Publicité

*

Hors ligne pik@chu

Je suis passé d’un D750 à un Z6II – Mon retour d’expérience
« Réponse #105 le: 23 mai, 2021, 09:29:02 am »
Les isos auto pour ma part c'est un classique en fonction de ma séance : client extérieur -auto /studio- manuel /séance sportive - auto. C'est vraiment confort et en effet ça ne dispense pas d'un minimum de contrôle.

J'ai traité en partie ma séance de vendredi. Dans l'ensemble +/- 300 prises de vues dont pas mal d'essais. Retenus 140 avec un second tri qui arrivera après. Et bien l'ensemble de la production retenue est faite après pour 90% de cadrage foireux, sujet non mis en valeur (un équidé n'est pas "beau" systématiquement). Les problèmes de map sont vraiment minimes. Dû soit à moi parce que je me suis planté, quelques pt'is soucis classiques de map placés au mauvais endroit mais à 2.8 c'est vite tranchant et le loupé pardonne peu surtout quand la vitesse se casse la gueule etc. La montée en iso reste propre et contenu. Un bruit fin.

Je persiste : l'AF est précis et accroche bien (pour rappel j'ai usité du mode dynamique en AFC avec prio map et AF ON actif). J'ai fait des photos qui je sais sont piégeuses : photographier l'oeil du cheval en gros plan sous divers angles et en intérieur. Bien qu'il soit proéminent, j'ai des clichés très net (merci la stab) avec du détail. Beaucoup plus qu'avec mon D750 et le 70-200VR1 ce qui m'a vraiment étonné. Je verifierais que ce n'est pas du bol. Comme toujours mais c'est normal un crin qui passe devant l'oeil et l'AF est faussé mais là c'est beaucoup demandé même avec le réflex je me faisais avoir. Si il devinait et qu'il arrivait à passer outre là je dirais l'algorithme serait très très fort ^_^

Un pri passage sous DxO pour certaines afin de jouer avec prime m'a encore soufflé par la propreté qui en ressort. Les algos sont juste top. Bon un peu lourd à intégrer dans le workflow de LR/PS pour uen série entière par contre ^_^

Bref une première vraie séance intéressante avec ce Z6II. Du potentiel, quelques défauts mineurs mais rien d'handicapant ou qui me pousse à le remettre dans son carton pour un voyage retour pour le moment. Le Z est réglé pour mon usage avec un AF qui est réactif et vif à mes yeux. Je pense et certains confirmeront qu'il existe mieux, plus efficace mais après à quel prix (canon/sony) ou en cours de dev (Z9) mais à des prix bien supérieur. Pour MON usage, MA pratique et POUR le moment  :lol: Je valide !

Je commence aussi à comprendre pourquoi beaucoup délaissent leurs reflex après coup. On prend vite goût à ce confort "Electronique" si je puis dire, cette assistance, ces infos en direct qui permettent d'anticiper le cliché. C'est un autre monde avec des caps à franchir et ça peut en effet rebuter.
« Modifié: 23 mai, 2021, 09:32:42 am par pik@chu »

Publicité

Je suis passé d’un D750 à un Z6II – Mon retour d’expérience
« Réponse #106 le: 23 mai, 2021, 11:01:33 am »
Météo variable ou lumière variable c'est pareil. C'est là justement que les isos Auto sont intéressants à utiliser.

Perso je fais du sport mais c'est pareil pour autre chose.

 Je suis en M par exemple avec 1/500s à f2,8 après qu'il monte à 800 ou 6400 isos  peu m'importe, ce qui est important c'est que ma vitesse de 1/500s soit tout le temps fixe.Par contre je limite la montée à 10 000 isos par exemple.

Quand tu dis que tu bloques les isos sur X valeur cela veut dire que tu quittes les Isos Auto ? Et je vois pas trop l'intérêt de bloquer les isos, par exemple si tu bloques à 1600 isos.

TOUTES tes photos seront à 1600 isos, même si tu as pas besoin d'aller aussi haut en iso,  en plus de cela d'autres problèmes.

Enfin peut être que j'ai mal compris mais je comprends pas trop ton idée . :hue:
Non pas exactement, je me suis mal exprimé. Je choisis la valeur iso en fonction de la lumière et du type de cliché. Exemple : il fait beau la lumière est parfaite je fais le choix à 200 iso. Prenons comme exemple iso auto sur mon Fuji. J'ai 3 possibilités de plage iso, la première j'ai 160-800 iso et le choix de mini de la vitesse, la seconde j'ai 160-1600 iso idem pour la vitesse, la troisième 160-3200 iso idem pour la vitesse. Hier je me suis amusé à photographier une abeille en plein vol par beau temps, j'avais choisi la plage auto 160-3200 iso. Après cette séance, le temps c'est couvert, j'aperçois un chat sur un muret je shoote sans prendre le temps de modifier les réglages, résultat : photo prise à 3200 iso à f/11 à 1/125 sec. Est-ce raisonnable ? Non ! Le bruit est présent sur le fond, si je voulais en tirer un agrandissement le résultat serait pas terrible. Le lien du cliché > https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=192633.0

Bien sur l'auto iso est très bien, mais il a ses limites sur les petits capteurs, sur les pleins formats, c'est certain ils ont un avantage d'une longueur de bras. Il faut aussi tenir compte de l'objectif utilisé, avec un objectif à ouverture maxi à f/1.4 on n'aura l'avantage par rapport à un objectif à ouverture maxi à  f/3.5. Conclusion, chacun fait ce qui lui plait. Bon dimanche à tous.
« Modifié: 23 mai, 2021, 11:09:32 am par Henri50 »

Je suis passé d’un D750 à un Z6II – Mon retour d’expérience
« Réponse #107 le: 23 mai, 2021, 12:34:39 pm »

Bref une première vraie séance intéressante avec ce Z6II. Du potentiel, quelques défauts mineurs mais rien d'handicapant ou qui me pousse à le remettre dans son carton pour un voyage retour pour le moment. Le Z est réglé pour mon usage avec un AF qui est réactif et vif à mes yeux. Je pense et certains confirmeront qu'il existe mieux, plus efficace mais après à quel prix (canon/sony) ou en cours de dev (Z9) mais à des prix bien supérieur. Pour MON usage, MA pratique et POUR le moment  :lol: Je valide !

Et c'est heureux pour toi, tu ne t'es pas trompé dans ton choix et selon tes usages  ! Cela dit j'ai aussi un D750 et c'est heureux encore que les Z, particulièrement  au niveau de l'AF soit au niveau de ce dernier voire même supérieurs (?).

Mais bon j'ai aussi D500 et D850 et en terme d' AF c'est bien au dessus du D750 et c'est à ce niveau que j'aurais aimé que les Z leur soient comparables.


Je commence aussi à comprendre pourquoi beaucoup délaissent leurs reflex après coup. On prend vite goût à ce confort "Electronique" si je puis dire, cette assistance, ces infos en direct qui permettent d'anticiper le cliché. C'est un autre monde avec des caps à franchir et ça peut en effet rebuter.

Certains  OUI et d'autres NON . En tout cas je ne compte toujours pas encore franchir le Rubicond dans mon usage à 90% de sport . ;D

Je suis passé d’un D750 à un Z6II – Mon retour d’expérience
« Réponse #108 le: 23 mai, 2021, 12:45:39 pm »
Non pas exactement, je me suis mal exprimé. Je choisis la valeur iso en fonction de la lumière et du type de cliché. Exemple : il fait beau la lumière est parfaite je fais le choix à 200 iso. Prenons comme exemple iso auto sur mon Fuji. J'ai 3 possibilités de plage iso, la première j'ai 160-800 iso et le choix de mini de la vitesse, la seconde j'ai 160-1600 iso idem pour la vitesse, la troisième 160-3200 iso idem pour la vitesse. Hier je me suis amusé à photographier une abeille en plein vol par beau temps, j'avais choisi la plage auto 160-3200 iso. Après cette séance, le temps c'est couvert, j'aperçois un chat sur un muret je shoote sans prendre le temps de modifier les réglages, résultat : photo prise à 3200 iso à f/11 à 1/125 sec. Est-ce raisonnable ? Non ! Le bruit est présent sur le fond, si je voulais en tirer un agrandissement le résultat serait pas terrible. Le lien du cliché > https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=192633.0

L'utilisation des Isos Auto ne dispensent pas de régler aux oignons les Ouvertures et Vitesses pour justement être aux isos les plus bas.

Dans ton exemple du chat  le fait d'être à f11 n'est peut être pas forcément utile et en admettant que tu ouvres d'un diaph en moins à f5,6 et tu serais déjà à 1600 isos, à f4 à 800 isos et à f2,8 plus que 400 isos etc ... Après cela dépend de l'objectif utilisé.

Mais bon si tu n'as pas eu le temps d'affiner tes réglages de vitesse et d'ouverture ce n'est pas le fait d'être en isos auto qui soit culpabilisant, bien au contraire .

Je suis passé d’un D750 à un Z6II – Mon retour d’expérience
« Réponse #109 le: 23 mai, 2021, 17:19:00 pm »
Le Z6ii était sur la table avec le 200/500, et je venais de voir l'individu qui martyrisait mes jeunes boulots... Boîtier en iso auto.

Prises de vues faites au travers du double vitrage de la porte-fenêtre.

Dans ma maisonnette de Sologne, il y a toujours un boîtier prêt avec ce 200/500. J'ai la visite de tous les passereaux, corneilles mantelées, tous les pics, des chevreuils, etc.

Le jardin est fermé et bien fermé, c'est comme cela que j'ai vu qu'un chevreuil sautait 1,50m comme nous une bordure de trottoir, après plus compliqué de ressortir, je dois les relâcher et veiller à ce qu'ils ne partent pas dans la direction d'une rue passante.


« Modifié: 23 mai, 2021, 17:32:57 pm par mma144 »

Je suis passé d’un D750 à un Z6II – Mon retour d’expérience
« Réponse #110 le: 23 mai, 2021, 17:46:44 pm »
Derrière la vitre, Samedi dernier,

*

Hors ligne pik@chu

Je suis passé d’un D750 à un Z6II – Mon retour d’expérience
« Réponse #111 le: 14 juin, 2021, 16:54:25 pm »
Suite de l'histoire après quelques semaines d'utilisation. Hier entre autre deux séances clients canines dans les bois et l'utilisation de mes flashs autonomes avec.

Bon ce pti boitier commence à se faire à moi ou plutôt l'inverse. Je ne regrette pas, même si j'ai encore du mal à me sentir 100% à l'aise avec cette nouvelle techno. Mais plus ça avance et plus je prends du plaisir. Le live view hyper réactif m'a permis de faire des photos dans des positions bien plus confortables à ras le sol, sans foirer le focus, en étant très réactif.

La batterie tient plutôt bien je n'ai aps encore eu de souci. En même temps mode avion, j'ai limité la conso au max. J'ai enrichi ma collection de deux batteries de marque Patona (amazon) totalement compatibles testée et validée (sauf l'autonomie). Oui je sais c'est pas du nikon mais en même temps c'est pour du "au cas où".

La micro latence à l'allumage extinction est très courte mais peut m'agacer il faut que je réussisse à me forcer à arrêter de couper le jus systématiquement (sale habitude).

L'ergonomie je le redis : elle est très bonne. Je viens d'ajouter le réglage de la correction d'expo sur la molette arrière en mode prio ouverture. C'est très confort une fois en main.

La visée en direct : franchement pouvoir enfin se concentrer sur la scène, corriger en deux clics sans sortir l'oeil du viseur c'est vraiment bien. L'histo est vite corrigé et on peut limiter la casse pour éviter de couper les crêtes des noirs et des blancs. On expose mieux plus vite avec plus de confort.

L'AF : toujours fidèle à mon mode AFC Dynamique... L'obsession du contrôle à croire. Toujours très très peu de déchet. Franchement je suis assez surpris le D750 me causait plus de tracas en AFC colli unique. Et j'étais dans des bois touffu avec peu de passage de lumière. Bon le dynamique le truc casse pied c'est les points en croix autour du colli qui peuvent parfois m'emm... à cause d'un brin d'herbe qui les attire et décale la map du sujet.

Rafale : Mon pti souci c'est plus la rafale au viseur qui présente des micros latences (affichage dans le viseur). C'est infime et léger mais c'est perturbant. Attention je ne dis pas que c'est une plaie affreuse juste que je me dois de ralouner un peu. Je n'ai aps encore trop poussé mes essais dessus et suis resté sur le mode rafale tradi (exit les pseudos h+ et cie qui ôtent le contrôle de l'image et du suivi). On va dire que ça demande un temps 'adaptation versus le reflex où la rafale s'enchaine "visuellement" plus vite dans le viseur. Donc nécessité de s'adapter.

Le flash : ah là j'ai rencontré un pti problème heureusement vite résolu. Je travaille avec une paire de Godox AD600BM et un récepteur Xpro. Et bien j'ai galéré pour déclencher mes flash avec le Z. J'ai résolu le problème avec deux choses : MAJ de mon contrôleur Xpro et un menu du Z concernant le flash que j'avais réglé sur désactivé me basant sur mes exp avec les boîtiers avec flash intégré. Ben voui garder désactivé sur un boitier sans flash intégré fallait se douter que la griffe aussi serait désactivée  :lol:.

Pour ceux qui ont des soucis en studio intérieur : "je vois rien dans mon viseur" => menu D9 désactiver les réglages à l'écran. De cette manière le viseur n' "applique" pas les réglages studio et donc un écran "noir". Forcément 1/200ème et f8 100 iso en studio intérieur ça va pas vous donner un viseur éclairé  ^_^ Désactiver ce réglage désactive le "rendu" simulé par le viseur.

Sinon flash dans les bois, live view avec déclenchement et map au doigt ptain c'est que du bonheur ! Place à la créativité et on laisse vite de côté les soucis de réglages et autres. Je me suis régalé avec mes clients.

Pour les fan de la haute sync, pensez à régler la vitesse sur 1/250 autoFP pour pouvoir dépasser les 1/250ème et réglez un menu personnalisé (U1/U2/U3) avec en cochant aussi l'utilisation de l'obtu mécanique.

Grip: j'ai de grandes mains donc un pti doigt qui se ballade toujours sous ces foutus boitiers (reflex comme hybride), et achter un grip je me suis dis c'est cher et ça épaissit un appareil voué à la compacité. J'ai donc essayé les semelles meike (amazon) qui ajoutent une sur-épaisseur sous la semelle des z : impeccable ! Problème résolu !
« Modifié: 14 juin, 2021, 16:59:01 pm par pik@chu »

Publicité