Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #15 le: 13 Mar, 2014, 20:16:33 pm »
Pour illustrer la trajectoire de l'ISS de la photo précédente, une légende (Powerpoint) sur même fond étoilé (mais peu visible, sur ce petit format).


Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #16 le: 14 Mar, 2014, 09:40:54 am »
Hello
et il n'y a personne qui a réussit à la photographier au télescope? je sais qu'il y a quelques images de ISS devant le soleil, mais prise la nuit???
J.Ph.
Les sages se taisent et les sots parlent (Lao Tseu). Et quand les sages parlent on ne les écoutent pas (captainyvan). il ne faut pas suivre les autorisations formelles, mais les absences d'interdictions. (H Gaud) L'expérience est une lanterne accrochée dans le dos qui éclaire le chemin parcouru..

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #17 le: 14 Mar, 2014, 11:36:09 am »
Hello
et il n'y a personne qui a réussit à la photographier au télescope? je sais qu'il y a quelques images de ISS devant le soleil, mais prise la nuit???
J.Ph.
Salut JP,
J'ai vu récemment à la télé allemande un reportage sur les flares, ISS et autre satellites.
Un français (dont j'ai oublié le nom), astronome amateur éclairé, a filmé le transit de l'ISS et c'était super.
Je crois savoir que ce transit ne dure qu'une fraction de seconde et qu'il est assez rare.
Bref, nous n'en sommes pas encore là !

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #18 le: 20 Mar, 2014, 10:30:17 am »
La Grande Nébuleuse d'Orion (M42) après un traitement de la photo initiale en NEF (qui pèse à l'origine 40075 Ko).
« Modifié: 20 Mar, 2014, 10:32:31 am par mimi2b »

*

Hors ligne NikonPhil

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #19 le: 20 Mar, 2014, 10:52:14 am »
C'est loin Mimi ?
Nikon D700, Nikkormat EL, Nikon Fm10, Nikon Fe10, Nikkor 35/2.8ai, Nikkor 50/1.4 ai, Nikkor Af 50/1.8, Nikkor 50/2 ai, Nikkor 28/3.5 ai, Nikkor Af 70-210

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #20 le: 20 Mar, 2014, 12:40:31 pm »
C'est loin Mimi ?
Oui  :)
Un petit problème pour remettre les choses en place :

Nous  voulons rejoindre l’étoile la plus proche, située à 4,2420 années-lumière.
Notre  vaisseau spatial n’a aucun problème de carburant.
Nous ne tenons pas compte de l’accélération initiale et de la décélération finale.
Notre fusée a une vitesse  linéaire constante : 288.000 km/h.
Nous nous rapprochons en ligne droite de l'étoile (supposée immobile, ce qui n'est pas le cas)  Alpha Centauri A (c’est elle dont il s’agit) à raison de  288 000 kilomètres par heure (vitesse très optimiste en l’état de nos techniques actuelles).
288 000 km/h = 80 km/s (288 000 / 3 600)
80 km / s = 1/3 750 ème de la vitesse de la lumière (80 / 300 000)
Pour parcourir 1 al, il faudra donc 3 750 ans (1 x 3 750)
Et pour 4,2420 al : 4,2420  x 3 750 = 15 945 ans ou si vous préférez 159,45 siècles.
Eh bien, pour finir de répondre à ta question, M42 qui est une zone très vaste est environ 300 fois plus loin ! Suis-je clair ?
« Modifié: 20 Mar, 2014, 14:26:00 pm par mimi2b »

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #21 le: 20 Mar, 2014, 12:57:43 pm »
Ah c'est très clair, je prends tout de suite mon aspirine  :lol: :lol: :lol:
L'homme rêve devant le flux continu d'un fleuve, le vol d'un oiseau emporte au loin son imagination et l'apaise.
Pierre Darmangeat ;)

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #22 le: 20 Mar, 2014, 13:37:30 pm »
Non seulement c'est clair, mais nous projetons d'aller y pique-niquer à vélo ce week-end.  :lol: :lol: :lol:
Ça intéresse du monde ?

Plus sérieusement, excellent exposé, mimi2b !  ;)
Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins…

(Georges Brassens)

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #23 le: 20 Mar, 2014, 14:04:26 pm »
Je ne voudrais ajouter qu'une seule chose... il faudra ensuite songer au retour... pour renouveler le stock d'aspirine :lol: :lol: :lol:

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #24 le: 20 Mar, 2014, 15:33:27 pm »
Prétendre à une aller-retour est encore présomptueux. Contentons-nous d'un aller simple. Avec la réserve de St Pourçain qui va bien.

*

Hors ligne NikonPhil

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #25 le: 20 Mar, 2014, 15:50:03 pm »
Mimi es ce que tu te rend compte que ces distance sonts phénoménales ! on ne voyagera probablement jamais dans la galaxie (je ne parle même pas de l'univers) même Alpha du centaure c'est juste impossible, a moins de nano vaisseau spacial gros comme une particule pour ne pas être detruit a la vitesse de la lumiére, ou les trou de verre, mais en verité on n'y arrivera pas  :)
Maintenant ont peut être visité aussi  :)
Nikon D700, Nikkormat EL, Nikon Fm10, Nikon Fe10, Nikkor 35/2.8ai, Nikkor 50/1.4 ai, Nikkor Af 50/1.8, Nikkor 50/2 ai, Nikkor 28/3.5 ai, Nikkor Af 70-210

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #26 le: 20 Mar, 2014, 15:53:33 pm »
A 280000km/h on est à 1/3600 de la vitesse de la lumière environ. Il est clair qu'il faudrait un vrai saut technologique pour voyager à de telles distances, une évolution qui permettrait de voyager à une fraction non négligeable de la vitesse de la lumière. Et même dans ce cas-là, l'aller simple étant envisageable, l'aller-retour n'aurait aucun sens étant donné le paradoxe des jumeaux d'Einstein.

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #27 le: 20 Mar, 2014, 16:19:03 pm »
l'aller-retour n'aurait aucun sens étant donné le paradoxe des jumeaux d'Einstein.
Il n'y a pas de paradoxe.

Le voyageur luminique constate "simplement" qu'il s'est écoulé beaucoup plus de temps à son port d'attache que l'apparente durée de son périple. C'est une conséquence de la relativité générale.

Du DX, des zooms, du FX et des fixes.

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #28 le: 20 Mar, 2014, 17:58:31 pm »
Mince, je suis confus... J'ai presque ouvert un autre fil dans le fil de Jean-Philippe...
Il va être furieux !

Astrophoto du grand angle aux télescopes
« Réponse #29 le: 20 Mar, 2014, 20:30:37 pm »
Hello

tout est loin dans notre univers, même Mars demanderai des voyages aller/retour qui se comptent en mois voire années...
une fois pris conscience de cela, on se rend compte que la Terre est un minuscule grain de sable, totalement insignifiant, perdu dans le vide...

J.Ph.
« Modifié: 20 Mar, 2014, 20:38:54 pm par amansjeanphilippe »
Les sages se taisent et les sots parlent (Lao Tseu). Et quand les sages parlent on ne les écoutent pas (captainyvan). il ne faut pas suivre les autorisations formelles, mais les absences d'interdictions. (H Gaud) L'expérience est une lanterne accrochée dans le dos qui éclaire le chemin parcouru..