Publicité

*

gniak

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« le: 12 déc., 2008, 01:08:12 am »
bonjour,
actuellement possesseur d'un D40X, je vais évoluer vers un D90 en prévision d'un break de 5 ans au canada.

j'ai l'intention de faire beaucoup de photo de la nature mais j'ai un doute.

est ce que le D90 va supporter le froid, l'humidité , même si je vais le protéger au maximum pour éviter qu'il prenne l'eau et la neige, je ne pourrais pas le protéger du froid et de l'humidité.

y a t'il des "trucs" pour éviter ses désagréments ?

sinon vers quelle modèle m'orienter, sachant que j'ai pas un budget illimité (sachant que je veux rester chez nikon évidement)


merci  de vos réponses

Publicité

*

rlep017

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #1 le: 12 déc., 2008, 01:58:21 am »
Je crois que depuis le F3 la température minimum d'utilisation est de 0 degrés C.
A 0 degrés c'est une journée normale au Canada. La différence entre Québec et Montréal est de 5 degrés.
Je pense qu'on peut aller jusqu'à -10, mais j'opterais pour le mode manuel, et l'autofocus aussi.
Garder l'appareil le plus au chaud possible.
Pour les piles alcalines -10 C, rechargeables ordinaires -20 C
Pas sur que l'appareil marchera a -20 C

Mais vous pouvez toujours trainer un F ou un Nikkormat si vous n'avez pas de F2,
la on peut aller jusqu'a -60C plus froid le film devient cassant, le moteur pas une bonne idée.

Attention le plastique devient cassant aux basses températures, le F c'est le meilleur
Ca depends ou vous êtes au Canada.

Ces chiffres pourraient être contestés par certains membres,

merci
Pierre
 

Citation de: gniak
bonjour,
actuellement possesseur d'un D40X, je vais évoluer vers un D90 en prévision d'un break de 5 ans au canada.

j'ai l'intention de faire beaucoup de photo de la nature mais j'ai un doute.

est ce que le D90 va supporter le froid, l'humidité , même si je vais le protéger au maximum pour éviter qu'il prenne l'eau et la neige, je ne pourrais pas le protéger du froid et de l'humidité.

y a t'il des "trucs" pour éviter ses désagréments ?

sinon vers quelle modèle m'orienter, sachant que j'ai pas un budget illimité (sachant que je veux rester chez nikon évidement)


merci  de vos réponses

D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #2 le: 12 déc., 2008, 02:51:05 am »
Bonjour,

Le passage du froid extérieur vers une pièce chauffée avec l'humidité ambiante peut causer de la condensation à l'intérieur des objectifs ... attention aux changements de température.

J'ai utilisé un numérique récemment à l'extérieur dans la région de Charlevoix et le problème que j'ai rencontré est la pauvre durée des piles en bas du point de congélation.

En argentique, il m'est arrivé de déchirer une pellicule chargée à l'extérieur à -15C.

Bof, le froid ici commence en bas de 25C sous zéro; avant, c'est tout juste frisquet. ;)

Richard

*

Olivier

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #3 le: 12 déc., 2008, 07:38:35 am »

*

kazoar

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #4 le: 12 déc., 2008, 09:51:13 am »
Je rentre d'un séjour en Norvège. Il faisait en général entre -5 et 0, pas mal de neige, un peu de pluie. Et comme on était sur un bateau avec la vitesse et le vent il faisait encore plus froid. J'avais un D200 et mon épouse un D90 et on a rencontré aucun problème. Les batteries se déchargent un peu plus vite que d'habitude, il faut donc prévoir de pouvoir recharger régulièrement ou bien avoir des batteries de rechange. Le seul problème c'est quand on passe de l'extérieur à l'intérieur, de la condensation peut se former sur la frontale, le plus simple et d'avoir un bon sac photo, et d'y ranger son boitier dès qu'on ne l'utilise plus et de rentrer à l'intérieur avec, cela temporise le problème.

*

Perdu au Japon

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #5 le: 12 déc., 2008, 11:45:07 am »
Mon D50 a sorti tres souvent l'hivers au Quebec, surtout en ski...

0C a -10C aucun probleme
-10 a -20C oublie l'ecran de visualisation...
-20 -25C amene toi beaucoup de batterie ou prend juste 2-3 photo en vitesse et garde la camera au chaud dans son etuit dans ton manteau entre les photo...dans tous les cas, attention au engelure au main...

Trouver des gans de ski ou des mitaine de motoneige qui de permette de supporté le -35C c'est facile, mais prendre des photo avec et faire des reglage sur la camera avec...oublie cela, a moins d'utiliser une focale fix en mode tout automatique...le mode 100% manuel, oublie cela a -20C...de toutes facon, la batterie va etre vide avant que tu termine tes setting...

Dans tout les cas, change pas l'objo en bas de -10C, la buée sur le miroir t'empechera de visee pour le reste de la journee...(j'ai pas lever le miroir pour voir si ca condense aussi sur le capteur?)!!!

Et conserve les batterie de rechange dans les poches de ta chemise, au chaud dans ton manteau...
Bon voyage!

*

gniak

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #6 le: 12 déc., 2008, 14:22:15 pm »
merci de vos réponses

en gros je vais surtout séjourner entre saint pierre et miquelon et terre neuve

je sens que ca va etre du sport de prendre des photos

D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #7 le: 12 déc., 2008, 15:05:44 pm »
En tous cas, il y a un avantage : tu pourras monter en isos ^^
Sinon pour le F3 il y existait un accessoire qui permettait d'externaliser la batterie pour les gens qui n'avaient pas la batterie MN-2 du moteur MD-4 (MN-2 = une Ni-Cd donnée pour -20°C). L'idée était de mettre la batterie dans le manteau.

Cet accessoire s'appelait le DB-2 : http://www.mir.com.my/rb/photography/hardwares/classics/nikonf3ver2/accessories/index.htm

Au pire si ça n'existe pas pour ton boîtier, tu peux te bricoler quelque chose d'approchant ^^ (tu achètes une batterie noname pour récupérer les contacts pour le branchement au boîtier, et pour l'autre côté, ben... Tu innoves :D (une batterie noname coûte une grosse dizaine d'euros sur ebay)


PS : http://www.zecanada.com/2007/01/30/lhiver-au-quebec-cest-une-blague/

*

The Pater

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #8 le: 12 déc., 2008, 15:57:11 pm »
La plage de fonctionnement 0°C à 40°C du manuel n'est qu'une indication conservatrice.

La même chose est indiquée dans le manuel du D300 et du D70, pourtant j'ai utilisé mon D300 en Finland quand il faisait vers les -15°C (froid sec) sans aucun problème. Je n'ai même pas enlevé la batterie pour la mettre dans ma poche pour la chauffer un peu et je n'ai pas eu à la recharger. Bon, sur deux jours, je n'ai pris qu'une soixantaine de photos.


Note que je ne sais pas ce qui se passera si de la neige se trouve sur le D90 et que tu entres dans une maison où la température est supérieure à 0°C. la neige va fondre, l'eau peut peut être aller dans un des recoins du boitier, voir à l'intérieur ? Et si tu ressors, l'eau va geler......

A+

*

keo

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #9 le: 12 déc., 2008, 19:15:25 pm »
Personnellement, j'ai été avec mon D80 en Corée du sud il y a quelques semaines et aucun problème.
Il fesait environ -8°C selon la météo mais je pense qu'il fesai plus froid (j'étais près de la côte et il y avait pas mal de vent).

En fait mon problème vennait plus des mains comme le souligne Perdu au Japon.
J'avais pas de gants et je suis rentré avec plein de crevasses aux mains (surtout l'index de la main droite).

keo

*

Yann B.

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #10 le: 13 déc., 2008, 20:56:25 pm »
Vos témoignages m'intéressent beaucoup.
Hier, j'ai utilisé mon D700 par -5° pendant 30 minutes et il n'y a eu aucun changement de comportement dû au froid, puis je l'ai utilisé par un vent glacial sans aucun problème. J'avais une batterie de rechange au chaud dans la poche, par prudence, mais ce fut inutile car la première a à peine commencé à se décharger et la lentille frontale n'a jamais givré.
Parfois en montagne, le boitier ruisselle de condensation dès que l'on se réfugie dans un châlet et il est prudent de l'emballer immédiatement, surtout que l'eau peut geler dès que l'on ressort.

Le DB-2 évoqué contenait 2 piles LR6. L'alimentation restant au chaud, le F3 pouvait être utilisé par -25°C sans problème.

*

Perdu au Japon

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #11 le: 14 déc., 2008, 04:57:28 am »
-5C...tres chaud...30min, tres court...a moins de garder le doigts sur le bouton en mode rafal, j'ai rarement vider une batterie en 30 min...En ete, j'ai deja pris plus de 600 photo (sans flash...) sur la meme batterie sur 2-3 journee...En hivers a -15C-20C, j'ai vider la meme batterie avec moins de 100 photo(sans flash) dans la meme journee...
Voici les temperature moyenne journaliere  de cette semaine pour une localite du quebec:

Temp. moy. °C    
-13,4
-8,2
-16,7
-22,4
-13,1
-21,2
Et quand la moyenne est de -22C,cela inclus un minimum de -31C le matin...
Personellement, le maximum que j'ai vécue au quebec c'est -42C (j'ai pas sorti la camera...)!!!!

si vous planifier vos vacances:
http://www.climate.weatheroffice.ec.gc.ca/climateData/menu_f.html?timeframe=1&Prov=QC&StationID=9999&Year=2008&Month=12&Day=12

*

champdemars

  • Invité
D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #12 le: 17 déc., 2008, 03:50:25 am »
J'ai un D50 et j'habite dans la région de Montréal.

Avec notre groupe, nous sommes sortis au Festival Montréal en Lumières l'hiver passé, il devait faire -20C. Nous sommes restés dehors un bon 2 heures, sans problème de batteries. Un conseil que j'ai eu: garder la 2ième batterie dans ses poches, pour la garder au chaud.

Autre conseil que je n'ai pas expérimenté: Avant de rentrer à l'intérieur, mettre son appareil dans un sac en plastique et le remettre dans son sac photo. Apparemment, on évite ainsi la condensation.

Mais bon, Nikon est aussi très populaire au Canada (dont la D90) et je ne connais personne qui range son appareil pour l'hiver!

D90 + froid canadien + neige = .....
« Réponse #13 le: 14 janv., 2009, 04:07:50 am »
Bonjour,

Juste un petit bulletin météo pour Montréal:



Un poil frisquet pour les prochains jours...

L'équipement est rarement le problème, mais il faut être drôlement motivé pour faire des images à de telles températures.

Salutations,

Richard

Publicité