Publicité

Cellule de détection de foudre
« Réponse #15 le: 22 févr., 2021, 23:15:14 pm »
Hello!
Je me présente, Stéphane Pereira, je suis chasseur d'orages depuis 2009 et je pense pouvoir répondre à vos questions.
En ce qui concerne les détecteur de foudre, j'en ai testé pas mal mais ceux qui sortent vraiment du lot reste les modèles du fabricant Nebuleo. (Ce n'était pas ce nom pour les modèles antérieur) et pour l'autre fabricant, c'est les modèles Lightning sensor de radio CB-service (radio ham electronic) ou communément appelé "Cellule de Walt" pour les connaisseur. (Walt étant le créateur de cette cellule très performante.)

Ça c'est pour les présentation, mais sur le terrain, celle qui se démarque le mieux c'est vraiment la Lightning sensor V4. Je précise vraiment que c'est le modèle V4 qui ne déçoit vraiment pas.  ;C
J'ai fais des tests avec plusieurs boitiers et plusieurs modèles de détecteurs sur le même orage. La lightning sensor voit tout et elle se déclenche sur des impacts que vous n'aurez pas forcement vue. Il est d'ailleurs important de ne jamais effacer vos photos car cette cellule détecte tellement bien, que même un impact super fin peut être sur votre photo mais vous ne le verrez pas sur votre écran de boitier.

Pourquoi j'ai choisi au final la cellule de Walt face à toutes les cellules que j'ai testé, y compris la pluto trigger?  :o
Tout simplement pour sa vitesse de détection mais surtout parce qu'elle est équipé d'un potentiomètre qui vous permet de régler l'intensité de détection en rapport à la lumière ambiante.

Pourquoi c'est si important?
Parce que lorsque vous vous trouvez sous une supercellule américaine qui flash bien plus qu'un stroboscope de boite de nuit, cela peut éviter a votre boitier de s'enflammer, de remplir votre carte SD en 5minutes et de n'avoir que les plus gros et plus beaux impacts de foudre.

Le plus gros défaut de ce système de détection?

- Son prix et le fait que ce soit une pile carré de 9v qui peut se décharger facilement si la cellule s'allume toute seule dans votre sac. Une pile de secours n'est pas de refus, voir obligatoire.
- Sa grosseur qui fait que lorsque nous voulons cadrer avec l’œilleton, votre front touche la cellule est c'est plutôt désagréable pour ne pas dire ch****...  :mad:

Parlons quand même des cellules autre que celle de Walt.  :P
Les cellules LPTm avait plutôt bonne réputation au début mais à partir du moment où la gamme est passée en "M" comme mini, c'est devenu une catastrophe (ce n’est pas non plus la mort en soi). J'ai profité et j'ai toujours la meilleure cellule de ce fabricant qui est la LPT2. Elle n'est pas en mode mini mais elle tient bien la route et face a à la cellule de déclenchement de Walt, elle se défend pas mal. Exemple, en Italie, j'avais mis cette cellule sur le D750 et l'autre sur le D850. Et bien c'était kif kif. La LPT2 m'a permis d'avoir des impacts de foudre que je n'ai pas eu avec le D850 et une cellule de Walt V3 (Je ne parle pas de la V4).
Donc malgré le fait qu'elle soit ancienne, elle reste très performante face à celles de Walt mais c'est un vieux modèle.

En ce qui concerne les modèles plus récent, j'ai testé une des versions "m" mais je ne sait plus quel modèle. J'en garde un mauvais souvenir et celle-ci était d'ailleurs remplie de bugs. Assez de bugs pour que je préfère reprendre ma LPT2. Cette cellule avait fait grand bruit car il fallait faire pas mal de mise à jour. Depuis le problème a été résolu je pense mais d'autres modèles sont vite arrivés pour la remplacer.

Le point positif des modèles LPT?
- Leur batterie qui durent vraiment très longtemps, une seule charge peut tenir 1 ou  2 saison. Tout dépendra de l'activité de la saison. L'an dernier par exemple, c'était moisi pour les chasseurs qui n'ont pas autant bougé que moi.
- Leur côté compact qui ne gène pas lors de la prise de vue.
-Leur prix, bien que cela ait augmenté.
-La possibilité de faire des mise à jour
-Le bluetooth ( Pour ce point, personnellement, c'est gadget mais certain pourraient adorer car cela peut être piloté depuis son téléphone. Or, utiliser un appareil Bluetooth pour chasser des orages pendant des heures peut vider la batterie de votre détecteur et de votre téléphone! Sachant qu'en plus votre téléphone sert à observer les radars pour suivre l'évolution d'un orage, il est inutile de vous dire que ça devient vite moisi de changer en permanence d'écran. Surtout qu'en chasse, il faut être réactif et bouger si la situation change devant nous. EN gros, si vous faites "joujoue" avec votre gadget bluetooth, que l'orage part à l'ouest de votre position, vous ne le verrez pas, vous raterez l'orage et vos photos. Ça reste un conseil de chasseur expérimenté. )

Les points négatifs:
-Leur boutons tactile ne permet pas de régler avec précision. Si vous êtes sous une supercellule quel qu'elle soit, même au minimum votre boitier va se déclencher. Cela m'a fortement pénaliser aux USA et croyez-moi c'est frustrant.
-Les boutons tactile encore, car si vous avez le malheur d'avoir les doigts mouillés ce qui peut arriver souvent en tant que chasseur d'orages, la détection ne se fait pas. Là encore, je précise que je n'ai pas testé la dernière version car je suis pleinement satisfait de la V4 et la LPT2.

En ce qui concerne la pluto, c'est un gadget par excellence!
Il fait parfaitement le détecteur de foudre et ses nombreuses options vous permettrons de faire bien plus que de la foudre. En revanche, il n'a pas une vitesse de détection aussi performante que la V4, son système de détection est différent car il est possible de l'utiliser de nuit. Toutefois, je déconseille fortement l'utilisation d'un détecteur de foudre la nuit car vous allez rater énormément d'impact, le déclenchement sera trop tardif et surtout vous allez supprimer l'ambiance du paysage sous l'orage. Les pubs qui vous montrent qu'on peut prendre la foudre de nuit sont limite mensongères car ça peut fonctionner oui, mais avec une chance de succès moisie.
Ensuite, nous revenons à l'éternelle problème des détecteurs sans potentiomètre manuel, c'est vraiment la base ultime pour ne pas fatiguer votre boitier rapidement, vider la batterie et la SD.


Autres éléments à prendre en compte:

 Avoir des détecteur de foudre performant c'est beau mais le boitier? Et oui, inutile de vous dire que c'est une chose importante à prendre en compte pour un chasseur d'orage sérieux. Le LAG TIME des boitiers n'est pas à négliger. Plus ce Lag time sera faible, plus vous arriverez à chopper de la foudre.
Pour info, avant de me lancer sérieusement dans la photo d'orage, j'étais chez Fuji. J'étais fortement attiré par Canon car je trouvais qu'ils sortaient des couleurs chaude qui rendait le paysage plus beau. Je me suis tourné alors vers le D7000 à l'époque qui avait un lag time très performant. D'ailleurs, tout les boitiers Nikon ont un lag time performant, bien au-dessus de Canon. Cette petite avance n'a pas durée avec l'arrivée des Sony qui sont clairement au-dessus de tout le monde pour de la foudre diurne. Avec l'arrivée de Canon et Nikon dans le monde des hybrides, je guette vraiment les performance de chacun et si rien ne change, il y a de fortes chances que je passe sur un Sony a7R4.

Vous l'aurez compris, moi, les petites guerres "J'ai un canon j'ai la plus grosse", ça n'existe pas chez moi! Je vais là où je peux trouver la performance, la qualité d'image et une bonne prise en main. Ça c'est pour vous expliquer mon point de vue en rapport avec la communauté des photographe et leur guerre puéril.
Si j'en viens à parler de ça, c'est que dans la communauté des chasseurs d'orages, il existe aussi des guerres puérils et si un mec a acheter une Pluto, il vous diras forcement que c'est forcement la Pluto la meilleure des meilleures. Si vous lui demandez pourquoi? Il vous répondra juste parce qu'il là!
Si en plus il est Canon / Sony / autre + Pluto, ce sera forcement son combo le meilleur de la terre of the universe tout ça , tout ça. 

J'espère avoir répondu à vos attentes. En ce qui concerne l'achat d'un détecteur, je ne vous force en rien, chacun doit faire en rapport avec ses attentes. Si vous ne vous lancez pas dans la chasse d'orage pur et que vous voulez faire des photos de ballons qui explosent, timelapse etc, La Puto sera un bon compromis mais attention aux frustrations sous l'orage.  =D


Publicité

*

Hors ligne Oursblanc

Cellule de détection de foudre
« Réponse #16 le: 06 avril, 2021, 19:38:36 pm »
Preneur aussi :)
Et quelqu'un sait confirmer si le Pluto est également capable de servir de télécommande simple (la main dans la poche a cliquer sur un bouton par grand froid :)?
oui, et le Pluto fonctionne plutôt bien. Je m'en sers depuis environ 2 ans pour tout un tas d'applications : déclenchement son, éclair, startrack, simple déclenchement, minuteur... et même pilotage haute fréquence pour des flash déportés. Bref, c'est un outil léger & efficace.
Nikon par passion depuis ... 35 ans

Cellule de détection de foudre
« Réponse #17 le: 06 avril, 2021, 20:27:40 pm »
de nuit comme dans ton cas la cellule de déclenchement présente peu d'intérêt, puisque tu te retrouves en pose lente avec plusieurs impacts pendant la prise de vue (comme c'est le cas sur tes exemples).

il est préférable de déclencher en mode rafale avec une télécommande verrouillée en pose T.

bonne analyse de Stéphane Pereira sur le  matériel
Boitiers Nikon avec les optiques qui vont bien.

*

Hors ligne Oursblanc

Cellule de détection de foudre
« Réponse #18 le: 07 avril, 2021, 11:58:21 am »
Oui et non... il y a une superposition des clichés piloté par le Pluto, comme je le faisais avec l'argentique.

En revanche, la photo suivante est une photo prise à par un D810, à 19h01, ISO 64, f4.5, 1/2s avec un Tamron 24mm sur l'hyperfocale.

Il y a du déchet, je ne le conteste pas !

La réactivité de la cellule va dépendre du type d'orages : éclairs intra nuages, impacts directs, etc ... Je passe donc en général 2-3 mins à calibrer la cellule en fonction de l'activité de la cellule orageuse, et du rendu que je souhaite avoir : éclairs et/ou rétro éclairage des nuages... Cela me satisfait par rapport aux attentes que je peux avoir. C'est une bonne entrée en matière.

Il y a toujours mieux, comme une détection hyper fréquence... qui permet de capter des impacts à 60 km voire plus. A ce stade, je préfère jouer avec poses plus ou moins longues, comme la 2nd photo, d'une cellule à 97km depuis chez moi (D300S, 80-200 f2.8 à f5.6, ISO 200, 5s ).

Ceci étant, je ne suis pas un chasseur d'orages assidu bien qu'étant attiré par ce déchainement d'énergie, ayant eu à affronter plusieurs T4 et un T5... dont je suis heureux d'être sorti entier.  :)
Nikon par passion depuis ... 35 ans

Cellule de détection de foudre
« Réponse #19 le: 13 juil., 2021, 15:13:59 pm »
J'ai une Pluto, pas encore testé avec un orage, rare en Normandie, il est possible de régler la sensibilité à la lumière au lieu d'un potard c'est  par l'ecran du smartphone, une fois réglé on leur éteindre l'application.
Pour les autres fonctions infra rouge efficace sur les chauve souris, hirondelles, pas sur le chouettes (épaisseur du plumage isole de trop?).
Télécommande oui mais portée trop limitée pour des animaux farouche, mieux un déclencheur radio ou alors Pluto avec détection de mouvement par la caméra du smartphone. ( fonctionne bien).
D750, objectifs Nikon 24/120f4; 200/500f5,6; 120/300 f2.8 Luminar

Publicité