Publicité

*

Hors ligne Romydu75

Tube d’extension pour Macro
« le: 03 nov., 2021, 01:25:42 am »
Bonjour à tous !

Après avoir été convaincu par des membres du forum que l’achat d’un doubleur pour objectif sigma 150-600 n’était pas ce qu’il y a de mieux, je voulais avoir votre avis sur les tubes d’extension pour macro.

J’ai un Tamron 90mm macro, très sympa niveau rendu mais je cherche à aller encore plus près…

Je me suis un peu renseigné et j’ai cru comprendre que c’était pas mal, si ce n’est qu’il faille être très très près du sujet à photographier.

Quel est votre avis ? Cela vaut-il un objectif LAOWA ?

Je ne maîtrise pas encore très bien la macro mais avec de l’exercice ça devrait aller…haha

Comme à chaque post je remercie ceux qui prendront le temps de répondre à un petit débutant comme moi. Bonne soirée ! :)

Romain
Ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe. (Note à moi-même)

Publicité

Tube d’extension pour Macro
« Réponse #1 le: 05 nov., 2021, 11:50:08 am »
bonjour,

Je ne connais pas les qualité de l'objectif que tu mentionnes
Je possède des tubes Meike qui fonctionnent bien en connectique entre d750 ou d5 et tamron 90mm
je m'en sers très rarement finalement
la macro normale en rapport 1:1  est déjà un rude travail à apprivoiser convenablement et les possibilité avec ces grossissements sont déjà énormes, le matériel fonctionne bien mais les résultats vont dépendre pour beaucoup de l'immobilité du sujet, du support, des lumières suffisantes, angles de vue, .. et post traitement, cela prend beaucoup de temps.   Tout ce rapport 1:1 est déjà une vaste entreprise surtout que les optiques macro sont bien nettes et acceptent un peu de crop dans l'image, on se retrouve alors avec des rapport de 2:1 et un peu plus sans gros problèmes.

Je pensais que les tubes allaient amené des jolis clichés plus souvent mais en fait c'est le contraire, c'est encore plus compliqué, le manque de lumière est encore plus fort et la zone de netteté encore plus étroite, cela devient un peu de la spécialisation du travail bien fait en studio, beaucoup de lumière, une stabilité élevée, prévoir des sujets convenables pour ce genre de grossissements et cela demandera du matériel en plus.

Pour mon avis suivant ta demande je dirais ''non'' ,  pas avant d'avoir fort bien travaillé la macro au rapport déjà très fort 1:1, à ce moment tu pourras mieux te rendre compte si passer à des étapes plus difficiles en vaut la peine en temp et en argent
 




*

Hors ligne Romydu75

Tube d’extension pour Macro
« Réponse #2 le: 06 nov., 2021, 00:35:57 am »
bonjour,

Je ne connais pas les qualité de l'objectif que tu mentionnes
Je possède des tubes Meike qui fonctionnent bien en connectique entre d750 ou d5 et tamron 90mm
je m'en sers très rarement finalement
la macro normale en rapport 1:1  est déjà un rude travail à apprivoiser convenablement et les possibilité avec ces grossissements sont déjà énormes, le matériel fonctionne bien mais les résultats vont dépendre pour beaucoup de l'immobilité du sujet, du support, des lumières suffisantes, angles de vue, .. et post traitement, cela prend beaucoup de temps.   Tout ce rapport 1:1 est déjà une vaste entreprise surtout que les optiques macro sont bien nettes et acceptent un peu de crop dans l'image, on se retrouve alors avec des rapport de 2:1 et un peu plus sans gros problèmes.

Je pensais que les tubes allaient amené des jolis clichés plus souvent mais en fait c'est le contraire, c'est encore plus compliqué, le manque de lumière est encore plus fort et la zone de netteté encore plus étroite, cela devient un peu de la spécialisation du travail bien fait en studio, beaucoup de lumière, une stabilité élevée, prévoir des sujets convenables pour ce genre de grossissements et cela demandera du matériel en plus.

Pour mon avis suivant ta demande je dirais ''non'' ,  pas avant d'avoir fort bien travaillé la macro au rapport déjà très fort 1:1, à ce moment tu pourras mieux te rendre compte si passer à des étapes plus difficiles en vaut la peine en temp et en argent

Merci pour ta réponse Sportif 👍🏼 Je vais suivre tes conseils…

Bon week-end,

Romain
Ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe. (Note à moi-même)

Tube d’extension pour Macro
« Réponse #3 le: 06 nov., 2021, 07:30:45 am »
Si la macro 1:1 est encore envisageable à main levée, au delà, il ne faut pas espérer s'en sortir sans un trépied.
Et si le sujet ne permet pas la pose longue, un flash annulaire s'avèrera nécessaire.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Tube d’extension pour Macro
« Réponse #4 le: 11 nov., 2021, 10:25:37 am »
Bonjour,

...J’ai un Tamron 90mm macro, très sympa niveau rendu mais je cherche à aller encore plus près…

Je me suis un peu renseigné et j’ai cru comprendre que c’était pas mal, si ce n’est qu’il faille être très très près du sujet à photographier.

Quel est votre avis ? Cela vaut-il un objectif LAOWA ?

Je ne maîtrise pas encore très bien la macro mais avec de l’exercice ça devrait aller…haha

Comme à chaque post je remercie ceux qui prendront le temps de répondre à un petit débutant comme moi. Bonne soirée ! :)

Vous êtes un "débutant" certes mais si j'ai bien lu ailleurs, vous disposez qd même d'un D850... ce qui n'est pas rien mais qui qqe part peut faciliter certaines choses en termes de comparaisons dans la mesure où... j'utilise "seulement" un Z50, donc un 20 Mpix et un format APS-C (Dx).

Je pratique en tant qu'amateur un peu de proxy-macro avec (j'ai commencé il y a assez longtemps..) 3 objectifs dits macro, un 40, un 60 et un Z 105 mm. Mais dispose églt de tubes d'extension (d'ailleurs je ne sais pas si d'avoir placé ce post dans la rubrique reflex est le plus pertinent, mais bon, je chipote. Gag !)

Sur ce que vous avez décris, ainsi qu'entre autre sportif, voici ce que je peux vous dire :

- effectivement plus on veut "grossir" plus on peut :
1- soit rester à la même distance du sujet et prendre une focale plus longue (pour prendre un insecte farouche, qu'on aura du mal à approcher, surtout qd on débute => c'est plus "facile" avec un 300 mm, voire un 105 mm qu'avec un 60 mm. CQFD)
2- soit effectivement pouvoir se rapprocher. Et là les objectifs dits "macro" ont un avantage sur les objectfs "non macro" puisqu'ils disposent d'une distance minimale de MAP plus courte. Cpdt, lorsqu'on veut être encore plus près, objectifs macro ou pas, dans certains cas, on peut utiliser en plus, soit des bonnettes, soit des tubes allonges.

- plus on a recours à un fort rapport de repro et donc, plus on est proche du sujet, plus la PDC (prof de champ ou zone de netteté) pour une même ouverture, est ténue, extrêmement réduite. Si le sujet est une nature morte, qu'il n'y a pas le moindre souffle d'air, on peut recourir à la technique du focus stacking : prendre plusieurs clichés en décalant sa MAP puis réassembler ensuite sur son ordi. Par contre, si c'est un insecte en mouvement genre une fourmi : pb ++

- plus on est proche plus les mouvements sont "amplifiés" cad qu'il faut utiliser des vitesses d'obturation en fonction du grossissement. Une fourmi, exemple typique ne se déplace pas aussi vite qu'une moto, mais en macro... si vous la prenez au 1/30è = pb. Et là ce n'est pas "juste"un pb de trépied. Une fourmi c'est parfois très petit et leur vitesse de déplacement relatif est élevée => Flash en mode HSS (synchro haute vitesse) ? / difficulté accrue pour réaliser correctement sa MAP à très courte distance ++. 

- trépied : je viens d'en parler. Parfait pour une nature morte (d'autant plus que le rapport de repro sera élevé, voire supérieur à 1:1), indispensable en focus stacking. C'est évident. Par contre, tjs pareil, pour un insecte en mouvement.. le temps que vous l'installiez, il sera parti (peut-être).

- lumière ++ Sportif l'a sous-entendu : la macro exige en fait "bcp" de lumière pour pouvoir utiliser des ouvertures "réduites" cad svt de f/8 jusqu'à f/32 (en prise unique, pas en focus stacking), mais pas obligatoirement très puissantes car la zone à éclairer est svt réduite et qu'on peut placer sa ou ses sources de manière rapprochée. De plus un objectif macro à sa distance minimale de MAP "perd" en réalité aussi un peu de lumière, idem lorsqu'on utilise un ou des tubes allonges. Exprimé autrement un Z 105 mm qui ouvre "normalement" à f/2.8, au rapport 1:1, n'ouvrira plus en réalité à f/2.8, il y a un peu moins de lumière qui arrive au capteur. On "perd" environ 1 diaph en passant de 60 cm à 30 cm. 
Perso, je n'utilise pas de flash annulaire comme Pr Blup le suggère. Je n'en ai pas car j'utilise mes flashs stds et le plus souvent, en mode déporté ++ Je ne dit pas que ça n'a pas d'intérêt, simplement, une lumière de face placée en sus sur mon objectif qui est déjà très près du sujet, ça ne m'a pas tenté.

- Tube allonge : j'en utilise tjs ++ Sur objectif std comme sur objectif macro. Un "gros" défaut : on perd la MAP à l'infini et généralement la zone de MAP est réduite. De plus il faut s'assurer de la "compatibilité" objectif / APN. Comme je l'ai dit, on perd un peu de lumière. Enfin, qualitativement, je n'ai pas constaté de perte (OK, c'est à mon niveau qui n'est pas celui d'un pro).

In fine, un tube allonge monté sur un Tamron 90 macro je trouve ça pas mal pour vous faire déjà une idée des "contraintes" des rapports supérieurs au rapport 1:1. C'est vrai qu'au rapport 1:1 on n'obtient pas une fourmi en gros plan... A 2:1 voire plus, c'est sûr (même si avec un D850 vous disposez d'une plus gde marge de manoeuvre). Pour l'achat d'un LAOWA qui arrive au rapport 2:1, pour moi, voir après. C'est juste un avis.

Par contre, si l'insecte est plus gros, c'est faisable (sans tube). CQFD

A+

Pour illustrer mes propos (loin du rapport 1:1 et + / seule la dernière photo est légèrement croppée ++) :
- insecte en gros plan, à main levée, Z 105 sur Z50, non croppé (donc vous obtenez environ la même chose avec un tamrom 90 mm sur un D850 en cadrage Dx : il vous reste alors 20 MPIx, ce que j'ai sur mon Z50)
- papillon (pieride du choux) églt à main levée, flash sdt mais objectif non macro, un AFS 85 mm + tube allonge; tjs Z50
- fourmis, Z105 MC sur Z50 tjs à main levée (ce jour là je n'avais pas pris mon flash.. > cela m'aurait surtout permis de fermer davantage, accessoirement de moins monter en ISO tout en restant au 1/600è en mode HSS)
« Modifié: 11 nov., 2021, 11:42:13 am par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Tube d’extension pour Macro
« Réponse #5 le: 11 nov., 2021, 17:35:12 pm »
Re,

Quel est votre avis ? Cela vaut-il un objectif LAOWA ?

Dans ma longue réponse ci-dessus, je n'ai pas développé ce point car, sauf erreur de ma part, bien qu'il y ait bien un LAOWA macro proche des 90 mm de votre Tamron, l'offre macro chez eux est assez fournie, avec au moins 7 objectifs :
- le 100 mm f/2.8 rapport maxi 2:1 que je viens de citer et sans doute celui auquel vous feriez allusion.
- le 25 mm f/2.8 rapport maxi 5:1 !! : très grosse différence de rapport ++ (VS le Tamron). Par contre on est sur un 25 mm, donc on doit encore plus se rapprocher. CQFD.
- le 24 mm f/14 étanche / avec "lumière annulaire" intégrée / rapport maxi 2:1 => ressemble à un "endoscope" rigide et permet d'accéder dans de tout petits espaces. Si on n'éclaire qu'avec la lampe annulaire, on risque très svt d'avoir un fond sombre (lié à la différence de luminosité)
- le 15 mm à décentrement, rapport maxi 1:1 (format APS-C) - De la macro en gd angle, histoire d'avoir ce qu'il y a autour du sujet
- 60 mm f/2.8 rapport 2:1
- 65 mm f/2.8 rapport 2:1
- 50 mm f/2.8 rapport 2:1

Questions :
- vous seriez intéressé par lequel ?
- Si LAOWA avec rapport maxi 2:1 versus maxi 1:1 de votre Tamron 90 macro, cette différence justifie-t-elle un tel achat ?

Avis déjà donné, un tube coûte qd même moins cher pour se faire une idée + précise des contraintes et de l'intérêt de shooter avec des rapports + élevés que 1:1. Exprimé autrement, au rapport 2:1 mon taux de déchet (en ce qui me concerne, OK, je ne suis pas un pro) est nettement plus conséquent qu'au rapport 1:1, et encore plus élevé qu'au rapport 1:2. CQFD.

Dans ma pratique, je ne cherche pas des rapports aussi élevés, mais je peux qd même dépasser le 1:1 avec un petit accessoire qu'on utilisait du temps de l'argentique et qui oblige à utiliser un objectif ancien (pas obligatoire cpdt) disposant... d'une bague manuelle de diaphragme et d'un diamètre de filtre de 52 mm pour ma part = bague d'inversion type Nikon BR2A que j'utilise avec un 28 mm série E / la bague d'inversion étant montée sur le FtZ. On peut même y rajouter.. un tube allonge. Dans tous les cas, MAP manuelle : pas un pb sur ces rapports de repro. Mais c'est un peu hors sujet... (le BR2A n'est pas un tube allonge)

A+

Rqes techniques :
1- avec un tube allonge, plus la focale de l'objectif est élevée, plus on doit utiliser un tube long pour obtenir une différence significative. En pratique avec un Tamron de 90 mm il faut utiliser un tube d'au moins (à la louche) 20 voire 30 mm (pour que cela ait un réel intérêt). Alors qu'avec un un Dx 40 mm MC on pourra se contenter d'un tube de 12 ou 14 mm. Du coup, la perte de luminosité est bcp plus marquée sur un 90 (+ tube), qu'avec un 40 mm (+ tube, qui sera plus court).
2- avec une bague d'inversion, c'est l'inverse.. plus la focale utilisée est courte, plus l'effet est important.

PS : Je n'utilise pas de LAOWA macro. Leur offre paraît cpdt très intéressante.

Pour illustrer mes propos, les images parlant parfois mieux :
- Ma bague BR2A prise au Dx 40 sur D7200 (en dessous du rapport 1:1). Non croppé. Ouverture f/5.6 ce qui explique la zone de flou.
- Puis avec le même Dx40, mais cette fois sur Z50 (pris ce soir pour voir..) + tube de 20 mm (on est "nettement" au dessus du rapport 1:1, à vue de nez autour de 2:1 le rapport maxi des LAOWA macro 50 à 100 mm), je suis à f/22 et.. très, très près de la bague puisque j'utilise un 40 mm. Non croppé.
- Même config mais bref aperçu technique du focus stacking (4 photos retenues avec décalage manuel de la MAP puis réassemblées. Le Z50 ne possède pas de fonction focus stacking automatisée comme d'autres APN Nikon plus haut de gamme dont.. le D850). Image finale légèrement croppée. Ouverture un poil + ouverte, f/16, donc chaque image au départ a une PDC inférieure isolément à celle de l'image précédente prise à f/22 => cpdt la zone de netteté finale obtenue est + étendue > à tous les caractères écrits + le point de repère. Sinon idem flash en mode déporté (placé en hauteur et sur la droite). Trépied. Enfin pour le côté esthétique, j'ai passé un coup de chiffon sur ma bague d'inversion avant de reprendre la série pour le focus stacking (les poussières auxquelles je n'avais pas trop fait attention lors de la prise de vue précédente étant "trop" visibles sur l'image du milieu. Navré !)
« Modifié: 11 nov., 2021, 23:23:12 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Publicité