Reflex et photographie : pourquoi choisir Nikon ?
« Réponse #60 le: 06 Oct, 2017, 10:40:26 am »
Client Nikon depuis 55ans et 0 panne, 0 blocage que ce soit en argentique ou numérique.
Je viens de ressortir mes Nikon F et Nikon F2 après 15 ans d'arrêt pour le F2 et environ 20 ans pour le F et bien même pas mal tout fonctionne à ravir.


Reflex et photographie : pourquoi choisir Nikon ?
« Réponse #61 le: 31 Oct, 2017, 12:36:49 pm »
Pour ma part je n'ai pas choisi Nikon, on me l'a imposé.

A l'époque, l'esprit égaré par la maladresse des premiers ébats amoureux, j'étais attiré par un Olympus de la série IS, ses plastiques rutilants de modernité, ses rondeurs et ses courbes insolentes.

N'ayant pas suffisamment d'argent, j'en ai parlé à ma tante qui me promettait l'achat en échange de divers travaux dans sa maison. Quelques couches de peintures et gâchées de mortier plus tard, elles m'accompagnait à la boutique avec la photo de l'appareil tant convoité, tirée d'un magazine.

Je montre la bestiole au "monsieur" et il me demande:

 - tu veux vraiment faire de la photo ou c'est pour faire le guignol 15 jours le temps des vacances ? Dans les 2 cas, ton Olympus ne te sera d'aucune utilité.

- Non, je veux faire de la photo comme Doisneau ! (on m'avait offert son livre sur la transhumance l'année précedente car je voulais être berger..).r

Il m'a demandé mon budget et c'est ma tante qui lui a répondu que j'avais dans les 2000 francs, ce qui me semblait énorme.

Il m'a alors sorti un attirail d'occasion sur le comptoir.

-Avec ça, t'apprendras la photo, t'iras plus loin qu'avec ta "chinoiserie" et ça restera à peu près dans ton budget.

Pour 2600 francs (il avait oublié d'être idiot le vendeur), je suis reparti avec un Nikon FE, un 28mm, un 50mm, un 35-72mm, un 70-210 (vivitar), un flash sb10, les boîtes de rangement et pochettes en cuir, des filtres et les manuels d'utilisation.

Aujourd'hui, je travaille encore avec le FE et ses optiques fixes. J'ai fait changer les mousses il y a 10 ans pour 50 balles.

Le flash fonctionne encore mais je ne m'en sers plus. Je le garde pour 2 raisons. D'une parce que c'est un cadeau en quelque sorte, de deux, parce que j'aime le sortir parfois pour le nettoyer, le rallumer un peu et humer la pochette en cuir qui a gardée l'odeur de cette époque d'insouciance.

Voilà pourquoi je choisi Nikon pour mon prochain reflex.

« Modifié: 31 Oct, 2017, 14:22:48 pm par Fallet »

*

Hors ligne imagix

Reflex et photographie : pourquoi choisir Nikon ?
« Réponse #62 le: 02 Nov, 2017, 21:39:54 pm »
Salut,

Quand j'avais 10 ans, je mitraillais avec mon pocket 110. Comme les diapos ne donnaient pas grand chose et que les ampoules de flash coutaient (surtout avec ma conso!), les parents m'ont acheté un truc plus sérieux.
Comme le papa avait un Nikkormat FT2, pour profiter des optiques, j'ai choisi un... FM, en plus il venait de sortir.
Le FM tourne toujours. Naturellement pour continuer avec les mêmes optiques, j'ai acquis un F5. Maintenant je tourne principalement avec un D800, choisi pour la résolution, et aussi pour l'utilisation des vieilles optiques. Mon 55 3.5 PC micro donne de très bons résultats avec. 
FM, F5, D800, C330f, MPP MT Mark VIII
Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. Albert Einstein

Reflex et photographie : pourquoi choisir Nikon ?
« Réponse #63 le: 17 Déc, 2017, 22:49:46 pm »
Bonsoir,

En ces jours qui précédent l'arrivée de Noël je fais un nouveau commentaire sur ce sujet après celui que j'ai fait en page 4 au mois de janvier dernier.

Le titre de ce post étant : "Reflex et photographie : pourquoi choisir Nikon ?"

Je pense qu'en cette fin d'année 2017, on peut scinder la question en plusieurs :
- Peut-on penser que les réflex en photographie resteront incontournables en tant qu'appareils à objectifs interchangeables ?
- Est-il logique de posséder à la fois un réflex et un hybride (les 2 à objectifs interchangeables) ?
- Si reflex, pourquoi Nikon ?

Mon opinion actuelle :
1- Reflex incontournables demain ? - Je n'en suis pas certain, même si au jour d'aujourd'hui je crois que la visée réflex et les systèmes AF qui équipent les réflex me paraissent supérieurs pour beaucoup à ce qu'on peut avoir sur un hybride. Avec néanmoins pour ces derniers un point qui peut être considéré comme un avantage par rapport à la visée d'un réflex, c'est que ce que l'on voit, si ce n'est pas l'image directe, précise de ce que notre oeil peut percevoir. Cette image que l'on voit sur un hybride (je fais simplement l'analogie entre un hybride et mon smartphone) me semble beaucoup plus proche de ce que l'on va obtenir au final en image numérique. Exprimé autrement pour une scène, un sujet à fort contraste avec des détails à la fois dans les ombres et dans les hautes lumières, lors de la prise de vue, l'hybride me semble plus pertinent pour cet aspect que la visée réflex, directe mais ici pouvant être très éloignée de ce que l'on obtiendra ensuite comme image brute.
2- Posséder à la fois un hybride et un réflex. Si on a les moyens sans doute, mais ça fait 2 appareils à porter au lieu d'un. Avec dans certains cas 2 parcs d'optiques différents, si monture et/ou taille de capteurs différents. Là bien sûr, l'idéal en Nikon serait qu'ils aient sorti un hybride full frame en monture F.
3- Si réflex : pour moi Nikon ++ Parce que ça fait plus de 40 ans que j'ai eu mon premier Nikon (un Nikkormat FT2) et que l'objectif que j'ai eu, un 50 mm f 1.4 reste utilisable encore aujourd'hui sur mon D7200 (un numérique en format Dx me direz vous... mais utilisable en mode M et surtout pour moi en mode A en auto-ISO par défaut). Nikon, parce que la gamme optique, essentiellement Fx est incomparable. Pouvant satisfaire à la fois les pros, mais aussi des amateurs comme moi. Exprimé autrement je pense qu'un 85 mm f1.4 est pour d'abord destiné aux pros, le f 1.8 que j'ai acheté cette année, me va "parfaitement" (utilité et rapport qualité/prix) et Nikon propose les 2. En outre, Nikon propose aussi des solutions en format APC qui pour moi a aussi des avantages en termes de prix de boitiers et dès qu'on utilise des longues focales et qu'on souhaite voyager "moins" lourd. Nikon enfin pour la qualité et la fiabilité (au moins pour l'amateur que je suis). Sur tous les boitiers et cailloux de la marque achetés neufs que j'ai eu, une seule panne : sur mon Nikon D70 au bout de 9 mois d'utilisation. Pris en charge par le SAV de la F...C qui m'avait alors prêté un hybride numérique équipé d'un zoom fixe, le temps de récupérer mon boitier.

Mon premier objectif Nikon (acheté il y a donc plus de 40 ans), sur un boitier argentique mythique, un Nikon F :



Mais que je peux continuer d'utiliser sur mon D7200 :



Bref, acheter un reflex Nikon fin 2017, ça me semble totalement défendable.

A+
« Modifié: 17 Déc, 2017, 23:16:51 pm par orglop450 »
D90 & D7200 avec surtout maintenant Dx 10-24, 24, Dx 40 + 60 micros, 85 mm, flash SB 700