l'endroit pour préparer le réglage des iso
2) Je choisis l'ouverture si c'est important de décider d'abord ce paramètre, sinon, c'est réglage de la vitesse.
3) Puis choix de la vitesse, ou de l'ouverture.


C'est tout !
Et ce ne sont pas des contraintes techniques ( hormis les limites du matériel ), mais des choix.
Jamais enquiquinée par des préréglages à modifier.
C'est la même liberté de choix qu'en argentique, avec une en plus : le choix de la sensibilité pour chaque prise de vue.

Attention : le boîtier calcule une valeur d'expo ( matricielle, spot ou pondérée ), pour un gris moyen !!
Ton postulat part du principe que cette mesure est celle souhaitée et qu'il y a donc une solution unique....
Devant un paysage, je peux choisir d'exposer pour toute la scène, ou pour l'arbre remarquable en avant-plan, ou pour le ciel, etc.... Et je peux décider que cette mesure me donne un gris foncé ou un presque blanc au lieu d'un gris moyen.

Il n'y a pas de solution unique, et bizarrement, c'est cet aspect des choses que tu n'intègres pas dans ton raisonnement... ::)
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

Mode de prise de vue (triangle d'expo)
« Réponse #40 le: 09 Oct, 2017, 00:49:59 am »
Ton postulat part du principe que cette mesure est celle souhaitée et qu'il y a donc une solution unique....
Devant un paysage, je peux choisir d'exposer pour toute la scène, ou pour l'arbre remarquable en avant-plan, ou pour le ciel, etc.... Et je peux décider que cette mesure me donne un gris foncé ou un presque blanc au lieu d'un gris moyen.

Mais c'est justement encore une fois un point fort de ma méthode, celle de libérer les contraintes au maximum pour offrir le potentiel de jouer librement sur l'exposition via des corrections en temps réel.
Moi même, je ne me contente pas toujours de l'exposition matricielle de base, c'est un paramètre clé qui doit absolument être modulable librement par l'utilisateur.

On va arrêter le débat ici, les désaccords resteront formels pour ma part car fondamentalement je suis en accord avec votre approche photographique, et c'est bien ce qui compte.
Je reviendrais sur le sujet uniquement dans l'éventualité d'un APN qui intégrerait enfin ce mode de prise de vue, car la théorie trouve sa valeur en se jugeant sur le terrain.

Quoiqu'il en soit, les APN actuels possèdent tout ce qu'il faut pour exprimer nos émotions, et c'est pas un petit mode de plus ou de moins qui révolutionnera les choses.
Sur ce, je vous souhaite une bonne continuation dans vos sorties photographiques, et surtout plein d'émotions positives et d'instants magiques et uniques  :)