Publicité

*

Hors ligne Pierre

Astrophotographie - Quel matériel ?
« le: 12 nov., 2021, 17:24:02 pm »
Bonjour,

J'ouvre ce sujet car je ferais bien un peu d'astrophoto, voir si cela me plait ou non...  Le sujet étant vaste ce serait plus des photos genre la lune, quelques planètes proches de nous... pas une étude du ciel profond.

Je me demande quel est le matériel nécessaire pour débuter...  vaut-il mieux utiliser un boitier plus téléobjectif ou opter pour une lunette/télescope sur lequel monter un boitier.

J'ai pas les moyens ni le besoin de me payer un eVescope 2 https://unistellaroptics.com/evscope2-fr-fr/  d'abord parce que je n'y connais rien  :lol:

Mais bon j'aimerais tenter l'aventure...

Pierre

Publicité

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #1 le: 12 nov., 2021, 23:33:51 pm »
Bonjour,

Pourquoi ne vous dirigez vous pas vers un club d'astronomie tout simplement ?

Il y en beaucoup et qui proposent des accessoires pour les photographes.

Andéa

*

Hors ligne Pierre

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #2 le: 13 nov., 2021, 08:05:01 am »
C'est pas une mauvaise idée ça  :)

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #3 le: 13 nov., 2021, 09:22:41 am »
Oui

(Réponse longue  :lol:)
Car chez nous (Vaison) nous avons un club d'astronomie qui vient de se rallier à notre club (du numérique ou j'enseigne la chaîne graphique).

Ces deux clubs seront alors capable de proposer de l'astronomie et le côté numérique que propose l'informatique (et tout les logiciels inhérent à cette activités voir plus).
Certains photographes de notre association ont tendance à vouloir faire partie des deux.
Et moi du coup cela me tente aussi. Car le monde au dessus de nous est bien merveilleux.

Alors c'était ma réponse : il y a le matériel d'observation et nous le numérique dont les appareils de prise de vues.

N'est ce pas dans cet exemple une belle association de 2 associations !!!
Le seul truc qu'on pourrai critiquer, s'il y avait un besoin de le faire, c'est qu'il faudra adhérer au 2, mais là c'est vouloir le beurre et la crémaillère.
Car ils ont évidemment les accessoires pour "brancher" les APN sur leurs télescopes.

Alors oui, ne raté pas cette occasion cherchez un club d'astronomie près de chez vous !

Amitiés
Andéa.

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #4 le: 14 nov., 2021, 18:09:02 pm »
Dis / montre nous le genre de photos que tu veux faire précisément, et quel budget tu as.

Edit: je rajoute au passage que l’evscope ou stellina c’est du gadget le rapport résultat / prix est franchement mauvais mais ils font très fort sur l’accessibilité d’un point de vue technique c’est un outil très simple donc ça a sa place sur le marché quand même..
Idem pour l’hyperia à 45000€, réellement avec 10000 tu te fais mieux…. Mais ne pas passer quelques dizaines d’heures à passer pour tout comprendre et maîtriser pour certains ça n’a pas de prix.
« Modifié: 15 nov., 2021, 13:45:49 pm par Virindi77 »
Z9 / Z7 / 14-24 F2.8 Art / 24-70 F4 S / 70-200 F2.8 G2 / 12 F2.8 Fisheye / 28 F1.4 Art / 40 F1.4 Art / 50 F1.8 S / 105 F2.8 macro OS / 105 F1.4 Art / 200 F2 VR / 300 F2.8 AFS / 500 F4 Sport / TC14E II-III / TC1401 / TC2001
https://www.flickr.com/photos/96833549@N08

*

Hors ligne Pierre

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #5 le: 16 nov., 2021, 16:48:02 pm »
Oui tu as raison, je vais te mettre un ou deux exemples... A priori je pense que un télé sera amplement suffisant pour débuter en solo...  J'ai un "vieux" 500 a miroir... je me dis que avec  cela va pas être génial, j'ai aussi un vieux 300 f/4 sigma... qui est bon que à partir de f/8 du coup je pense que là aussi un peu dans les choux.

Tester avec mon 180 f/2,8 est peut-être aussi un choix judicieux (pour la lune du moins)... A moi aussi d'essayer avant de vous enquiquiner avec mes questions  ::)

Je vais te chercher des exemples... Budget je dirais un minimum, vu que je ne sais pas si cela va me passionner...  Me rapprocher d'un club d'astro est une bonne idée...  Il y en un à 30 km de chez moi.

Pierre   

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #6 le: 16 nov., 2021, 20:22:03 pm »
Avec ces objectifs autant être franc ça ne donnera rien. Même sur la lune qui est la cible la plus facile.
Tu auras juste… une photo de la lune très simple, toute petite. Pour les planètes tu auras des points lumineux sans reconnaître quoi que ce soit.

Pour donner une idée j’ai fait cet été Jupiter et Saturne avec deux doubleurs sur mon 500 F4, soit 2000mm et mon Z7
https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=193979.0
Sans monture motorisée c’est un enfer terrible mais je voulais relever le challenge technique de ces photos 100% matos photo.

En focale courte il faut peut-être penser différemment à mettre la lune dans un paysage, sans chercher du détail.
Z9 / Z7 / 14-24 F2.8 Art / 24-70 F4 S / 70-200 F2.8 G2 / 12 F2.8 Fisheye / 28 F1.4 Art / 40 F1.4 Art / 50 F1.8 S / 105 F2.8 macro OS / 105 F1.4 Art / 200 F2 VR / 300 F2.8 AFS / 500 F4 Sport / TC14E II-III / TC1401 / TC2001
https://www.flickr.com/photos/96833549@N08

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #7 le: 16 nov., 2021, 21:04:52 pm »
Pour de l'astro il faut déjà une monture azimutale motorisé, savoir s'en servir et visé le point de rotation de la terre (qui est proche de l'étoile polaire), et après seulement pouvoir espérer faire quelque chose.

Sachant qu'en astro même si je ne suis pas un spécialiste, la prise de vue et le post-prod est très particulier.
Par exemple si ont prend 300 photos de 200sec chacunes sur un sujet, il faudra aussi 300 photos de calibrage (un noir pur), ainsi que 300 autres dans le gris pour enlever le bruit. et de l'extrapolation via des logiciel spécialisé uniquement pour l'astro. Et là ont parle toujours de prise de vue avec un reflex et un téléobjectif suffisamment lumineux.

Si ont s'aventure dans la prise de vue plus sérieuse ont passe sur des capteurs CCD noir&blanc refroidit à l'hélium sensible surtout dans l'infra-rouge et l'ultraviolet, monter sur un télescope Dopson de +500mm de diamètre ouvrant à F/4 ou mieux, et de focale proche de 2000mm ou plus. (et une monture motorisé à la hauteur d'un monstre pareil). Et un budget de plusieurs dizaines milliers d'euros.
« Modifié: 16 nov., 2021, 21:06:37 pm par César D.H. »

*

Hors ligne Pierre

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #8 le: 16 nov., 2021, 23:04:51 pm »
Merci pour ces renseignements...  :CH

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #9 le: 17 nov., 2021, 05:30:27 am »
Pour de l'astro il faut déjà une monture azimutale motorisé, savoir s'en servir et visé le point de rotation de la terre (qui est proche de l'étoile polaire), et après seulement pouvoir espérer faire quelque chose.

Sachant qu'en astro même si je ne suis pas un spécialiste, la prise de vue et le post-prod est très particulier.
Par exemple si ont prend 300 photos de 200sec chacunes sur un sujet, il faudra aussi 300 photos de calibrage (un noir pur), ainsi que 300 autres dans le gris pour enlever le bruit. et de l'extrapolation via des logiciel spécialisé uniquement pour l'astro. Et là ont parle toujours de prise de vue avec un reflex et un téléobjectif suffisamment lumineux.

Si ont s'aventure dans la prise de vue plus sérieuse ont passe sur des capteurs CCD noir&blanc refroidit à l'hélium sensible surtout dans l'infra-rouge et l'ultraviolet, monter sur un télescope Dopson de +500mm de diamètre ouvrant à F/4 ou mieux, et de focale proche de 2000mm ou plus. (et une monture motorisé à la hauteur d'un monstre pareil). Et un budget de plusieurs dizaines milliers d'euros.

Y’a pas mal de pas bon la dedans…  ;)
Idéalement c’est une monture équatoriale et non alt-az. La monture équatoriale garde le même champ de vue, la alt az ne corrige pas la rotation de champ c’est comme un mouvement simple haut bas gauche droite.
Une monture équatoriale pour un reflex qui cadre assez large jusqu’à ~200mm de focale budget disons 450€ pour commencer et c’est super pour ce que ça fait, 1200€ pour gagner en stabilité, robustesse, confort d’utilisation (ciblage automatique pas trop mal) et pouvoir charger jusqu’à un petit 10kg ce qui permet déjà d’avoir d’excellents résultats déjà en astrophoto amateur avec lunette astro.

Oui pour la prise de vue et traitement tu as raison,  darks / offsets / flat (mais moins en nombre que les photos), qui servent à nettoyer le bruit et les défauts, on fait effectivement des dizaines ou des centaines de photos en pose longue à empiler et les logiciels n’ont pas grand chose à voir avec le standard. Au passage cette technique de réduction de bruit par l’utilisation de plusieurs images marche aussi pour la photo classique…
C’est pas si compliqué…. Mais c’est particulier.

Idéalement c’est vrai on utilise des capteurs refroidis (CMOS plutôt que CCD qui sont sur la fin technologiquement depuis un bon moment) à l’hélium non….. c’est juste des cellules peltier on descend disons à -15~0 degrés suivant le besoin du capteur, ca reduit (beaucoup!) le bruit de pose longue.
Capteurs monochromes c’est plus sensible et plus piqué.

La sensibilité des capteurs dans l’UV est à éviter on ne veut pas d’UV en astrophoto, mais en infrarouge oui, jusqu’à une certaine longueur d’onde qui inclus la lumière emise par les nébuleuses d’hydrogène alpha (un rouge très profond) et souffre ionisé un peu plus loin encore, l’oeil humain ne voit pratiquement pas ce rouge donc les capteurs de reflex ont un filtre qui bloque cette lumière. Dans l’absolu les capteurs sont les mêmes que dans les apn.
Ce filtre se retire, ça tombe bien je vend un z6 defiltré!
En astro on fitre donc quand même les infrarouges lointains qui font des halos moches autour des étoiles.

Inutile d’avoir un télescope de 500mm de diamètre pour faire de l’astrophoto très sérieuse, heureusement… tu nous décris du très très très haut de gamme.
Un instrument d’un tel diamètre en photo ciel profond au niveau amateur n’a d’intérêt que dans les meilleurs endroits sur Terre pour la pratique, sous un ciel parfaitement stable dans les hauteurs au Chili ou je ne sais quel désert encore.
Effectivement on est sur des dizaines de milliers d’€ des gens se font des installations fixes à distance dans ces endroits où le matériel est exploitable.

La turbulence atmosphérique limite notre résolution en pose longue, dans la pratique une nuit moyenne chez nous un télescope de 200mm de diamètre (10kg) donne franchement  autant de détails en pose longue qu’un 500mm… (~50kg peut-être..)
La focale dépendra de la taille de pixels du capteur, on parle d’échantillonnage. 2000mm n’est pas nécessaire si tu mets des petits pixels sur une focale plus courte. Tu es à un moment limité par la qualité du ciel et du suivi de la monture même en montant bien en gamme.

Au cas ou un fin technicien passe ici un jour j’entre pas dans les détails de techniques de ciel profond en poses courtes mais oui on peut contourner la limitation de notre ciel un peu pourri par d’autres méthodes que peu de monde prend la peine de faire.. enfin ça marche pas sur tout et c’est un travail compliqué.

Je présente mon setup astro dans ce sujet ici: https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=193949.0
Et pour la haute résolution en lunaire / planétaire, j’utilise un 350mm de diamètre, amené à 4500mm de focale.
Ça donne ce genre de choses j’ai pas eu l’occasion de trop trop pratiquer encore. https://cdn.astrobin.com/images/60516/2021/ce39bf45-0fea-4c85-894a-d09e47519e62.jpg
Z9 / Z7 / 14-24 F2.8 Art / 24-70 F4 S / 70-200 F2.8 G2 / 12 F2.8 Fisheye / 28 F1.4 Art / 40 F1.4 Art / 50 F1.8 S / 105 F2.8 macro OS / 105 F1.4 Art / 200 F2 VR / 300 F2.8 AFS / 500 F4 Sport / TC14E II-III / TC1401 / TC2001
https://www.flickr.com/photos/96833549@N08

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #10 le: 17 nov., 2021, 23:50:54 pm »
Merci pour les précisions, après je vulgarisait très grossièrement, n'étant pas du tout un spécialiste là dedans, mais bon à savoir.

*

Hors ligne Pierre

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #11 le: 18 nov., 2021, 11:55:51 am »
Ouais et bien je n'ai pas cette ambition...  Déjà toutes ces explications me font comprendre que le sujet est plus complexe que je le pensais. Je vais je pense en premier lieu me contenter de paysage avec la lune ou la voie lactée... une fois cela acquis et maitrisé... je pousserais plus loin. Toute cela demande je pense plus de temps que je pensais y consacré  :P

Merci à tous pour vos réponses.   :CH

Pierre

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #12 le: 18 nov., 2021, 16:53:59 pm »
Déjà toutes ces explications me font comprendre que le sujet est plus complexe que je le pensais.

T'imagines même pas toute la quantité de bazar technique à apprendre et à maîtriser quand tu fais de l'astrophoto à un niveau sérieux, j'ai mis plus de 2 ans pour vraiment tout maîtriser à peu près bien..  ;)

Mais comme tu dis pour commencer: grand angle, voie lactée sur un beau paysage dans un endroit épargné par la pollution lumineuse.
Pour te faire un peu la main sur le minimum technique pour le traitement d'image en prenant plusieurs photos sans que ça soit usine à gaz, il y a un logiciel gratuit qui s'appelle Sequator et qui empile et recale tout seul les clichés en distinguant le ciel (qui se décale sur l'image) du paysage, qui est fixe.
Comme ça, au lieu de faire une seule photo imaginons de 20s à 3200 ISO, tu en prends une dizaine sans changer ton cadrage, et tu as un énorme gain de qualité car empiler les photos va fortement réduire le bruit, c'est la base de la base pour juste quelques minutes en plus à la prise de vue et au traitement.
Z9 / Z7 / 14-24 F2.8 Art / 24-70 F4 S / 70-200 F2.8 G2 / 12 F2.8 Fisheye / 28 F1.4 Art / 40 F1.4 Art / 50 F1.8 S / 105 F2.8 macro OS / 105 F1.4 Art / 200 F2 VR / 300 F2.8 AFS / 500 F4 Sport / TC14E II-III / TC1401 / TC2001
https://www.flickr.com/photos/96833549@N08

*

Hors ligne Pierre

Astrophotographie - Quel matériel ?
« Réponse #13 le: 18 nov., 2021, 17:00:38 pm »
Bon pour l'appli c'est mort il me semble je suis sous macOS. je vais étudier, potasser...

Publicité