Quel enregistreur
« le: 25 Jan, 2017, 12:14:23 pm »
Bonjour,

je vais avoir besoin de votre aide, la dernière fois que j'ai utilisé un enregistreur, c'était un Nagra IV ! ;D

Pour couvrir les élections qui s'annoncent, je vais m'acheter un enregistreur numérique.

Il doit être compact, pouvoir être branché sur une table de mixage, recevoir différents types de micro et pas trop cher.

Le but est de capter les discours lors de meeting, capter du son d'ambiance, réaliser des interview et des micro-trottoirs.

Ce sera peut-être aussi l'occasion de me mettre à la vidéo (avec un D 750)

En fouillant sur le net, j'ai trouvé le Tascam DR 40 qui semble répondre à mes besoins. Qu'en pensez vous ?

Merci d'avance.
un oeil, une sensibilité et en dessous une paire de jambes avec des pieds au bout


Quel enregistreur
« Réponse #1 le: 26 Jan, 2017, 03:09:11 am »
Oui le DR40 peut faire l'affaire. Mais c'est un modèle qui a plus de 5ans.

Pour 50 euros de plus je lui préfererais le nouveau Zoom H4nPRO. Le H4nPRO a de bien meilleur pré-ampli micro et il peut être utilisé comme interface audio pour faire des enregistrement directement sur ordinateur.
http://www.lemicrophone.fr/produit.php?ref=4515260016389&id_rubrique=22

Il y a aussi le Tascam DR60DmarkII à peine plus cher que le DR40.
http://www.lemicrophone.fr/produit.php?ref=DR60DMKII&id_rubrique=134
Plus adapté que le DR40 pour faire du son de film, mais je crois bien qu'il n'a pas de micro interne.

Quel enregistreur
« Réponse #2 le: 26 Jan, 2017, 09:29:09 am »
Merci pour ta réponse, je vais me pencher sur le Zoom H4n PRO.

Le Tascam DR 60 mk II est trop encombrant, je cherche un engin qui puisse être tenu à la main.
un oeil, une sensibilité et en dessous une paire de jambes avec des pieds au bout

Quel enregistreur
« Réponse #3 le: 27 Jan, 2017, 01:52:43 am »
Qu'est-ce que tu entends par tenu à la main ? en cours d'enregistrement avec les micros internes ?
Parce que que soit le zoom H4nPRO, le Tascam 40 ou n'importe quel autre modèle de ce genre. Les micros internes de ce type d'enregistreur sont hypersensibles au bruit de contact et c'est quasiment impossible d'utiliser les micros internes et de tenir l'enregistreur à la main. Si tu veux des bons résultats, c'est mieux avec l'enregistreur posé sur une table ou sur un mini trépied.
Et si tu veux vraiment le tenir en main, je pense que tu devrais prévoir aussi d'acheter la suspension rycote lyre prévu pour ça.
http://www.lemicrophone.fr/produit.php?ref=5060223046001&id_rubrique=214

Quel enregistreur
« Réponse #4 le: 27 Jan, 2017, 10:03:35 am »
Aîe, le budget explose !

J'imaginais pouvoir tendre l'enregistreur à la main pour capter une déclaration. Posé sur une table, cela ne sera pas toujours possible.

Pour moins cher que la suspension, je devrais pouvoir trouver un micro externe. L'enregistreur dans une poche ou à la ceinture, ça va marcher ?

Un dynamique cardioïde, c'est une bonne idée ?
un oeil, une sensibilité et en dessous une paire de jambes avec des pieds au bout

Quel enregistreur
« Réponse #5 le: 28 Jan, 2017, 02:30:48 am »
Un micro dynamique (branché en XLR) c'est très bon au niveau des bruits de contact qui sont quasi inexistant donc on peut le tenir en main.
Par contre c'est pas très sensible. Pour faire une interview si tu cales ce genre de micro juste sous le menton des personnes, c'est parfait. Pour aller chercher des sons plus loin ou des ambiances, les micros internes seront beaucoup mieux.

Ce que j'ai dit dans mon post précédant, c'est plus un avertissement. On peut le tenir en main. C'est juste qu'au moindre mouvement des doigts sur l'enregistreur ça s'entends. Après tout dépends de la longueur des prises, de ta capacité à ne pas bouger la main. Est-ce que tu vas monter ces prises ? Auquel cas, il suffit de bouger sur des passages pas important que tu couperas. Il faut aussi monitorer tes prises. Même avec des petits écouteurs genre iphone. Comme ça tu entends dès que tu fais des bruits de contact.

Quel enregistreur
« Réponse #6 le: 28 Jan, 2017, 10:08:30 am »
Quel budget pour l'enregistreur et quel budget pour le ou les micros ?

Les micros internes des enregistreurs portables sont à peu près aussi qualitatifs que les micros embarqués sur un appareil photo. Il ne faut pas se faire d'illusion, parce qu'un vrai micro coûte cher et qu'il y a aussi des lois et des règles de la physiques qui font qu'on ne peut pas intégrer un micro dans un moule en plastique et vouloir tout en même temps (ne pas capter les bruits de manipulation, vouloir isoler un son lointain, capter une ambiance...).

Un micro est plus ou moins directif. Pour capter une ambiance, il faut une faible directivité pour capter les son un peu tout autour. Pour enregistrer une personne, il faut un micro assez directif pour limiter les bruits autours.

Il te faudra sans doute utiliser les micros intégrés à l'enregistreur pour les ambiances et un micro à la main (suffisamment directif) pour les enregistrements de personnes.

Il est parfois possible d'utiliser les micros internes et deux micros externes en même temps.

Quel enregistreur
« Réponse #7 le: 28 Jan, 2017, 11:46:34 am »
Merci pour vos réponses, la solution se profile:

enregistreur 4 pistes avec ses micros intégrés omni pour les ambiances et les conditions cools + un micro dynamique cardio (ou super/hyper cardio ?) pour les prises à la main.

Le budget ? 350 € max dans un premier temps. Ultérieurement le même montant pour un micro cravate HF ou alors un semi canon, je ne sais pas encore
un oeil, une sensibilité et en dessous une paire de jambes avec des pieds au bout

Quel enregistreur
« Réponse #8 le: 28 Jan, 2017, 12:20:41 pm »
ZOOM H4n PRO à 220 € : https://www.thomann.de/fr/zoom_h4n_pro.htm
ZOOM H4nSP à 180€ : https://www.thomann.de/fr/zoom_h4nsp.htm

Vois sur le site de zoom les caractéristiques et même télécharge les notices pour voir si le modèle convient à tes besoins.

Pour les micros, le Shure SM-58 est un classique (cardioïde). Il n'est mauvais nul part et excellent nul part. C'est un couteau suisse très utilisé. Tu le trouve à 110 € : https://www.thomann.de/fr/shure_sm58.htm?ref=search_rslt_SM-58_105767_0
Je préfère de loin le son du Shure Beta 58 (il est de plus un peu plus directionnel) : https://www.thomann.de/fr/shure_beta_58_a.htm?ref=search_rslt_beta+58_105763_0

Après, en micro canon, tu peux voir chez RODE qui est une marque qui propose aussi des micros pour les amateurs de vidéo (entre autre, le célèbre RODE VIDEOMIC et ses dérivés) : https://www.thomann.de/fr/microphones_videos_et_cameras.html?sw=RODE
Le NTG-2 est un bon compromis. Il peut fonctionner avec une pile (ou une alimentation phantom). Il est à 170 € : https://www.thomann.de/fr/rode_ntg_2.htm?ref=search_rslt_RODE_179393_0

Si l'enregistreur numérique est capable de fournir une alimentation phantom, tu peux aussi regarder le RODE NTG-1.

Avec tout ça, ajoute une petite perche pour approcher le micro et surtout une bonnette de type "dead cat" avec des poils, mais pas une bonnette en mousse qui n'est pas très efficace pour éliminer les bruits de vent en extérieur.

Quel enregistreur
« Réponse #9 le: 29 Jan, 2017, 01:42:29 am »
Les micros internes des enregistreurs portables sont à peu près aussi qualitatifs que les micros embarqués sur un appareil photo. Il ne faut pas se faire d'illusion, parce qu'un vrai micro coûte cher et qu'il y a aussi des lois et des règles de la physiques qui font qu'on ne peut pas intégrer un micro dans un moule en plastique et vouloir tout en même temps (ne pas capter les bruits de manipulation, vouloir isoler un son lointain, capter une ambiance...).
Non la qualité des micros internes d'un enregistreur tel que le H4n est bien meilleure que les micros internes d'un DSLR. Incomparable.
D'abord la qualité du fichier en Wav (non compressé) pour l'enregistreur contre un Mp4 encapsulé dans du mov pour le DSLR.
C'est justement ce qui a fait la popularité du H4n, c'est de proposer un bon enregistreur avec des bons micros intégrés à un prix très raisonnable. Avant ces petits handheld recorder, il fallait un budget x10 pour la même qualité de son.

Un fichier de quelques secondes de D5200 d'un concert et le fichier correspondant d'un H4n posé sur la table (café concert) pour écouter la différence (ce sont les fichiers originaux simplement dupliqués et cropés pour rester raisonnable en taille de fichier)
https://www.dropbox.com/sh/duda8fkh7e0j2bv/AAAAnpPBjCdrvf8gAaBlqniGa?dl=0

La sensibilité aux bruits d'un contact d'un micro est uniquement dû à son type.
Quasiment aucune sensibilité avec les micros dynamique.
Très sensible avec les autres, les électrostatiques.

enregistreur 4 pistes avec ses micros intégrés omni pour les ambiances et les conditions cools + un micro dynamique cardio (ou super/hyper cardio ?) pour les prises à la main.

Le budget ? 350 € max dans un premier temps. Ultérieurement le même montant pour un micro cravate HF ou alors un semi canon, je ne sais pas encore
Le H4nPro semble une bonne solution.
Surtout pas le H4n tout court. Pour 40 euros de différence, ce serait un très mauvais calcul. Le seul point un peu négatif du H4n c'était la faiblesse de ces pré-ampli. C'est la grande amélioration du modèle Pro, de bien meilleurs pré-ampli.
En plus tu veux t'en servir avec un micro dynamique qui n'est pas un micro très sensible, donc va falloir booster le signal en poussant le pré-ampli, donc le H4nPro sans hésitation.

Pour le micro tu as l'embarras du choix. Effectivement le Shure SM 58 est un classique.
Même le premier prix de shure est possible (tu as le câble avec)
http://www.lemicrophone.fr/produit.php?ref=42406397100&id_rubrique=197
Pour la directivité; cardio c'est bien pour un dynamique. Quand tu resserres encore plus la directivité, tu récupères aussi un lobe arrière et l'atténuation latérale n'est pas la même selon les fréquences. Déjà qu'un dynamique n'a pas une réponse en fréquence très naturelle.

Si tu es sur Paris ou région parisienne je te conseille d'aller dans cette boutique. Tu ne trouveras pas moins cher et il y a des vendeurs compétents et sympas, si tu as des questions. Si tu commandes par internet cette boutique ou Thomann, c'est les même prix.

Dans ton budget de départ un casque pour le monitoring est obligatoire à mon avis :
Ce sennheiser a un rapport qualité prix imbattable :
http://www.lemicrophone.fr/produit.php?ref=4044155054682&id_rubrique=89
Tu devrais aussi prévoir si tu n'en a pas des batteries (c'est gourmand c'est petits enregistreurs) comme celles-ci + chargeur
https://www.amazon.fr/Panasonic-BK-3MCCE-4BE-eneloop-utiliser/dp/B00IWS52MI/ref=pd_bxgy_421_2?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=6Q9JKKWNNEXCQD8436JD

Quel enregistreur
« Réponse #10 le: 29 Jan, 2017, 10:48:37 am »
Non la qualité des micros internes d'un enregistreur tel que le H4n est bien meilleure que les micros internes d'un DSLR. Incomparable.
D'abord la qualité du fichier en Wav (non compressé) pour l'enregistreur contre un Mp4 encapsulé dans du mov pour le DSLR.
C'est justement ce qui a fait la popularité du H4n, c'est de proposer un bon enregistreur avec des bons micros intégrés à un prix très raisonnable. Avant ces petits handheld recorder, il fallait un budget x10 pour la même qualité de son.

Je parlais bien du micro seul, pas du traitement qui est derrière. Sur un enregistreur portable à 300€, il ne faut pas trop se faire d'illusion, il n'y a pas 2 micros à 50€ qui sont embarqués. En tout cas, ce que je voulais dire, c'est que les micros embarqués sont loin des performances d'un vrai micro. Là où je suis d'accord, c'est qu'un fichier WAV en 24 bits est bien plus pratique qu'un fichier compressé.

La sensibilité aux bruits d'un contact d'un micro est uniquement dû à son type.
Quasiment aucune sensibilité avec les micros dynamique.
Très sensible avec les autres, les électrostatiques.

Là je ne suis pas d'accord. La sensibilité aux bruits de contact dépend de la qualité de l'isolation. En général le capteur du micro est logé dans de la mousse ou du caoutchouc (ou autre technique plus évoluée) pour limiter les chocs mécaniques. Que ce soit un micro dynamique ou statique, on peut employer les mêmes techniques. D'ailleurs sur scène (où les micros sont tenus à la main), il y a de plus en plus de micros statiques (à la TV on voit du Sennheiser et parfois du Neumann pour les concerts).


En plus tu veux t'en servir avec un micro dynamique qui n'est pas un micro très sensible, donc va falloir booster le signal en poussant le pré-ampli, donc le H4nPro sans hésitation.

Pour le micro tu as l'embarras du choix. Effectivement le Shure SM 58 est un classique.
Même le premier prix de shure est possible (tu as le câble avec)
http://www.lemicrophone.fr/produit.php?ref=42406397100&id_rubrique=197
Pour la directivité; cardio c'est bien pour un dynamique. Quand tu resserres encore plus la directivité, tu récupères aussi un lobe arrière et l'atténuation latérale n'est pas la même selon les fréquences. Déjà qu'un dynamique n'a pas une réponse en fréquence très naturelle.

Si tu es sur Paris ou région parisienne je te conseille d'aller dans cette boutique. Tu ne trouveras pas moins cher et il y a des vendeurs compétents et sympas, si tu as des questions. Si tu commandes par internet cette boutique ou Thomann, c'est les même prix.

C'est vrai, un micro dynamique n'a en général pas une grande sensibilité. En même temps, il est prévu pour capter une source proches. Les micros statiques ont tous un préampli intégré. Là il faut donc faire attention à la gamme si on veut enregistrer une source lointaine sans avoir trop de souffle. Les micros d'entrée de gamme "soufflent" plus que les micro haut de gamme. Avec un micro dynamique, le bruit provient du préampli qu'on utilise (ceux intégrés au ZOOM H4, une interface audio, une table de mixage...).

Oui, plus un micro micro est directif, plus les sons latéraux sont atténués, mais un lobe arrière se crée aussi. Là aussi, selon la gamme (et donc le prix) du micro, les sons latéraux sont atténués plus ou moins uniformément (la réponse en fréquence hors axe est plus ou moins linéaire) : il est plus facile d'atténuer les sons médiums et hauts médiums et moins facilement les graves et les extrêmes aiguës. Les sons latéraux sont donc légèrement "colorés" (pas très naturels, avec des basses et un peu d'extrême aiguës). Quand on en arrive à vouloir atténuer toutes les fréquences de manière à peu près uniforme, c'est qu'on a de fortes exigences de qualité. C'est le cas des enregistrements de studio. Pour un amateur, il fera avec ce qu'il a et en fonction de son budget.

Que ce soit un dynamique ou un statique, il faut voir pour quelle application a été conçu le micro. Un micro "chant" n'est pas du tout linéaire et c'est fait exprès : il faut enlever les basses et surtout booster les hauts médiums et aiguës pour améliorer l'intelligibilité. On peut très bien faire un micro dynamique plus linéaire (ils sont souvent plus chers, car plus difficile à réaliser). Un micro statique est en général plus linéaire, mais ce n'est pas forcément le cas. Il y a aujourd'hui beaucoup de micros statiques pour le chant qui ne sont pas du tout linéaire. Un micro statique a certaines qualités selon la taille de sa capsule : une petite capsule monte très haut dans les aiguës, on a donc beaucoup de détails et une grande capsule descend plus bas dans les graves. Un micro statique n'est pas forcément linéaire. Par exemple avec un micro statique pour une grosse caisse : aujourd'hui il faut que ça tape, on enlève donc les bas médium pas très beau et on booste les hauts médiums pour avoir de l'impact).

Tu peux regarder les fiches techniques des différents fabricants de micros. Selon l'application, on peut utiliser indifféremment un dynamique ou un statique. Ce sont ensuite les caractéristiques mécaniques qui définissent la directivité, la réponse en fréquence, la résistance aux bruits de manipulation, la sensibilité au larsen, la sensibilité aux bruits de vents, la sensibilité au sifflante...

J'ai cité le Shure SM-58 (il y en a plein d'autres), simplement parce qu'il est assez équilibré dans les différents points. Il est bon à peu près partout, sans être excellent. D'autres micros plus récents sont meilleurs sur l'un où l'autre point et parfois moins bons sur d'autres. Je préfère utiliser un Shure Beta 58, voir un micro statique (sous réserve d'avoir une alimentation phantom). Les Sennheiser E-835 ou E-845 ont un son que je préfère, mais ils sont plus sensibles aux bruits de manipulation. Ils sont donc à éviter pour les prises de son un peu mouvementées.

Quel enregistreur
« Réponse #11 le: 29 Jan, 2017, 13:51:51 pm »
@ littlebear et BCH, merci pour vos explications

je pense prendre le Zoom H4n pro, à confirmer après prise en main en boutique

j'ai déjà utilisé un Shure SM 58 sur un Nagra IV à bande magnétique, les résultats étaient tout à fait satisfaisants pour une utilisation presse, après tout c'est pour capter un politicien qui s'égosille, pas un concert.
« Modifié: 30 Jan, 2017, 11:28:59 am par blaise1957 »
un oeil, une sensibilité et en dessous une paire de jambes avec des pieds au bout