Publicité

Repro
« le: 10 nov., 2021, 15:36:33 pm »
Bonjour,
Comme je ne trouve pas de rubrique repro ou macro, je poste le présent message au petit bonheur et vous prie de me le pardonner 
Je me sers très peu de mon appareil photo et je suis présentement confronté à la nécessité de faire la photographie numérisée de documents avec les moyens de fortune que je possède, à savoir
Un D5300 24 Mpix et son objectif micro 40 mm
Un chassis pour fixation de l’appareil en axe vertical
J’ai deux questions conseil pour lesquelles je sollicite une fois de plus la bienveillance des connaisseurs qui participent au forum.
1e question : Acquisition d’un outil de déclenchement à distance. La notice de l’appareil ne me renseigne pas sur l’intérêt et les limites respectifs des déclencheurs type infrarouge ou ondes radio (dans la dénomination Nikon ML – L3 ou WR – R10 et WR - T10). J’aimerais en savoir un peu plus sachant que je ne déclencherai jamais à plus de 10 mètres, et savoir s’il existe des marques comparables à petit prix et s’il existe des vendeurs d’occasion qui vendent fréquemment ces accessoires.   
2e question : A ma connaissance mon appareil n’est pas équipé d’une option de déclenchement en rideau avant électronique qui éliminerait toute cause de vibration. Or je crains de me trouver dans un ordre de temps de pose le plus critique pour les vibrations de déclenchement et leur amortissement. Je ne connais rien sur l’importance réelle du problème à l’usage, et me pose la question suite à une réflexion logique mais théorique. Deux questions :
2e A) Est-il plus avantageux de fonctionner en mode classique avec la vibration induite par la relèvement du miroir, ou en mode miroir relevé avec dans ce cas la vibration causée par la fermeture de l’obturateur juste avant sa réouverture ?
2e B) Je vois que mon appareil est prévu pour un temps de pose pouvant aller jusqu’à 30 secondes. Dans ce cas je me pose la question : peut – il être opportun de réduire l’éclairage et augmenter le temps de pose, de façon à réduire l’importance relative du temps d’amortissement de la vibration ?
Avec mes cordiaux remerciements.
 

Publicité

Repro
« Réponse #1 le: 10 nov., 2021, 19:55:00 pm »
Tu possèdes le principal : un boitier et un objectif macro très convenables (ce ne sont pas des moyens de fortune !!!) et en plus une possibilité de fixation de ton appareil sur un axe vertical.

J'ai fait des quantités de repro de diapos, de négatifs NB, et de photos anciennes tirées sur papier avec un boitier APS-C bien inférieur au tien (D300, puis D90) et un 50mm macro Sigma, avec un dispositif bricolé à partir d'un agrandisseur réformé, constituant un bon statif de repro (photo : repro d'une pièce de monnaie)

- Pour le déclenchement, un déclencheur filaire électrique comme le Nikon MC-DC2 (trés bon marché) convient parfaitement.
- Pour les vibrations, ne te casse pas la tête : si ton support est stable, aucun risque de bougé, même avec des temps de pose entre 0,5 et 5 secondes. Je n'ai jamais utilisé la fonction de relevage du miroir !
- Il faut faire surtout bien éclairer le document à reproduire : pour ma part, je me mets à coté d'une large fenêtre. Attention aux reflets quand même

Je pense qu'il faut déjà se faire la main avec des essais, et après, ça va tout seul !

Le résultat, c'est cet exemple de repro d'une photo de famille de...1900   (0,77 sec  f/8 ISO 200)
« Modifié: 10 nov., 2021, 20:08:24 pm par Jac70 »

Repro
« Réponse #2 le: 17 nov., 2021, 14:56:41 pm »
Merci Jac70 (seriez vous Haut-saônois, département de ma famille et de toute ma jeunesse avant la fac) pour votre réponse détaillée et ultra rapide.
Quand je disais moyens de fortune, c’était par rapport à un équipement spécifique repro. Pour l’appareil et l’objectif micro, je les ai achetés sur e-bay en choisissant ce qui me paraissait le meilleur rapport qualité prix à partir d’un certain niveau d’exigence sur les deux critères conditionnant la  définition de l’image : la qualité de l’objectif et le nombre de pixels. C’est dans la finalité principale de faire de la repro (documents assez grands pouvant atteindre A2, voire A1) et de la numérisation de diapos, que j’ai été amené à chercher le plus petit prix en format APS-C 24 Mpix avec écran inclinable. (Je fais avec ce que j’ai, mais pour la photo courante, le format micro 4/3 et sa visée sans miroir aurait ma préférence, et puis j’ai aussi depuis des décennies ma panoplie d’objectifs
 argentiques Nikon.
J’ai immédiatement trouvé sur internet et commandé le déclencheur filaire à petit prix MC – DC2 dont vous me révélez l’existence, car il m’ a semblé ne trouver dans la brochure de l’appareil que des déclencheurs infrarouge ou radio.
Je suis rassuré par ce que vous me dites concernant la vibration induite par le miroir. Mais comme il est plus confortable lorsqu’on opère sur un statif avec un appareil à écran inclinable, d’opérer en mode miroir relevé, la question primordiale est de savoir si la vibration induite par le double mouvement de l’obturateur d’ouverture est critique à certaines vitesses, afin de se rabattre au besoin sur la visée optique. De toutes façon comme vous le dites, il faut faire des essais qui ne sont plus le calvaire qu’ils étaient à l’époque de l’argentique. 
 Je vous félicite pour la qualité de la numérisation que vous avez obtenue pour votre photo de famille ancienne. Je serai probablement confronté à ce problème plus tard et peut être serais-je amené à demander des conseils pour l’optimisation des dégradés et du contraste.   
Une anecdote : mon souci majeur était de bricoler le nécessaire éclairage uniforme symétrique oblique. Or je viens de redécouvrir il y a quelques jours qu’un lot de fluo hélicoïdaux de forte puissance que j’avais acheté pour une bouchée de pain sur une brocante il y a 2 ou 3 ans, était en fait  constitutif de 2 spots de studio avec leur réflecteur parapluie en tissus doublé réflecteur, le tout en parfait état de fonctionnement. Je n’ai eu qu’à bricoler le système de fixation sur 2 trépieds légers de récupération.
Cordialement.

Repro
« Réponse #3 le: 19 nov., 2021, 07:57:19 am »
Bonjour !

Oui, j'habite bien la Haute Saône ! A l'est, tout près du point où les 3 départements 70,25,90 se rencontrent !

Je pense que pour l'optimisation des résultats, là encore, pas de souci : en RAW, avec éventuellement un peu de postraitement, ça roule ! L'utilisation du RAW me semble essentielle pour corriger les dominantes de couleurs induites par l'éclairage. Quand tu me parles de fluo, je frémis !
Encore une fois, beaucoup d'essais sont nécessaires !
Pour les diapos ou les négatifs NB j'avais utilisé ce bricolage, fait à partir de la tête de mon agrandisseur réformé, équipé d'une ampoule LED.
Je joins une numérisation d'une diapos agée de 40 ans....

Bons essais !

Repro
« Réponse #4 le: 19 nov., 2021, 12:04:50 pm »
Salut Jacques,
C'est rigolo, j'ai exactement le même dispositif de repro, basé sur un Durst M301 !
La seule chose qui diffère, c'est la fixation du boîtier sur la colonne d'agrandisseur ; chez toi, ça a l'air très propre alors qu'à l'époque je n'avais trouvé qu'un infâme bricolage. Si tu pouvais me montrer cette pièce avec plus de détail, je pourrais peut-être m'en inspirer.
Merci  :)

PS : il n'y a pas d'urgence car j'utilise depuis un moment le dispositif Nikon ES-1 en complément d'un scanner de film 24x36, donc le statif de repro improvisé ne me sert plus que pour des objets en 3D comme sur ta première photo jointe.
« Modifié: 19 nov., 2021, 12:14:32 pm par jaric »

Repro
« Réponse #5 le: 19 nov., 2021, 14:34:47 pm »
Bonjour,

Bonjour,
Comme je ne trouve pas de rubrique repro ou macro, je poste le présent message au petit bonheur et vous prie de me le pardonner 
Je me sers très peu de mon appareil photo et je suis présentement confronté à la nécessité de faire la photographie numérisée de documents avec les moyens de fortune que je possède, à savoir
Un D5300 24 Mpix et son objectif micro 40 mm
Un chassis pour fixation de l’appareil en axe vertical
J’ai deux questions conseil pour lesquelles je sollicite une fois de plus la bienveillance des connaisseurs qui participent au forum.
1e question : Acquisition d’un outil de déclenchement à distance. La notice de l’appareil ne me renseigne pas sur l’intérêt et les limites respectifs des déclencheurs type infrarouge ou ondes radio (dans la dénomination Nikon ML – L3 ou WR – R10 et WR - T10). J’aimerais en savoir un peu plus sachant que je ne déclencherai jamais à plus de 10 mètres, et savoir s’il existe des marques comparables à petit prix et s’il existe des vendeurs d’occasion qui vendent fréquemment ces accessoires.   
2e question : A ma connaissance mon appareil n’est pas équipé d’une option de déclenchement en rideau avant électronique qui éliminerait toute cause de vibration. Or je crains de me trouver dans un ordre de temps de pose le plus critique pour les vibrations de déclenchement et leur amortissement. Je ne connais rien sur l’importance réelle du problème à l’usage, et me pose la question suite à une réflexion logique mais théorique. Deux questions :
2e A) Est-il plus avantageux de fonctionner en mode classique avec la vibration induite par la relèvement du miroir, ou en mode miroir relevé avec dans ce cas la vibration causée par la fermeture de l’obturateur juste avant sa réouverture ?
2e B) Je vois que mon appareil est prévu pour un temps de pose pouvant aller jusqu’à 30 secondes. Dans ce cas je me pose la question : peut – il être opportun de réduire l’éclairage et augmenter le temps de pose, de façon à réduire l’importance relative du temps d’amortissement de la vibration ?

Je n'ai pas un D5300 et ne réalise pas de repro. Par contre, comme vous je suis en format Dx, utilise, entre autre, un Dx 40 MC et ai déjà été confronté au besoin d'optimiser ma technique de prise de vue en pose longue et... avec un 300 mm.

Je me permets de vous donner un avis en sachant que je ne suis pas un pro.

Question 1 : Au départ je n'achèterai pas "d'outil de déclenchement à distance". Parce que je pense que vous pouvez, au moins si c'est uniquement pour un emploi occasionnel.
> Plusieurs moyens :
1- Votre smartphone (OK, il faut avoir un smartphone..) et l'utilisation de la capacité de communication en Wifi de votre APN. Je ne connais pas parfaitement votre boîtier, mais s'il dispose du wifi, pour moi il peut soit être compatible avec l'appli téléchargeable Nikon WMU pour Wireless Mobile Utility (mon D7200 était compatible avec cette appli), soit avec l'autre appli Nikon, destinée cette fois aux APN plus récents Nikon Snapbridge (cas de mon Z50).
Avec ces applis, après avoir "lié" votre APN et votre smartphone vous pouvez prendre à distance des photos. La visée et certains réglages s'effectuent via l'écran de votre smartphone.
Seules difficultés : la liaison n'est pas tjs "stable" (milieu urbain encombré) et il existe un temps de latence assez élevé mais qui ne devrait pas poser pb pour le repro sujets fixes. 
Gros avantage : vous voyez sur l'écran de votre smartphone ce que "voit" votre APN puis ce qu'il a pris.

Un lien (applications mobile) :
https://downloadcenter.nikonimglib.com/fr/index.html

2- le retardateur...

Question 2 : les vibrations liées au mouvements du miroir (à proprement parler)
Le déclenchement à distance vise bien sûr à "supprimer" les vibrations liées au fait de poser son doigt sur le déclencheur d'où l'intérêt du... retardateur.
Pour supprimer les vibrations liées au mouvement du miroir, perso sur reflex (je suis passé à l'hybride) je shootais en visée Live View donc.. miroir déjà relevé.
Inconvénient : La visée Live View des reflex comporte un temps de latence généralement assez long (nettement plus que la visée directe optique) et l'AF est églt plus lent.
Pour ce qui serait d'augmenter le temps de pose pour diminuer l'impact de l'effet des vibrations du miroir, je ne peux pas vous répondre. Perso, moins je monte en ISO, plus ma vitesse d'obturation est courte, mieux je me porte. Mais bon. Surtout que si l'APN est placé dans une pièce, le simple fait que d'autres personnes marchent à proximité, peut induire des vibrations..

Sinon le Dx 40 MC est doté d'un pouvoir de résolution très élevé. Donc très bien pour de la repro mais pour moi prendre en compte l'intérêt de ne pas trop monter en ISO ++ Je ne pense pas vous l'apprendre, mais plus on monte en ISO, plus certes on génère du bruit numérique, mais églt on perd en qualité d'image (dynamique capteur / colorimétrie). L'idéal c'est de pouvoir shooter à la sensibilité "native" de votre APN (par exemple 100 ou 200 ISO) ou tout au moins de ne pas trop s'en écarter.

C'est juste un avis.

A+

PS : ma réponse ne tenait compte pas hélas, des réponses très pertinentes qui vous ont déjà été faites, ni de votre second message ++ => qd j'ai lu votre message, ces réponses ne s'affichaient pas sur mon écran. Bugg ?

CORRECTIF :

Pour de la repro d'images les 2 points qui me semblent importants :
1- C'est effectivement d'être le plus possible parfaitement aligné avec le centre de l'image et perpendiculairement (éviter toute "bascule" par rapport à l'image)
2- Eclairer avec 2 sources de lumière de même puissance, situées de chaque côté, comme sur la photo présentée par jac70 avec l'agrandisseur. Pbs éventuels : les reflets ++ / le respect de la colorimétrie (corrigeable en post-production) / l'homogénéité de l'éclairage => faire un test avec une page blanche..
« Modifié: 19 nov., 2021, 15:00:43 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Repro
« Réponse #6 le: 19 nov., 2021, 14:56:37 pm »
Franchement, je ne vois guère l'interêt de déclencher l'APN avec un smartphone quand on fait de la repro ! Dans cette activité, on est bien sur tout près, pour vérifier le cadrage et la MAP ! Un simple déclencheur électrique est largement suffisant pour ne pas induire de bougé lors de l'appui sur le déclencheur.

Quant aux mouvement du miroir, comme je l'ai déjà écrit, il ne faut pas en exagérer importance : j'ai fait 15 à 20000 repros sans utiliser le Live-View, mais avec un support costaud !

Repro
« Réponse #7 le: 19 nov., 2021, 14:59:06 pm »
Bonjour,

Franchement, je ne vois guère l'interêt de déclencher l'APN avec un smartphone quand on fait de la repro ! Dans cette activité, on est bien sur tout près, pour vérifier le cadrage et la MAP ! Un simple déclencheur électrique est largement suffisant pour ne pas induire de bougé lors de l'appui sur le déclencheur.

Quant aux mouvement du miroir, comme je l'ai déjà écrit, il ne faut pas en exagérer importance : j'ai fait 15 à 20000 repros sans utiliser le Live-View, mais avec un support costaud !

Tout à fait exact Jac70 : je n'avais pas vu les réponses que vous avez faites et je ne savais pas ce que l'auteur souhaitais reproduire : entre reproduire un tableau chez qqu'un et qu'on ne peut pas décrocher et une photo qu'on peut poser devant soi et chez soi, il y a pour moi des différences. Navré.

Je re-corrige ++

PS : Pour ce qui est du smartphone bcp personnes ont déjà un smartphone. WMU et Snapbridge sont gratuits sur le site Nikon. Donc dépense supplémentaire = 0
« Modifié: 19 nov., 2021, 15:08:21 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

*

Hors ligne Pierre

Repro
« Réponse #8 le: 19 nov., 2021, 15:10:06 pm »
le retardateur fera je pense le job plutôt qu'un déclencheur en plus sur le système.  :CH

Repro
« Réponse #9 le: 19 nov., 2021, 15:12:29 pm »
Bonjour Pierre,

le retardateur fera je pense le job plutôt qu'un déclencheur en plus sur le système.  :CH

Le retardateur je l'ai effacé, mais je pense aussi. Lui par contre, il est déjà présent sur le D5300. Pas de dépense supplémentaire pour l'auteur de ce post. Cool !  :C

Bonne journée à vous
« Modifié: 19 nov., 2021, 15:14:51 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Repro
« Réponse #10 le: 03 déc., 2021, 13:39:07 pm »
(…)
La seule chose qui diffère, c'est la fixation du boîtier sur la colonne d'agrandisseur ; chez toi, ça a l'air très propre alors qu'à l'époque je n'avais trouvé qu'un infâme bricolage. Si tu pouvais me montrer cette pièce avec plus de détail, je pourrais peut-être m'en inspirer.
Merci  :)
(…)

Bonjour

De mémoire, les agrandisseurs Durst de la série F (comme celui de Jac70) utilisent une vis de fixation au diamètre 3/8", ce qui permet de fixer rotules, sliderw et autres accessoires de pied facilement.
Les Durst de la série M utilisent un autre système de fixation de tête… et Durst avait prévu le SirioCam pour les transformer en statif. Quand j'en ai voulu un pour mon M605, il était déjà introuvable… (Durst fabriquait encore des agrandisseurs…) et mais j'ai trouvé un artisan près de chez moi (en Haute-Saône – nul n'est parfait) qui m'en a usiné une copie simplifiée qui fait le job (c'était il y a longtemps).
On trouve assez facilement aujourd'hui des tubes acier / alu en magasin de bricolage… je pense qu'on peut faire mieux et pour moins cher que ce que j'avais fait faire à l'époque et qui m'a donné (et me donne encore) entière satisfaction.

Le Sirocam : https://www.the-saleroom.com/en-gb/auction-catalogues/ramsaycornish/catalogue-id-ramsay10030/lot-469cd563-34ca-4e0a-ae80-a99800eb879a

A+

Laurent Galmiche
Haut-saônois du nord
Je suis exigeant. Pour mon matos, je choisis Nikon, Metz, Sigma, Tamron, Manfrotto ; pour mes logiciels, c'est Capture One, DxO, Affinity... et pour mes tirages, c'est Inpixya.

Repro
« Réponse #11 le: 03 déc., 2021, 21:05:17 pm »
Salut Jacques,
C'est rigolo, j'ai exactement le même dispositif de repro, basé sur un Durst M301 !
La seule chose qui diffère, c'est la fixation du boîtier sur la colonne d'agrandisseur ; chez toi, ça a l'air très propre alors qu'à l'époque je n'avais trouvé qu'un infâme bricolage. Si tu pouvais me montrer cette pièce avec plus de détail, je pourrais peut-être m'en inspirer.
Merci  :)

Toutes mes excuses ! J'avais complétement oublié de te répondre !

Voilà donc mon dispositif : il s'agit d'un morceau de tube carré métallique, auquel j'ai donné une forme un peu fonctionnelle à grand coup de scie à métaux et de lime.
Côté agrandisseur, j'ai soudé à l'intérieur un écrou 3/8 récupéré dans ma boite de trucs-à-photos-qui-peuvent-toujours-servir. Je me sers de la vis 3/8 avec un gros bouton plastique qui fixait la boite à lumière de l'agrandisseur ou autre chose, comme le mentionne Lgalmiche
Côté opposé, un trou pour faire passer la vis 1/4 pour la fixation sur la semelle du boitier. Avec une plaque de caoutchouc pour ne pas abimer celle-ci.

Jacques T.   
Haut-saônois de l'Est    (ca, c'est pour notre ami Lgalmiche !)    ;D ;D ;D ;D
« Modifié: 03 déc., 2021, 21:08:40 pm par Jac70 »

Repro
« Réponse #12 le: 04 déc., 2021, 14:42:41 pm »
Merci pour le retour et l'image très parlante. C'est une très donne idée que je vais essayer de mettre en œuvre (cela devrait être à ma portée ;D) si j'ai besoin de reproduire des documents.  :CH ;)

Publicité