Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« le: 10 Jan, 2017, 09:36:02 am »
A en croire les ambitions de Kodak Alaris, ils auraient annoncé lors du CES 2017 une possibilité de reprendre la production de la Kodachrome.

Vu la complexité de traitement K14, je reste assez septique... Mais pourquoi ne pas rêver un peu ? On ne s'attendait pas au retour de la cultissime Ektachrome.

https://petapixel.com/2017/01/09/kodak-investigating-take-bring-back-kodachrome/
« Modifié: 10 Jan, 2017, 10:49:45 am par Dookys »


Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #1 le: 10 Jan, 2017, 12:45:38 pm »
Attendons déjà l'Ekta, et surtout les chiffres de vente!
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

*

Hors ligne Sini

Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #2 le: 10 Jan, 2017, 15:27:34 pm »
haha c'est sain de rêver, pourquoi pas mais j'en doute quand même. Des labos certifiés K14, il n'y en avait pas des masses, si je ne me trompe pas ça ne dépassait pas les dix doigts de la main voir moins pour le monde entier... Il se peut qu'avec la technologie actuelle, un labo K14 serait plus simple à mettre en oeuvre. Dans ce cas je signe aussi la pétition pour le retour du Cibachrome :D
tl;dr

Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #3 le: 10 Jan, 2017, 18:10:01 pm »
Certes mon cher Sini, il se pourrait bien aussi qu'un Kodachrome d'aujourd'hui soit semblable à l'ancien par le rendu (encore que?!), et chimiquement différent, avec un traitement autre que le K14, ou un K14 différent de l'ancien. Sans compter que Kodak adorait les produits captifs, et le Kodachrome fut un succès complet à ce niveau.
De toute façon, le facteur financier reste le premier à entrer en ligne de compte. On verra déjà si l'Ekta ressort et combien il rapportera.
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #4 le: 10 Jan, 2017, 19:13:53 pm »
Kodak à certainement fait une étude de marché avant de lancer la production de l'ektachrome.

Par contre, le traitement K14 du kodachrome est extrêmement complexe à mettre en place (K14 = 14 bains) Si le Kodachrome est aussi beau, aussi atypique et si durable c'est bien grâce à cette complexité qui donne ce film unique par le procédé de la trichromie.
Oui, le Kodachrome est 3 films noir et blanc superposés avec des filtres (recette gardé précieusement dans le coffre chez kodak)  et dont les colorants se trouvent dans les bains.

donc simplifier le Kodachrome reste une chose très complexe. Mais ce film serait rentable avec un seul labo qui développe pour le monde entier, comme c'était le cas en 2009.

Les diapos E6 d'aujourd'hui sont tout aussi fiable que le Kodachrome dans sa conservation. On ne le sait pas forcement, mais les émulsions ne sont sans cesse mise à jour avec des nouveaux produits.

L'argentique est une industrie qui peut ne pas mourir, c'est au constructeur d'adapter sa production. Le problème c'est que l'on est passé d'une très forte demande à une petite demande en l'espace de quelques années, les infrastructure de production ne sont pas adaptées, alors on stoppe tout... malheureusement...

C'est le cas de la FP100 de fuji. Alors que l'instantané cartonne, fuji a préféré arrêter la FP100 que de réadapter son infrastructure de production.



 

« Modifié: 10 Jan, 2017, 19:23:53 pm par Dookys »

Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #5 le: 12 Jan, 2017, 09:15:16 am »
Bonjour,

Croisons les doigts de pied pour que ces magnifiques produits revoient le jour avec un coût honnêtement abordable pour le commun des mortels.
Car, on dira ce qu'on voudra, l'image numérique c'est fabuleux, phénoménal, quasi-instantané, c'est beau, ça se travaille et se trifouille à l'envi, tout çaaaaa… Certes. Mais ça a un coût tout aussi phénoménal qui, loin de diminuer, ne fait que progresser (entre autre, la tristement fameuse obsolescence programmée des matériels).

Je connais moult appareils et optiques "argentiques" qui dorment bêtement dans moult armoires, et ne demandent qu'à repartir vaillamment, la fleur à la cartouche de film !

Et combien de "Pradovit" et "Colorplan 90" ne demandent qu'à illuminer à nouveau moult belles et bonnes soirées au coin du feu ?…  Mais bon, mon brave D300s a encore de beaux jours devant lui… jusqu'à la panne irréparable, faute de pièces en SAV. (Grrrrrrrr…)

Niaise nostalgie ? Oui et non : triste rage due à certain gâchis industriel et loi du marché inclus.

Post scriptum : Sini a mille fois raison en ce qui concerne le Cibachrome !  ;)


« Modifié: 12 Jan, 2017, 09:18:18 am par Pierre-44-58 »
Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins…

(Georges Brassens)

Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #6 le: 12 Jan, 2017, 09:43:16 am »
... j'ai peur que l'idée de prix "abordable",  soit une notion des plus relatives!..
Il suffit de se rappeler les prix d'un développement E6 chez nos chers disparus: Pictorial Service, rue Delambre, avec Mr. Georges, qui s'occupait entre autre de Doisneau, le "père" Gorne qui oeuvrait rue Vavin, Marcel Varret rue Max Dormoy, et Central Color rue Pergolèse.
Vous me direz, il existe encore Central-Dupon et Picto, certes et proportionnellement les prix sont moins élevés qu'à l'époque.
Est-ce de bon augure?
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #7 le: 12 Jan, 2017, 09:48:03 am »
Allons Maistre Pierre, point de tristesse mal-à-propos.
Réjouissez-vous de ce jour béni que Mr. Nikon vous accorde à user du D300. :)

Quand il tombera en rade, il sera toujours temps d'en pleurer. :lol:
Du DX, des zooms, du FX et des fixes.

Après l'Ektachrome, le Kodachrome ?
« Réponse #8 le: 12 Jan, 2017, 12:07:50 pm »
... j'ai peur que l'idée de prix "abordable",  soit une notion des plus relatives!..
Il suffit de se rappeler les prix d'un développement E6 chez nos chers disparus: Pictorial Service, rue Delambre, avec Mr. Georges, qui s'occupait entre autre de Doisneau, le "père" Gorne qui oeuvrait rue Vavin, Marcel Varret rue Max Dormoy, et Central Color rue Pergolèse.
Vous me direz, il existe encore Central-Dupon et Picto, certes et proportionnellement les prix sont moins élevés qu'à l'époque.
Est-ce de bon augure?

Il ne faut pas parler comme si il n'existait plus de film diapo à ce jour et que seul Kodak sera en mesure d'en fournir au compte goutte. Les films E6, il en existe et pas que des films à 15 euros. On trouve la CT100 d'agfa qui n'est rien d'autre que de la provia pour 7 euros.

En ce qui concerne le développement, le traitement E6 n'est pas un traitement compliqué pour que les tarifs s'envolent. Chez Arka, j'ai le souvenir d'avoir payé 10 euros un développement sans cache, ce qui reste correcte en vu de la qualité du labo (c'est juste parfait, pas la moindre rayure)
Des labos E6, il n'en manque pas, il suffit de chercher.

En ce qui concerne le Kodachrome, si celui ci devait revenir, il faudrait s'attendre entre 15 et 20 euros la pellicule avec le développement. A engager un tel projet, il serait rentable qu'a partir du moment ou il y a qu'un seul labo dans le monde pour les développer. 

“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais