*

Hors ligne Jean-Christophe

Coup de gueule du matin n'arrête pas le photographe...
« Réponse #15 le: 28 Déc, 2016, 11:45:37 am »
Et comme par hasard BrucoCB750 vient cracher sur Nikon sur un fil SAV.

Si tu as un pb avec Nikon, et apparemment tu en as un, tu prends ta plume et tu leur écris car ici à part de te faire plaisir à toi même ça ne sert à rien.
Si tu n'as pas de pb tu peux te passer de poster une réponse à chaque message SAV.


Coup de gueule du matin n'arrête pas le photographe...
« Réponse #16 le: 28 Déc, 2016, 14:52:30 pm »
Les conneries ça coutent aussi : D600, D750, 200-500 ...

Que le D600 à eu des soucis de jeunesse, Nikon à rectifier le tir. Le D750... rectifier aussi. Depuis le D750, le 200-500 sont deux grands succès de Nikon. Donc pas la peine de venir en effet casser du sucre sur le SAV qui 'a pas de rapport avec les boitiers et objectifs citer. Les délais en SAV sont longs... Mais ce n'est pas spécifique à Nikon. L'important n'est-il pas d'avoir en retour le produit correctement réparer. PJe préfère avoir un délai long et un travail bien fait, plutôt qu'un délai court mas bâclé. 

Je n'ai eu à faire appel au SAV que 2 fois dans ma vie de nikoniste en passant par mon revendeur jamais eu à m'en plaindre. Je ne dis pas qu'il n'y a pas parfois des couacs mais il y en a dans tous les domaines.

Les français sont des "râleurs" de toute manière... j'en fais parti.  JC tu devrais créer un statut spécial pour ceux qui n'arrêtent pas de se plaindre aux bout de X post ou ils râlent on à droit au statut "membre râleur"   :lol: :lol: :lol:

 

*

Hors ligne Jean-Christophe

Coup de gueule du matin n'arrête pas le photographe...
« Réponse #17 le: 28 Déc, 2016, 15:10:12 pm »
Les délais en SAV sont longs...

Tout dépend où vous déposez le matériel. J'en ai fait l'expérience récemment, espace Nikon à Paris c'est 4 jours AR pour une réparation lourde boîtier.

Par contre certains revendeurs spécialisés ou non, surtout ceux-là, peuvent garder le matériel avant de l'envoyer pour grouper les colis, ou je ne sais quelle raison. Pour info certains m'écrivent pour me demander où en est la réparation, pensant écrire à Nikon. Et c'est le SAV qu'on accuse (!). les revendeurs pros (j'ai aussi des exemples), c'est 8 jours AR.


JC tu devrais créer un statut spécial pour ceux qui n'arrêtent pas de se plaindre aux bout de X post ou ils râlent on à droit au statut "membre râleur"   :lol: :lol: :lol:
Clair, j'ai une liste de noms des pénibles  ::)

*

Hors ligne brunocb750

Coup de gueule du matin n'arrête pas le photographe...
« Réponse #18 le: 28 Déc, 2016, 17:16:20 pm »
croire que les problèmes de D750 et 200-500 plus les autres qui nous sont inconnus n'ont pas un impacte sur la charge de travail du SAV et des délais, c'est être à côté de la plaque.

voilà ce que je voulais dire...

avoir plus de sérieux dans sa production, c'est gagnant pour tout le monde.

cracher sur Nikon, peut être, j'ai eu un D800, un D750 puis à nouveau un D800 dont j'emploie l'AF depuis peu (après 3 années chez Nikon  :lol:) avec le 400 pour m'apercevoir que l'AF est à l'ouest, avec le 85 et 50 pareil...

donc oui désolé de ne pas être satisfait.
Je trouve cela lamentable mais cela ne semble pas plus alarmer que cela Nikon pourtant le problème AF n'est pas nouveau !
D'un pro je demande du sérieux.
Si au boulot je fais un travail merdique, la porte sera grande ouverte catapulté avec un coup de pied au cul.

au client de payer une prestation pour un réglage correct dans les valeurs autorisées car à +20 le cliché du 400 n'est pas net et l'objectif n'est pas en cause (monté sur un autre D800 et un D810 recalibré au SAV d'un membre du forum que je remercie au passage  ;) )

Y a pas de quoi être satisfait et faut pas s'étonner qu'une partie de la clientèle revoit sa copie, espérant trouver mieux ailleurs ou différent, une sorte de juste milieu entre dynamisme, évolution et prestations parce que Nikon et Canon se muent à la vitesse d'un caméléon sans se remettre en question avec pour Nikon des prix en hausse (2e fois) et un dégraissage du mammouth.

Avec une telle politique, la marque n'est pas prête à remonter la pente mais ce n'est que mon avis. C'est leur problème et ça n'a jamais été le mien pour aller au meilleur pour ma pratique.
La fidélité n'a jamais payé et ne suis en aucun cas un petit soldat des marques possédées (Pentax et Nikon).

Je peux aussi être hypocrite et écrire que le SAV est vraiment exceptionnel   ::) sans indiquer en quoi ... si on ne peut pas dire ce que l'on pense en tant que client.

On parle ici d'un boitier à presque 3000 euro neuf à sa sortie en 2012.
peut être qu'un boitier premier prix est meilleur ... bizarrement je doute et quelque soit le prix du boitier, seul le client trinque dans ces affaires.
Les excuses ne coutent rien.

Il y a de toute évidence des réputations surfaites, des points forts qui sont devenus avec le temps des faiblesses dans cette course à l'armement, course de celui qui va sortir son bébé le premier en oubliant de mettre le paquet dans les tests qualités et validation des contrôles.

Si la qualité coute, la non qualité coute très cher.
Approche vraiment étonnante d'une firme Japonaise pour pondre et découvrir autant de merde après commercialisation.
Pour moi et j'en reviens au point de départ, ce n'est pas digne d'un pro de la photo.
 
Bon point, il semble que D5 et D500 sont bien nées. Ces références sont encore récentes pour tirer une conclusion.

donc oui, mes yeux sont tournés vers l'avenir et l'avenir n'est pas Nikon pour l'heure, que cette marque retourne à faire de l'optique si elle en est encore capable.

hormis cela, j'utilise toujours mon D800, seule référence Nikon à un instant T à répondre à mon besoin pour la très haute définition en macro classique.  ;D
Il y répond toujours même si le 42 à des arguments de poids avec sa définition, sa stab embarquée et son non problème d'AF pour être un hybride.

pas besoin de plus de 42 Mpx et à mon avis Nikon va pondre un monstre bien supérieur, peut être sans rétro-éclairage juste pour revenir dans la course par rapport au Canon 5DSr.
Les dés sont jetés pour savoir ce que je veux et surtout ne veux plus.

Par contre j'adore la gestion des flashs chez Nikon et les accessoires disponibles pour cela (AS10 et cables).
C'est le seul point qui fera défaut ailleurs.  ::)
Le CLS avec plus de 3 flashs est un peu perdu donc pas trop un souci sur ce point.
 
« Modifié: 28 Déc, 2016, 17:46:18 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Coup de gueule du matin n'arrête pas le photographe...
« Réponse #19 le: 28 Déc, 2016, 18:50:01 pm »
Avec une telle politique, la marque n'est pas prête à remonter la pente mais ce n'est que mon avis.
Tu l'as exprimé, tu l'a dit à Nikon en direct (je n'en doute pas ...) alors on peut passer à autre chose, merci.

*

Hors ligne brunocb750

Coup de gueule du matin n'arrête pas le photographe...
« Réponse #20 le: 01 Fév, 2017, 00:41:54 am »
bonjour  ;D

20 jours pour établir un devis.
Ca semble être partout pareil d'après le magasin, faut pas s'inquiéter, tout est normal...

Il y a un post intitulé "Mon boitier n'est jamais tombé en panne... et je le dis"... et je suis fier

Malgré tout, ça part tout de même au SAV, pour réglage, tare ou incompétence .   :lol:

faut le dire aussi !

mais je dois être trop exigeant : AF précis +16 et +18 sur optiques Nikon, sans certitude d'un bon réglage car l' AF est erratique, manque de précision.
J'aimerais me situer plus proche de zéro que d'un maxi.

400 euro pour le calage AF, même pas sûr que cela vaille le coût mais le devis est accepté.  ::)
recommandation personnelle : réglage demandé sur la base de 15 fois la distance focale sinon il n'y a aucun intérêt.

Je croise les doigts pour un réglage aux petits oignons réalisé par une personne sérieuse et professionnelle. 
« Modifié: 03 Fév, 2017, 23:48:45 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.