Publicité

Photographie animalière avec les hybrides Nikon Z
« le: 24 juin, 2021, 10:54:58 am »
Objectifs :
Cette discussion a 2 objectifs :
  - Éviter d’inonder les autres discussions avec des débats sur la photo animalière
  - Échanger sur la meilleure manière d'utiliser son hybride Nikon Z pour la photo animalière

Mon avis sur les boitiers Z:
Mon avis par rapport aux boitiers Z, est qu'ils peuvent répondre aux besoins de la grande majorité des photographes en matière de photo animalière (la plupart de ceux dont je vois les photos). Tous les oiseaux type rapaces, mouettes, canards, hérons, corbeaux ne posent aucun problème si le boitier est bien configuré.
Les boitiers réflexes type D850/D500 gardent un avantage pour la photo animalière dans les situations ou l'on photographie des oiseaux rapides de près.
Je pense que l'arrivée des super téléobjectifs Z améliorera le potentiel des boitier Z actuels dans ce domaine car je trouve que le 70-200Z a un AF réactif et agréable à utiliser.
L'arrivée des capteurs stackées dans la game Z devrait être un game changer. Cette arrivée est prévue pour la fin de l'année pour le Z9.

Réglages pour photographier des oiseaux en vol:
Voici les réglages les plus importants que j'utilise sur mon Z6 pour les photos oiseau en vol (j'utilise un autre jeu de réglage si je sais que je vais plutôt photographier des oiseaux "statiques" ou "posés")
  - A1 "focus" --> ce réglage est important car si on déclenche avant que le boitier ait fait sa mise au point, aucune photo ne sera prise. Ce réglage permet de mieux comprendre son boitier. Avec le temps on finit par ne plus appuyer dans le vide.

Menu "Photo shooting Menu" - "ISO sensitivity settings"
  - Auto ISO "on"
  - Minimum shutter speed au moins "1/2000s"
  - Maximum sensitivity "3200 ISO"

Menu accessible avec le bouton "i"
AF AREA mode :
"Wide Area AF" (L et S conviennent, choisir L si oiseaux rapides / proches ou S si moyennement rapide / plus éloignés)
Mode de mise au point "AF-C"
Mode silencieux "OFF" (évite le rolling shutter)

Release mode :
"H*"

Réglages sur l'objectif (pour les objectifs qui le proposent):
5m- infini
réglage des boutons sur l'objectif : suivi MAP avec lock

Exemples de photos:
Voici quelques exemples de photos ou j'ai utilisé ce jeu de réglages . Il est important de noter que si l'oiseau est sur un fonds uni (ciel bleu ou gris) il n'y aura généralement pas de difficulté. Si l'oiseau est sur un fonds chargé, alors il faudra qu'il soit suffisamment gros dans l'image pour être détecté.

Toutes les photos ont été un peu cropées et la résolution a été diminuée.

Situations faciles - photos 1, 2, 3 et 4 - héron, ouette, hibou et sterne sur fond bleu

Situations qui demandent un peu de pratique photos 6 et 7 - Sterne qui chasse et martinet noir.


« Modifié: 25 juin, 2021, 09:23:47 am par Aymericb »

Publicité

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #1 le: 24 juin, 2021, 12:43:00 pm »
Effectivement comme indiqué dans la description les photos ne sont pas en full résolution, (j'ai utilisé la fonction JPEG pour tablette de DXO pour les compresser) mais les photos originales sont bien mises au point et plus détaillées.
Comme c'est une discussion "technique" j'ai par exemple mis la photo du héron (qui n'a pas de prétention artistique) car elle illustre le type de tracking que le boitier effectue sans problème et sans faire de mise au point sur l'arrière plan si on a les bons réglages. Ce problème de mise au point de l'arrière plan est un problème que l'on rencontre lorsque l'on débute avec un boitier Z et les réglages d'usine.

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #2 le: 24 juin, 2021, 14:08:37 pm »
Bonjour,

Merci à "emericb" d'avoir posté ces photos et de nous faire partager sa méthode qui fonctionne très bien, le résultat est là  :CH

Ceux qui ne font que dénigrer et bien qu'ils aillent voire chez les concurrents et il seront pleinement satisfait !!!  puisque ailleurs c'est mieux !

Bonne photos à tous.

Serge

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #3 le: 24 juin, 2021, 14:22:11 pm »
Bonjour,

Objectifs :
Cette discussion a 2 objectifs :
  - Éviter d’inonder les autres discussions avec des débats sur la photo animalière
  - Échanger sur la meilleure manière d'utiliser son boitier Z pour la photo animalière...

J'utilise un Z50, donc un hybride "d'entrée de gamme", pas en plein format mais en format APS-C et ne pratique pas bcp la photo animalière. Cpdt je me permets de vous donner un avis.

Le choix d'un hybride pour moi c'est fait alors que j'utilisais un D7200, que ne je souhaitais pas pas passer pour le moment au plein format, et que les spécificités du Z50 semblaient m'apporter plus d'avantages que d'inconvénients (versus mon D7200).

Après un peu plus d'un an d'utilisation, mes impressions par rapport a ce thème photo :

1- Hybride = visée électronique
Malgré tous les progrès réalisés, dans certaines conditions et sujets particuliers, on constate (le plus souvent de manière indirecte) qu'il y a un retard ou "lag" versus la visée directe par nos propres yeux ou via l'intermédiaire d'un miroir (visée reflex). Dans ma pratique, je ne l'ai pas constaté d'emblée mais après plusieurs semaines d'utilisation, notamment pour commencer à viser à l'improviste, à la volée (ce qui est différent de suivre un sujet). Et ce, lorsque le sujet a un déplacement rapide et surtout "imprévisible". Pas le cas d'une voiture.
Dans les faits, je m'y suis "habitué", sans en nier l'inconvénient. Mais ça me prends un poil plus de temps.

2- Cadence rafale et black-out
Sur un Z50 (navré je ne parle que de ce que je connais) on a pour moi 2 types de rafale H "std" et H "étendu" dit H++. Dans le 1er, la cadence est plus lente, on est "géné" par un voile noir (black out) entre chaque prise. En H++, cadence nettement plus rapide et "disparition" du voile noir.
Au départ j'avais l'impression que le mode H+ constituait le summum malgré le nbre élevé d'images enregistré et venant remplir mes cartes mémoire.
Pb que j'ai constaté par la suite, en fait ce que je voyais au viseur était encore plus en retard que ce qui se passait en réalité. En fait ce qui est visualisé en mode H++ n'est pas ce qui se passe mais bien, si j'ai bien compris, ce qui a été enregistré. D'où un retard ou lag, encore plus important.
Enfin en mode H+ on shoote plutôt en 12 bits et non à 14 bits. Bref, on perd en qualité s'il y a de gros écarts de luminosité.

3- Tracking AF
Versus mon D7200, comme je l'ai déjà écris, je ne pense pas que le Z50 soit inférieur au D7200. Le suivi est aussi bon même s'il reste perfectible. Je n'ai jamais utilisé un D500, si je voulais être plus exhaustif.

In fine, le H+ comme le lag de départ, idem les modes AF "spécifiques" des ML doivent être bien compris pour ne pas être totalement en dessous de ce que peut offrir un Z50.

J'aimerais bien sur qu'il n'y ait plus de blackout, que la visée (en rafale) soit plus fluide. Mais bon, mon Z50 j'adore.

A+
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #4 le: 24 juin, 2021, 15:11:05 pm »
Re,

... Je pense que l'arrivée des super téléobjectifs Z améliorera le potentiel des boitier Z actuels dans ce domaine car je trouve que le 70-200Z a un AF réactif et agréable à utiliser.
L'arrivée des capteurs stackées dans la game Z devrait être un game changer. Cette arrivée est prévue pour la fin de l'année pour le Z9.

Par rapport à ma pratique actuelle :
- Le Z50 ne dispose pas du dernier cri en matière de capteur, c'est un CMOS (Complementary Metal-Oxyde Semiconductor) "ancienne génération" donc ni un BSI CMOS avec BSI pour (Back Side Illumination) les photodiodes reçoivent "toute" la lumière (Nikon Z6/Z7), ni encore moins CMOS stacké ou en "français" CMOS empilé (meilleure performances en termes de dynamique sur les htes lumières > futur Z9 en attendant que ça arrive ensuite sur des APN de gamme moins élevée). Ceci, dit, qualitativement à mon niveau d'exigence je trouve qu'il répond bien à mes souhaits
- Optiques Z : pour le moment je n'utilise qu'une seule optique Z. Cpdt, compte tenu du tarif "encore raisonnable" du Z50 (par rapport à mes souhaits) je n'ai pas hésité à précommander le Z 105 MC pour remplacer mon antique AIS 105 MC. Au passage, merci à Nikon de l'avoir doté de la stab (le Z50 n'a pas d'iBIS). Pour faire de meilleures images et si possible, de manière plus pratique, le parc optique Z continue de s'agrandir. Pour l'AF, j'en attends bcp, mais essentiellement hors proxy-macro. Le focus peaking en MAP manuelle pour la proxy-macro, c'est un énorme plus et parfaitement adapté à cette pratique. Dès que je pourrais, je vous livrerais mon 1er ressenti (hors macro). OK 105 mm c'est pas pour de l'animalier, même avec un Z50. On attend le Z 100-400.

A+
« Modifié: 24 juin, 2021, 15:18:13 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

*

Hors ligne alain63

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #5 le: 24 juin, 2021, 15:20:32 pm »
Bonjour,
Je ne fais pas d'animalier, c'est cependant très intéressant et j’apprécie cet effort pédagogique de partage.
Merci donc à AymericB pour ce fil qui a valeur de tuto, grâce à son témoignage illustré par des images et les réglages afférents . 
« Modifié: 24 juin, 2021, 15:33:52 pm par alain63 »
Nikon D3s, Z6, Df, D200, F, F2, F2A, F3, F4S, F5, FM, FM2, FE2, EL2, F55- Nikkormat FTn, FT2, EL, Leica IIIf, Yashica Mat124G, Canon T50, QL19...

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #6 le: 24 juin, 2021, 17:46:28 pm »
Merci à Aymericb

N'oubliez pas également de mettre vos zooms sur la distance 5m- infini.
Désactivez la détection des yeux etc.
suivi MAP avec lock on sur 1
obturateur mécanique

« Modifié: 24 juin, 2021, 18:06:21 pm par Pierock »

*

Hors ligne Ben 4575

Photographie animalière avec les hybrides Nikon Z
« Réponse #7 le: 24 juin, 2021, 22:44:31 pm »
Merci à l'administrateur, ce sujet retrouve tout son potentiel.

Merci aux intervenants pour leur aide.
En Nikon depuis plus de 40 ans.

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #8 le: 25 juin, 2021, 09:26:05 am »
Merci à Aymericb

N'oubliez pas également de mettre vos zooms sur la distance 5m- infini.
Désactivez la détection des yeux etc.
suivi MAP avec lock on sur 1
obturateur mécanique

Très bonne photo

J'ai ajouté les réglages que tu recommandes dans le message initial de la discussion.
« Modifié: 25 juin, 2021, 10:09:17 am par Aymericb »

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #9 le: 25 juin, 2021, 10:08:48 am »

2- Cadence rafale et black-out
Sur un Z50 (navré je ne parle que de ce que je connais) on a pour moi 2 types de rafale H "std" et H "étendu" dit H++. Dans le 1er, la cadence est plus lente, on est "géné" par un voile noir (black out) entre chaque prise. En H++, cadence nettement plus rapide et "disparition" du voile noir.
Au départ j'avais l'impression que le mode H+ constituait le summum malgré le nbre élevé d'images enregistré et venant remplir mes cartes mémoire.
Pb que j'ai constaté par la suite, en fait ce que je voyais au viseur était encore plus en retard que ce qui se passait en réalité. En fait ce qui est visualisé en mode H++ n'est pas ce qui se passe mais bien, si j'ai bien compris, ce qui a été enregistré. D'où un retard ou lag, encore plus important.
Enfin en mode H+ on shoote plutôt en 12 bits et non à 14 bits. Bref, on perd en qualité s'il y a de gros écarts de luminosité.


Bonjour,

J'utilise principalement mon Z50 pour la photo animalière en raison de son crop factor.

Je suis d'accord avec toi, le lag est gênant. Une fois que l'on s'est "habitué" au lag, celui-ci ne va pas empêcher de tracker les vols d'oiseaux mais par contre le cadrage va être moins précis.

Mon ressenti est que le Z6 et le Z50 on le même lag, par contre le Z6 a un AF un peu plus rapide.

En théorie le lag disparaitra avec les capteurs stackés. Ces capteurs arriveront en fin d'année pour les boitiers pro puis des modèles plus accessibles sortiront probablement en 2022/2023.

Photographie animalière avec les boitiers Z
« Réponse #10 le: 25 juin, 2021, 11:26:06 am »
Bonjour,

....Je suis d'accord avec toi, le lag est gênant. Une fois que l'on s'est "habitué" au lag, celui-ci ne va pas empêcher de tracker les vols d'oiseaux mais par contre le cadrage va être moins précis.

Mon ressenti est que le Z6 et le Z50 on le même lag, par contre le Z6 a un AF un peu plus rapide.

En théorie le lag disparaitra avec les capteurs stackés. Ces capteurs arriveront en fin d'année pour les boitiers pro puis des modèles plus accessibles sortiront probablement en 2022/2023.

Comme je l'ai dit le "lag" je ne m'en suis pas rendu compte immédiatement, ce qui en fait corrobore le fait qu'en pratique, et qqe part c'est cela qui compte, cela ne gêne pas dans plus de 97-98% de mes prises de vue. Exprimé autrement il faut à mon sens, d'abord utiliser et faire un bilan : on obtient ou n'obtient pas les résultats qu'on souhaitait.

Et pour moins de 3% de mes prises de vues, savoir si le prix à payer permettra d'améliorer totalement ou seulement en partie le pb.

Sinon, une fois le sujet cadré (cad dans mon viseur), comme vous, je n'ai pas constaté de différence versus ce que j'obtenais avec mon D7200. Pas d'infériorité du Z50 vs D7200. On se situe dans la même gamme de boîtier, je ne compare pas mon Z50 vs un D500.

Pour ce qui serait de l'apport des CMOS empilés, sur le papier, OK on devrait obtenir un gain significatif, à la fois sur le plan qualité d'image (les CMOS stackés étant du même type que les BSI, cad que les photodiodes "inversées" versus les CMOS "std" comme celui du Z50, reçoivent tte la lumière), précision de l'AF (surtout s'il y a davantage de points AF et que leur ttt soit plus rapide) et sur la qualité du suivi AF notamment en mode rafale étendu, cad sans blackout et avec un "lag" de ttt (images enregistrées) encore plus réduit pour effectivement devenir dans les fait "inexistant" sur le ressenti (il existera tjs si le mode étendu correspond tjs à la séquence enregistrée donc sans sans black out lié à la réinitialisation du capteur pour enregistrement de l'image > mais du fait d'un temps de ttt encore amélioré, deviendrait imperceptible) et ce, avec une fluidité améliorée.

Pour la "fluidité" en visuel, c'est clair que seules les cadences au delà de 24 images/sec permettent d'obtenir une vraie fluidité. En dessous de 8-10 images/secondes enregistré l'APN doit passer en visualisation "réelle" (donc pas les images enregistrées) mais la vision en "temps réel" telle qu'on l'a en mode vue par vue, mais alors avec les interruptions (voile noir ou black out) liés (si j'ai tout saisi) à 2 facteurs : l'obturation mécanique (lorsqu'elle est utilisée) et au black out proprement dit (réinitialisation du capteur pour l'enregistrement). Ce dernier "lag" étant directement impacté en plus ou en moins, par les performances de l'électronique (capteur + ttt d'image).

Sur le papier (pour ne pas l'avoir testé) je pense que logiquement un Z6 est plus performant qu'un Z50, idem un Z6II versus un Z6, idem le futur Z9 versus un Z6II.

OK, la portée de mes propos est limitée parce que l'animalier n'est pas ma priorité, même si en macro, le pb de la "rapidité relative" des déplacements (taille occupée par le sujet par rapport au cadrage) constitue qd même une réalité (il suffit d'essayer de prendre une fourmi en mouvement et en plan serré pour s'en convaincre..). Que je n'ai jamais testé ni un D850, ni un D500, ni un Z6II.

Pour moi le Z50 m'a bcp apporté en proxy-macro versus mon D7200, notamment en visée écran et l'apport du focus peaking. J'ai fait des images que j'aurais eu bcp plus de mal à obtenir avec mon reflex. Avec le Z105 MC, je pense que là, je pourrais encore plus mesurer l'intérêt d'un ML. Même si, c'est une évidence, le matos ne fait pas tout.

A+
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Photographie animalière avec les hybrides Nikon Z
« Réponse #11 le: 27 juin, 2021, 14:48:43 pm »
Merci à tous pour ses informations.
Pourquoi avoir donné les 1eres infos en anglais ?
Le menu de mon z est en français, comme la plupart d'entre nous je pense.
Pascal

Photographie animalière avec les hybrides Nikon Z
« Réponse #12 le: 28 juin, 2021, 20:28:47 pm »
Bonsoir,

Comme je l'ai dit je fais davantage de proxy-macro que d'animalier.

En proxy-macro insectes volants je continue de privilégier la MAP manuelle avec focus peaking +/- visée écran, plutôt que l'utilisation de l'autofocus avec ou sans rafale en proxy-macro. Par contre, pour mes rares photos d'oiseaux en vol, je n'exclue pas l'utilisation de l'AF - mode continu.
 
Je vous donne mes réglages actuels pour ce type d'images sur mon Z50 (APS-C/absence d'IBIS) :

Menu Prise de vue Photo
AUTO ISO ++
- Contrôle de la sensibilité AUTO activé :
Sensibilité de départ = 100 ISO
Sensibilité maxi 1600 ISO
- Vitesse d'obturation minimale :1/800è

Mode d'expo
- Mode A : priorité à l'ouverture => si je peux, + 2/3 à 1 diaph ouverture maxi (exemple si ouverture maxi f/2.8 => f/3.5 ou f/4, si ouverture maxi f/4 => f/5 ou f/5.6)

Mode de déclenchement
Par défaut H+ = "haute vitesse jusqu'à 11 i/sec" - Mode dit continu étendu > Seul ce mode me permet d'obtenir une visée + "fluide" et sans "voile noir" ou black out.
En mode H+ :
- je réduis volontairement mes RAW en 12 bits
- si optique AF comportant plusieurs zones de sélection : pré-choix d'une zone AF réduite

Zone AF
Par défaut AF zone dynamique
Certes le suivi est plus exigeant et difficile à obtenir en AF zone dynamique mais j'ai eu l'impression que le suivi ou tracking était à la fois plus fidèle et plus rapide (en termes de ressenti : je n'ai pas de mesures, mais c'est là que j'obtiens mes meilleurs résultats) dans ce mode qu'en zone plus large. La palme de la "lenteur" de suivi et de justesse de la sélection me paraît revenir au mode AF zone AUTO. Cpdt ce dernier est incontournable et excellent en mode portrait serré (Eye-AF) mais pas en "animalier" pour ma pratique et mes habitudes.
Pour faire simple, dès lors que j'arrive à suivre le sujet, le préfère partir d'emblée avec une zone AF réduite. Donc, j'en suis conscient, je shoote différemment de bcp de personnes. Ce qui compte, c'est ce qu'on obtient.

A+
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Photographie animalière avec les hybrides Nikon Z
« Réponse #13 le: 01 juil., 2021, 23:48:02 pm »
Bonsoir,

Merci à toi Aymericb pour ce fil. ça nous permettra de confronter nos pratiques et nous améliorer sur le paramétrage de ces hybrides.

J'ai un Z7 ii depuis 3 semaines, j'ai fait deux sorties pour essayer le boîtier en animalier. J'avais auparavant 3 boîtiers, un D750 et 2 Sony Alpha 77 et 77 ii, et je voulais repartir sur un seul boîtier polyvalent. J'ai longtemps hésité avec un D850, mais voilà j'ai eu une bonne occasion pour le Z7 ii et j'ai franchi le pas. J'avais lu ci et là que les Z avaient mauvaise réputation quant à l'AF pour l'animalier, surtout pour les sujets en vol, j'ai "pris le pari" sur l'avenir et j'en suis très content, surtout que je ne suis pas du tout spécialiste du BIF et que j'en ferai de façon marginale.

Mes réglages: mode manuel, iso manuel. Je me mets à maxi ISO 6400, pour avoir une vitesse suffisante voire avec de la marge suivant le sujet, si je suis bien exposé le boîtier ne bronche pas à 6400. Si je sais que je vais cropper l'image ou passer en recadrage DX, je revois mes réglages effectués en cadrage FX en baissant les isos et la vitesse dans une moindre mesure pour ne pas avoir trop de bruit.

Pour l'AF: AF zone large L pour le BIF, cela me donne des résultats satisfaisants en rafale. Ou en zone large S en cas d'arrière plan trompeur pour l'AF si le déplacement du sujet n'est pas erratique. Sinon spot pour les sujet peu mobiles. Je n'ai pas encore bien utilisé le tracking, il semble moins performant que sur les réflexes, mais je fais confiance à Nikon pour les prochains FW pour améliorer tout ça.

Pour le moment, j'ai croisé des guêpiers et des milans noirs. Mes photos m'ont plutôt satisfait, mais mes insatisfactions venaient de moi, de la lumière ou des postures des sujets et non du matériel. Je ne me suis pas senti limité par mon Z7 ii.

A+

Fred

Photographie animalière avec les hybrides Nikon Z
« Réponse #14 le: 04 juil., 2021, 17:39:10 pm »
Le Z6 et le Z 70-200mm


Publicité