Publicité

Style champêtre
« le: 30 août, 2021, 09:15:12 am »
Bonjour,
Je vois passer régulièrement des photos de ce style. Comment doit-on s'y prendre pour faire ce genre de photos? Il me semble que quand j'essaie, c'est cramé sans être joli  =D C'est une question d'objectif? Filtre? Lumière? Technique? Merci!!!

Publicité

*

Hors ligne Gros-Bec

  • Demain n'est pas une promesse, juste une chance. Rachel Joy Scott
  • 8355
  • Soleil ciel bleu 28° toute l'année
  • Voir ses photos
Style champêtre
« Réponse #1 le: 30 août, 2021, 10:00:05 am »
Bonjour Lijetta,

Il est dommage d'avoir supprimé l'exif ce qui aurait permis d'en savoir un peu plus sur ta pdv.

Je trouve la photo floue, est-ce voulu ou la simple réalité des choses ?

Pour répondre à ta demande, pour évité le coté cramé, j'utiliserais la mesure spot sur le sujet dans le cas de cette photo  la jeune femme.
Avec -0.3 ou 0.7 EV quitte à l'éclaircir ensuite en pt sur une zone déterminée de la photo.

 :CH
Etre heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections.
Aristote

Style champêtre
« Réponse #2 le: 30 août, 2021, 11:15:17 am »
Bonjour Lijetta,

Il est dommage d'avoir supprimé l'exif ce qui aurait permis d'en savoir un peu plus sur ta pdv.

Je trouve la photo floue, est-ce voulu ou la simple réalité des choses ?

Pour répondre à ta demande, pour évité le coté cramé, j'utiliserais la mesure spot sur le sujet dans le cas de cette photo  la jeune femme.
Avec -0.3 ou 0.7 EV quitte à l'éclaircir ensuite en pt sur une zone déterminée de la photo.

 :CH

Merci! Alors ce n'est pas ma photo, j'ai juste pris sur internet pour donner un exemple de ce style que je vois beaucoup passer pour des mariages, des photos d'enfants, et je me demandais comment on arrivait à cela :-)

Style champêtre
« Réponse #3 le: 30 août, 2021, 11:42:49 am »
Bonjour,
comme dit Gros-Bec, pour avoir ce rendu "vaporeux", ou soit la lumière ou soit l'obscurité "mange" le sujet, il faut travailler en mesure spot.
Mais il faut savoir que suivant ou l'on fait la mesure on aura un rendu différent. Si on mesure une zone claire, le fond aura tendance à être assombri, et si on mesure une zone sombre, le fond sera plus clair. Le tout est de jouer avec la correction de surex / sousex pour avoir ce qu'on désire. Et on peut accentuer dans un sens ou un autre en post traitement.
Pour ma part j'aime bien ce genre de rendu, j'accepte d'avoir une zone quasiment cramé ou noir si cela n'est pas mon sujet principal, je fais cela par exemple avec des fleurs au soleil rasant du matin, et on a soit un fond sombre, soit très clair.
PP12
Jeunes carottes ou vieilles gamelles, peu importe, le principal est le cuisinier...

Style champêtre
« Réponse #4 le: 29 sept., 2021, 23:04:44 pm »
Bonsoir Lijetta,

Je vois passer régulièrement des photos de ce style. Comment doit-on s'y prendre pour faire ce genre de photos? Il me semble que quand j'essaie, c'est cramé sans être joli  =D C'est une question d'objectif? Filtre? Lumière? Technique? Merci!!!

Bien que la dernière réponse faite sur votre post date d'il y a plusieurs semaines je me risque à intervenir car dans la photo que vous avez jointe, et qui n'est pas de vous, pour ma part, je crois voir différents éléments particuliers (peut-être à tord) sans parvenir à savoir lequel (ou lesquels) vous plaît le plus et ce que vous aimeriez pouvoir produire ou reproduire + facilement avec des résultats qui vous conviennent davantage.

1- Photo dans un cadre champêtre
2- Photo prise à contre jour avec sujet correctement exposé > dans certains cas, si on souhaite que le fond ne soit pas trop "cramé", je pense qu'on peut éclairer davantage le sujet (avec un réflecteur et/ou un flash). Ne pas trop éclairer, simplement "déboucher" les ombres si on souhaite conserver le côté photo prise à contre-jour. Si on utilise un flash type flash "cobra" essayer de faire en sorte que la lumière qu'il produit soit "moins dure" pour conserver une image plus "douce". Avec ou sans flash, l'important pour moi, et là je rejoins ce que d'autres vous ont répondu, il peut être utile d'effectuer des mesures spot plutôt qu'une mesure matricielle globale std. Pour un flash cobra, le plus simple, c'est de faire une 1ère photo test en mode i-TTL BL. Corriger au besoin, notamment le ratio éclair du flash/lumière ambiante. Corriger éventuellement sa position, sa hauteur, son orientation si flash déporté.
Rqe : même si en post-production on peut récupérer parfois certains détails dans les zones sur-exposées ou à l'inverse, sous exposées; idéalement le mieux c'est d'essayer d'exposer du mieux qu'on peut lors de la prise de vue. Et un simple réflecteur ou un flash, parfois, ça peut aussi servir !!
3- Portrait ne prenant qu'une faible partie du fond = longue focale (sur un boîtier Dx, pour un couple, par défaut je prendrais un 85 ou un 105 mm pour cela) > si à l'inverse on souhaite intégrer un gde partie du fond = focale std ou grand angle. CQFD.
4- Sujets "nets" mais détachés du fond, avec un fond flou pour "mettre en valeur" les sujets. En fait, il y a plusieurs possibilités qui peuvent être utilisées seules ou associées, entre autre :
- utiliser ici un télé (court) en utilisant une gde ouverture > par exemple sur un boîtier Dx, pour un couple, par défaut j'ouvrirais en grand cad f/2.8 ou f/4 et je prendrais mon 105 mm (qui ouvre maxi à.. f/2.8. C'est le Z 105 MC). Sinon f/2.8 avec mon 85 mm (même s'il peut ouvrir à f/1.8, cad + gd, à f/2.8 je l'aime bien..) > du coup, je dois être très rigoureux lorsque je fais ma mise au point car à f/2.8 ou à f/4 la zone de netteté est assez réduite
- filtres à la prise de vue. Je n'utilise pas ce type de filtre. Navré mais je sais que ça existe. A la prise de vue je n'utilise que 2 types de filtre (gris neutre appelé aussi densité neutre et polarisant)
- modifier ses photos en post-production (sur ordi) > certains logiciels permettent d'accroître le "flou d'arrière plan". Ceci à la façon de "créer" un bokeh/flou d'arrière plan (attention c'est 2 choses distinctes) avec certains smartphone photo plutôt "haut de gamme" en shoot mode portrait. Parmi ces logiciels je citerai LUMINAR AI (Skylum) et PHOTOSHOP (Adobe). Il doit y en avoir une multitude dotés de ce type de fonction. Je n'utilise pas LUMINAR AI, mais la suite Lightroom/Photoshop avec abonnement. Sont apparus récemment sur Photoshop CC les filtres Neural pour les amateurs de ce type d'effet en photo de portrait. Là bien sûr on est sur une autre vision de la photo, que chacun peut accepter ou refuser, en bloc ou en partie. Car Luminar comme Photoshop permettent d'aller bien au delà du simple "floutage" du fond. Par contre, si on souhaite exploiter au maximum ces logiciels, je pense qu'il faut shooter en RAW (NEF) et pas en exclusivement en JPEG.

Peut-être recherchez vous autre chose dans ce type de photo ? - N'hésitez pas à préciser davantage ce qui vous attire dans ce type de "photo champêtre" ++ Le forum est fait pour discuter.

A+
« Modifié: 29 sept., 2021, 23:35:13 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Style champêtre
« Réponse #5 le: 11 nov., 2021, 09:34:54 am »
Bonjour à tous,

Je souhaitais partager mon expérience pour ceux ou celles qui n’ont pas de grands appareils pour faire leurs photos et qui comme moi débutent dans ce domaine. Puisque je trouvais que le cadre champêtre s’y prêtait à merveille, notamment les couleurs pastels et le côté nature qui s’en dégage, j’ai voulu essayer d’avoir ce genre de rendu avec mon iphone 12 tout neuf. Pour le rendu « flou à l’arrière », c’est plutôt simple, mais pour ce qui est du contre jour juste sublime et transmettant parfaitement cet univers bucolique, c’est plus difficile.

C’est là que la technique du flash m’a bien aidé ! Même avec un simple iphone, il faut essayer de choisir un angle dans lequel le soleil n’est pas trop fort, puis à l’aide du flash éclairer les zones les plus à l’ombre. Attention à toujours avoir la lumière du soleil qui est plus lumineuse que votre flash, c’est important ! Globalement, les merveilleux conseils donnés plus hauts sont tout autant à suivre, je souhaitais simplement rassurer ceux qui ne s’y connaissent pas trop dans tout ce qui est objectifs d’appareils photos !

Style champêtre
« Réponse #6 le: 13 nov., 2021, 09:06:50 am »
Bonjour Ophé,

Tout d'abord bienvenue à vous sur le forum puisqu'à priori il s'agit de votre premier message.

Si effectivement j'utilise un "vrai" appareil photo, en fait une entrée de gamme, le Z50, que j'adore au passage, comme la plupart des gens j'ai aussi un smartphone, un iPhone qui me sert aussi pour prendre des photos.

J'ai découvert il y a seulement qqe jours l'existence d'un flash (en fait il en existe bcp. Il n'est jamais trop tard pour le découvrir) dédié pour smartphone; plus précisément le Godox A1. Le lien du post en question :

https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=195914.0

Qqe part vous pourriez me dire : quel est l'intérêt d'utiliser un flash supplémentaire alors qu'un iPhone en possède un ?

Ce que vous devez savoir, c'est que dans ma pratique photo, je n'utilise quasiment jamais le flash intégré à l'appareil photo (qd le flash est présent comme c'est le cas pour bcp d'appareil d'entrée de gamme et pas tjs sur certains appareils haut de gamme : on a un flash intégré sur un Z50, pas sur un Z9 ou un D6). Le flash intégré c'est en apparence hyper pratique, on l'a déjà avec l'appareil ou le smartphone. Défaut qd on cherche à mieux contrôler sa lumière en termes de puissance (déboucher des ombres) et surtout de position du flash par rapport au sujet, ça ne colle pas tjs ++

Bref, si avec un smartphone un flash comme le Godox A1 (ou similaire) peut apporter un plus, sans passer par la case "vrai" appareil photo avec flash additionnel qu'on positionnera là où on le juge le plus à notre goût, donc pas obligatoirement de face à la même hauteur que l'appareil photo ou le smartphone. Via l'appli Godox qu'on aura téléchargée sur l'Appple store on pourra même modifier sa puissance de sortie (+ fort ou moins fort) et même pour ceux qui possèdent d'autres flashs Godox, les déclencher et aussi modifier leur puissance de sortie.

Pour moi mon iPhone, comme mon Z50, ont déjà plusieurs points communs : ils permettent de prendre des photos et ensuite comme ce sont des appareils photos numériques, ils permettent d'en reprendre une autre juste après, si la 1ère, est mal réglée, si la lumière entre autre, ne nous convient pas => on modifie alors éventuellement la puissance du flash accessoire.

Bonnes photos à vous

A+

PS : La marque du A1 est Godox mais il est parfois commercialisé sous le nom Godox Quadralite

Pour ceux que ça intéresse (c'est un peu compliqué si on débute)


Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Style champêtre
« Réponse #7 le: 14 nov., 2021, 16:39:42 pm »
Bonjour orglop450,

C'était en effet la première fois que je venais sur ce forum, et je ne suis pas déçue de toutes les astuces qu'on peut y trouver, c'est super instructif. Merci beaucoup pour vos conseils, je ne connaissais pas du tout l'existence de "flashs pour smartphone", ça pourrait être un bon investissement en effet ! Je m'y intéresserai un peu plus je pense.

Je vous souhaite une bonne journée !

Style champêtre
« Réponse #8 le: 14 nov., 2021, 20:21:53 pm »
Bonsoir,

..je ne connaissais pas du tout l'existence de "flashs pour smartphone", ça pourrait être un bon investissement en effet ! Je m'y intéresserai un peu plus je pense.

Comme je l'ai dit, il y a qqes jours je n'en savais pas bcp à ce propos.

Maintenant je me permets d'ajouter plusieurs choses :
- avec un smartphone comme avec un Nikon, on peut en réalité utiliser 2 gds type de lumières d'appoint : d'un côté ce qu'on appelle les flashs ou lumière "discontinue" et de l'autre, justement les lumières continues dont des lampes LED (utilisables en vidéo comme en photo).
- les flashs ont généralement l'avantage de pouvoir être très puissants, par contre, ils sont svt dépourvus d'une " lampe témoin" (lampe pilote) permettant d'apprécier l'effet qu'ils vont donner (notamment suivant l'endroit où on va les placer). Exprimé autrement, tant qu'on n'a pas déclenché son flash (sans lampe pilote) on règle et on positionne au pif. Pour la position, il faut bien sûr qu'ils ne soient pas fixés ou intégrés à l'appareil (en langage technique on appelle ça flash déporté). Ok, on est en numérique, on peut svt recommencer, mais bon, qd il s'agit de personnes qu'on prend en photo, elles peuvent vite se lasser. Gag !
- autre pb des flashs > la "synchronisation" cad qu'il faut que le flash se déclenche au bon moment, pdt que l'appareil photo ou le smartphone prend la photo. Hors ce temps est généralement très court.. Bref, tous les systèmes ne se valent pas => s'assurer que ça fonctionne avec votre appareil ou votre smartphone. On a ce pb de "compatibilité" en photo, je pense qu'il existe aussi pour les smartphones ++ Chez iPhone, il faut théoriquement (pour un flash) qu'il soit "certifié MFI" = en bon anglais  Made For iPhone et éventuellement pour tel ou tel modèle d'iPhone. La connexion flash/appareil photo pouvant s'effectuer avec un cordon (ou fil), qui est un système qui a été très longtemps utilisé en photo : pas très pratique mais très fiable. Ou "sans fil" genre bluetooth. Bref l'idéal est d'avoir les bonnes infos, pouvoir le cas échant tester, ou pouvoir renvoyer sans frais.

Ceci dit, pouvoir éclairer autrement que de face et pouvoir modifier si besoin la puissance de son éclairage par rapport à la lumière ambiante... c'est pas mal non plus.

Bonne continuation à vous

PS : J'ai trouvé ça sur le net (flash pour smartphone mais pas que..), ça date déjà de 2019 !  Attention la marque Profoto est l'une des plus chère que je connaisse pour les flashs (de studio, comme les flashs portatifs). Bref, qui vise essentiellement les pros qui ont logiquement de gros besoins. Il y a d'autres marques moins chères qui ciblent une autre clientèle. Godox et sans doute bcp d’autres. Ce qu'il faut retenir c'est l'intérêt ou pas, que vous pourriez avoir d'un flash additionnel pour faire des photos avec votre smartphone (ou pour d'autres avec un "vrai" appareil).



« Modifié: 15 nov., 2021, 08:29:06 am par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Publicité