Publicité

*

*Sandra*

  • Invité
Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #45 le: 21 août, 2013, 18:40:20 pm »
nuin373, l'objectif est nickel, je suis ravie !!! J'ai fait qq test en obscurité, en extérieur et je suis satisfaite du résultat.
Bon maintenant, faut que j'arrive à cadrer ma demoiselle qui bouge, là c'est moins évident ;D
Merci.

Edit: J'ai encore quelques questions techniques pour les spectacles (suite à mes tests)...
- Quel mode AF svp. Je présume AF-C mais ponctuel ou 39 ou ...?
- Mesure matriciel, spot,...?
Et concernant le point AF, je remarque que si je cible le visage de ma fille, je coupe son corps et il y a trop de "blanc" autour comme sur ma photo dans les critiques. Par contre si je cadre, le visage est flou... Là dessus j'ai encore du mal à comprendre :-\
« Modifié: 21 août, 2013, 20:45:30 pm par *Sandra* »

Publicité

*

Hors ligne didierropers

Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #46 le: 21 août, 2013, 23:00:53 pm »
J'ai encore quelques questions techniques pour les spectacles (suite à mes tests)...
- Quel mode AF svp. Je présume AF-C mais ponctuel ou 39 ou ...?
Si ça bouge, AFC.
Ensuite, le mode de zone dépend du mouvement : si tu peux suivre le mouvement en gardant bien ton sujet dans le collimateur, choisis un seul point, c'est le plus précis. Mais s'il est difficile de suivre le sujet avec un collimateur, on peut étendre la zone de couverture. Attention, il y aura toujours 1 seul collimateur réellement actif mais ceux qui sont autour vont l'aider à retrouver le sujet qu'il a perdu.
Plus on utilise un nombre élevé de collimateurs pour tenter de suivre un sujet perdu, moins le système est réactif. Il vaut donc mieux se limiter à 9 points puis choisir 21 si tu perds trop souvent ton sujet, 39 ou le suivi 3D dans les cas désespérés. Mais sauf si ta fille est montée sur ressorts, 9 devraient suffire pour le spectacle de danse.


- Mesure matriciel, spot,...?
En spectacle, la mesure matricielle est souvent trompée par le fond très sombre qui occuppe la plus grande partie du cadre. Ca ne veut pas dire qu'on ne peut pas s'en servir mais il faut savoir la corriger au jugé. Et ça, ça demande un peu d'expérience. La mesure spot sur le visage s'il est éclairé ou sur la partie la mieux éclairée est souvent une bonne idée.


Et concernant le point AF, je remarque que si je cible le visage de ma fille, je coupe son corps et il y a trop de "blanc" autour comme sur ma photo dans les critiques. Par contre si je cadre, le visage est flou... Là dessus j'ai encore du mal à comprendre :-\
C'est pour ça que monsieur Nikon a prévu plusieurs collimateurs. Tu peux choisir celui que tu veux utiliser en utilisant le pad multidirectionnel (pense à d'abord "réveiller" le système de mesure en appuyant à mi-course sur le déclencheur pour pouvoir y avoir accès)

*

*Sandra*

  • Invité
Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #47 le: 22 août, 2013, 00:09:46 am »
Si ça bouge, AFC.
Ensuite, le mode de zone dépend du mouvement : si tu peux suivre le mouvement en gardant bien ton sujet dans le collimateur, choisis un seul point, c'est le plus précis. Mais s'il est difficile de suivre le sujet avec un collimateur, on peut étendre la zone de couverture. Attention, il y aura toujours 1 seul collimateur réellement actif mais ceux qui sont autour vont l'aider à retrouver le sujet qu'il a perdu.
Plus on utilise un nombre élevé de collimateurs pour tenter de suivre un sujet perdu, moins le système est réactif. Il vaut donc mieux se limiter à 9 points puis choisir 21 si tu perds trop souvent ton sujet, 39 ou le suivi 3D dans les cas désespérés. Mais sauf si ta fille est montée sur ressorts, 9 devraient suffire pour le spectacle de danse.

En spectacle, la mesure matricielle est souvent trompée par le fond très sombre qui occuppe la plus grande partie du cadre. Ca ne veut pas dire qu'on ne peut pas s'en servir mais il faut savoir la corriger au jugé. Et ça, ça demande un peu d'expérience. La mesure spot sur le visage s'il est éclairé ou sur la partie la mieux éclairée est souvent une bonne idée.

 C'est pour ça que monsieur Nikon a prévu plusieurs collimateurs. Tu peux choisir celui que tu veux utiliser en utilisant le pad multidirectionnel (pense à d'abord "réveiller" le système de mesure en appuyant à mi-course sur le déclencheur pour pouvoir y avoir accès)


Ok pour les 9 points, j'avais tendance à mettre le max. Et oui, ma fille est montée sur ressort ;D
Le déplacement du collimateur, j'avais vu mais comme ça demande à chaque fois qq seconde pour le régler, je cherchais la facilité :P
Bon ben au boulot, je vais recommencer à me servir de mon cobaye demain :D
Merci pour tes explications ;)

Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #48 le: 22 août, 2013, 00:32:24 am »
En spectacle, la mesure matricielle est souvent trompée par le fond très sombre qui occuppe la plus grande partie du cadre. Ca ne veut pas dire qu'on ne peut pas s'en servir mais il faut savoir la corriger au jugé. Et ça, ça demande un peu d'expérience. La mesure spot sur le visage s'il est éclairé ou sur la partie la mieux éclairée est souvent une bonne idée.

 C'est pour ça que monsieur Nikon a prévu plusieurs collimateurs. Tu peux choisir celui que tu veux utiliser en utilisant le pad multidirectionnel (pense à d'abord "réveiller" le système de mesure en appuyant à mi-course sur le déclencheur pour pouvoir y avoir accès)

Bien vu et bien dit (comme toujours  ;)).

J'ajouterais juste qu'il faut bien s'entraîner (à changer de mode de map, de mode de zone AF, de mode de mesure d'expo, de collimateur, et de réglage iso - quoiqu'en mode iso auto...).

Et bien paramétrer le boîtier (car son ergonomie n'est pas optimale) ; par exemple :

- touche Fn : réglage isos (par exemple)

- touche I (info) : au 2° appui l'item sélectionné est le dernier utilisé, et, donc :
.souvent je le place sur le mode de mesure expo, qui me tombe comme ça tout de suite sous la main,
.ou alors sur le mode de mise au point : à noter que dans ce cas, si on est en mode AF-C avec mode de zone dynamique, quand on passe en mode AF-S l'appareil se met tout seul en mode de zone point sélectif, et revient en mode de zone dynamique si on revient en mode AF-C (avec le D5100 ; à tester sur le D5200, car il y a 3 options de mode de zone dynamique contre une seule dans le D5100)

- touche Menu : là aussi, le dernier item utilisé (du dernier menu appelé) est proposé à l'appui de la touche Menu (en surbrillance, donc immédiatement activable, si on l'a laissé ainsi).
En conjonction avec l'utilisation du Menu personnalisé, cela permet de placer l'item souhaité quasiment sous la main, et/ou d'accéder aisément aux réglages qu'on utilise souvent sans aller dans les autres menus.
J'ai ainsi placé dans mon menu personnalisé, dans l'ordre, les réglages suivants :
.luminosité du moniteur (que je modifie selon soleil ou intérieur),
.réglage de la sensibilité (pour réglage du mode auto iso, auquel je te recommande de t'intéresser / spectacle),
.régler le picture control,
.priorité en mode AF-C
.régler commande AE-L/AF-L,
.télémètre (pour faire des essais, en fait, sans avoir à le rechercher),
.mémo expo par déclencheur (essais aussi),
.affichage auto des infos (sur off - pour moi)
Tous ces items tiennent sur le 1er écran du menu personnalisé, et donc sont rapidement accessibles (je choisis celui dont je veux qu'il me tombe sous la main, puisque c'est le dernier appelé).
J'ai mis ensuite (2e écran) :
.illuminateur d'assistance AF (sur off - à voir pour tes spectacles, mais moi je préfère et ça fonctionne),
.signal sonore

Enfin, au sujet du choix judicieux du collimateur (cf ton problème, et la réponse de Didier), ne pas oublier que l'appui sur la touche Ok ramène le collimateur actif sur le collimateur central.
C'est bien pratique, parce quelquefois on s'y perd un peu, dans le feu de l'action ; et ça va souvent plus vite que de ramener le collimateur actif complètement d'un côté à l'autre.
Il est également possible (réglage personnalisé a2) de sélectionner le nombre de points AF (11 ou 39) ; 11 peut être plus pratique, pour aller vite, comme indiqué dans le manuel (p. 157). A tester.
Il pourrait être judicieux de placer ce réglage dans le menu personnalisé.

Tout ceci bien assimilé et pratiqué, l'ergonomie s'améliore...

Un dernier truc qui me vient au sujet de ces photos en basse lumière : il me semble qu'en hauts isos, il est préférable de désactiver le D-Lighting (mais à confirmer par les experts).
« Modifié: 22 août, 2013, 01:08:03 am par nuin373 »
D800 + fixes

*

*Sandra*

  • Invité
Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #49 le: 22 août, 2013, 12:08:24 pm »
Dès que j'ai un peu plus de temps, je regarde à ça en détails, merci  ;)

Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #50 le: 22 août, 2013, 12:34:25 pm »

Oui, c'est sûr que c'est un peu long  =D  8) (mais j'ai fait un effort pour structurer  ;) !)
D800 + fixes

*

*Sandra*

  • Invité
Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #51 le: 02 sept., 2013, 22:38:06 pm »
Oui, c'est sûr que c'est un peu long  =D  8) (mais j'ai fait un effort pour structurer  ;) !)

Et je t'en remercie royalement  ;D
(Je n'ai pas encore appliqué tout ça, un peu prise IRL...)

Je passais chercher une autre réponse à une nouvelle question  ;D Si je photographie 2 personnes, il y en a toujours une des 2 qui est floue :hue:
Donc encore le AF auquel je ne m'y habituerai pas... :-[

Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #52 le: 03 sept., 2013, 00:56:23 am »
Si tu photographies deux personnes exactement sur le même plan (même distance par rapport au capteur), elle seront nettes toutes les deux.

Mais en pratique, il faut beaucoup de chance pour qu'elles veuillent se ranger bien en rang d'oignons exactement là où tu fais ta mise au point.

Là le problème n'est pas avec l'autofocus, mais avec la profondeur de champ, c'est à dire la distance devant et derrière le plan de mise au point qui reste nette.

Les solutions :

1° fermer le diaphragme de 2 ou 3 stops

2° si ce n'est pas possible, vu le manque de lumière, choisir une focale plus courte et/ou s'éloigner du sujet.

Tu as des tables de calcul de la profondeur de champ. Inutile des les apprendre par cœur pour toutes les combinaisons ouverture/focale/distance, il y en a beaucoup trop, mais il vaut mieux avoir en tête quelques ordres de grandeur, pour savoir si ta profondeur de champ est de 5cm (impossible d'avoir les deux sujets net) ou de 5m (et là c'est un jeu d'enfant).

*

*Sandra*

  • Invité
Nikon D5200 : Fixer le mouvement (danseur, jongleur,...)
« Réponse #53 le: 05 sept., 2013, 11:39:52 am »
D'accord, merci pour ce nouvel éclaircissement  :)

Publicité